Artisans: mes conseils pour une exposition préparée et une table bien présentée!

Artisans: mes conseils pour une exposition préparée et une table bien présentée!
list checklist exposition artisan
Saison estivale = saison des expositions!

Si vous êtes comme moi, vous passez beaucoup de temps dans votre atelier, à préparer un bel inventaire, mais est-ce que cela signifie que vous êtes vraiment prête à tous les niveaux? En tant que créatifs, on a tendance à se concentrer sur notre art et négliger le reste un tantinet.

L’artisane en moi a pensé vous partager quelques trucs et conseils afin que votre expérience soit mémorable, agréable et rentable.

En prenant part à différents événements depuis quelques années,  j’ai beaucoup appris. Je vous propose donc un premier billet d’une série de 3, portant sur différents aspects de la vie d’exposante, question de partager tout ça avec vous! Cette semaine, jasons PRÉPARATION et PRÉSENTATION!

Votre image d’entreprise (et/ou d’artisan!) et tout ce qui l’entoure
  • Je ne le dirai jamais trop (oui, je suis graphiste!): votre image, c’est la clé! Avec vos créations, c’est ce que les visiteurs garderont en tête. C’est LE moyen de vous démarquer, et c’est particulièrement important si vous oeuvrez dans un domaine où il y a beaucoup de concurrence (si vous faites des bijoux, vous savez de quoi je parle!)
  • Affichez vos couleurs à l’aide d’une bannière ou affiche. Positionnez celle-ci en vous assurant qu’elle sera visible même une fois l’endroit envahi de visiteurs. De grâce, oubliez la petite affiche épinglée au rebord de votre table!
  • Si vous optez pour une bannière sur vinyle ou bannière autoportante/déroulante, rentabilisez votre investissement en y allant avec un contenu simple et des éléments qui dureront. Par exemple, si vous proposez une nouvelle collection sur une base saisonnière ou annuelle, les photos de vos produits seront vite «moins d’actualité», ce qui fera vieillir votre bannière plus rapidement.
  • Assurez-vous d’avoir suffisamment de cartes d’affaires, et que celles-ci aient une allure pro! (JA-MAIS de cartes homemade ou encore pire… de petits bouts de papier!) Votre carte est le seul outil de communication entre vous et le client potentiel qui la ramènera à la maison. C’est probablement grâce à cette carte qu’il pourra éventuellement passer une commande, vous retrouver sur les réseaux sociaux, etc. (Et OUI, c’est tout-à-fait possible d’avoir une carte professionnelle, même avec un budget limité).
  • Disposez des cartes d’affaires sur votre table, bien en évidence et de façon à ce que ce soit facile d’en prendre une sans gêne ou sans avoir peur de tout faire tomber autour!
  • Qui dit cadeau (ou achat) dit emballage! Sans que ce soit nécessairement très élaboré, proposez au client qui fera mention que «c’est pour un cadeau», un joli petit sac ou une boîte, du papier de soie et un ruban.
Votre présentation
  • Optez pour une présentation ni trop éparpillée, ni surchargée. Ne tentez pas à tout prix de placer tout votre inventaire sur votre table. Vous aurez toujours le loisir de mentionner à un client que vous avez davantage de choix, d’autres modèles, d’autres couleurs, etc.
  • Chaque item doit être bien mis en valeur. Mon truc : Pour m’assurer que ma présentation est équilibrée, je consacre environ 10% à 15% de l’espace (donc ex.: 1 déco pour 10-12 bijoux) à des éléments décoratifs, petits objets, cadres photos, fleurs et plantes, etc. En plus d’enjoliver votre kiosque, ils ajoutent de la personnalité.
  • Pensez à vous munir d’une jolie nappe. Optez pour un très grand format, que vous pourrez adapter ou plier selon la grandeur de table (d’un événement à l’autre, les tables sont souvent différentes). Mon truc : J’ai longtemps utilisé un drap plat uni, que j’avais réussi à dénicher dans la bonne couleur! Vous pouvez également utiliser du tissu au métrage, une solution peu coûteuse et efficace.
  • Pour visualiser, rien de mieux que de tester! N’hésitez pas à transformer votre table de salle à diner en table d’exposition. Préparez votre présentation en faisant un petit croquis et faites votre mise en place, comme si vous y étiez. Vous pourrez ainsi vous projeter, ajuster si nécessaire, prendre une photo que vous apporterez en référence pour le jour J, et surtout vous dire… Yé, un stress de moins! Et ah oui! En plus, vous n’en reviendrez pas à quel point votre kiosque sera vite monté, une fois le tout pratiqué!
Sur ma liste de choses à ne pas oublier
  • Votre inventaire ET une liste détaillée de celui-ci
  • Nappes (j’en apporte toujours plus d’une, au cas où…)
  • Petite caisse, porte-monnaie sécuritaire ou ceinture de taille/tablier
  • Monnaie en quantité suffisante
  • Calculatrice
  • Terminal pour paiement par cartes. (L’été dernier, j’ai fait la découverte de l’outil et application SQUARE. C’est gé-nial! Il s’agit d’un petit dispositif vous permettant d’accepter, au moyen d’un téléphone intelligent ou d’une tablette avec connexion internet, les paiements via cartes de crédit.)
  • Miroirs + nécessaire pour les nettoyer (j’en ai toujours 2 sur ma table, et je m’assure qu’ils soient impec’ en tout temps)
  • Lotion solaire, chapeau et lunettes
  • Toile de plastique (un must pour les épisodes imprévus de pluie!)
  • Nécessaire d’éclairage et rallonge électrique

En plus des items ci-haut, j’ai toujours avec moi mon kit de survie! Parce que chaque organisation est différente et que j’aime pouvoir improviser et me débrouiller, je me suis faite une trousse pour mes installations. Je suis toujours heureuse de l’avoir sous la main. Elle contient diverses petites choses dont je pourrais avoir besoin. Par exemple, de la gommette, du ruban adhésif, de la corde, des ciseaux, des punaises, des épingles à linge (pratique pour la nappe par les jours venteux!), des épingles de sûreté, des petits cartons et des feutres (il m’arrive de bricoler de petits écriteaux à la dernière minute), etc.

La semaine prochaine, je vous dévoile mes trucs pour rendre une sortie profitable en ventes, mais également bénéfique pour votre réseau, votre marketing et vos promos!

N’hésitez pas à partager cet article, et à nous faire part de vos conseils dans les commentaires ci-dessous. Parce qu’entre créatifs, on se comprend! 😉

7 comments

  1. tout a fait!
    la seule chose que je ne fais pas: ajouter des éléments décoratifs a ma table… tu penses que ça me nuit, Audrey? tu as vu ma table plus d'une fois 😉
    j'amène aussi une paire de pince et des cutters: j'ai souvent des demandes pour faire raccourcir une chaine ou bien changer les crochets de mes boucles d'oreilles. Si j'oublie mes pinces, je perds une ou deux ventes par jour, si j'ai mes pinces…. je vends un collier un peu plus court a une cliente contente de mon service a la clientèle!

  2. Jo Frech says:

    Merci! Je prends des notes! Je suis en plein dans la préparation de mes accessoires! Bannière en macramé et peinture sur tissu, affiche à l'aquarelle et présentoir! Du travail mais beaucoup de plaisir!

  3. Audrey Mayer says:

    Je dirais pas que ça te ''nuis'', mais j'ai toujours trouvé que d'ajouter un peu de déco, c'est ajouter un peu de notre personnalité, une petite touche qui fait que notre table nous ressemble encore plus! Et c'est cohérent avec les créations qu'on présente, alors moi j'aime toujours ça! Et je pense que les clients aussi!! 😉

  4. Dentelle & Bagatelle says:

    Bonjour,
    Nous sommes une petite entreprise de confitures,gelées et chocolats
    Nous participerons à un salon de 100 kiosque à la fin juin
    Nous sommes un peu embêtés sur la quantité à cuisiner pour cet événement
    Pourriez vous nous donner quelques conseils
    Nous avons déjà fait deux salons mais celui là sera le plus gros
    Merci
    Dentelle& Bagatelle

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *