8 trucs pour débuter une remise en forme

8 trucs pour débuter une remise en forme

remise en forme
Félicitation, vous avez décidé de vous remettre en forme! C’est loin d’être facile – je le sais – et que ce soit pour perdre du poids, rétablir votre santé globale, participer à un événement sportif ou tout simplement pour retrouver l’énergie de vos 20 ans, le premier mois sera crucial pour instaurer une routine qui va devenir votre mode de vie.

1. Définissez-vous un horaire

J’utilise mon agenda google et je me planifie des blocs de temps pour mon entrainement dans le cadre de ma remise en forme. Si c’est un moment prévu et fixe dans mon horaire, j’ai moins tendance à faire autre chose ou à travailler. Je vous recommande fortement de vous entraîner le matin pour en bénéficier toute la journée. Un entrainement en soirée pourrait vous exciter trop pour dormir, donc à prendre en compte.

2. Allez vous acheter du nouveau linge d’entraînement, des nouvelles playlist.

Ça semble superficiel, je le sais, cependant étant donné que vous êtes dans un renouveau, autant se gâter et le souligner décemment. Une partie de ma motivation me vient dans le fait de chausser mes basket rose flash et ultra comfo 😉 et ma musique est géniale! 😉 J’aime beaucoup la dernière playlist de Women’s running sur Spotify.

3. Allez-y mollo

Ça ne sert à rien de débuter en fou, vous allez vous blesser! On a (ahem j’ai) tendance à pousser et à être compétitives… On se compare aux autres et on veut bien paraître… Lorsque j’ai débuté la course, je faisais du 30sec-2min (jog 30 sec, 2 minutes de marche). On commence comme on peut, dites-vous que vous êtes déjà plus avancées que ceux et celles qui ne bougent pas du tout 😉 Allez sur Pinterest pour trouver des programmes faciles, comme par exemple ceux de pop sugar (ci-dessous).

Remise en forme avec Pop sugar

4. Ça vous prend un but

Que voulez-vous accomplir? Vous avez besoin d’un but à court terme (moins de 3 mois), qui est réaliste et quantifiable. Perdre 10 lbs en 3 mois, c’est réaliste et précis. Courir un 5 km dans 2 mois sans m’arrêter. Votre but doit être atteignable mais doit quand même vous pousser. Vous allez être fières de vous lorsque vous l’aurez accompli.

5. Écoutez votre corps, pas votre tête!

Vous seriez étonnées de constater à quel point vous êtes plus fortes et endurante que vous pensiez. Si vous commencez un programme d’entraînement, que ce soit la course ou un autre, votre tête (ego) va tenter de vous saboter à chaque effort. Je définis la course comme un dialogue interne dans lequel je m’obstine contre mon égo qui tente de me faire croire que je n’en peux plus. Je vous suggère de vous développer un mantra à répéter lorsque vous pensez ne plus pouvoir poursuivre. Ceci étant dit, si vous ressentez une douleur ou êtes blessées, écoutez votre corps et non votre tête qui va vous poussez à minimiser l’incident.

6. Prenez-vous en photo

Le jour précédent votre début d’aventure, prenez-vous en photo sous tous vos angles, en bikini si possible. Ce point de départ va vous aider à voir tous les changements qui vont s’opérer. Prenez une photo de façon ponctuelle et comparez! 🙂

7. Surveillez ce que vous mangez

L’entraînement n’est qu’une partie de la remise en forme, l’alimentation, c’est ce qui va vraiment faire la différence. Si vous n’êtes pas sûre de la marche à entreprendre, consultez une pro (nutritionniste ou naturopathe). Ce qui est sûr, c’est que vous allez devoir augmenter votre consommation de protéine, parce que vous allez avoir faim, tout-le-temps! La protéine va vous soutenir plus tout au long de la journée, donc n’oubliez pas d’en manger une portion lors de vos collations (noix, fromage, beurre de noix, ou mon préféré, yogourt grec). Réduisez votre consommation de sucre, féculent compris (patate-pâtes-céréales-riz-pain), cependant, ne les faites pas disparaître de votre alimentation complètement et allez plutôt vers les céréales à grain entier! Réduisez vos portions. Mangez plein de légumes et de trucs verts. Évitez les trucs «sans sucre, sans gras» qui cachent souvent du sel ou des trucs comme de l’aspartame. Évitez le plus possible les resto (pouf-pouf, je sais) et réduisez considérablement votre consommation d’alcool.

trucs entrainement

Bon, je sais ce que vous allez me dire: ça va être dûr (ben oui) ; ma famille suivra pas le pas (des fois, on cache des trucs à nos enfants.. comme du riz brun cuit dans un bouillon de poulet, ou de la sauce avec beaucoup de légumes mais passées au blender.. tsé, il faut devenir des ninjas les filles ;)); ça va être plus cher (ben non, z’allez sauver en resto!); j’ai pas d’idée de recettes (google est votre ami), c’est dur de changer des habitudes… Lâchez les excuses qui gouvernent votre vie depuis des lunes, et prenez le contrôle! C’est votre corps, traitez-le comme votre temple et manger des trucs santé, bio si possible, naturels et avec le moins d’ingrédients possible. Reparlez-moi en dans un mois.

Une dernière note sur l’alimentation: la qualité est toujours plus importante que les calories.

8. Embarquez vos amis, famille et réseau dans votre entraînement.

Rendez le tout public (dans la mesure où vous êtes confortable), et rendez des comptes. Avoir des gens qui vous encouragent et qui vous soutiennent va être primordial. Votre conjoint devrait être au courant de votre démarche et, si possible, être votre fan no1. Si vous avez personne pour vous encourager (ou vous botter les fesses lorsque vous en avez besoin) engagez-vous un coach! J’ai ouvert un groupe de soutient privé sur Facebook ici, faites-moi signe si vous voulez entrer.

Bon courage les filles, écrivez-moi dans les commentaires si vous avez des questions 🙂

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *