7 Ted Talks pour booster votre confiance et votre motivation

7 Ted Talks pour booster votre confiance et votre motivation

Les TED Talks, j’en suis pas mal accro. Je les visionne pour toutes sortes de raisons: garder mon cerveau actif; me tenir au courant des avancées technologiques et philosophiques dans le monde et aussi pour me tenir motivée. Aujourd’hui je vous présente 7 Ted Talks pour booster votre confiance et vous tenir motivées. Bonne écoute!

1- Matt Cutts: Try something new for 30 days (3:20 min)

Ingénieur chez Google, Matt Cutts nous montre que d’ajouter une action nouvelle à votre quotidien pendant 30 jours vous aidera à l’améliorer.

 

2- Amy Cuddy: Your body language shapes who you are (20:55 min)

Le body language, vous connaissez? La psychologiste sociale Amy Cuddy nous partage les «poses de pouvoir» (Power posing), ou comment se positionner pour ressentir plus de confiance.

 

3- Richard St. John: Success is a continuous journey (3:57 min)

Selon Richard St. John – auteur qui a passé la dernière décennie à faire des recherches sur le succès, celui-ci n’est pas une rue à sens unique, mais un voyage constant. Il utilise l’histoire de son entreprise pour illustrer une leçon précieuse – quand nous cessons d’essayer, nous échouons.

 

4- Alicia Garza, Patrisse Cullors, Opal Tometi: An interview with the founders of Black Lives Matter (15:57 min)

Né d’une publication sur les réseaux sociaux, le mouvement Black Lives Matter a suscité des discussions sur la race et les inégalités à travers le monde. Dans cette conversation animée avec Mia Birdsong, les trois fondatrices du mouvement partagent ce qu’elles ont appris sur le leadership et ce qui leur donne espoir et inspiration face à des réalités douloureuses. Leurs conseils sur la façon de participer pour assurer la liberté de tous: rejoindre quelque chose, commencer quelque chose et “s’affûter les uns les autres, pour que nous puissions tous nous élever”.

 

5- David Kelley: How to build your creative confidence (11:39 min)

David Kelley suggère que la créativité n’est pas que le talent des artistes, et que tu peux atteindre une confiance à être créatif à travers des étapes psychologiques.

 

6- Brené Brown – Listening to Shame (20:31 min)

La honte est une épidémie! Brené Brown nous montre que cette honte est souvent la cause de mauvais comportements. Un talk drole et plein d’humanité!

 

7- Elizabeth Gilbert – Success, Failure and the Drive to Keep Creating (7:14 min)

Avec une belle honnêteté, Elizabeth Gilbert réfléchit sur pourquoi le succès peut être aussi désorientant que l’échec et offre un moyen simple – mais aussi difficile – de poursuivre son travail, peu importe ce que l’avenir nous réserve.

 

BONUS- Tony Robbins – Why We Do What We Do (21:41 min)

Le roi des séminaires d’auto-motivation, Tony Robbins nous parle des forces invisibles derrière les motivations de tous.

Quelles sont vos TED talks favorites pour booster votre confiance et votre motivation?

7 Ted Talks pour booster votre confiance et votre motivation

On openness and opportunities

Hey there, long time no see! I missed you, missed the writing, the creation, the WWW and all its nonsense! For those who do not know me too well, my name is Valérie Parizeault, I’m the right brain of Studio Rose Flash, a brand strategist, DA, communicator, artist and entrepreneur at all hours. I am also an art teacher, mother of a tween, the favorite human of Mme Baril our cat and a taste-expert in joys big and small. I ‘d like success to be evaluated on happiness points and my keyboard to be coffee proof.

In short, I wanted to talk to you today about mindset (I kinda hate the overuse of that word by the way) but also about heartset, soulset and healthset. I didn’t invent these words btw, they were taken from the excellent book The 5am club, and according to the author they represent the 4 spheres of being to be nourished on a daily basis.

The Mindset

It represents the universe in your head, which is intellectual about you. It’s here that we find the learning of new concepts, notions. It’s here that we monitor our thoughts, that we manage our mental capacities, that we focus on delivering unparalleled productivity. It’s the psychological world.

The Heartset

The Heartset is the universe of the heart, love, passions, connections, courage and compassion. When we want to get involved in a cause, help a friend, be of service to a client, we call on our heartset. It is the emotional world.

The Healthset

It is the more physical aspect of our life, our overall health, physical and mental.

The Soulset

It is the fact of nourishing the spirit, the being, the consciousness. It’s the spiritual world.

So 4 zones to develop and maintain in order to live the best version of ourselves. That’s what I’m focusing on these days and, yeah, I get up at 5am to start my day with this philosophy. I will not give you a summary of the book, however I can confirm that:

  • I feel more “in shape” overall, physically and mentally.
  • I have better concentration.
  • My anxiety level has never been lower.
  • My productivity is really excellent.
  • I feel determined, creative, optimistic.

Not insignificant results which, since the month that I started practicing my new wellness routine, have given me an opening that has brought me interesting opportunities. (so to be continued on this side!)

However, the reason I share all of this with you is because I see it as a real benefit to your business and your entire life. It’s much more than just good habits to adopt, it’s a commitment to yourself to excel at happiness. #nothingless

Here you have it, I would like to know if you have adopted this type of commitment in your life and what were the benefits that you felt? Leave me your answers in the comments!<3

Ouverture et opportunités

Bonjour bonjour, long time no see! Je me suis ennuyée de vous, de l’écriture, de la création, du WWW et ses absurdités! Pour celles qui ne me connaissent pas trop, je me présente: Valérie Parizeault, cerveau droit du Studio Rose Flash, stratège de l’image, DA, communicatrice, artiste et entrepreneure à toute heure. Je suis aussi prof d’art, mom d’un tween, l’humaine favorite de Mme Baril notre chatte et savoureuse experte de joies petites et grandes. J’aimerais que le succès soit évalué selon des points de bonheur et que mon clavier soit imperméable au café.

Bref, je voulais vous jaser aujourd’hui de mindset (je déteste ce mot en passant) mais aussi de heartset, soulset et healthset. Ces mots, je ne les ai pas inventé, ils sont tirés de l’excellent livre The 5am club, et ils représentent selon l’auteur, les 4 sphères de l’être à nourrir de façon quotidienne.

Le Mindset

Il représente l’univers dans votre tête, ce qui est intellectuel chez vous. C’est ici que l’on retrouve les apprentissages de nouveaux concepts, notions. C’est ici qu’on surveille nos pensées, qu’on gère nos capacités mentales, qu’on se concentre pour délivrer une productivité hors pair. C’est le monde psychologique.

Le Heartset

Le Heartset est l’univers du cœur, de l’amour, des passions, des connections, du courage et de la compassion. Lorsqu’on veut s’impliquer dans un cause, aider un ami, être de service pour un client, on fait appel à notre heartset. C’est le monde émotionnel.

Le Healthset

C’est l’aspect plus physique de notre vie, notre santé globale, physique et mentale.

Le Soulset

C’est le fait de nourrir l’esprit, l’être, la conscience. C’est le monde spirituel.

Donc 4 sphères à développer et entretenir afin de vivre la meilleure version de nous même. C’est d’ailleurs ce sur quoi je me concentre de ces temps-ci et, oui oui, je me lève à 5h du matin pour débuter ma journée dans cette philosophie. Je vous ferai pas un résumé du livre, cependant je peux vous confirmer que:

  • Je me sens plus «en forme» globalement, physiquement et mentalement.
  • J’ai une meilleure concentration.
  • Mon niveau d’anxiété n’a jamais été aussi bas.
  • Ma productivité est vraiment excellente.
  • Je me sens déterminée, créative, optimiste.

Des résultats non négligeables qui, depuis le mois que j’ai commencé à pratiquer ma nouvelle routine de mieux-être, m’ont permis une ouverture qui m’amène des opportunités intéressantes. (donc à suivre de ce côté!)

Cependant si je vous partage tout ceci, c’est parce que j’y vois un réel avantage pour vos affaires et votre vie entière. C’est beaucoup plus que de simples bonnes habitudes à adopter, c’est un engagement envers soi pour exceller au bonheur. #riendemoins

Voilà, j’aimerais bien savoir si vous avez adopté ce type d’engagement dans votre vie et quels ont été les bénéfices que vous avez ressentis? Laissez-moi vos réponses en commentaires! <3

10 trucs pour améliorer votre journée

Photo par Allef Vinicius

La routine, qui ressemble à celle d’hier, pareille tous les jours… J’ai parfois l’impression qu’elle nous endort cette routine, qu’elle nous transforme en zombies! Braaainnnnnnnnzzzz!

Il suffit pourtant de petites actions pour virer votre journée blah en journée yé! Je vous partage les miennes:

  1. Envoyez un courriel à votre héro

    Ben oui, vous savez, la personne avec qui vous aimeriez parler, poser des questions, votre inspiration du moment (moi c’est Véronique Cloutier Brené Brown). Profitez-en pour l’inviter à prendre un café, on ne sait jamais, elle va peut-être accepter!

  2. Allez travailler ailleurs

    Prenez votre avant-midi, ou faites-vous un off site… en forêt, sur le bord d’une rivière… ou même dans la ville d’à côté! Changer d’air et de scène aide à faire fourmiller les idées.

  3. Faites une bonne action

    Y’a rien comme l’altruisme pour se donner du pep! Que ce soit aider une personne âgée à traverser une rue ou donner de votre temps pour une cause, votre humeur en sera changée, c’est promis!

  4. Envoyez des fleurs (ou du chocolat, ou un cadeau) à une amie

    Les cadeaux donnés sans raison, c’est si génial! Envoyez-en un à une cyber-connaissance et attendez sa réaction sur les internets 🙂

  5. Commencez une correspondance écrite

    Oui, écrite avec du papier et un crayon. L’art de la correspondance se perd… et quoi de mieux pour le moral que de trouver une lettre à lire parmi nos millions de factures?

  6. Coachez une collègue

    Aidez une collègue à progresser dans son travail; ne soyez pas avare de vos connaissances, le partage d’informations crée des liens d’amitié et facilite votre travail à long terme.

  7. Planifiez un lunch spécial ou une fête

    C’est pas parce que vous êtes travailleur autonome que vous devriez vous enfermer seule chez vous! Invitez d’autres amis à leur compte et faites un lunch avec une thématique spéciale! Ou encore, rendez-vous pour un 5@7 dans un endroit ultra chic… ou sympathique! Soyez créatifs et lâchez un peu votre fou, arrrribbaaaa!

  8. Changez votre musique

    Songza  Spotify est vraiment génial pour découvrir de la nouvelle musique… Faites des pauses «dance-party»… ou joignez-moi dans ma folie des danses du vendredi 😉

  9. Planifiez-vous des moments «moi»

    Je réserve toujours mes rendez-vous chez ma coiffeuse ou ma masso pendant une journée de travail. Si je dois gérer le stress d’être à mon compte, autant en profiter pour me gâter régulièrement!

  10. Entreprenez un projet, prenez une décision, engagez-vous

    Les moments qui vont ressortir de votre vie sont ceux qui vous font sortir de votre zone de confort. Changez votre quotidien en prenant une décision qui va l’altérer (pour moi ce fut de fonder une famille et de déménager dans les Laurentides).

Comment faites-vous pour améliorer votre journée? Dites-le-moi dans les commentaires!

Essayez le défi 31 jours: ménage du printemps

MENAGE_PRINTEMPS-31-jours

Ah le printemps! On ouvre les fenêtres grand et on respire un bon coup! C’est aussi le temps du fameux ménage du printemps… je me rappelle enfant, lorsque ma mère passait 4 jours intensifs à tout laver et faire briller! Bon, je dois vous avouer qu’avec mon horaire de pigistes de fous, je ne peux pas me permettre l’activité intensive – et bon, c’est un tantinet trop intense pour mon goût! Je vous ai donc concocté un défi 30 jours pour votre ménage du printemps dans lequel on s’attaque à une tâche par jour.

Vous pouvez télécharger le pdf à cocher juste ici.

La cuisine

Jour 1: Nettoyez votre micro-onde et votre four. Je sais, ark. Pour le micro-onde, utilisez un bol d’eau avec des citrons, on met le tout 1 minute à haute intensité et on passe un linge sur la surface par la suite.
Jour 2: Nettoyez votre lave-vaisselle (j’utilise l’aspirateur pour ôter les résidus dans le fond) et le devant de vos armoires.
Jour 3: Passez un linge à l’intérieur de vos armoires et tiroirs.
Jour 4: On lave le frigo. Vous avez le droit à une récompense après cette tâche. #restesDeChocoDePâques
Jour 5: Organisez votre armoire à bouffe et jeter tous vos items passé date.
Jour 6: Nettoyez votre évier et sous l’évier.
Jour 7: Passez un linge sur vos murs + lavez votre poubelle.
Jour 8: Lavez vos dessus de comptoirs, votre dessus de cuisinière et vos plancher.

Salles de bain

Jour 9: Nettoyez votre pharmacie (amenez vos médicaments échus à votre pharmacien pour en disposer) et vos armoires.
Jour 10: Faites le ménage dans vos millions de produits de beauté, jetez les crèmes solaires passées date.
Jour 11: Nettoyez la douche, le bain, les rideaux de douche et les murs.
Jour 12: Nettoyez la toilette, les comptoirs, miroirs et planchers.

Chambres à coucher

Jour 13: Nettoyez les miroirs, les rideaux et les fenêtres.
Jour 14: Ranger vos tiroirs et garde-robe et débarrassez-vous des vêtements que vous ne porterez plus.
Jour 15: Retournez votre matelas, lavez vos coussins et vos draps.
Jour 16: Passez l’aspirateur PARTOUT ( sous le lit, derrière les meubles ) et lavez vos planchers.
Jour 17: Nettoyez vos meubles et murs.

Vous aimerez aussi: 129 choses à jeter

Salle familiale/salon

Jour 18: Lavez vos coussins, chaises, couvert de divan.
Jour 19: Lavez vos couvertures, tapis, tables.
Jour 20: Passez un linge sur votre TV et vos électroniques.
Jour 21: Faites le ménage et jeter/donnez/recycler les items et bibelots de trop. Changez les photos de famille pour des images plus récentes ou refaites un mur galerie.
Jour 22: On passe la balayeuse-moppe partout, surtout sous et derrière les meubles.
Jour 23: Nettoyez les murs et les moulures.
Jour 24: Nettoyez les fenêtres et les rideaux.

Bureau

Jour 25: Nettoyez votre bureau, votre chaise (un p’tit coup de febreeze!), vos murs, vos étagères.
Jour 26: Passez la balayeuse sur votre clavier, sous votre bureau, dans votre ordi, sur vos planchers.
Jour 27: Faites un backup de votre ordinateur, nettoyez tous les dossiers/documents numériques et jeter ce qui n’est plus nécessaire. Faites le ménage dans votre boîte courriel aussi!
Jour 28: Attaquez-vous à la paperasse! Numérisez les factures et les documents importants et utilisez un service comme Evernote pour archiver toutes vos notes, papiers numérisés et recherches internet.

Vous aimerez aussi: Une belle déco de bureau avec un petit budget

Autre

Jour 29: Nettoyez votre machine à laver, votre sécheuse et votre sac de gym.
Jour 30: Faites le ménage sur votre patio et de votre terrain.
Jour 31: Nettoyez votre auto.

Est-ce que vous rajouteriez quelque chose? Qui embarque avec moi? Partagez-nous vos trucs pour un ménage du printemps réussi et épinglez ce billet sur Pinterest!

Plan du jour

Créativité fuyante et précieuse


Ma giga toile s’en vient bien… J’y met du temps, petit à petit. Je l’apprivoise et elle se dévoile, une épaule à la fois: elle se sert de ma main pour se montrer et j’ai l’impression que je suis plutôt accessoire à cette image, que cette image extraordinaire vit par elle même. C’est à la fois une émotion déculpabilisante et remplie de gratitude.

Lorsque je suis dans cet instant qui s’éternise, mon cerveau se tait, mon cœur s’emballe et je ne fais qu’une avec la toile. Elle m’habite et je l’habite. C’est un état qui ne peut être compris que par de la poésie, un état fuyant et précieux.

Comment être intuitive en affaires

Photo par Brooke Lark sur Unsplash

L’intuition est le nouveau buzz-word en affaires. Suivre son intuition – si elle est bonne – est désormais synonyme de succès.  Bien que nous ayons tous de l’intuition et que de la mettre à profit nous serait profitable selon cet article, comment concrètement le faire dans notre entreprise?

Pour ma part, je crois que l’intuition «magique» n’existe pas, ce mystérieux 6ième sens qui vous urge de prendre une décision plutôt qu’une autre et qui détient des notions qui vous sont inconnues.

Selon moi, l’intuition, c’est votre résistance à vos peurs et anxiété: lorsque celle ci est forte, vous prenez des décisions avec confiance même si vous n’avez pas de garanti de succès.

J’aimerais aujourd’hui vous parler d’intuition à petite échelle, et pour ça, laissez-moi vous raconter ma visite chez ma coiffeuse hier.

J’adore aller visiter Marie-Paul, parce que c’est justement plus une visite qu’un rendez-vous. Hier on jasait et elle m’a annoncé avec beaucoup d’enthousiasme qu’elle allait déménager au cœur du village. C’est une excellente nouvelle, et mon cerveau d’entrepreneure s’est automatiquement mis en marche! Je lui ai demandé si elle allait avoir une enseigne à l’extérieur et elle m’a regardé, l’air pensif:

– Val, qu’est-ce que tu aimes de ton expérience ici?

( Ok elle m’a pris par surprise je l’avoue, c’est en général le type de questions que MOI je pose! )

– Ben, j’aime le fait que tu t’occupes de moi du début à la fin, que c’est une expérience qui a mené vers une amitié. Je viens ici te voir plus que de me faire coiffer. Et je n’ai pas besoin de t’expliquer longtemps ce que je veux et la couleur qui me va, tu me connais et tu sais ce qui est beau pour moi.

Elle était ravie et elle m’a confié son intuition:

– Si je mets une enseigne, je vais avoir des walk-in (sans rendez-vous), et je tiens à demeurer sur rendez-vous seulement. Des walk-in, ça va demander une réceptionniste, donc non seulement je vais avoir moins de temps avec mes clients, mais je vais devoir augmenter substantiellement mes tarifs pour payer le salaire de la réceptionniste. C’est pas ce que je veux, et je crois que ça sera au détriment de ma clientèle déjà fidélisée.

J’étais abasourdi par l’intuition et la sagesse de ma coiffeuse adorée. En 3 temps elle avait:

  • demandé directement à une cliente ce qu’elle aimait de son service;
  • défini son intention avec son entreprise;
  • suivi son intuition pour assurer la continuité d’une expérience-client positive.

Génial n’est-ce pas?

Donc à moi de vous retourner la balle! Répondez si vous le voulez à ces questions:

  1. Qu’est-ce que votre clientèle aime de vos produits-services?
  2. Qu’elle est votre intention avec votre entreprise, que voulez-vous accomplir (buts)?
  3. Comment pouvez-vous assurer la continuité positive de l’expérience-client tout en travaillant vers votre intention et vos buts?

En répondant à ces 3 questions simples, vous pourrez orienter vos décisions avec plus de facilité devenant plus intuitive avec le temps. 🙂

Bises du Nord,

signature2

Revue 2018

Photo by Emma Matthews on Unsplash

Lorsqu’on début une nouvelle année, nos sentiments envers celle-ci sont généralement positive. L’espoir du Mieux, l’énergie des nouveaux objectifs, tout ça nous envahi pour effacer l’année précédente avec une sorte de soulagement.

Je regardais ce matin ma revue 2017 et les objectifs, visualisation et priorités que je m’étais fait pour 2018. J’adore faire ce type de pause d’introspection dans mon travail. J’utilise l’agenda d’Attitude Orange pour m’aider dans l’exercice (je vous en ai déjà parlé) et ce matin, j’ai ouvert mon nouvel agenda avec excitation.

Est-ce que vous aviez choisi un mot-phare pour 2017? Est-ce qu’il vous a aidé dans votre année? Pour celles qui ne l’ont jamais fait, un mot-phare est un mot (concept ou phrase) qui projette votre intention pour l’année. Manon de M comme Muses a un outil gratuit pour vous aider à le  définir ici.

En 2017, mon mot phare a été «fight». Je voulais une année avec une intention d’action et je voulais me battre pour trouver ma place. C’est avec cette intention que j’ai vécu 2018: j’ai fait un voyage, entrepris une démarche psychologique, mis du temps sur mon mariage et surtout, sur mon art. La vie a aussi voulu que je me blesse en automne: je suis tombée et j’ai eu une commotion qui m’a forcée à m’arrêter complètement. Cet arrêt a été difficile (pour le moral mais aussi financièrement) cependant il m’a permis de voir toute la force de mon mariage. Bref, une année dans lequel mon mot phare m’a été plus qu’utile et j’en ressors un peu ébranlée, comme si je sortais d’un combat.

Donc voici ma Revue 2018. Vous pouvez faire vous aussi l’exercice en reprenant les points. Je suis curieuse de connaître vos réponses, partagez-les-moi dans les commentaires.

Revue 2018

De quels accomplissements suis-je le plus fière:

Mon voyage à New York a été le point high de mon année. Je suis fière d’y avoir été sans l’aide de personne.

Quelle a été ma meilleure décision:

Faire une psychothérapie. Ce cadeau que je me suis offert m’a donné tellement d’outils, je me sens mieux avec moi-même et je crois que mon entourage le ressent.

Sur quel plan ai-je le plus progressé:

Bien que c’est loin d’être au point, j’ai attaqué ma peur de l’argent et j’ai maintenant un budget et des objectifs financiers. Je vais poursuivre ce travail en 2019.

De quoi suis-je le plus déçue:

Je n’ai pas pu faire de la compétition cette année et le doute s’est installée en moi à savoir si c’est une possibilité.

De quoi suis-je le plus reconnaissante:

D’avoir retrouvée ma créativité et mon énergie artistique. Je suis heureuse avec mon art et j’ai changé ma vision de moi-même en faisant des choix qui priorisent cette vision. Je suis une artiste.

Voilà. Je suis en réflexion pour mon mot phare 2019… Mon expérience de 2018 me donne l’envie de bien y réfléchir! Et vous, quel est votre mot-phare 2019?

Un décembre Hygge

Tranquillement, je me prépare aux Fêtes. Dans le nord, dans mes montagnes, la neige tapisse la forêt et tout ralenti. Les fêtes ici sont définitivement Hygge: joyeuses, conviviales et dans une atmosphère réconfortantes. D’ailleurs, ce sont mes mots-phares pour mon mois de décembre. Quels sont les vôtres?

Illustration de moi-meigne, tu peux en voir tout plein sur Instagram z’ici: https://www.instagram.com/studioroseflash/

14 éléments à retirer absolument de votre vie d’entrepreneur


Photo by rawpixel on Unsplash

Vous êtes à vos débuts en affaires? Je vous partage une liste de 14 éléments à éviter absolument dans votre quotidien.

1- Les listes sans structure
Je détaille mes listes en actions spécifiques, donc au lieu de mettre Projet A comme point, je vais écrire appeler client pour clarification de demande sur le projet A. Aussi, ma liste est divisée dans mon horaire, j’ai donc une liste pour la semaine que je divise en point à faire par jour. En passant, j’ai moins de 8 points à faire dans ma journée de façon générale.

2- Les appels non-planifiés
Je ne répond pas au téléphone, je prends mes messages 1 fois par jour et je rappelle en fin de journée ou je planifie un appel dans mon horaire. Ça en résulte beaucoup de temps gagné.

3- Facebook
«Oui mais je l’utilise comme outil de communication.» Si c’est le cas, gérez-le de la même façon, en planifiant vos publications dans un contexte de plan de communication. Facebook (ainsi que la majorité des médias sociaux) sont des bouffe-temps et des outils de procrastination lorsqu’il sont pas géré adéquatement!

4- les projets sans plan
Pour qu’un projet aboutisse, ça vous prend un plan qui tient compte d’un (ou des) objectif clair, un calendrier de production, des tâches définies et planifiées et un plan de contingences en cas de problèmes et imprévus (il y en a toujours).

5- les projets sans post mortem
Faites un retour sur vos projets lorsqu’ils sont terminés! Détaillez ce qui a fonctionné, les problèmes rencontrés, les statistiques de partage ou de vues sur les médias sociaux, les dépenses et profits. Ce document est précieux pour la planification de votre prochain projet!

6- Les dépenses sans budget
Planifie, planifie, planifie! En passant, lorsque tu reçois un chèque (paiement), après avoir mis de côté les taxes si vous les récoltez, divisez-le en 3: un tiers pour les impôts, un tiers pour les dépenses de votre entreprise, un tiers pour vous. Vous ne manquerez pas d’argent de cette façon!

7- Votre vie sans budget
Voir ci-bas pourquoi c’est important.

8- Votre horaire sans temps libre
Vous (et votre tête) avez besoin de temps et d’espace pour vous reposer et vivre. Un horaire sans trous libre ne vous donne pas d’options et ne vous permet pas d’accepter un opportunité ou un dîner avec votre amie en ville pour deux jours.

9- Le travail pendant les weekends
Si, après 1 an de votre lancement d’entreprise, vous travaillez encore les weekends, revoyez votre organisation de temps!

10- Une année sans vacances
Votre corps (et votre famille) vont vous remercier 😉 En vacances, coupez votre cell, lâchez vos réseaux sociaux, déconnectez-vous d’internet.

11- Des priorités non établies
Que ça soit pour votre journée, votre semaine, votre projet, votre vie, établissez vos priorités et une liste de «jamais en cent ans». Dans mon cas, jamais en cent ans j’accepterais des projets payés en «visibilité»

12- Les projets (appels, communication, pitch etc.) sans suivi
Les suivis vont vous amener des relations d’affaires positives.

13- Des courriels et communications vagues
Votre courriel devait avoir un objectif clair, surtout s’il s’agit de quelqu’un que vous abordez pour la première fois.

14- Des journées sans plaisir
Qu’avez-vous planifié pour VOUS aujourd’hui?

3 Musts dans ma vie

Je vous donne aussi mes 3 éléments absolument nécessaires à mon bonheur en ce moment. Je vous les conseille fortement 🙂

1- Une vie remplie en dehors de mon travail

Cette vie tient compte de mes 9 axes de bonheur dans ma roue quotidienne, soit:

  1. ma famille,
  2. ma relation amoureuse,
  3. mes amis et ma vie sociale,
  4. ma vie professionnelle,
  5. mon environnement,
  6. ma santé physique,
  7. mon argent,
  8. ma santé émotionnelle, spirituelle et mentale et
  9. ma contribution à la société

Je tends vers un équilibre et non pas une roue parfaitement alignée. À noter que j’utilise l’agenda d’Attitude Orange comme outil.

2- Un budget qui tient compte de plans de vacances et d’un fond de bonheur

Premièrement, ça vous prend un budget et je ne comprends pas comment vous pouvez arriver à vivre sans 😉 J’utilise une app qui s’appelle You Need a Budget qui me facilite cette tâche et me permet de planifier pour un voyage et autres trucs importants.

3- Une psychologue

Cette année je me suis offert ce merveilleux cadeau, ça fait parti de ma démarche pour mon projet épique. Je vous avoue je j’ai commencé une démarche en psychologie avec la même mentalité que j’ai pour un projet: je suis efficace et j’opère, je défile un liste à faire et je veux pas perdre de temps. Je rigole maintenant parce que je croyais au départ que je pouvais contrôler et «régler mes problèmes» avec des «marches à suivre en 4 points». La vérité c’est que ma thérapie est chaotique, imparfaite, difficile, drainante mais absolument nécessaire et bénéfique.

Avez-vous des must pour votre bonheur? Partagez-nous les dans les commentaires! Bonne journée!

If you obey all the rules, you miss all the fun

Print disponible sur Etsy.

C’est un de mes mantras en ce moment… je me prépare pour mon voyage à New York qui fait partie de mon projet épique, et je suis excitée d’essayer de nouvelles choses dans ma vie, et les voyages font partis de ces nouvelles choses. 🙂

Qu’elles sont les règles que vous avez enfreintes dernièrement?


This is my favorite mantra atm, I’m getting ready for my trip in New York and I’m super excited  to try out new stuff, and making trips are part of the new 🙂

What are the rules that you desobeyed recently?

A Different Kind of Wedding

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed iaculis vel tellus ut lacinia. Sed elit ante, egestas ac maximus in, eleifend eu tellus. Sed quis eros egestas, posuere lectus a, sagittis mauris. Quisque molestie et nisi et gravida. Suspendisse egestas urna vitae nulla cursus euismod.

Vivamus sollicitudin, risus quis tincidunt semper, nisi sapien dictum orci, a laoreet tellus quam maximus enim. Sed felis sapien, iaculis vel augue a, venenatis vulputate arcu. Sed fermentum imperdiet urna. Donec in pharetra massa. Nam felis arcu, dictum sed nisi et, posuere porta dolor.

Shooting for This New Campaign

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed iaculis vel tellus ut lacinia. Sed elit ante, egestas ac maximus in, eleifend eu tellus. Sed quis eros egestas, posuere lectus a, sagittis mauris. Quisque molestie et nisi et gravida. Suspendisse egestas urna vitae nulla cursus euismod.

Vivamus sollicitudin, risus quis tincidunt semper, nisi sapien dictum orci, a laoreet tellus quam maximus enim. Sed felis sapien, iaculis vel augue a, venenatis vulputate arcu. Sed fermentum imperdiet urna. Donec in pharetra massa. Nam felis arcu, dictum sed nisi et, posuere porta dolor.

Exploring the Streets of Norway

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed iaculis vel tellus ut lacinia. Sed elit ante, egestas ac maximus in, eleifend eu tellus. Sed quis eros egestas, posuere lectus a, sagittis mauris. Quisque molestie et nisi et gravida. Suspendisse egestas urna vitae nulla cursus euismod.

Vivamus sollicitudin, risus quis tincidunt semper, nisi sapien dictum orci, a laoreet tellus quam maximus enim. Sed felis sapien, iaculis vel augue a, venenatis vulputate arcu. Sed fermentum imperdiet urna. Donec in pharetra massa. Nam felis arcu, dictum sed nisi et, posuere porta dolor.

What’s on a Perfect Wedding Photo

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed iaculis vel tellus ut lacinia. Sed elit ante, egestas ac maximus in, eleifend eu tellus. Sed quis eros egestas, posuere lectus a, sagittis mauris. Quisque molestie et nisi et gravida. Suspendisse egestas urna vitae nulla cursus euismod.

Vivamus sollicitudin, risus quis tincidunt semper, nisi sapien dictum orci, a laoreet tellus quam maximus enim. Sed felis sapien, iaculis vel augue a, venenatis vulputate arcu. Sed fermentum imperdiet urna. Donec in pharetra massa. Nam felis arcu, dictum sed nisi et, posuere porta dolor.

Now Booking: New Overseas Events

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed iaculis vel tellus ut lacinia. Sed elit ante, egestas ac maximus in, eleifend eu tellus. Sed quis eros egestas, posuere lectus a, sagittis mauris. Quisque molestie et nisi et gravida. Suspendisse egestas urna vitae nulla cursus euismod.

Vivamus sollicitudin, risus quis tincidunt semper, nisi sapien dictum orci, a laoreet tellus quam maximus enim. Sed felis sapien, iaculis vel augue a, venenatis vulputate arcu. Sed fermentum imperdiet urna. Donec in pharetra massa. Nam felis arcu, dictum sed nisi et, posuere porta dolor.

Aquarelle – Wild Heart

Aquarelle et gouache – 2018

J’ai recommencé doucement ma pratique artistique. Depuis quelques mois, je fais un ménage dans ma tête et dans ma vie, ça laisse maintenant la place à mon génie créatif maintenant que mes gremlins se font peu à peu mettre dehors!

Entk, cette aquarelle, je l’ai sortie d’un trait ce weekend, un pure bonheur!

Pour suivre ma pratique, abonnez-vous à mon compte instagram! Vous aimeriez avoir un print de cette illustration? Contactez-moi!

{ Un lunch avec } Sujata Vadlamudy d’Attitude Orange

Nom et compagnie:

Sujata Vadlamudy, coach d’affaires, experte en gestion du temps et fondatrice d’Attitude Orange. Vous connaissez peut-être l’agenda Attitude Orange? C’est mon 4e bébé… j’ai 3 enfants + un agenda 🙂 . En gros, l’agenda c’est un système pour vous aider à vous créer une vie sur mesure! Dans mon entreprise, tout est prévu dans le but de vous simplifier la vie et de vous rendre de plus en plus maître de votre temps. Vous n’avez qu’une seule vie à vivre, autant qu’elle soit à la hauteur de vos talents et aspirations! www.attitudeorange.com

VOUS HABITEZ:

J’habite à Laval, non loin de la maison où j’ai grandi. D’ailleurs, ça me fait tout drôle de savoir que mes enfants auront tous fréquenté la même école primaire que moi. Pour l’instant, on pense au pratico-pratique, mais j’aimerais bien vivre à la montagne, un jour.

À QUELLE HEURE ON LUNCH?

Je dirais entre 11h et 14h, car mon horaire est très variable. Je n’aime pas la routine, donc cela me convient tout à fait. Cela dit, je ne saute jamais de repas. J’en ai besoin pour ralentir mon rythme et maintenir mon niveau d’énergie.

CE QUE VOUS MANGEZ TYPIQUEMENT?

De la soupe! C’est temps-ci, j’ai de la difficulté à gérer l’appétit variable des enfants qui grandissent. Je me retrouve souvent à devoir improviser parce que, ce que j’avais prévu une journée, a fini dans le fond d’un estomac la veille. La soupe c’est le dépanneur par excellence. J’en ai toujours un stock dans l’armoire ou dans le congélo.

VOTRE GOURMANDISE DE CES TEMPS-CI

Vous allez penser que je suis enceinte, mais ce n’est pas le cas. Ces temps-ci, je me fais des bols de Cheerios avec des morceaux de bananes dedans. C’est nouveau comme rage… weird, non?

VOUS BOSSEZ/ÊTES INSPIRÉE/ÊTES OBSÉDÉE SUR QUOI PRÉSENTEMENT?

Hum… En ce moment, je bosse sur trois nouveaux projets de formations en ligne (Performance 360˚, Relation avec l’argent et Conciliation travail-famille). Je dois aussi terminer la version 2019 de l’agenda Attitude Orange d’ici 15 jours. Pour rester inspirée, alignée et ne pas me sentir débordée, le matin, je visualise ma journée et clarifie mes intentions avant même de m’asseoir à mon bureau. Pour ce qui est des obsessions, mon chum dirait que je suis accro à la série Suits, sur Netflix.

QUELLE EST VOTRE PLUS GRANDE FIERTÉ DE CES TEMPS-CI OU QUEL PROBLÉMATIQUE ATTAQUEZ-VOUS?

Je suis très fière de mes enfants. Attention, ce n’est pas une réponse toute faite. En tant qu’entrepreneure, je dois souvent m’absenter le soir et les fins de semaine et, au fil des ans, je me suis souvent demandé si mon propre équilibre travail-famille était bon. Aujourd’hui, ils ont 16, 14 et 9 ans et force m’est de constater que nos liens de complicité sont forts, que leur compréhension de ce que je fais reflète la réalité et qu’ils sont heureux de faire partie de tout ça. Pour moi, c’est une grande victoire.


Merci Sujata! Si vous avez des questions pour cette entrepreneure inspirante, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires… et soyez une perle: PARTAGEZ dans vos réseaux, le karma sur le web vous reviendra en triple ?

11 alternatives gratuites à la font Playlist

Je la vois partout, la typo Playlist! Oui je sais, elle est belle et gratuite, mais de grâce, faites un peu de recherche avant de l’adopter. Je vous aide, en voici 11 tout autant gratuites. (cliquez sur le titre pour aller la télécharger, attention, certaines sont gratuites que pour une utilisation personnelle) #derien

1. Wilderness

2. Honeymoon

3. Sunflowers

4. Wild Ones

5. Annisa

6. Tahu

Aussi celles-ci:

Something in the NightSun ValleySkolatekaOctober MoonVincentia

PS: Vous avez besoin d’aide pour choisir vos typo (ou tous autres éléments de votre branding)? Je suis disponible pour de la consultation (en personne ou via Skype) ou même des mandats d’images de marque. Contactez-moi pour booker votre consultation!

{ Un lunch avec } Nathalie Poirier des boutiques Mère Hélène

Votre nom et compagnie

Nathalie Poirier, je suis co-propriétaire des boutiques Mère Hélène. Nous sommes spécialisées dans les produits pour mamans et nouveau-nés/bambin. Notre objectif : améliorer le quotidien des parents en leur offrant des produits de qualité, idéalement fait au Québec ou au Canada.

Vous habitez

Mauricie! Le retour aux sources s’est effectué il y a maintenant 4 ans. J’avais le goût de revenir dans ma région natale et c’est à Yamachiche, dans une maison ancestrale que je me suis installée avec ma famille. Le but était de ralentir la cadence…j’y arrive assez souvent ? C’était tout un saut de partir de la région de Montréal et déraciner tout le monde mais j’y pense très souvent, et c’est la meilleure décision de notre vie. Même les enfants le disent!

À quelle heure on lunch?

L’heure du lunch, quand il y en a une, n’est pas toujours la même. Entre ma liste de choses à faire, les employées, les appels à faire et les idées qui virevoltent, je mange trop souvent lorsque la faim se fait sentir. Toutefois, dans les dernières semaines, j’ai fait l’effort de prendre toujours le temps de dîner et en plus de bien manger (j’adore la bouffe)

Ce que vous mangez typiquement?

Je travaille majoritairement de chez moi donc j’ai la belle option de me cuisiner des trucs. Alors les dîners de semaine sont assez légers. Salades, soupe, sandwichs, rouleau printanier ou poke bowl.

Votre gourmandise de ces temps-ci

Ma gourmandise est sans contredis les Poke bowl. Je m’amuse et explore différentes saveurs. J’ai opté, avec mon chum, pour une plage horaire hebdomadaire pour nos essaies. C’est Poke time tous les dimanches soir.

Vous bossez/êtes inspirée/êtes obsédée sur quoi présentement?

J’adore le yoga, la méditation, la bonne bouffe et les soupers entre amis. J’ai besoin de plus en plus de temps pour moi et me l’accorder sans culpabilité. Je ne souhaite plus rouler à 150 km heure en croyant qu’il n’y aura aucune conséquence à cela. Je rebâtis mon réseau d’amies et ça me fait du bien.

Quelle est votre plus grande fierté de ces temps-ci ou quel problématique attaquez-vous?

Je sens depuis quelques années que je jongle avec un univers infini de balles. J’apprends tranquillement soit à en déposer ou même à en échapper sans trop me sentir coupable. Un travail de tous les instants.


Merci Nathalie! Si vous avez des questions pour cette entrepreneure chevronnée, n’hésitez pas à les poser dans les commentaires… et soyez une perle: PARTAGEZ dans vos réseaux, le karma sur le web vous reviendra en triple ?

Vlog 03 – Créativité + fatigue

(Pour voir les autres vlog, c’est ici ) J’ai réalisé ce weekend qu’il y avait une corrélation directe entre ma fatigue et ma créativité! Comme quoi si je veux être créative, ça passe d’abord par un esprit reposé et disponible. Aussi, je parle d’une enseignante bouddhiste (anthropologue et auteure) mentionnée dans le livre Braving the Wilderness de Brené Brown, il s’agit du Dr Joan Halifax et vous pouvez découvrir son travail extraordinaire ici.

Avez-vous remarqué que vous êtes moins créatives lorsque vous êtes en mode «hamster»? Comment faites-vous pour retrouver votre zone créative?

Vlog 02 – Crise + vulnérabilité

J’ai pas mal hésité avant de partager cette histoire, et vous verrez elle sort de façon garrochée, imparfaite et à mon image. Il y a pas si longtemps (2015) j’ai été malade et ce burn out causé par des années d’anxiété laisse encore des traces aujourd’hui.

Jeudi passé, j’ai vécu un relapse d’anxiété. Si j’en parle, c’est que je veux m’ouvrir à être authentique et à accueillir la vulnérabilité dans ma vie. C’est de la désensibilisation que je m’inflige, pas parce que je suis masochiste ( bon oui, j’ai sûrement des tendances masochistes- mais bon… ), mais bien parce que je veux me démontrer que ce que je recherche au bout du compte va passer par moi qui kick mes peurs in the nuts!

Est-ce que vous vivez avec de l’anxiété vous aussi? Avez-vous des lectures à me suggérer?

Merci pour votre écoute!

5 trucs pour un pitch de vente parfait

Faire un pitch de vente, c’est stressant et parfois même intimidant… sauf si vous suivez ces 5 trucs!

1- Faites votre recherche et arrivez préparées

Déterminez les besoins de votre client et ses problèmes. Comment votre produit/service vient l’aider?

2- Assurez-vous que votre pitch est clair et évitez le jargon associé à votre industrie

Pratiquez-vous devant quelqu’un qui ne connaît pas vos trucs et demandez-lui par la suite de vous répéter le pitch. En passant votre pitch devrait répondre à ces questions: Qui (client) Quoi (votre produit/service) Pourquoi (comment il répond à ses besoins) Comment (comment allez-vous lui donner le produit/service? lieu, méthode d’achat, etc).

3- Parlez de vos réalisations (en incluant les données quantitatives ET qualificatives) et pensez inclure des lettres d’intention de futurs clients.

L’important, c’est de démontrer que le client peut vous faire confiance, donc montrez des réalisations qui ont rapport avec votre pitch et incluez des données quantitatives (exemple: augmentation des ventes de 20%) et qualitative (exemple: meilleure utilisation du site web grâce à l’ergonomie implantée)

4- Décrivez vos produits/services

Montez-vous une présentation imprimée, elle servira d’appui visuel à votre présentation et d’aide-mémoire! Amenez quelques copies au cas où vous en auriez besoin.

5- Parlez des risques et minimisez-les!

Tout nouveau projet, achat, emploi apporte son lot de risques: allez au devant du client et parlez de ces risques, de leur impact possible sur l’entreprise et amenez un plan de contingence ou un lot de solutions envisageables. C’est ce que les vendeurs utilisent le plus, par exemple une garantie sinon argent remis. Vous sentez que votre client réagi bien à votre pitch? Demandez-lui s’il voit des risques ou des problèmes associés à votre collaboration. Vous pouvez répondre directement à ses inquiétudes (surtout si vous avez fait votre recherche de façon élaborée) ou encore lui dire que vous allez lui revenir avec des solutions (déterminez un temps rapide de réponse et faites un suivi!).

Voilà! Vous avez des questions? Posez-les en commentaires!

Vous avez aimé ce billet? Partagez-le ou encore faites partie de mon Projet Épique!

Les tripes sur table

Wow! J’en reviens pas de vos encouragements et vos questions! Merci de bien vouloir m’accompagner dans ce que ma soeur a décrit comme mon évolution AKA crise de la quarantaine.

Je vous en dis un peu plus:

  1. Je vais écrire sur le blogue au minimum 3x semaines.
  2. Non ce n’est pas un Eat Pray Love que j’écris.
  3. Mais oui ça sera sur du «personnel»
  4. Oui je veux voyager. Seule. #vraincrePeur

Je trouve le fait d’écrire sur moi vraiment difficile. Je dois constamment interrompre et taire la voix qui me dit de changer de ton, ou que mon expérience ne se compare pas à de VRAIS enjeux donc ne mérite pas du temps d’inspection. Ouais je sais. Salut l’auto-sabotage! T’étais pas invité et vraiment, ne dépose pas tes trucs dans mon espace créatif, parce que je vais te demander de quitter la pièce. C’est drainant, ça me ralenti et m’amène dans un bad mood!

Autre chose auquelle j’avais pas pensé, c’est que l’écriture m’amène à REVIVRE toutes les émotions que je croyais avoir réglées il y a 3 ans. Pentoute. L’expression tripes sur table m’apparait tellement vraie, comme quoi le fait de montrer les parties cachées de soi nous amène une douleur difficile à mettre en mots.

Ma solution à date c’est de faire ma méditation AVANT d’écrire, et ça semble fonctionner. 🙂 S’il y a des auteurs dans la salle, je suis toute ouïe pour connaitre vos méthodes contre vos blocages. 🙂

Save

Save

Mon projet épique

Photo by Annie Spratt on Unsplash

Je commence un nouveau projet sans connaître le résultat final. C’est exhilarant et épeurant, un peu comme un tour de manège. En fait, c’est exactement ça, un désir d’expérimenter des choses inconnues et sans garantie de succès. Mes attentes sont basses groupe, en partie parce que ma personnalité se rebelle habituellement contre toutes attentes, extérieures ou provenant de moi-même!

Donc inspirée par The Hapiness project de Gretchen Ruben, je commence une réflexion sur ma vie et j’avoue que cette phrase me fait sourciller par son égocentrisme. Tant pis, je l’assume, et peut-être que le final sera ordinaire (probablement, on se rappelle: attentes basses pour ne pas freaker mon génie rebel)!

Donc je le vois comme un projet d’écriture et d’expériences… who knows!? On rajoutera peut-être de la vidéo… et des billets anglo. JE N’AI PAS ENCORE DE NOM, donc je l’appelle mon projet épique pour l’instant.

Je débute donc aujourd’hui, je vous en dis pas plus cependant j’espère que vous me suivrez in my madness!

Liste à faire cette semaine:

  1. Aller me chercher un passeport
  2. Trouver un nom à ce projet!

Save

Save

Les 7 qualités incontournables de l’entrepreneur

Les qualités des entrepreneurs sont nombreuses, celles-ci sont d’après moi les plus importantes. Pas de soucis si vous manquez de l’une ou l’autre, tentez de les cultiver.

LA TENACITÉ

Bon, parlons des vraies choses de la vie: vous allez vivre du rejet dans votre vie d’entrepreneure. Beaucoup et à différents niveaux. Vous allez aussi vivre des défaites, des refus, des efforts qui mènent à rien. Le succès arrive avec de la ténacité et du travail.

LA TOLÉRANCE VIS-À-VIS L’ANXIÉTÉ

Je suis une personne anxieuse. Avoir des responsabilités, des dettes, des deadlinesL’anxiété, le stress, ce sont des états qui vont vous détourner de vos buts à longs termes et vous faire prendre de mauvaises décisions.

Ce sont les kryptonites des entrepreneurs et comme elle, il faut les vivre et y être exposées sans trop réagir pour devenir semi-immunisées.

ÊTRE PASSIONNÉE

Les êtres passionnés par ce qu’ils font ont de la drive. Ils sont capables d’être concentrés sur un objectif et se sentent comblés par le travail qu’ils effectuent. De plus, ils sont d’excellents communicateurs de leur passion, on le voit dans leur yeux et dans leur débit de voix quand ils nous expliquent le pourquoi du comment. Cette passion est le fondement de tout bon vendeur.

AVOIR UNE VISION ET ÊTRE CAPABLE DE PLANIFIER À LONG TERME

Avoir une vision et planifier à long terme, c’est essentiel dans votre cheminement. Tout comme les athlètes olympiques, vous devez avoir une vision de la réussite de vos objectifs (annuels, dans 2 ans, 5 ans, 10 ans) et savoir planifier en conséquence. Parce que la réussite arrive rarement en une nuit, cette planification pour du long terme va vous créer un guide et vous pourrez ainsi mesurer votre réussite.

ÊTRE FLEXIBLE

Vous devez être capables d’admettre que votre idée ne fonctionne pas et de pivoter vers une nouvelle stratégie. C’est difficile (hello l’égo!), cependant perdre son temps, ses énergies ET ses économies lorsque ça ne rapporte pas, c’est un suicide de carrière! Quelque fois, c’est un ré-enlignement qui est nécessaire, d’autre fois, un abandon total. Soyez honnêtes avec vous-mêmes et ayez le courage de laisser tomber le superflu.

AVOIR CONFIANCE EN SOI

Entreprendre quelque chose avec un millions de facteurs inconnus, c’est ni évident ni facile. La confiance en vos moyens et vos capacités viendra avec l’expérience. Pour la cultiver, concentrez-vous sur de minis objectifs.

ÊTRE CAPABLE DE DÉTECTER UNE OPPORTUNITÉ ET DE BRISER LES RÈGLES

Vous allez être bombardées de demandes de partenariat, d’exposition, de demandes de commandites et j’en passe. Tout ce qu’on vous offre n’est pas nécessairement bon pour vos affaires ou pour vos objectifs à long terme. Idem pour les règles: savoir quand il est pertinent de briser les règles établies va vous donner un avantage concurrentiel non-négligeable dans votre marché. En fait, êtes-vous apte à prendre des risques? Savoir agir et passer à l’action lorsque vous n’avez pas de garanties de succès, voilà ce qui résume l’entrepreneuriat!

Est-ce que vous avez ces qualités? En manque-t-il dans cette liste? Partagez les vôtres dans les commentaires!

Save

Save

Le quiz de l’entrepreneur

J’ai rencontré beaucoup de femmes en affaires et, en général, elles n’ont pas commencé leur carrière en lançant leur entreprise. Dans la majorité des cas, ce changement de vie (car c’en ait un) survient suite à un déclencheur: un licenciement, une maladie ou bien souvent, un accouchement. Ces déclencheurs leur donnent l’occasion de s’arrêter, pour une fois (en fait, elles n’ont pas le choix!) et d’entreprendre une introspection.

Cependant, bien que l’idée, parfois romancée, de gérer son entreprise, créer ses produits et être maître de votre destinée semble alléchante, de vivre de vos propres moyens est un chemin qui ne sera pas parfait. Passez le quiz ci-dessous pour voir si vous avez les qualités de l’entrepreneur.

Répondez par vrai ou faux à ces questions:

1. Les surprises inattendues m’agacent.
2. Je suis mal à l’aise quand il y a du drame dans mon lieu de travail.
3. Je suis capable de m’adapter à toutes circonstances.
4. Je suis facilement anxieuse ou stressée.
5. Je m’ennuie très facilement.
6. Je déteste faire la même chose à répétition.
7. Je suis à l’aise de prendre des engagements à long terme.
8. Je suis à l’aise avec la prise de risques.
9. Je m’attends à maintenir le même niveau et mode de vie après avoir commencé mon entreprise.
10. Les opinions des autres sont très importantes pour moi.
11. Vous êtes passionnée par le travail, mais êtes-vous prêt à
travailler la nuit? Les weekend?
12. Lorsque vous terminez un projet avec succès, vous passez
immédiatement à un autre?
13. Êtes-vous prêt à commettre vos économies pour démarrer
une entreprise?
14. Est-ce que vous écrivez vos idées, vos buts, votre planification?
15. Je suis douée avec l’argent.
16. Je suis capable de déléguer.

Profil de l’entrepreneure, vous avez répondu vrai au réponses: 3-7-8-11-12-13-14-15-16

Comment je suis devenue une lève-tôt en 12 semaines

matinale

Depuis le cégep je me considérais comme une personne «de nuit»; j’avais mon peak de productivité vers 21h ce qui me laissait maganée le lendemain matin lorsque je devais me lever pour mes cours ou, plus tard, mon travail 9 à 5. Depuis notre arrivée dans les Laurentides, je voulais désespérément changer cet aspect de ma vie. Je voulais être une personne du matin, des études ont démontrées que les lève-tôt sont plus optimistes et consciencieux et des chercheurs de l’Angleterre ont découverts que les gens qui restent sous les couvertures les jours de semaine jusqu’à 9 heures sont plus susceptibles d’avoir un surpoids, d’être stressés et déprimés que ceux qui se lèvent à 7 heures. Bref, il y a beaucoup d’avantages à être de bonne heure sur le piton... Mais comment modifier cet aspect qui, je le croyais, faisait partie intégrante de ma personnalité?

J’ai essayé plein de trucs, reculé mon cadran, fait de l’auto-hypnose la veille. J’ai découvert avec le temps que pour devenir une personne matinale, je devais changer certaines habitudes.

Depuis 2 ans, je me considère maintenant comme une personne du matin, et j’y suis arrivée en dedans de 12 semaines. Bon, je suis loin de mon mari qui se lève à 4 heures du mat’, mais je suis capable de me lever sans cadran à 6h. Je vous donne mes trucs:

Couchez-vous à une heure raisonnable

Je m’endors à 22h maximum, souvent avant. La qualité de mon sommeil est évidemment prioritaire.

Éteignez vos appareils une heure avant votre coucher

Les écrans des téléphones intelligents et tablettes stimulent votre cerveau et empêchent la mélatonine, l’hormone du sommeil, à faire sa job! Si vous êtes comme moi et lisez sur votre tablette, je vous conseille d’utiliser l’application Twilight qui ajoute un filtre rouge pour adoucir la lumière de votre appareil.

Utilisez une app qui va vous réveiller au bon moment.

Pendant votre sommeil, vous passez au travers plusieurs cycles qui durent en moyenne 90 minutes. Et si votre réveil-matin vous jouais une musique pour vous réveiller au moment le plus opportun? J’ai essayé Sleepbot pendant un moment et j’ai adoré: vous n’avez qu’à entrer l’heure à laquelle vous voulez vous réveiller et l’application va le faire à la fin de votre cycle de sommeil. On se réveille facilement, même à 5h du mat!

Instaurez une routine du matin qui vous plait.

Avec plus de temps le matin, vous aurez l’opportunité de faire de nouveaux trucs pour ensoleiller votre matinée et d’en faire une routine. Quelques suggestions:

  • Lisez un livre plutôt que d’écouter les nouvelles (qui vous rendront de mauvaise humeur anyway)
  • Faites 15-30 minutes de yoga ou de stretching.
  • Faites 5-15 minutes de méditation
  • Écrivez! que ce soit un roman ou un billet de blogue, laissez allez votre créativité.
  • Faites une marche (avec Fido) ou votre jogging.
  • Écrivez 10 idées sur n’importe quel sujet (j’en jase plus ici).

Mangez bien, déjeunez mieux.

Depuis que je surveille mon alimentation et que j’ai fait appel à une naturopathe pour m’aider à équilibrer mon corps, mon sommeil et mon énergie ont drastiquement changé. Avant, je me sentais fatiguée et j’avais de la difficulté à me réveiller, ça me prenais un café – parfois deux – pour être fonctionnelle. Depuis que j’ai abandonné le café le matin ainsi que le sucre, ça va vraiment mieux! J’ai aussi rajouté des protéines (œufs) à mon déjeuner.

facebook-roseflash-mars

Vous me direz que ça semble facile, mais comment arriver à se motiver à faire tout ça! Je suis une fan finie de la méthode du «petit train va loin»: c’est par de petites actions répétées souvent qu’on parvient à en faire une habitude.

Voici ma méthode en 4 points pour instaurer une nouvelle routine dans votre vie:

1- Concentrez-vous sur une action à la fois, pendant 12 semaines.

Votre cerveau n’est pas super efficace lorsque vous multitasquez! À chaque fois que j’essaie, je m’éparpille et n’accomplis rien! Pour l’aider à assimiler quelque chose de nouveau, concentrez-vous sur une action/habitude à la fois. Quand cette habitude devient automatique et facile à accomplir à chaque jour, je switch à autre chose. Le temps que ça prend? Ça dépend de plein de facteurs, cependant mes expériences m’ont conclues que 12 semaines étaient pas mal le top (28 jours est un mythe en passant!).

2- Écrivez cette action dans votre agenda, calendrier, tableau, etc.

Si c’est prévu, écris et connu de tous, c’est plus difficile à se désister.

3- Commencez petit.

Le but est de créer un automatisme. De façon générale, on sur-évalue le temps que nous voulons/pouvons consacrer à quelque chose de nouveau dans notre vie. Selon Scott H. Young, prendre 20% de ce que vous projetez comme temps serait plus réaliste. Si votre nouvelle habitude consiste à vous réveiller plus tôt, commencez par 5 minutes plus tôt (au lieu d’une heure). Si vous voulez apprendre une nouvelle langue, commencez par un 5 minutes par matin en déjeunant ( avec ce site c’est super facile… je suis en train d’apprendre l’allemand).

4- Ayez une façon de comptabiliser votre progrès et, si nécessaire, récompensez-vous.

Un X sur le calendrier, une app pour compter vos kilomètre courus, un photo avant/après pour votre perte de poids… Comptabilisez votre progrès pour soutenir votre motivation. Et puis, si votre habitude à prendre (ou à casser) est difficile pour vous, donnez-vous des récompenses lorsque vous franchissez des étapes ( j’ai réussi à lever 100 lbs en crossfit; j’ai arrêté de fumer, ça fait 2 mois; je me lève maintenant 1 heure plus tôt…) IMPORTANT: vos récompenses ne doivent pas SABOTER votre progrès (pas de beignes pour célébrer votre perte de poids par exemple #évident).

Voilà comment j’ai réussi à devenir une lève-tôt, la recette a aussi fonctionné pour mon défi de courir un demi-marathon et je suis en train d’apprendre l’allemand par la bande 😉

Quelle(s) habitudes aimeriez-vous gagner (ou perdre!)? Avez-vous une routine matinale? Dites-nous le dans les commentaires!

129 choses à jeter

Nos bébelles envahissent notre espace et finissent par envahir notre tête. On a tendance à accumuler un million de choses inutiles sans réfléchir si elles sont vraiment pertinentes dans notre quotidien. Voici une liste de 129 choses à jeter maintenant. C'est temps pour un ménage important!

Nos bébelles envahissent notre espace et finissent par envahir notre tête. On a tendance à accumuler un million de choses inutiles sans réfléchir si elles sont vraiment pertinentes dans notre quotidien. Voici une liste de 129 choses à jeter maintenant. C’est temps pour un ménage important!

En passant, jeter peut aussi vouloir dire donner, vendre ou recycler. Consommez de façon responsable gang!

1.  Vieilles boîtes vides.

2.  Supports en plastique du magasin ou en métal du nettoyeur.

3.  Maquillage passé date.

4.  Projets à moitié finis.

5.  Magazines de l’an passé.

6.  Vieille peinture (voir les écocentres pour s’en débarrasser).

7.  Bas avec des trous ou vos bas «célibataires».

8.  Factures, reçus, papiers qui datent de plus de 7 ans. Scannez ou prenez en photos les factures importantes.

9.  Vaisselle dépareillée et en extra-extra.

10.  Les livres que vous ne lisez jamais (faites un don).

11.  Technologies qui ne sert plus (8 tracks, floppy discs, VHS); (on ne jette pas les cassettes et VHS, on les donne à Copadoudou qui va faire des sacs (bénévolement) pour les femmes de la Maison Marguerite.

12.  Les jouets «oubliés».

13.  Guenilles – z’en avez besoin que de combien?

14.  Mini-chandelles, utilisez-les ou jetez-les.

15.  Menus des restos où vous ne commandez jamais.

16.  Vieilles cartes de souhaits: gardez celles qui ont une valeur sentimentale et recyclez le reste.

17.  Médicaments et vitamines passés date; apportez-les à votre pharmacien.

Vous aimerez aussi: Essayez le défi 31 jours: ménage du printemps

18.  Souliers que vous ne mettez plus.

19. Coutellerie de plastique (encore emballée).

20. Vieilles épices (1-2 an pour des assaisonnements, 1-3 ans pour les herbes sèches, jusqu’à 4 ans pour les épices)

21. Vos fils techno en triple! Gardez-les au même endroit pour éviter de les perdre tout le temps.

22.  Les bobby pins.

23.  Les jeux avec des pièces manquantes.

24.  Votre vieux vernis séché.

25.  Les jeux vidéo auxquels vous ne jouerez plus.

26.  Items de bébés rappelés (sièges d’auto, etc).

27.  Les bijoux que vous ne portez pas.

28. Bouffe congelée et passée date (bwerk).

29.  Items déco que vous n’avez pas remis dans le décors depuis la re-décoration.

30.  Les parfums que vous ne portez plus.

31.  Vieilles débarbouillettes et serviettes tachées.

32.  Des sets de draps en extra-extra (vous n’en n’avez besoin que de deux par lit).

33.  Contenants de plastique, surtout ceux sans capot!

34.  Talons de paies vieux de plus de 2 ans.

35.  Élastiques à cheveux tout étirés.

36.  Vieux journaux (abonnez-vous à la version en ligne).

37.  Oreillers en trop et vos douze coussins. Achetez des housses à coussins interchangeables si vous aimez changer de look souvent.

38.  Vêtements qui sont 2 tailles trop petites ou trop grandes.

39.  Choses que vous avez acheté il y a un an et que vous deviez retourner… donnez-les!

40.  Vos millions de cahiers de notes. Utilisez Evernote pour regrouper toutes ces notes et vous libérer du papier!

41.  Les crayons qui ne fonctionnent pas bien ou qui ne fonctionnent pas du tout!

42.  Les petites bouteilles de shampoing ou de crèmes ramassées lors de votre dernier passage à l’hôtel.

43.  Les cossins qui prennent de la poussière mais qui ne vous font pas sourire (hello bibelots!)

44.  Les vis et boulon ramassés dans votre tiroir à bébelles: si vous ne savez pas à quoi ils servent, les chances de les utiliser sont plutôt minces.

45.  Les dessins de vos enfants: scannez ceux que vous aimez particulièrement ou prenez-les en photos.

46.  Les faveurs de votre mariage. Gardez-en une pour le souvenir.

Vous aimerez aussi: 8 trucs pour être efficace

47.  Les vieilles fournitures d’anniversaires, surtout les ballons avec un 2 ans écrit dessus.

48.  Les décorations de fêtes que vous oubliez toujours de sortir.

49.  L’item de décoration de fêtes que vous n’utilisez qu’une fois par année (le centre de table de Pâques qui pourrait être remplacé par celui de la fête des mères. Un centre pour plusieurs occasions, on aime!)

50.  Les produits nettoyants que vous n’utilisez pas ou que vous n’aimez pas l’odeur (ou qui ne sont pas biodégradables!).

51.  Pots de fleurs en plastiques. Plantez les fleurs puis recyclez le pot.


En boutique:
[products limit=”4″ columns=”2″ visibility=”featured” ]


52.  Le linge des enfants trop petit!

53.  Les boutons, surtout si vous ne cousez pas.

54.  Vieux calendriers.

55.  Bouffe congelée sans identité (on aime notre étiqueteuse ici).

56.  Les DVD que vous n’écoutez pas.

57.  Sacs de plastiques de l’épicerie ou des commerces. Achetez-en des solides et réutilisez-les.

58.  Tasses de voyage qui coulent ou que vous trouvez laides.

59.  Des échantillons de toute nature.

60.  Ruban à mesurer: gardez en un, jeter le reste!

61.  Rubans, ficelles, élastiques de plastique.

62.  Coupons rabais expirés.

63.  Paniers pour vous organiser qui ne fonctionnent pas finalement.

64.  Ceintures qui ne vous font plus ou qui ne sont plus à la mode.

65.  Bonbons durs du resto qui date du mois passé.

66.  Toutous sans amour.

67.  Vos baumes à lèvres à moitié utilisés.

68.  Vieux agenda. Transférez vos infos importantes et récurrentes dans google agenda!

69.  Pots Mason que vous n’utilisez pas.

70.  Crème solaire expirée.

71. Dé-agrafeuse – sauf si vous pouvez faire un argument très convaincant pour garder la vôtre.

72.  Alarme de voyage. Utilisez vos téléphones intelligents.

73.  Balles de stress. Utilisez plutôt des applications comme Stop breathe and think.

74.  «Sent bon» trop intense dont vous n’aimez pas l’odeur.

75.  Jouets pour vos chiens/chats qui sont scrap!

76.  Les sacs promo de votre dernière convention ou du dernier salon que vous avez visité.

77.  Porte-clefs que vous n’utilisez pas.

78.  Livres de recettes que vous n’utilisez jamais.

79.  Épingles à couches.

80.  Les clefs de votre ancien appart.

81.  Porte-noms, promo, cossins rapportés lors de votre dernière conférence/salon.

82.  Piles qui traînent non rechargeable (trouvez un centre qui les collecte).

83.  Vos signets en extra.

Vous aimerez aussi: Équilibre travail-famille-vie

84.  Bouteilles quasi vides ou des morceaux de craie trop petits pour tenir dans vos doigts. Tout item quasi fini que vous ne finirez pas.

85.  Livres à colorier complétés.

86.  Crayons feutres sans capuchon, ou capuchon seul sans crayon.

87.  Bouteilles vides, sacs vides, contenants vides.

88.  Puzzles complétés.

89.  Vieilles invitations.

90.  Brochures de voyage.

91.  Baguettes du take-out chinois.

92.  Vieilles lunettes.

93.  Vieilles lunettes soleil.

94.  Vos flip-flop scrap de l’été dernier.

95.  Posters démodés (bye bye NKOTB)

96.  Livre de téléphone.

97.  Lumières de Noël qui ne fonctionnent plus.

98.  Papier bulles.

99.  Cartes cadeaux: allez les dépenser!

100.  Cartes d’affaires: utilisez plutôt une version électronique sur votre cell!

101.  Vases que vous n’utilisez jamais qui prennent la poussière.

102.  Bas de nylon avec des trous!

103.  Vaisselle de service que vous n’utilisez jamais.

104.  CD, à moins que vous les écoutiez régulièrement. Ici on aime Spotify.

105.  Vos piles de papier.

106.  Saccoches, sacs, etc, que vous n’utilisez pas.

107.  Catalogues.

108.  Manuels d’instruction: ils sont tous en ligne maintenant!

109.  Manettes sans but!

110.  Colle séchée.

111.  Boucles d’oreilles orphelines.

112.  Fleurs séchées.

113.  Les photos en extra que vous avez fait développer.

114.  Cadeaux que vous n’aimez pas.

115.  Foulards que vous ne mettez pas.

116.  Vos vêtements avec des trous, des tâches ou trop petits/grands.

117.  Videz vos dossiers spam et poubelle dans votre boîte courriel.

118.  Vieux cell: recyclez-les!

119.  Napperons, napkins, centre de table que vous n’utilisez jamais.

120.  Les vieilles versions de vos logiciels.

121.  Vieux porte-feuille.

122.  Le p’tit change qui traîne. Allez le déposer à la banque.

123.  Cadres qui ne sont pas suspendus.

124.  Items de bébé qui ne fait plus, qui est trop vieux ou que vous n’utilisez plus.

125.  Vieil équipement de sport.

126.  Horloges brisées ou qui vous empêchent de dormir.

127.  Sous verres que vous n’utilisez pas.

128.  Les plantes qui ne vous rendent pas heureuses.

129.  Finalement, utilisez Unroll.me pour vous débarrasser des millions d’infolettres que vous recevez.

 

LECTURES:

Marie Kondo   art de la simplicité   mettre  living

Save

7 mécanismes qui bloquent votre succès

7 mecanisme bloquent succes
Photo par BRUNO CERVERA
Fait vécu: Je suis à la veille de signer mon plus gros contrat. EVER. Le client négocie serré, mais je tiens mon bout. Après une offre, une contre-offre de sa part, je lui envoie mon offre finale. Je pèse sur le mot send en vitesse car je dois aller chercher mon fils à l’école. Dans l’auto, j’ai des doutes. Je visualise comment j’aurais pu envoyer une autre offre ou si j’aurais pu réduire mon tarif. L’anxiété me ronge; j’aurais dû attendre avant d’envoyer ce message; j’aurais dû parfaire mon offre; réfléchir davantage…

Ces mécanismes sapent notre confiance et bloquent notre réussite. Le pire dans tout ça, c’est qu’ils sont auto-infligés. Le plus gros obstacle vers la réussite, c’est nous-même.

Voici une liste de comportements que j’ai rencontrés souvent ou que j’ai notés chez mes clientes:

1. Vouloir que tout soit «parfait»

La perfection est une illusion. C’est une illusion de contrôle et d’absolu: si tout était parfait donc conséquemment, il n’y aurait pas de problèmes. Une façon plus saine de s’autogérer est d’évaluer les risques et de déterminer les actions à entreprendre si quelque chose ne fonctionne pas.

2. “Ne pas se sentir prête”

Ce sentiment est en fait de l’insécurité: nous ne nous sentons pas à la hauteur du travail à accomplir ou de la position à occuper; donc nous tentons de prouver notre capacité en prenant un autre cours, ou en faisant de la recherche… La réalité est que votre compétence acquise en faisant ce travail-position confirmera que vous êtes à la hauteur, pincez-vous le nez et plongez!

3. Déterminer sa valeur selon l’impact souhaité

La société juge notre ambition selon l’impact que nous voulons apporter à ce monde. La réalité est que: sans back-up financier substantiel, il est difficile (mais pas impossible) de faire des actions qui auront un impact sur un grand nombre de personnes à la fois. Est-ce que ça veut dire que vous valez moins si vous touchez moins de personnes? NON! Ne sous-évaluez pas votre travail, même s’il est à plus petite échelle!

4. Vouloir être spéciale à tout prix

La réalité: il existe d’autres photographes, designers, bijoutières, coach, etc, qui font, plus ou moins, quelque chose qui est similaire à vos activités. Misez plutôt sur votre authenticité et votre histoire pour vous démarquer du lot.

5. Faire des projections dans notre esprit

Lorsque ça m’arrive, je dis que mon cerveau fait le hamster (il court sur place dans une roue). Les projections mentales qui découlent de notre anxiété (je les différencie de celles utilisées positivement par les sportifs par exemple) sont un véritable cancer pour notre intelligence! Elles ne mènent à rien parce qu’elles ne se basent pas sur des faits concrets. En effet, elles apparaissent habituellement lorsque nous sommes face à une incertitude. La solution? Le lâchez-prise!

6. La comparaison

Je le dis haut et fort: le désavantage des médias sociaux c’est qu’il rend la comparaison facile. C’est facile de se comparer et même de ressentir de la jalousie face à une compétitrice. Vouloir ses fans (elle a peut-être mis plus d’argent que vous dans ses campagnes Facebook), vouloir sa notoriété (elle y bosse depuis 10 ans), vouloir sa vie (elle est en instance de divorce), etc. La réalité: on ne compare pas des pommes avec des oranges même si ce sont 2 fruits! Internet montre un portrait CHOISI de votre entreprise et de celle de vos compétiteurs. Plutôt que de vous comparer avec une image dont vous ne connaissez pas toutes les données, faites la comparaison de votre entreprise avec elle-même à travers le temps.

7. Entretenir un langage réducteur et négatif

Ah, la fameuse modestie! Inculquée dans notre rôle féminin depuis longtemps elle a un effet pernicieux parce qu’elle est reliée à de nombreux sentiments négatifs et réducteurs. Faites le test: essayez de parler positivement de vos affaires sans une fois dire un mais… Pas facile, parce qu’on a l’impression que le discours positif est de la vantardise. La réalité: tant que vous entretiendrez un discours négatif, réducteur et qui montre de l’insécurité, vous ne parviendrez pas à votre plein potentiel.

 

La fin de mon histoire: de retour de ma course, j’avais un courriel qui acceptait ma dernière offre!

Avez-vous déjà ressenti ces émotions?

Save

4 étapes faciles pour augmenter votre achalandage en période morte

4etapes

Les gens en affaire voient parfois le marketing comme une activité arrêtée: c’est celle qui vient avant de faire de la vente. Et c’est tout. Puis vient vos périodes mortes (hello janvier!) et vous vous demandez comment faire pour redresser les finances pour avoir un revenu plus stable au travers de l’année.

Ce qui vous manque, c’est du repeat business, des clients qui reviennent vous voir et acheter vos service/produits. Vous devez fidéliser votre clientèle. Mais comment?

Dans le vidéo ci-dessous, je vous explique 4 étapes faciles que vous pouvez mettre en application rapidement, et qui ne vous demanderont pas vraiment d’investissement.

[Tweet “La clé de la fidélisation du client: le marketing APRÈS la vente! #capsuleroseflash”]

Est-ce que c’est une pratique que vous avez déjà adoptée? Quels sont vos trucs?

21 façons d’économiser pour le temps des Fêtes

Le temps des Fêtes peu devenir un moment stressant, surtout si vous êtes en mode économies! Depuis quelques années, nous avons fais le choix de réduire substantiellement les dépenses de la maisonnée, et Noël ne fait pas exception. Voici 21 façons d’économiser lors de votre temps des Fêtes:

  1. Faites une partie des cadeaux vous-mêmes à travers l’année pour les adultes. Les gens apprécient toujours les cadeaux qui se mangent! Ici, c’est le fudge de Noël qui attend ma famille à tous les ans!
  2. Achetez 2-3 dindes lorsqu’elles sont en spécial. Je congèle les restes bien sûr et je fais du bouillon avec la carcasse.
  3. Faites un réveillon «potluck»: tout le monde amène quelque chose et participe au festin. #miamlesTourtièresdemaMère
  4. N’achetez rien au Boxing day! Vous allez être tentés et vous allez probablement dépenser plus parce que c’était en solde.
  5. Planifiez des activités peu couteuses ou gratuites pendant les vacances.
  6. N’achetez rien à crédit.
  7. Emballez vos cadeaux avec du papier récupéré, kraft, ou du tissus. Achetez votre papier emballage au début janvier, il est généralement en solde.
  8. Évitez de manger au restaurant. Faites plutôt…
  9. Les soupers-déjeuners! Ben oui. On déjeune au souper en regardant un Ciné-cadeau. Tellement plus agréable!
  10. N’achetez pas de nouveaux vêtements pour les Fêtes: faites un échange de vêtements avec une amie qui a la même taille que vous.
  11. Planifiez des journées sans électroniques et débranchez vos ordis pour ces journées.
  12. N’achetez pas de nouvelles déco de Noël! Faites-les vous même ou mieux: donnez le contrat à vos enfants!
  13. Faites un budget bouffe et cadeaux et tentez d’arriver au dessous. Mettez l’argent économisé dans un compte qui servira au budget des Fêtes de l’an prochain!
  14. Pour les bas de Noël: ne mettez que des items qui se mangent. Pas de jouets cheap du Dollorama!
  15. Réduisez le nombre de cadeaux donnés pour un item de qualité. Les enfants ont déjà TROP de jouets anyway!
  16. Oubliez de mettre des choux sur vos cadeaux.
  17. Pensez à créer des souvenirs plutôt que d’acheter des cadeaux.
  18. Reposez-vous: en restant chez vous en pyjamas vous dépenserez moins !
  19. Faites le choix de vos party des Fêtes et faites du co-voiturage : voyager est couteux en gaz, donc réduire cette dépense ou encore la partager en faisant du communauto est logique.
  20. Réduisez votre consommation d’alcool.
  21. Allez glisser au lieu de faire du ski.

Voilà! Suivez-moi sur Instagram pour encore plus d’idées d’activités!

Save

Save

#confessions d’une jongleuse de stress

#confessions : Y’a des jours où je suis outrageusement découragée. Si je mets ça en lumière aujourd’hui c’est parce que je veux mettre en miettes l’image que les médias sociaux m’ont créés un peu malgré moi.

Être en affaires, c’est jongler avec le stress.

C’est probablement ce qui nous unis tous, comme un cri de ralliement: la fucking gestion de stress. Le stress de trouver de nouveaux clients, oui, mais aussi de courir après les clients pour se faire payer, le stress de livrer des projets, de communiquer, de payer ses fournisseurs, de gérer les demandes du gouvernement, de gérer les attentes des clients, etc.

Et parce que ma vie ne se contient pas que dans mon bureau, le stress vient aussi de ma gestion familiale et de la gestion de mon bien être.

Le stress vient enfin du fait que je ne peux m’empêcher de me comparer sans preuve à l’appui. J’aimerais demeurer la seule à faire des formations marketing, à m’adresser à des femmes en affaires, à faire du web féminin etc, mais il faut que je dois me rendre à l’évidence: le changement est positif et je dois me réinventer constamment.

Je ne vous le cacherai pas: mon stress vient surtout de moi, c’est à dire que je le crée et me l’impose. Qu’est-ce que le stress? C’est grosso modo notre inconfort face à une situation qui ne colle pas avec l’image que nous avons d’elle dans notre tête.

C’est lorsqu’on accepte la situation comme étant imparfaite et qu’on comprends que d’essayer de la contrôler empire le tout qu’on réussit à désamorcer le stress.

Donc où est-ce que je veux en venir? Ma vie en affaires n’est pas parfaite, je jongle moi aussi avec le stress (depuis maintenant 15 ans, non ça s’améliore pas avec le temps) et j’ai un trouble anxieux qui m’accompagne et freine parfois mes idées.

J’ai compté l’autre jour combien de fois j’avais une pensée anxieuse – moi c’est surtout une peur de manquer d’argent, de manquer à mes obligations financières – et j’ai arrêté à 10.

Il y a aussi une autre facette qui est apparue dernièrement, et je vais la dire comme elle sort: je suis frustrée par mon manque d’énergie/âge/manque de temps. Quand Sheryl Sandberg nous dit d’abandonner le mythe de la femme qui a tout et peut tout, je me suis rebellée à cette idée; je me rends compte aujourd’hui que cette idée du succès (avoir tout) est bien trop limitante: maintenant que la quarantaine approche, je me vois envier ces jeunes femmes sans enfant qui ont l’énergie, le temps et la naïveté encore intacte pour pouvoir déplacer des montagnes.

Donc voilà: pas de perfection ici, juste une fille qui jongle avec le stress et qui se pose toujours un tas de questions malgré son expérience.

Je ne veux pas terminer ce billet sur une note négative, je vais donc vous dire ceci: ma motivation d’avant à être partout et à produire beaucoup de contenu pour mon entreprise a été remplacée par autre chose: une motivation à être présente à tout prix, pour moi et pour mes proches. Parce que le succès, malgré mon stress, mon anxiété, je le vis et il me permet de choisir ce que je fais de mon temps.

Val, on te voit plus sur Facebook?!

Justement, si tu veux me voir, appelle-moi, on ira prendre un café. 😉

PS: 6 mois ce sont écoulés entre la rédaction de ce billet et la mise en ligne et j’aimerais ajouter ceci: j’ai lâché prise sur la pression des médias sociaux, d’où la publication du billet, un #fuckThis, si ça peut en aider d’autres qui vivent une situation similaire, ça vaut la peine de publier. Je vais écrire dans un autre billet la suite de mon cheminement. Merci de me lire! xox

Printable gratuit – Ma joie matinale prend 2 sucres

printable gratuitIl me fait plaisir de vous offrir ce printable gratuit! Cliquez ici pour télécharger le .pdf et imprimez-le sur votre imprimante maison. Format lettre 8.5 po x 11 po (21 × 27 cm) PS: pour utilisation personnelle seulement. Vous ne pouvez pas vendre ou re-distribuer ce visuel.

Bon DIY!

(PS: en voici d’autres pour vous créer une galerie)

 

Save

Branding: Headster Kids

Headster kids vend des tuques, casquettes et accessoires pour enfants. Nous avons développé un look «skater-Californie» et décliné les visuels selon les saisons. Un projet en continu qui comprend logo et cartes d’affaires, étiquettes, écussons et badges, boîtes, lookbooks, visuels pour le web, invitations et affiches!

Save

Save

Save

Site Web: byebyepurees.com


#mandatLivré Le tout nouveau site vitaminé de Nutri-Énergie! Découvrez le travail de ces nutritionnistes du tonnerre ainsi que la DME, une approche vers une alimentation autonome pour votre bébé 🙂

Inclus dans ce site:

  • Une boutique en ligne
  • Une intégration à Mailchimp (infolettre)
  • Un blogue
  • Des fiches recettes
  • Montage et programmation de fiche custom
  • Un calendrier
  • Une billetterie

Z’avez envie d’un tout nouveau site web? Contactez-moi pour une soumission! #siteweb #clientRoseFlash

Save

Save

La gêne et les affaires

gene-affaire

Aujourd’hui je réponds à une question qui m’a été posée cette semaine par Nadia. Elle m’écrit:

Je suis hyper hyper gênée, alors trouver des collaborateurs, fournisseurs ou encore de contacter quelqu’un pour qu’il vende mes produits devient très problématique pour moi. Difficile de prendre de l’expansion… as-tu des trucs?

Bonne question, et je t’assure que tu n’es pas seule. Je suis moi-même du type timide (je vous le jure gang!) et bien que mes années à travailler dans un camp de vacances aient aidées ma situation, j’ai toujours un peu le trac quand je rencontre une nouvelle personne.

Donc en résumé:

1- Définissez la peur qui se cache derrière la gêne.
2- Affrontez votre peur le plus souvent possible pour vous désensibiliser à l’inconfort qu’elle vous procure.
3- Avant tout meeting, rencontre, activité de réseautage (etc) déterminez avec clarté ce dont vous avez besoin réellement. Arrivez préparée.
4- L’authenticité vous rendra plus sympathique que l’assurance démesurée. Cultivez votre imperfection et chérissez votre spontanéité.
5- Décidez ce que vous ferez en cas d’échec pour ôter l’inconnu de la donne.

Voilà! En espérant que ça vous aide dans votre cheminement, en attendant, à vous la parole! Êtes-vous du type gênée? Comment arrivez-vous à passer par dessus votre gêne? Commentez ci-dessous et partagez ce billet pour aider d’autres femmes à passer par dessus leur gêne!

Save

Save

Save

Save

La base de votre stratégie de contenu: votre blogue

stats

L’entendez-vous? Le bruit… tout ce bruit dans les z’internets! Des ventes par ci, des nouveautés par là, des amies découvrent ceci, des gens de votre réseaux partage cela. Tout ce beau monde communique, TOUT-LE-TEMPS. Ça génère de la cacophonie, un trop plein d’information, une saturation des neurones. #overload

Et puis vous – oui oui, bibi qui a aussi des trucs à communiquer, des services à vendre, un machin bidule super génial que vos clients aimeraient, c’est officiel – vous vous demandez COMMENT faire passer vos messages, COMMENT amener de nouveaux clients vers votre site web, COMMENT avoir plus d’activités sur vos réseaux sociaux.

Comment réussir à grossir votre réseau pour vendre sur internet?

La réponse simple: en ayant une stratégie de contenu qui tient compte de tous vos besoins, de vos sujets et surtout votre audience.

Bien évidemment, cette réponse engendre une multitude d’autres questions. La première étant: par où commencer?!

Et l’une de mes réponses préférées: par l’entretient d’un blogue.

Les statistiques qui ne mentent pas:

  • 61% des consommateurs (américains) ont fait un achat basé sur la lecture d’un billet de blogue.
  • Les entreprises BtoB (business to business) qui bloguent reçoivent 67% de contacts qualifiés
    de plus.
  • Les entreprises qui bloguent recueillent 97% de liens en plus vers leur site internet.
  • Les entreprises qui ont un site qui compte entre 401 et 1000 pages obtiennent 6 fois plus de leads que celles qui ont un site qui compte entre 51 et 100 pages.
  • 46% des gens lisent des blogues plus d’une fois par jour (HubSpot Science of Blogging, 2010)

Publier un blogue de façon régulière vous donnerait un avantage concurrentiel certain, pas de doute. Le problème, me direz-vous, c’est le TEMPS: vous n’avez pas le temps de créer du contenu, encore moins une fois semaine.

Ben oui vous avez du temps. Du moins vous en aurez une fois que vous aurez une stratégie de contenu planifiée dans votre semaine. La difficulté, c’est toujours de commencer quelque chose de nouveau: une fois faite, votre stratégie va travailler pour vous et vous faire sauvez beaucoup de temps (et probablement aider votre budget marketing).

Vous voulez apprendre à monter votre stratégie de contenu et apprendre comment développer vos textes par la bande ? Le module 5 du programme de formations Rose Flash est dédié à ça! On y voit:

  1. Le contenu est roi de la communication
  2. Le point de départ de votre stratégie
  3. Jab jab jab right hook : comment faire en sorte que vos lecteurs
    cliquent sur vos promos.
  4. Déterminez vos sujets
  5. Le média sur lequel vous devriez vous concentrer.
  6. Anatomie d’un bon billet de blogue.
  7. 13 statistiques de blogues à savoir absolument
  8. Calendrier et retour sur votre investissement.

Une formation complète pour vous aider dans vos ventes, marketing, votre image et votre contenu.

inscrit

Save

Savez-vous comment faciliter votre succès?

pub-facebook-v3

C’est ma faute si ça ne fonctionne pas.

J’entends ces paroles régulièrement dans mon entourage. C’est l’apothéose du jugement de soi, une simple phrase qui met KO notre confiance.

Une phrase qui mélange honte, abaissement, blâme et désespoir. Parce que si c’est de ma faute et que je ne peux pas me transformer, alors le succès est hors de portée. Je déteste cette phrase, tout simplement parce que c’est faux.

Le succès, c’est l’aboutissement d’un système qui livre des résultats planifiés.

Bon, je vous entends me dire:

  • Val, j’ai déjà essayé (insérer un système d’affaires quelconque ici). Et ça n’a pas fonctionné.
  • Val, je suis une «créative» et nulle en organisation.
  • Val, j’ai pas envie de déranger – ou d’être vue comme une vendeuse – ou de devenir une gestionnaire.

Et je vous réponds par ceci:

Je ne veux absolument pas que vous changiez. Non madame! Je veux vous apprendre comment transformer vos rêves en objectifs d’affaires viables avec un système.

Voici ze système:

  1. Déterminez vos valeurs, votre mission et à quelles conversations vous participez
  2. Trouvez des personnes qui s’intéressent aux mêmes conversations que vous et créez-vous un clan
  3. Commencez une relation de confiance avec votre clan. Apprenez-en le plus possible sur eux.
  4. Créez-vous du contenu et des visuels qui intéresseront ce clan
  5. Offrez des produits et des services qui intéresseront votre clan.
  6. Analysez vos données de vente et découvrez les besoins à long terme de vos clients et poursuivez la relation.

C’est un système plutôt simple. C’est aussi un système qui demande du temps. Je vois depuis un moment des pubs promettant des ventes rapides: «Comment j’ai fait 4000$ de ventes en un mois.» «Comment j’ai obtenu 1000 abonnés à mon infolettre en une semaine.» etc-etc.

La réalité: monter un système prend du temps. Je me méfie toujours des promesses de réussite rapide.

Ça vous intéresse de poussez plus loin les stratégies et comment les implanter dans votre marketing? J’ai un fabuleux ebook qui explique tout en détail! Vous pouvez vous le procurer ici. Sinon, nous sommes là pour vous aider si le DIY n’est pas pour vous! Contactez-nous pour un coup de main marketing!

Utilisez Instagram pour votre business

9moyens

Instagram est le réseau social qui est dans le vent; il permet de montrer ce qui se passe dans votre vie,  ici – maintenant. Mais au delà de montrer votre vie personnelle, Instagram peux aussi devenir un sérieux atout pour vos affaires.

D’abord, un infographic pour vous convaincre:

Instagram

9 moyens d’utiliser Instagram (avec des photos)

Je vous montre 9 moyens d’utiliser Instagram pour vos affaires… testez-les et amusez-vous! Dans un futur billet, je vous parle des fonctionnalités vidéo et instantanées.

bureau

1. Montrez l’arrière du décor

Z’êtes photographe? Montrez l’avant de la prise finale. Vous avez une boutique? Montrez votre inventaire avant de le mettre sur les tablettes! Montrez votre bureau, vos employés… Les gens sont curieux, Instagram peut répondre avec des images à leur questionnement.

etude

2. Fortifiez votre branding

Je vous conseille fortement d’établir une ligne directrice de contenu et d’images qui sera pertinente dans votre stratégie de marque globale, par exemple, utilisez toujours le même filtre ou photographiez le même thème.

3- Profitez-en pour raconter des histoires

Une image vaut mille mots, que diront les vôtres? Soyez poétique, drôle, inspirante… Mettez plus que quelques mots dans la description de vos images.

4- Utilisez Instagram pour faire des concours!

Ben oui… Instagram est un médias intéressant pour y tenir des concours. Postez une photo du produit à faire tirer et demandez à vos fans de le reposter sur leur compte avec un hashtag, ou encore demandez à vos fan qu’ils tagguent un de leurs ami sur votre image.

Vous aimerez aussi: 5 erreurs à éviter pour vos promo sur le web

5- Montrez votre produit en action ou dans des contextes loufoques

Rien de mieux qu’une image d’une cliente portant votre collier pour vendre

train

6- Montrez votre quotidien d’entrepreneure

Que faites-vous dans votre journée? Où allez-vous dîner? Que voyez-vous lors de vos trajets? Quelles sont vos activités? Votre quotidien est rempli de moments intéressants.

quote

7- Écrivez des messages inspirants

Les citations sont des façons de montrer vos valeurs. Utilisez BeHappy.me pour montez vos images ou une app comme InstaQuote.

yoga

8- Montrez-nous vos obsessions-passions

Que ce soit le yoga, la bouffe ou les petits chiens, montrez-nous ce qui vous allume (moi c’était le yoga, c’est maintenant le Muay Thai)!

Vous aimerez aussi: WordPress vs WIX, lequel choisir pour monter votre site web?

9- Créez-vous un hashtag

Les hashtags sont des mots précédés d’un #, ils servent à la recherche sur les médias sociaux. Sur instagram, ils sont essentiels pour trouver de nouveaux fans. Vous pouvez même vous créer un hashtag pour un événement ou un produit! Vous voulez découvrir les hashtag les plus utilisés selon un sujet? Consultez le site top-hashtags.com

Besoin d’inspiration? Découvrez ces comptes:

La gestion famille-travail en 2017

La gestion (ou conciliation) famille-travail est pour moi un semi-mythe: c’est vraiment difficile de faire en sorte que tout roule bien dans ces deux sphères de ma vie si je les sépare comme la société semble me l’imposer. Depuis que mon mini est à l’école, je dois vous avouer cependant que je trouve cet équilibre plus facile à établir, et je crois que c’est à cause d’un mélange d’expérience de ma part et du fait que mini est plus autonome.

La conciliation est-elle vraiment possible? Si la conciliation désigne l’arrangement amiable auquel parviennent des personnes en conflit, au besoin avec l’aide d’un tiers, je crois qu’une révision de nos approches est de mise!

equilibre

Arrêtons de parler de conciliation!

Je déteste ce mot. Pourquoi? Parce que c’est faux de dire que ma vie de maman et celle de pigiste/entrepreneur fabulous sont en conflit. Je ne souffre pas dans ma situation. En fait c’est plutôt le contraire: la liberté dans mon horaire me permet de choisir mes activités, quelle qu’en soit leur nature. Je crois que l’équilibre est un meilleur terme: pas «équilibre» dans le sens où je donne du temps égal aux différents rôles de ma vie, mais équilibre comme dans santé mentale! Atteindre cet équilibre, ce bien être, c’est facile si on suit ces principes:

1- Ayez des espaces dédiés à vos activités et soyez strictes vis à vis leur limite

J’ai un joli bureau (avec une porte qui se barre) dans lequel je me sens bien pour travailler. L’étage principale sert à notre vie familiale. La chambre à coucher sert à mes moments de détente. Je vais au dojo pour mon activité physique. Tous ces endroits ont un but et je ne les mêle pas! Pas de travail au dojo ou (horreur et damnation) dans la chambre à coucher! Pas d’exercices dans mon salon ou mon bureau, etc.

2- Ayez un temps dédié à vos activités

Idem pour le temps: ayez un horaire et concentrez-vous sur vos tâches à l’intérieur de celui-ci. Pas de travail en faisant le souper ou en jouant avec les enfants. Pas de lavage en faisant votre boulot.

En passant, apprenez aussi à vos enfants que lorsque vous êtes dans votre pièce dédié au travail, ils ne peuvent pas venir vous déranger. Cette règle sera mille fois plus renforcée si, lorsque vous passez du temps avec eux, vous délaissez votre cell et vos courriels pour être 100% présents avec eux.

3- Établissez des priorités versus des urgences.

Nous sommes tiraillées à gauche et à droite par lesDans la (longue) liste des tâches à faire dans ma semaine, j’établis toujours des priorités et je les planifie dans mon horaire Google. besoins de tous ceux qui sont autour de nous, enfants et chéri compris. Les «urgences» des clients sont souvent que des demandes mal-planifiées. Celles des enfants, des caprices.   Dans ces priorités, j’ai des moments pour moi qui sont non-négociables.

Les demandes des clients? Planifiées pour la semaine suivante (ben oui, pas si urgent que ça finalement). Apprenez à dire NON! Vous verrez, c’est libérateur!

Les demandes des enfants? Apprenez-leur le plus tôt possible à être autonome! Ils peuvent jouer tranquilles en attendant que vous soyez disponible ou encore réfléchir à régler eux-même leur problème. Fini le temps où «maman» est la solution à tout!

Les demandes de Chéri? Bon, ça dépend (lol).

Le ménage-lavage? On fait participer tout le monde et on se déculpabilise. Y’a juste toi qui les voit, les moutons de poussières derrière le meuble de télévision.

Les médias sociaux? On limite! Beaucoup de temps est perdu à se zieuter sur Pinterest ou regarder la vie des autres sur Facebook et Instagram! Pour le boulot, on planifie nos moments médias sociaux qui ne devraient pas dépasser 30 minutes par jour!

Les gadgets électroniques? Nous sommes une famille de geek, donc oui nous avons quelques ordis, tablettes et cell dans la maison (je ne vous dirais pas le nombre!). Nous avons aussi 1.5 acres de terrain autour de celle-ci et nous en profitons la majorité du temps. Je crois que les gadgets électroniques sont à consommer avec intelligence, c’est à dire qu’il ne devraient pas être la première solution d’activité à l’ennui.

En conclusion, votre santé mentale est importante, et je crois que d’accorder trop d’importance à l’un des rôles de votre vie va vous déséquilibrer, que ce soit celui de femme d’affaires, de maman, de fana de l’exercice ou de mangeuse de beignes. L’important c’est d’établir des règles claires pour tous ceux qui vous côtoies – clients inclus – et de gérer les priorités sans pour autant oublier les vôtres.

5 façons pour générer des revenus maintenant sans offrir de rabais

rabais

Les raisons pour vouloir faire plus d’argent rapidement sont nombreuses: vous déménagez, bébé s’en vient d’une contraction à l’autre, votre retour d’impôt se laisse désirer ou vous avez une dépense à financer.

L’urgence de ce besoin financier est tout à fait légitime. Que ce soit planifié ou non, ces situations surviennent à tous les types d’entrepreneurs, du plus aguerri au newbie!

Faire une vente: est-ce que c’est la première idée qui vous vient en tête si vous voulez augmenter vos revenus rapidement? Il existe pourtant d’autres façons qui ne nécessitent pas de rabais ni de gratuité.

Faisons en sorte de vous faire faire plus d’argent sans couper dans votre marge de profit!

1- Envoyez une infolettre sur votre meilleur vendeur

Avez-vous une infolettre? J’espère que votre réponse est oui! Si c’est le cas, les chances que ceux qui y sont abonnés désirent connaître votre meilleur vendeur (et l’acheter) sont plutôt grandes.

infolettre-banniere

Parfois, la meilleur façon de générer de nouveaux revenus c’est de se concentrer à pousser la promotion de vos produits déjà sur le marché. Vous seriez surpris du nombre de ventes que mon ebook génère et ce, 2 ans 4 ans après son lancement!

2- Testez un nouveau service-produit (mode beta) avec vos clients existants

Bon, je vous connais: vous êtes assis sur une idée géniale. Vous êtes peut-être en mode peaufinage (éternel) et vous attendez le moment parfait pour la lancer?

Conseil éclair: Cessez le peaufinage!

Écrivez tout sur votre idée: bénéfices, avantages, prix, en quoi ça consiste, bref TOUT! Puis écrivez pourquoi vos meilleurs clients en auraient besoin.

Ensuite, créez-vous une offre alléchante pour vos clients récurrents, ceux qui sont déjà mordus-vendus de vos trucs (on les appelle les premiers adhérents), et proposez-la à une poignée de personnes.

Offrez un excellent rapport qualité-prix pour ce produit en BETA (phase de test) et testez-le avec vos premiers adhérents. Vous serez bien en avance dans votre évaluation lorsqu’il sera temps de lancer le produit officiellement et aurez des évangélisateurs pour vous aider à disperser votre promo.

3- Montez vos prix.

Contre-intuitif n’est-ce pas? Pourtant, je suis certaine que certains de vos produits sont sous-évalués! (Si vous vous demandez comment mettre un prix sur vos items, ce billet est pour vous) Donc allez faire vos calculs et augmentez vos prix (10 à 15%) là où c’est pertinent. Le truc, c’est d’informer votre réseau que vos prix vont augmenter à partir d’une date précise (et pas si loin dans le temps), qu’ils ont jusqu’à cette date pour profiter du prix actuel.

4- Faites des forfaits

Est-ce que vous avez des produits (ou services) qui feraient une belle paire? Par exemple, si vous êtes graphiste, de faire un forfait qui comprend la création d’un logo et d’une carte d’affaires peut devenir alléchant pour votre clientèle. Si vous êtes un coach, de vendre votre ebook, votre programme coaching et une consultation individuelle en forfait devient pertinent pour vos clients. Le but ici c’est de créer de la valeur ajoutée: offrir vos produits en bundle (donc avec un prix avantageux vu l’achat en masse) au lieu de les acheter individuellement donnera un meilleur rapport qualité prix à vos clients, qui dépenseront plus pour profiter de l’économie. De votre côté, vous dépenserez moins en communication puisque vous annoncer plusieurs produits en même temps.

5- Associez-vous avec une compagnie connexe le temps d’un projet

Je vois souvent des entreprises s’associer le temps d’un projet pour créer une offre qui profite à leur clientèle. Vos efforts marketing touchent un plus grand bassin de population et vous font découvrir dans des réseaux qui vous étaient fermés. Une photographe pourrait par exemple s’associer avec une blogueuse pour offrir un workshop sur les blogues et la photographie. Le truc c’est de faire de petits projets pour tester l’aventure, quitte à refaire l’expérience si le succès est au rendez-vous, et de définir précisément le rôle et les tâches de chacun.

Voilà les trucs! Maintenant, profitez de la rentrée d’argent pour PLANIFIER vos revenus et vous faire des cycles de vente qui vous permettront de régulariser vos finances et vous sortir de votre pattern de manque de cash flow.

Réussir ses launch et promo avec cette règle simple

note

Les suppositions peuvent nous gâcher la vie et, à un certain point, vous faire manquer des opportunités de vente. Je vous le dit: c’est une plaie sur les z’internets et, à moins d’être un tantinet chanceuse comme je vous le démontre dans ma prochaine anecdote, ces suppositions pourraient déterminer si votre promo lève ou plante du nez. Je vous raconte:

Il y a deux semaines je donnais la formation sur les entonnoirs de ventes (elle revient mercredi à 13h si ça vous intéresse. RÉSERVEZ votre place ici), vous savez, les systèmes qui vous permettent de bâtir vos infolettres, puis vos leads et prospects, etc. En anglais et dans le jargons des fabulous gens du marketing, on appelle ces systèmes des «Sales Funnel».

Moi, je suppose que tous le monde a déjà entendu le terme Sales Funnel parce que dans mon monde, c’est hyper présent. Cue mon amie d’amour qui décide de suivre ma formation:

-Val, c’est quoi un funnel et pourquoi il est sale?

Oh-Mon-Dieu!

Je dois vous avouer que j’ai été prise par surprise, puis j’ai réalisé mon erreur induite par une supposition: tout le monde lit en anglais quand c’est écrit en anglais.

Un lancement réussi

Il n’y a rien de pire que faire un face plant – excusez – planter du nez lors d’un lancement ou d’une promo. Vous avez tout planifié, rédigé avec soin vos messages, monté vos pages de ventes, vos produits, vos vidéo… et puis, sons de criquets! Pas de ventes, pas de partages, pas de succès.

via GIPHY

Avant de faire un flip de table, posez-vous cette question:

Avez-vous testé vos messages, noms de produits, etc, AVANT votre lancement?

  1. Si vous avez un groupe Facebook ou un groupe de clients fidèles, demandez-leur directement ce qu’ils comprennent de vos textes, vos titres, etc.
  2. Faites du A/B testing et vérifiez quel(s) texte(s) ont le meilleur rendement.
  3. Faites un sondage ou posez vos questions à vos abonnés d’infolettre.

Si vous avez déjà fait votre lancement et que celui-ci ne lève pas, ne vous inquiétez pas: retirez le tout de vos sites/médias sociaux et retravaillez votre communication, testez-la et relancez le tout dans quelques mois. Internet a la mémoire d’un poisson rouge 😉

Expériences et découvertes: Ajoutez du yin dans vos affaires!

Expériences et découverte: Ajoutez du Yin dans vos affaires!

La semaine passée, je vous parlais d’habitudes. Je crois que notre vie est parsemée de celles-ci, parfois pour le mieux, parfois pour le pire. Les habitudes sont comme une doudou, réconfortantes et difficiles à s’en départir! Elles sont le yang de l’autre aspect yin de notre vie: les expériences.

C’est absolument fabuleux de se jeter dans une nouvelle expérience, de tester et de retrouver cet espèce d’émerveillement devant l’inconnu. Je vous parlerai davantage du kickboxing que j’ai commencé dans un prochain billet promis (parce que je trippe!).

Donc routines et habitudes versus expériences et découvertes: je crois que ça prend ces deux aspects pour nourrir mon bonheur quotidien, que ce soit au niveau familial, santé, couple et même dans mes affaires!

Je vous suggère ces 7 défis aujourd’hui pour pimenter votre quotidien en affaires et ainsi amener de nouvelles expériences qui enrichiront vos connaissances.

Expérience no1- Faites un blind date avec un autre entrepreneur

Contactez un autre entrepreneur et proposez-lui une rencontre pour échanger des idées.

Expérience no2- Apprenez un nouveau langage

Je vous ai parlé de Duolingo, le site sur lequel j’apprends l’allemand. Pourquoi n’as-tu pas commencé par l’espagnol, m’a-t-on demandé: je crois qu’un apprentissage sera plus facile si on démontre un intérêt pour le sujet 😉 J’ai aussi acheté un cours en décembre qui aide à apprendre n’importe quel langage (il est donné par un chanteur d’opéra, Gabriel Wyner, en anglais), super intéressant.

Expérience no3- Faites un voyage d’affaires sans engagement

Faites-vous une mission d’affaires dans une autre ville: vous rêvez de vendre vos produits à New York? Allez y passer quelques jours pour faire de la reconnaissance, visiter des boutiques et rencontrer des entrepreneurs du coin.

Expérience no4- Apprenez à programmer

Val, je ne comprends rien à la programmation, au html, au java, au css… tout ça s’apprend! Je l’ai fait à l’aide de livres, de recherches et de pratiques. La programmation est un outil vraiment pratique dans notre contexte (l’ère des communications et internet) qui vous donnera un avantage certain et des aptitudes pratiques dans la gestion de votre entreprise. Et puis, ça fait travailler vos petites cellules grises 😉

Expérience no5- Planifiez-vous une heure de temps créatif par jour

Oui oui, une heure juste pour créer! Je vous suggère de vous planifier cette heure dans votre horaire pendant le 9 à 5 pour couper votre journée. Et puis, vous pouvez créer ce que vous voulez: un texte, un dessin, une danse moderne, une séquence de yoga, un origami freestyle

Expérience no6- Prenez un cours sur un sujet totalement inconnu pour vous

L’important, c’est votre curiosité initiale. J’étais curieuse d’essayer le kickboxing. Je n’en n’avais JAMAIS fait… en réalité, le premier jab que j’ai donné à mon premier cours était le premier coup de poing que j’ai donné dans ma vie! C’est difficile, ça me challenge, j’ai chaud, mal aux épaules, je dois me concentrer et travailler fort pour que les hommes de mon cours n’ai pas peur de me «faire mal» 😉 J’ai eu la piqûre et je trippe!

Expérience no7- Participez à une retraite

Il existe des retraites créatives, de silences, de yoga, d’affaires et celle de Rose Flash est en préparatif 🙂

Save

Save

Save

Liste – 31 petites activités de bonheur à faire en décembre

FM1_6731

Ah décembre! Le mois des Fêtes est celui qui marque le temps des réjouissances, l’excitation des enfants et le regard vers la prochaine année avec nos listes de résolutions. Parlant de liste, j’avais envie de vous faire la liste de 31 petites activités de bonheur à faire en décembre. Tsé au cas où Pinterest vous donnerait pas assez d’idées!

31 petites activités de bonheur à faire en décembre

  1. Faire du fudge (ma recette ici)
  2. Faire une chasse aux lutins ou une chasse aux dollars en chocolat (cachez-les dans la maison)
  3. Écouter le Noël de Charlie Brown
  4. Faire des flocons de papier ou des bols marbrés
  5. Tricoter une tuque (ou en faire quelques-unes et aller les donner dans un organisme)
  6. Écrire un courriel à une personne de votre réseau qui énumère ses qualités et pourquoi vous la trouvez géniale. #semerlajoie
  7. Donner de votre temps à une maman débordée (ex.: amener des plats congelés)
  8. Faire une sortie à la bibliothèque
  9. Montrer une chanson de Noël à vos enfants. Optionnel: les faire chanter au party de Noël.
  10. Faire un repas qui vous prend une journée à cuisiner, de préférence avec votre famille.
  11. Énumérer vos réussites de l’année – les écrire
  12. Faire vos propres décoration de Noël
  13. Magasiner dans un marché d’artisans
  14. Écouter le sapins a des boules
  15. Jouer aux cartes
  16. Choisir son sapin de Noël
  17. Aller voir le Ballet Casse-Noisette
  18. Écouter ciné-cadeaux
  19. Faire et envoyer vos cartes de souhaits
  20. Prendre un portrait de famille
  21. Faire une cabane dans le salon avec les coussins et des couvertures
  22. Faites une épicerie selon vos moyens pour une famille dans le besoin
  23. Faites le ménage des jouets et des objets dont vous vous servez plus dans la maison et aller faire un don dans un organisme
  24. Faites une couronne avec du sapinage
  25. Faites des guirlandes de pompoms
  26. Allez patiner et faites-vous un chocolat chaud à votre retour
  27. Faites une promenade à la pleine lune dans le bois (en raquette s’il y a de la neige)
  28. Faites une bûche de Noël
  29. Écrivez un conte avec vos enfants
  30. Faites un casse-tête
  31. Planifiez-vous une journée seule pour vous

Si vous avez d’autres idées, listez-les dans les commentaires 🙂

Save

Save

7 trucs pour partir en vacances l’esprit tranquille

esprit-tranquille

Cette semaine, deux personnes ont eu la même réaction en apprenant que j’allais prendre des vacances – 3 semaines, ni plus ni moins!

«Wow! Chanceuse toi!»

Je crois qu’ils flipperaient s’ils savaient qu’en plus, je réduis mes heures en juillet pour passer plus de temps avec mon mini et mon jardin. #sweetlife

Et moi, du coup, je suis un peu triste pour ces personnes.

J’aimerais qu’elles réalisent que:

  1. Les vacances sont nécessaires à une bonne santé physique et mentale.
  2. Elles ont le contrôle sur le temps/moment où elles prennent leur vacances.
  3. Elles ne perdront pas de clients en prenant des vacances, même si celles-ci sont de plusieurs semaines.
  4. Tout ceci serait grandement facilité si elles prenaient certaines précautions/attitudes préalablement à leur départ.

Voici mes 7 trucs pour partir en vacances l’esprit tranquille:

1- Annoncez vos vacances à vos clients avec des projets en cours 2-3 semaines à l’avance.

En fait, mes vacances sont planifiées toujours pour la même période, j’inclus donc celle-ci dans les calendriers de production que je remets aux clients. Je leur envoie un rappel 2-3 semaines avant mon départ.

2- Mettez une alerte vacances dans le pied de page de tous vos courriels.

alerte

3- Ne planifiez pas de gros projets 1-2 semaine avant vos vacances

Parce que, à tout coup, des problèmes surviendront et vos clients seront en état de panique pendant votre absence. La semaine avant vos vacances ne devrait pas être chargée.

4- Annoncez publiquement (facebook, infolettre, site web) vos vacances le jour même de votre départ.

Pourquoi? Parce que si vous le faites trop d’avance, des clients tenteront de vous faire faire des trucs «urgents» avant votre départ.

5- Avant de partir, enregistrez votre message vocal.

Bonjour, vous avez bien rejoint ….; le bureau est présentement fermé jusqu’au …. pour nos vacances. Veuillez laisser vos nom et numéro de tel et nous vous reviendrons à notre retour, ou envoyez votre message via courriel au …… Merci et aloha!

6- Faites-vous une réponse automatique pour vos courriels.

Bonjour et merci d’avoir communiqué avec … Nous avons bien reçu votre message, cependant nos bureaux sont fermés jusqu’au … pour nos vacances. Nous vous reviendrons dans la semaine du … bronzés et souriants.

7- Fermez tout moyen de communications pendant vos vacances.

Votre cell, votre facebook (je me connecte sur mon second Facebook qui regroupe que ma famille et mes amis proches), votre ordi, etc. Déconnectez-vous de votre travail et occupez votre esprit sur autre chose. Difficile, je sais, cependant si vous avez besoin de vacances, c’est probablement parce que votre compagnie a pris un peu trop de place dans votre vie dernièrement! Lâchez prise!

Voilà! 7 trucs faciles à faire qui vous sauveront de bien des soucis 😉

Save

Pourquoi je vous recommande d’essayer le Muay Thai

muaythai

Est-ce que vous connaissez le Muay Thai? C’est une discipline des arts martiaux qui nous vient de la Thaïlande et moi, la fille qui n’avait JAMAIS enfilée de gants de boxe, qui n’avait JAMAIS donné de coup de poings de sa vie, eh bin j’y suis devenue accroc.

Depuis deux mois, deux fois semaine, je me rends à mon dojo, je me wrap les mains et j’apprends comment faire des combinaisons jab-droite-crochet-uppercut. Ou push kick – round kick.

J’apprends comment me défendre, comment encaisser des coups aussi (mardi dernier, j’étais sûre d’avoir un black eye!). Mon pad de glace est mon nouveau bestie.

J’apprends la patience surtout, parce qu’en Muay Thai, il n’y a pas de shortcut. Pas de truc – par de raccourci. Je suis absolument pas bonne en ce moment, et, savez-vous quoi? C’est vraiment bon pour mon esprit de compétition – aussi appelé fierté irlandais – qui a tendance à vouloir gagner rapidement et être la meilleure. Si je ne pratique pas, si je n’apprends pas par étapes, si je vais trop vite que vais me faire planter et je vais avoir mal. Littéralement!

Mais ce que j’aime par dessus tout, c’est que le Muay Thai est un sport multi-facettes:

  • Je pratique mon endurance ( faites 5 minutes de rounds kicks sur le punching bag, m’en direz des nouvelles!)
  • Je pratique ma tolérance à la douleur ( re: 5 minutes de rounds kicks sur le punching bag… j’ai aussi pratiqué mes coups de coudes l’autre jour, voir ci-bas.. ouille!)

Devinez ce qu’on a pratiqué ce matin… #ouch #iced #muaythai #elbow

A photo posted by Studio Rose Flash (@vparizeault) on

  • Je pratique aussi ma coordination et ma concentration
  • Je suis plus souple
  • Je suis entrain de muscler mon corps au complet, y compris mes abdos, bras, dos, etc.
  • Je sors complètement zen (exutoire de la mort!)
  • Je me sens mieux dans ma tête… tsé comme une guerrière qui peut affronter n’importe quoi!
  • Et finalement, je m’amuse VRAIMENT, surtout quand je réussi à déplacer un de mes coéquipiers mâles avec mes coups.

Bref si je vous parle du Muay Thai, c’est que je réalise que c’est rare, astheure, de faire un sport ou une activité et d’y retrouver sa joie d’enfant en âge scolaire qui découvre que glisser c’est épeurant ET vraiment le fun! C’est quand le dernière fois que ça vous est arrivé?

PS: Pour voir mes autres vidéo de boxes thaïlandaises, direction mon compte Istagram ici. Je fais aussi du yoga et de la course en passant…

PSS: mon amie Geneviève de Tatouée Maman vient d’ouvrir un groupe Facebook appelé La Récréation. Pour vous donner une idée,  son prochain défi, c’est de conquérir les barreaux en échelle au parc… Juste du gros fun les filles!

 

10 choses à faire lorsque vous n’avez rien à faire!

10 choses à faire lorsque vous n'avez rien à faire!
10 choses à faire lorsque vous n’avez rien à faire!

Illustration: boring mornings by criminal, sur Flick

Nous avons tous des périodes où le travail (ou les ventes) deviennent mortes. Plutôt que de passer votre temps sur, euhm, Pinterest, vous pouvez utiliser ce temps pour accomplir ces choses qui sont dans votre tiroir «à faire quand j’aurai du temps».

Voici quelques exemples de choses à remettre à l’agenda:

  1. Faites vos impôts/rapports de taxes tôt. Tôt comme dans pas une semaine avant la date limite quand vous avez autre chose à faire, des choses intéressantes à faire.
  2. Envisagez une cure de jouvence, pas sur vous, sur votre entreprise. Peut-être serait-ce un bon moment pour embellir votre image, changer votre en-tête de site web, vos cartes d’affaires et autres joyeusetés. Les temps morts = temps parfait pour ça!
  3. C’est un bon moment pour commencer à planifier, non seulement votre semaine, mais votre année entière! Vous pouvez rechercher des évènements (salons, vente, colloque) que vous souhaitez assister (et peut-être commencer dès maintenant à mettre de l’argent de côté pour que ce Big Show dont vous avez toujours voulu participer dans une autre ville), ou vous pouvez planifier une exposition solo. Vos rêves peuvent être planifiés et devenir des objectifs réels.
  4. Vous êtes vous jamais demandé comment vous pourriez être publié dans un magazine? Un des secrets est de connaître leur calendrier de production, et généralement il produise leur contenu 3 mois avant leur publication, donc si vous souhaitez être publié pour le temps des Fêtes, c’est maintenant le temps d’envoyer votre look-book et des échantillons!
  5. Z’avez des moutons de poussière? Pensez à faire un grand nettoyage de votre studio.
  6. Une période de ralentissement peut signifier beaucoup de temps de création! Pourquoi ne pas mettre sur papier toutes les idées folles que vous conservez dans votre tête?
  7. Vous avez toujours voulu apprendre le langage HTML? Envisagez de prendre un cours ou d’assister à un atelier pour apprendre une nouvelle compétence.
  8. Donnez de votre temps: devenez un mentor, donnez un cours gratuit dans un centre communautaire, aidez un junior, donnez des sessions d’art-thérapie dans un hôpital … votre temps est un don précieux pour l’humanité!
  9. Allez faire du magasinage! Une nouvelle chaise ou une nouvelle imprimante est un investissement dans votre entreprise.
  10. Z’avez pas envie de faire grand chose? Eh bien c’est peut-être le meilleur moment pour prendre des vacances!

À vous la parole! Que faites-vous quand vous avez du temps mort?

 

5 trucs pour négocier (mieux)

5 trucs pour négocier (mieux) - Studio Rose Flash

Négocier: plutôt marcher pieds nus sur de LEGO! Au début de mon aventure en affaire, j’étais insécure et je ne connaissais pas ma valeur. En fait, je sous-évaluais ma valeur en générale, telle une jeune femme dans la vingtaine. J’ai lu récemment un article assez fastidieux sur le fait que les femmes en affaire ou sur le marché du travail ne réussissent pas à gravir les échelons aussi rapidement que leur collègues masculins dû à leur manque de confiance en elles. Lorsqu’interviewées sur comment elles ont réussi, ces juges, journalistes, entrepreneures en hight tech (etc) sous estime leur impact, attribut leur succès à la chance et se sentent imposteurs dans leur rôle.

Le manque de confiance est un boulet, ou même des verres qui déforment notre vision que nous avons de nous-même.

Négocier, c’est pas sorcier!

Dans ma capsule web de cette semaine, je vous jase de 5 trucs pour négocier mieux. Avoir confiance en soi est certainement un atout pour mener une bonne négociation, et ce vidéo vous donne du concret qui ôte la manipulation du portrait. De toute façon, qui voudrait s’engager dans un relation d’affaire sur ces bases trompeuses?

À propos de vos besoins et vos non-négociables: soyez transparents et dites les simplement. Je ne suis pas d’avis que vous devriez gonfler vos prix pour ensuite négocier à la baisse. Ce type de négociation m’ôte toujours le goût de travailler avec quiconque qui emploie cette tactique. Si l’autre partie veux réduire sa dépense, assurez-vous d’enlever des éléments du contrat (tâches, produits de qualité inférieure, etc). Et si vous ne pouvez pas réduire votre offre, dites-le aussi et expliquez pourquoi. Parfois l’autre partie comprendra et sera prêt à investir un peu plus. Sinon, tant pis!

[Tweet “Truc du jour: Négocier vient facilement quand on ôte la manipulation de l’équation #capsulewebroseflash @studioroseflash”]

J’aimerais vous entendre:

êtes-vous à l’aise de négocier ou est-ce un challenge pour vous? Qu’est que vous y trouvez de difficile?

Comment je vis le jour de la Terre quotidiennement

earthday2

Il y a 5 ans maintenant, Chéri et moi-même tombions amoureux d’un patelin dans le Nord et avions décidé d’y demeurer. Nous l’ignorions à ce moment, mais cette décision allait changer notre vie pour le mieux. J’habite maintenant en forêt, entre deux montagnes dans les Laurentides. Un changement radical de paysage dans mon ancienne vie, qui m’envoyait du bitume, automobiles, cacophonie et pollution citadine par la tête!

Je vis le jour de la Terre à tous les jours maintenant. Vous pouvez le constater en suivant mon compte instagram ici!

En fait, ce rapprochement avec la nature est une facette intrinsèque de la vie de campagne. Voici ce que nous avons fait jusqu’à date:

  1. Nous avons planté du trèfle au lieu de la pelouse. Celui-ci nourri la terre et les abeilles (que nous avons en quantité phénoménale!).
  2. Les vivaces que j’entretiens dans mon jardin accueillent les papillons. Vous pouvez notamment planter de l’asclépiade pour protéger le monarque qui est en déclin. Visitez le site de la fondation David Suzuki pour plus d’infos.
  3. Nous compostons et recyclons (de façon systématique!).
  4. Nous passons beaucoup plus de temps dehors.
  5. Nous avons commencé un jardin pour cultiver des légumes.
  6. J’utilise maintenant des produits maison, la plupart faits moi-même, écologiques.
  7. Nous sommes beaucoup plus attentifs à notre santé et à notre environnement.

Ce ne sont pas des actions radicales, cependant je crois que c’est dans le changement d’habitudes et dans l’enseignement de ces habitudes que le mouvement vert a vraiment des chances d’accomplir quoique ce soit!

Pour célébrer la journée de la Terre, je vous offre un fond d’écran ou une bannière Facebook 🙂

Et vous, que faites-vous pour célébrer notre belle Terre d’amour?

Comment calculer votre taux horaire

taux horaire
Ce billet était sensé s’appeler «Comment pouvez-vous rester en affaires quand vos tarifs sont si bas! », cependant j’ai décidé, lorsque je suis revenue plus calme, qu’un peu d’éducation était mieux que de se plaindre.

Je vends des services et des produits et l’ai fait pour un bon moment, je vais aborder la portion services dans ce billet.

Comment mettre un prix sur vos services

Tout d’abord, vous devez comprendre que vous n’êtes PAS votre marché cible et qu’il ne faut pas avoir peur des chiffres. Aussi, prenez en compte que vous êtes probablement votre pire critique. Avec cela à l’esprit, vous devez apprendre à rester ferme lorsqu’il s’agit de votre taux horaire. Et, pour vous aider à être ferme, vous devez calculer le coût réel pour maintenir et gérer votre entreprise. Donc, si quelqu’un veut un logo personnalisé pour 50$, vous pouvez simplement dire non parce que vous savez que vous allez perdre de l’argent en acceptant ce projet. Comment calculer votre taux alors? Simple !

(NDA, je n’ai pas inventé la formule, elle provient à la base du site Freelance Switch (RIP). Essayez celui-ci pour gagner du temps!)

1- Calculer le coût de votre entreprise pour une année (ex. 12 000)

  • Quel est votre loyer annuel? Si vous travaillez à domicile, vous pouvez écrire le pourcentage de la maison qui est «loué» pour votre espace de bureau.
  • Combien dépensez-vous chaque année en frais de déplacements? Pensez billets d’avion, taxis, bus, gaz, etc.
  • Combien dépensez-vous chaque année sur des ordinateurs, mobilier et matériel?
  • Combien dépensez-vous chaque année en logiciels?
  • Combien dépensez-vous chaque année sur vos communications – Téléphones mobiles, téléphone, Fax, Internet?
  • Combien coûtent vos assurances annuellement?
  • Combien avez-vous besoin de dépenser en frais juridiques?
  • Combien avez-vous besoin de dépenser en frais de comptabilité?
  • Combien vos fournitures de bureau coûteront chaque année? (papiers-crayon,etc)
  • Combien allez-vous dépenser sur de la publicité et de la promotion? (coût d’impression, bannières, design graphique ou web, pub adwords, etc.)
  • Combien allez-vous dépenser sur autre chose? Pour toutes autres dépenses qui ne cadrent pas dans les points ci-dessus, comme les taxes d’affaires, droits d’association, etc.

2- Calculer votre coût de vie pour une année (ex: 36 000)

  • Quel sont vos versements annuels pour votre loyer / hypothèque?
  • Quel est votre budget annuel pour les dépenses quotidiennes?
  • Combien avez-vous l’intention d’épargner pour votre compte de retraite?
  • Combien dépensez-vous chaque année sur les dépenses occasionnelles? Celles-ci pourraient inclure des choses comme l’entretien de vos voitures, vacances, etc.
  • Combien allez-vous dépenser sur tout autres dépenses qui ne rentrent pas dans les autres rubriques (frais de scolarité pour votre enfant? remboursement de dettes?)

3- Combien d’heures pouvez-vous réellement travailler par semaine? Truc: Évaluez plus à la baisse ici!

  • Combien de d’heures facturables par semaine travaillez-vous en moyenne?
  • Combien de jours de vacances avez-vous besoin chaque année?
  • Combien de jours de maladie et personnels avez-vous besoin chaque année?
  • Combien de jours fériés et congé religieux?

La suite? Calculez combien d’heures réelles vous travaillez par année (par exemple: 25h/sem x 45 semaines (on a ôté les jours fériés, maladie, etc) = 1125 heures de travail par année.

Additionnez maintenant vos coûts de vie et vos coûts d’opération: 12 000 + 36 000 = 48 000. C’est ce dont vous avez besoin pour arriver kif-kif. En affaires, il faut prévoir votre croissance, et pour ça, on ajoute un % de profit. Ce pourcentage est à votre discrétion, je crois pour ma part que 15-30% selon votre marché, votre clientèle et vos services est un bon milieu. Donc 48 000 x 20% = 57 600$

Pour calculer votre taux horaire, divisez ce dernier nombre au nombre d’heures que vous travaillerez: 57 600 / 1125 = 51.20$/heure 🙂

Pensez que l’indexation au coût de la vie varie entre 1-3% à chaque année, donc prévoyez à chaque année une augmentation d’au moins 3% de votre taux horaire. Si vous oubliez, c’est quasi 10% de retard dans 3 ans, ça va paraître dans votre roulement de fonds 😉

Connaissant tous ces frais et en calculant votre taux horaire vous aidera dans le long terme.

Arrêtez de vous sous-évaluer.

Ahem, je travaille avec des femmes d’affaires et mères entrepreneures depuis un certain temps maintenant, et je suis toujours mal à l’aise et triste quand je rencontre quelqu’un qui vend ses marchandises pour presque rien. C’est triste parce qu’en sous évaluant votre travail de peur de «ne pas vendre», vous vous retrouvez dans la même situation que vous fuyez: ne pas faire de assez d’argent pour vivre de façon décente.

AVANT de vendre vos services, vous devez faire des recherches sur vos marchés cibles: qui achètera vos biens et services, ou qui devrait les acheter. Et croyez-moi quand je vous dis que «tout le monde» n’est pas un bon marché ciblé. Plus la niche est précise, plus il sera facile pour vous de préparer une stratégie de marketing pertinente.
(En passant, voici un article qui vous explique comment calculer le prix de vos produits)

Charger à l’heure ou au projet?

Quand j’ai commencé à travailler à mon compte, je chargeais par le projet. C’était la bonne chose à faire à ce moment parce que je ne savais pas le temps qu’il fallait pour concevoir un site en entier, le coder, l’installer et faire une danse de la joie par la suite. Je devais l’apprendre en le faisant, je voulais pas charger mes erreurs dues à mon manque d’éducation à mes clients.

Mes méthodes ont changé depuis: je note toutes mes heures travaillées ce qui me permet de savoir exactement combien je dois charger à mes clients. Quand je fais une estimation pour un projet, il est basé sur des faits d’emplois précédents, donc je suis assez confiante dans mes affirmations. Si pendant cette période de transition je chargeais à l’heure, nous sommes maintenant rendue à un système qui emploie la méthode au projet et la méthode à l’heure. Certain projets complexes demandent plus de suivi et donc une tarification horaire. D’autres sont plus faciles à faire pour nous et parce que nous avons beaucoup d’expérience, nous chargeons au projet question de ne pas diminuer la valeur de notre travail. Et puis certain projet, comme des sites web, demande une tarification horaire et à la tâche.

Vous avez des questions? N’hésitez pas à demander!

Save

Save

Save

Ma formule magique hyper simple pour s’affirmer et dire non

non bon!
J’aime faire plaisir. C’est une partie indéniable de ma personnalité. J’ai donc beaucoup de difficultés à m’affirmer et dire un simple non lorsqu’il s’agit de boulot. C’est peut-être un effet secondaire d’une insécurité (non-fondée) à dénicher du boulot, ou de revivre des périodes ultra-creuses, peu importe dire non est important dans une stratégie de gestion d’entreprise. Tout simplement dit, c’est bon pour votre santé. Voici ma formule magique hyper simple pour refuser un projet, bonne pour vos affaires et votre quotidien.

Se faire une liste de projets à refuser.

Faites-vous une liste et affichez-la quelque part. Un peu comme des non-négociables, cette liste vous sert de rappel pour mieux prendre des décisions. Voici la mienne:

  • Le projet n’entre pas dans mes valeurs d’entreprise;
  • Le projet me stresse de façon négative avant même que je ne l’ai commencé;
  • J’ai déjà des engagements et un calendrier rempli;
  • Il n’est pas payant;
  • J’ai cette boule dans la gorge ou l’estomac et mon sixième sens est en alerte;
  • Il n’est pas intéressant ou ne me challenge pas.

Comment dire non à un projet (ou une opportunité)

  • «Je regrette, mais je suis incapable de prendre votre projet en ce moment.» Vous pouvez ou pas émettre vos raisons, dans mon expérience, la transparence est de mise si vous voulez établir ou poursuivre une relation d’affaire durable.
  • Si vous êtes prêtes à négocier votre position: «Je regrette, mais je ne pourrai pas accomplir votre projet dans ces circonstances (les nommer), par contre, si (points à négocier, par exemple délais, rémunération, beignes gratuits), je pourrais le faire.» Amener un élément qui vous ferait changer d’avis démontre votre ouverture. Z’êtes pas obligé de négocier si c’est un non ferme. 🙂
  • Si votre non est ferme, mais que vous aimeriez poursuivre votre relation d’affaire, aidez et informez votre client pour qu’à sa prochaine demande il aura un oui garanti de votre part. Ça m’arrive souvent lorsqu’on m’arrive avec un projet super-mega dernière minute. J’informe ma cliente que si elle veut entrer dans mon horaire, elle doit au minimum me réserver des banques d’heure la semaine précédente.

Je crois que de dire non à un projet (peu importe votre raison) n’est pas un acte négatif. En fait, c’est un acte qui inclus votre voix dans le dialogue et qui établi vos méthodes et relations de travail. Vos limites sont un facteur important dans la gestion de vos affaires et il n’y a que vous pour les faire respecter. 🙂

 

Quel est votre totem d’entrepreneur?

totem entrepreneur
Ma journée d’ entrepreneur est vraiment occupée. Je dis ça parce que je suis certaine que je ne suis pas seule. Je suis donc super occupée, mon temps est découpé et réparti selon les sphères de ma vie.
  • Une partie travail
  • Une partie famille
  • Une partie entraînement/santé
  • Une partie pause/récréation (je suis en train de me faire un châle au tricot)
  • Une partie «chose à faire obligatoirement»
Bref vous pourriez avoir plus ou moins de sphères et contrairement à beaucoup de gens, peut-être êtes vous comme moi, c’est à dire que vous ne compartimentez pas vos activités.
Je m’explique, mis simplement, mon cerveau ne respecte pas mon horaire. J’ai beau essayer de me concentrer sur un truc à la fois, ça ne fonctionne pas! Mon totem d’entrepreneur, c’est définitivement colibri ascendant papillon.
J’essayais d’en trouver d’autres, pour le plaisir de faire fonctionner mes neurones:

Le speedy Guépard

le type d’entrepreneur qui avance rapidement à fond la caisse, son optimisme et enthousiasme excessif sont une épée à double tranchant.
Leur motto: think big!

Le Castor bâtisseur

Il veut d’abord la stabilité, cet entrepreneur apporte son expérience et son sens des affaires dans un monde en évolution rapide. Parfois il rencontre un choc des générations étant donné son esprit plus traditionnel.
Leur motto: Créer de la valeur dans des marchés émergents.

La Biche rêveuse

De nature chaleureuses, ces personnes rêveuses et passionnées sont remplies d’optimisme. Elles ont parfois besoin d’aides et de coaching pour pallier à des lacunes de planification d’affaires comme la définition d’une proposition de valeur claire, une stratégie de vente ou d’un modèle d’affaires.
Leur motto: Je vais changer le monde!

La Fourmi travaillante

Cet entrepreneur cherche une deuxième carrière et est souvent prêt à investir soirées et week-ends à la recherche, les détails et poursuivre son rêve. Souvent lié par des contraintes de temps, ils comprennent habituellement la nécessité d’une équipe qui peut les aider à atteindre leur objectif.
Leur motto: la synergie de l’équipe en priorité.

Le Loup solitaire

Indépendance et équilibre constituent la pierre angulaire des solopreneurs. Ils aiment travailler avec des équipes, mais garderont leur distance comme un “membre virtuel de l’équipe.” Ils ont souvent besoin d’aide pour l’infrastructure et l’organisation de leurs affaires.
Leur motto: Liberté avant tout!

La Chouette innovatrice

Les véritables inventeurs du monde sont poussés à créer: créer pour améliorer, améliorer pour aider, aider pour être immortalisé. Aspirant à être le prochain Dean Kamen – Segway ou Thomas Edison, ils peuvent travailler avec une énergie implacable sur leur projet.
Leur motto: l’immortalité à travers les idées.
 

Le Papillon libéré

Ces entrepreneurs ont généralement grandi dans le cocon d’une entreprise jusqu’à ce qu’ils se rendent compte qu’ils ont des ailes! Épuisés par le moule du monde corporatif, ils chercheront à transformer leur vie pour se rapprocher de leur valeurs personnelles.
Leur motto: je veux contrôler ma destiné!

Le Colibri pollinisateur

La curiosité et la communication motivent ce type d’entrepreneur, il devient un pollinisateur et un incubateur d’idées les diffusant à travers les médias non-traditionnels. S’intéressant à tout, il ne dévouera pas son temps qu’à une passion ou un objectif, pouvant amener un éparpillement de ses énergies.
Leur motto: Je butine les sujets pour partager des idées.
Et vous, quel est votre totem d’entrepreneur?

Save

Save

Réflexions, raquettes et mon aventure gênante…

foret

L’année a commencé douce pour moi. Yoga, lecture, tricot ont été le Triumvirat de mes vacances. Ça et mes aventures en raquettes (je vous en parle plus loin).

J’avais envie de doux pour mon entrée en 2016, c’est la façon que j’adopte généralement quand je débute un nouveau projet, une nouvelle expérience. Je suis du type à tâtons plutôt que «tête première on fonce!»

Je dois dire que 2015 a été une année «fight club» pour moi. J’en ai déjà jasé auparavant – ma santé, mes finances, mon entreprise, ma santé mentale – tout y est passé. On m’a dit récemment que ça n’a pas vraiment paru. La loi no1 du Fight Club: On ne parle pas du Fight Club!

Si je vous dis ça, c’est que j’ai réalisé suite à cette année, que mon identité d’entrepreneure ne collait pas avec l’image qui est véhiculée par les médias, et que je ne voulais plus essayer de m’y conformer. Je me suis rendue malade en essayant, tsé.

  • Je ne veux pas avoir une méga équipe et avoir un chiffre d’affaires qui dépasse le million.
  • Je ne travaille pas pour gagner des prix, pour me faire interviewée ou pour être connue.
  • Je ne mettrai pas mon entreprise au devant de ma famille, mes amis et surtout, de moi.

Remarquez, y’a rien de mal à vouloir une big business et de vivre la grosse vie. C’est juste pas pour moi.

Et je vous assure que je ne manque pas d’ambition. Mon ambition est différente de ce qu’on pourrait s’imaginer d’une personne en affaires. Mon ambition, c’est de pouvoir aider plus de milles femmes à faire fleurir leurs affaires et, par la bande, leur vie. Bref, mon ambition, c’est d’aider la vôtre, ça fait du sens?

————-

Je vais maintenant vous raconter mon histoire de raquettes et elle est un peu gênante. Donc derrière chez moi, c’est le bois et il existe plusieurs km de pistes de raquettes. J’adore le bois et les randonnées et je suis adepte depuis qu’on est aménagés ici il y a de ça 4 ans.

Il y a deux semaines, je décide d’essayer une nouvelle piste. Un 4 km – pas si pire pour moi – qui semble pas être du coté abrupte des montagnes. Je me dis: 1h30 pour faire le trajet, c’est bon, et je mentionne mon heure de retour, 15h30, à mon mari. Je pars avec mon cell pour enregistrer le parcours et mon temps.

La piste est ce que je m’avais imaginée. Pas trop abrupte, mais pas trop facile non plus. Je croise un couple puis, je suis seule.

Bon, parenthèse importante, je suis une fanatique de l’émission «Finding Bigfoot» sur le poste Animal Planet. Je suis aussi une fille qui a l’imagination fertile.

Autre parenthèse importante: 4km éloignée dans le bois, c’est pas tout à fait la même chose que si vous étiez en ville. Vous êtes vraiment tu-seules.

Donc non, je n’ai pas rencontré Bigfoot, ou de monstres, ou d’ours (parce que oui, on a des ours bruns et que la température est un peu chaude pour un mois de janvier); cependant, j’avoue avoir regardé une couple de fois par dessus mon épaule, tsé, au cas où.

La vraie partie gênante, c’est que j’étais en retard sur mon horaire. Je suis rentrée 30 minutes plus tard que prévu et mon mari s’est inquiété, il a habillé le p’tit, ont enfilé leur raquettes et sont venus à ma rencontre. J’avais presque plus de batteries dans mon cell, j’ai donc pas appelé au cas où je serais vraiment dans le trouble et que j’aille besoin de faire 911.

La peur que je me suis faite – sans raison et tout à fait inutile – combinée au fait que j’avais pas prévu MA FATIGUE ÉVIDENTE APRÈS 1H30 DE RAQUETTES, emmitouflée et avec le poids supplémentaire que la neige collée sous mes raquettes me donnait, bref, tout ça m’a ralenti et aurait pu me mettre dans une vraie situation dangereuse.

J’ai réfléchi le lendemain à ce que je retenais de mon aventure en raquettes. Comme ceci est une infolettre d’affaires, j’avais envie de vous partager mes réflexions et faire le parallèle avec votre entreprise.

  1. On est jamais trop préparée. J’amène dorénavant un canif, des allumettes waterproof, plus de bouffe et je compte aller dans un surplus de l’armée me chercher d’autre trucs utiles. Idem en affaires, préparez-vous adéquatement avant toute activité, un bon planning vous sera toujours utile.
  2. La préparation, c’est aussi de prévoir les problèmes qui peuvent survenir. Pensez toujours CETTE : Corps – Esprit – Température – Temps – Éléments externes. En affaires, après avoir déterminé votre objectif, notez tout ce qui pourrait arriver qui vous poserait problème ainsi que les solutions pour les régler.
  3. Il ne faut pas sous-estimer la puissance de la pensée négative, du stress et de la peur sur notre énergie vitale, en affaires comme dans le quotidien.
  4. Il faut toujours communiquer adéquatement notre plan de match à quelqu’un de confiance et ne pas diverger du plan sans avoir mentionné les changement à cette personne. En affaires, c’est pertinent d’avoir un allié, un mentor, un ami, (etc) pour vous aider dans votre démarche. C’est bon d’avoir quelqu’un d’objectif qui vous apportera des solutions et de pistes auxquelles vous n’auriez pas pensé!

Voilè mon histoire! Comme d’habitude, utilisez les commentaires pour me partager vos expériences en raquettes ou avec les Bigfoot!

Bises du Nord!

PS: Le cours gratuit est disponible! Inscrivez-vous ici: https://formations.roseflash.ca/course-directory/

 

3 réflexions sur 2015 qui me feront progresser en affaires en 2016

reflexions

Cette semaine j’ai lu les 3 réflexions de Kim Auclair, j’avais envie de vous partager les miennes.

1- C’est votre santé qui est le moteur de vos affaires.

J’ai été malade (et blessée) une bonne partie de 2015. Résultat: un ralentissement obligé dans mes affaires. Le problème avec la maladie, c’est qu’elle arrête sec votre momentum. J’ai eu l’impression de devoir recommencer des étapes que je croyais loin derrière moi. Cette année, au jour de l’an, je vais accueillir avec le sourire les vœux de santé parce que je sais qu’ils sont synonymes de prospérité.

2- Si on s’amuse pas à tous les jours, on devient des robots.

Je suis devenue vite embourbée par des choses SÉRIEUSES en 2015, et mon côté anxieux est ressorti (ainsi que des cheveux gris!). Les journées à bûcher pour arriver, pour développer, pour… oublier ce qui me motivait au départ à être en affaires: le plaisir de la créativité et de pouvoir profiter du temps. Un constat bien triste pour moi mais que je me mets au défi de combattre en 2016 avec une dose de folie, d’amusement, de jeu et de créativité à tous les jours.

3- J’arrête la frugalité.

Depuis des années je recherchais toujours l’outil web qui ne coûtait rien et, bien que lorsqu’on débute en affaires c’est logique et pertinent de contrôler et réduire au max les dépenses, un moment donné, les gratuités ne sont plus à la hauteur de vos besoins. Je suis vraiment contente d’avoir investi dans ma plateforme web de formations et d’avoir découvert Convert kit, mon nouveau logiciel d’infolettres (ben oui, bye bye Mailchimp… qui est toujours un bel outil pour débuter votre marketing en passant!). Bref, ma réflexion, c’est que vous devez prouver votre valeur en investissant dans votre entreprise avant que vos clients ne le fassent.

Voilà mes 3 réflexions 2015… qu’elles sont les vôtres?

signature2

 

 

 

PS: je suis en vacaaaannces! 🙂 De retour le 5 janvier!

Une activité à mettre dans notre routine pour changer nos vies

10idee

Cette semaine, j’ai une pédago, une journée de grève, 2 rendez-vous téléphoniques, un skype et un en personne. J’ai un cours à filmer, un autre à développer, deux maquettes de sites web et 2 autres contrats à boucler. Je devrais être en mode désorganisée, un état qui m’envahit quand j’ai un million de chose à faire et pas assez de temps pour tout les accomplir, cependant non, je ne suis ni stressée, ni en boule dans un coin.

Mon secret? Z’allez pas rire de moi hein?

Je suis accroc aux routines. Ben oui, moi, une fille créative! Si mes routines changent selon les saisons, j’ai certaines activités non-négociables qui me gardent saine d’esprit:

  1. J’ai un moment pour moi le matin avant de commencer à travailler. De ces temps-ci, je pratique 30 minutes de méditations et je vous jure les filles, ça MARCHE!
  2. Je planifie ma semaine le lundi matin.
  3. J’envoie mon infolettre le mardi matin.
  4. J’arrête de travailler à 16h.

C’est fou comment ces 4 activités routinières m’aident à garder le cap.

Je voulais commencer quelque chose cette semaine avec vous, une nouvelle routine qui va changer nos vies, ça vous tente?

 

La voici: à chaque jour (préférablement le matin) nous allons écrire 10 idées.

10 idées sur n’importe quoi:

  • projets
  • idées d’affaires
  • nouveaux produits
  • texte de billets
  • illustration
  • recettes
  • amélioration de vos activités
  • sortie avec les enfants
  • pose yoga
  • etc…!

Le but, c’est de devenir des machines à idées. Bonnes, excellentes, folles, médiocres: c’est pas important, l’important c’est de pousser nos cellules grises à développer des idées et des solutions. C’est, en quelque sorte, une gym du cerveau.

Vous n’êtes pas obligées de les partager. L’exercice devrait vous prendre 15 minutes tout au plus. Paraîtrait que ça va changer votre vie selon James Altucher.

Moi je suis game, et vous?

PSST, je vous recommande de lire le livre Choose Yourself de James Altucher ici.

Planification marketing 101 – cours vedette du mois de décembre

icon-cours-marketing101

La formation en continue est revenue (youppiii!) et le premier cours est celui du marketing 101. C’est un cours complet qui vous permet de définir vos bases, cogiter sur des stratégies et planifier votre prochaine année. Profitez de son passage dans la formation en continue pour le suivre, vous allez voir rapidement la pertinence et récolter les bénéfices! (pstt, si vous vous abonnez avant le 1er décembre, je vous fais une remise de 9$ sur votre premier achat)

Plan de cours

1- DÉFINISSEZ VOTRE BASE

1.1 Vos valeurs d’entreprise
1.2 Votre clientèle ciblée
1.3 Votre positionnement (offre)
1.4 Votre année passée

2- DÉFINITION DE VOTRE MARCHÉ

2.1 Où trouver votre clientèle ciblée
2.2 Quand communiquer avec elle
2.3 Comment communiquer avec elle

3- CONCEPTS DE MARKETING-COMMUNICATION

3.1 Phrase inoubliable
3.2 Le personnage
3.3 La thématique
3.4 Le contraste

4- MARKETING: TRUCS & STRATÉGIES

4.1 Diversifiez vos axes de communications
4.2 Sachez quand approcher les médias
4.3 Soyez créatifs
4.4 Soyez toujours présents
4.5 Créez une attente
4.6 Créez-vous un club social
4.7 Créez une offre à trois volets
4.8 Encouragez le bouche à oreille

5- VOTRE PLANNING

5.1 Déterminez votre année de vente
5.1.1 Cycle de vie d’une entreprise
5.1.2 Calendrier téléchargeable
5.2 Donnez-vous un but à atteindre
5.2.1 Méthode SMART
5.2.2 Stratégies
5.3 Allouez-vous un budget Marketing
5.4 Moyens de commercialisation
5.4.1 Publicité
5.4.2 Promotion – Les ventes
5.4.3 Marketing direct
5.4.4 Relation publique et commandites
5.4.5 Relations avec les médias
5.4.6 Branding
5.5 ROI : retour sur votre investissement

Durée des vidéo: 1:50

Comprend:

  • notes de cours;
  • document pdf planning hebdo;
  • document pdf planning mensuel;
  • document pdf prévision annuelles;
  • document pdf méthode SMART
  • document pdf rapport de ventes

Le cours sera disponible du 1er au 31 décembre. Pour voir le calendrier complet, visitez cet page.

La formation en continue, c’est quoi?

C’est un cours donné en ligne à chaque mois que vous pouvez écouter à l’intérieur de 30 jours avec une classe-groupe privé Facebook dans lequel vous pouvez échanger et me poser vos questions.

Les cours durent entre 1:30 et 3h et sont accompagnés de documentations .pdf à télécharger. Voici les 5 questions les plus demandées (et leur réponses):

1- Combien coûtent les cours?

La formation en continue est en fait un membership: voyez-le comme un membership de gym, vous payez de façon mensuelle pour utiliser les services de la place. Donc le prix du forfait est de 49$CAD +tx et se renouvelle automatiquement au même jour à chaque mois.

2- Combien de temps ai-je pour visionner les cours?

Vous avez 30 jours, ce qui vous donne amplement de temps.

3- Combien de temps durent les cours?

Ils varient entre 2-3 heures. Les cours sont divisés en modules-vidéo de 5 à 30 minutes. Vous pouvez les arrêter, les reculer, les réécouter, mais vous ne pouvez pas les télécharger sur votre ordinateur.

4- Si je n’ai pas le temps de visionner la formation en vedette?

Vous aurez l’occasion de l’acheter à la carte (avec une remise) si vous désirez la posséder pour la suivre à votre rythme. Conctactez-moi svp pour régler la situation.

5- Est-ce que je peux me désabonner?

Absolument. Vous vous désabonnez via votre tableau de bord au moment que vous le voulez, cependant vos accès ne seront plus valides à ce moment. Vous pourrez ensuite vous réabonner au cours qui vous intéressent. La formation en continue n’est pas un engagement à long terme, elle a été conçue pour être flexible et agréable.

Voilà, si vous avez des questions, n’hésitez pas! 🙂

Créativité

bob

(Image de moi :))

Il m’arrive de m’arrêter, de regarder ma vie et de sentir un bourdonnement. C’est dur à expliquer. C’est un bourdonnement physique au milieu de mon abdomen. Comme si je contenais quelque chose qui patiente. En fait cette chose trépigne. Elle est impatiente.

C’est une expérience qui est dans la catégorie extraordinaire.

De ces temps-ci, mon bourdon impatient – appelons-le Bob – est remonté à mon cœur. Je sens que Bob veut sortir. Je sens aussi que j’ai peu de contrôle sur Bob. Il est impatient et un brin entêté.

Le truc ultra bizarre avec Bob, c’est qu’il n’est pas une distraction. Bob est le contraire d’une distraction. Il me ground, il me ramène à l’ordre. En fait, plus j’y réfléchis, plus je m’aperçois qu’une grande proportion de ma vie est une distraction de Bob. La vaisselle, Facebook, ma carrière même: tous des distractions pour éviter le bourdon impatient.

Pour éviter qu’il sorte de moi.

J’avoue une peur chuchotée. S’il sort, il pourrait me piquer ou pire, se sauver et ne jamais revenir.

Ou il pourrait s’attarder et me parler. Qu’est-ce qu’il me dirait, qui sait?! Une chicane ou une chanson. Un poème ou une grimace.

En attendant, c’est moi qui patiente. Qui trépigne. Qui joue l’innocente. Qui se distrait.

Mon bourdon s’en vient et j’espère qu’il m’en fera voir de toutes les couleurs!

PS: Je vous recommande le livre Big Magic: Creative Living Beyond Fear
de Elizabeth Gilbert (ci-dessous) si vous voulez en lire davantage sur les processus créatifs. 🙂

10 trucs pour se dépétrifier devant une tâche.

depretrifier

Je vous ai déjà partagé une histoire de choix entre laisser sa peur contrôler une situation, ou se faire confiance et se lâcher prise; aujourd’hui je vous donne des trucs concrets pour vous aider à passer au travers d’une tâche, d’une journée ou d’un projet.

Si vous me connaissez un peu, vous savez que je ne suis pas la personne la plus organisée dans ma vie personnelle. C’est tout le contraire pour ma vie professionnelle grâce au cerveau gauche, aka mon mari, qui m’organise et me donne des systèmes. Les programmeurs sont doués pour ça. Donc la liste:

1-Créez-vous un horaire:

Avant chaque journée, listez vos tâches pour cette journée avec un temps estimé à côté. C’est votre plan. Laissez-vous de l’espace sur votre feuille pour y rajouter les tâches non-prévues qui vont se rajouter dans le courant de la journée. Cette technique, je l’ai pas inventé, c’est la fameuse technique Pomodoro dont je vous ai déjà parlé ici.

2- Divisez vos tâches en plus petites actions;

Si une tâche va vous prendre 3h à l’accomplir, divisez-la en plus petites tâches, ça va vous aider à être moins découragée.

3- Prenez des pauses!

On a tendance, en étant à son compte et en travaillant seule de travailler 5 heures d’affilées! Si vous suivez la technique Pomodoro, mettez-vous une minuterie de 25 minutes de travail, suivi de 5 minutes de pauses (c’est un Pomodoro). Au quatrième Pomodoro, vous prenez un 30 minutes de pause. Les pause = vous faites autre chose que travailler. Le but est de reposer votre cerveau, alors hop un 5 minutes de méditation, ou un mini-gym, lecture, peinture, tricot… levez-vous, allez dehors, allez vous faire un thé, bref, touchez pas à votre ordi et changez vos idées! Interdit de penser à ce que vous venez de faire.

4- Dormez;

Les études tendent à démontrer que le sommeil aide beaucoup à gérer le niveau de l’anxiété, et pour ma part c’est 100% vrai! Si je prévois travailler tard, je fais une sieste en après-midi.

5- Coupez toutes distractions;

Fermez Facebook, votre cell, débranchez votre téléphone, vos courriels. Le 25 minutes sert à la tâche planifiée, vous verrez que lorsqu’on coupe les distractions, on est plus efficaces! D’ailleurs, allouez-vous du temps pour vos communications et vos réseaux sociaux dans votre horaire.

6- Face à une tâche difficile émotionnellement, notez le déroulement idéal sur papier;

Vous voulez rappeler un client en retard sur ses paiements à l’ordre? Remercier un employé? Faire un appel à votre institution financière? Notez le déroulement ou ce que vous voulez dire sur papier avant de le faire. Cette note guidera votre conversation et diminuera votre anxiété.

7- Mantra, respiration & pensée positive;

Ces trois moyens fonctionnent et sont prouvés par la neuro-science. D’ailleurs, les grands sportifs et les soldats les utilisent constamment et ça fait partie intégrale de leur entraînement. Saviez-vous qu’il existe un site web en français regroupant un bibliothèque d’audios pour mieux relaxer? Découvrez Ma Voix, ta Voie ici!

8- Offrez-vous une récompense:

J’en ai déjà parlé ici, lorsque vous avez une tâche ou un projet (ou un entrainement physique), donnez-vous une récompense lorsqu’elle est accomplie. Une virée shopping, une sortie resto ou votre beigne préféré.

9- Faire un pas en arrière;

Parfois, on a besoin d’un peu de recul pour mieux saisir le problème ou la difficulté rencontré.

10- Demandez de l’aide;

L’avis de quelqu’un d’autre peut vous aider à progresser dan votre journée, tout comme de l’aide physique ou un texto d’encouragement. Parfois, le seul fait d’être accompagné dans une difficulté nous encourage à progresser.

Z’avez d’autres trucs? Svp partagez-les dans les commentaires!

5 Trucs de vente pour un salon/marché de Noël réussi

trucventemarche

Nous sommes officiellement en période pré-Fêtes… êtes-vous prêtes? Aujourd’hui je vous partage un vidéo qui vous donne 5 trucs de vente pour maximiser vos revenus lors de marchés et salons de Noël.

Liens discutés dans le vidéo:

Artisans: comment choisir, mettre de l’avant et rentabiliser vos expositions

Artisans: comment bâtir une relation avec votre clientèle

Artisans: mes conseils pour une exposition préparée et une table bien présentée!

Comment calculer le prix de vos produits

La formation gratuite:

La Formation Gratuite 15 jours de croissance

Trucs d’experts: 5 erreurs à éviter pour votre promotion sur le web


Il n’y a pas vraiment de recette miracle pour avoir une campagne promo qui a du succès en ligne; effectivement, le succès dépend de plusieurs facteurs incluant avoir un message clair et accrocheur et un travail constant de communication. Voici 5 erreurs rencontrées que vous devez à tout prix éviter lorsque vous voulez promouvoir votre compagnie (produits-services-promotions) en ligne.

1- Annoncer qu’à un seul endroit:

Si vous n’utilisez que Facebook pour communiquer vos messages au monde, vous manquez le bâteau web big time! Utilisez TOUS les médias sociaux, incluants Twitter, Pinterest, Instagram, Google+ et Delicious. Postez sur votre blog et envoyez une infolettre.

2- Annoncer qu’une seule fois:

Planifier votre campagne pour que l’info soit divulguée de façon ponctuelle MAIS sans pour autant saturer vos ressources. Trop c’est comme pas assez, et pire, vous risquez de perdre des fans. Combien de fois par jour devez-vous jaser de votre promo sur Facebook par exemple? Ça dépend de la durée de votre promo! Une semaine? 1 fois par jour est assez d’après moi (postez en début de journée). Vous avez un lancement à une date précise? Divulguez de l’info progressivement, faites mousser l’intérêt… impliquez vos auditeurs dans des jeux de devinettes…

3- Annoncez toujours de la même façon:

Utilisez différents textes et ne postez pas la même chose sur les différents médias sociaux. Utilisez différents visuels (mais qui ont un lien entre eux. Pensez campagne de promotion avec plusieurs affiches; elles ont un lien visuel sans pour autant être pareil.). Faites des rappels à la fin de vos billets de blog, demandez à des clients fidèles de passer votre info à leur réseau… Bref, utilisez votre créativité!

4- Annoncer au mauvais marché ou à «tout le monde»:

Je ne le répèterai JAMAIS assez souvent, c’est une perte de votre temps et de vos ressources si vous faites de la promo à un marché qui n’est pas réceptif à votre produit. Et ne tentez pas de rejoindre «tout le monde». C’est une erreur qui ne fait que diluer votre message. Vous voulez vendre et avoir une promo réussie? Concentrez le plus possible votre marché dans une niche bien précise. Les femmes de 25 à 50 ans n’est pas un marché précis; On ne rejoint pas et ne parle pas de la même façon au femmes de 25 ans versus celles de 50 ans. Comment déterminer votre niche? Elle contient un regroupement de personnes qui ont LE MÊME PROBLÈME que votre produit-service résout.

5- Ne faire qu’annoncer:

Si votre promo ne sert qu’à annoncer quelque chose, vous avez raté votre promo. Une promotion sert à amasser des infos (courriels, info-lettre, etc) de vos clients ou clients potentiels afin de pouvoir les fidéliser dans le futur. Donc si vous faites une vente 2 pour 1, assurez-vous que vos clients doivent partager une info d’eux qui leur semble minime par rapport à leur gain dans la promo. Idem pour un concours, promo de lancement, ebook gratuit, etc.

BONUS! 6- Communiquer sans analyser:

Tous les outils de diffusion de nos jours viennent avec un module d’analyse de résultats et de statistique. Votre stratégie et votre marketing ne sert à RIEN si vous n’analysez pas vos données suite à une publication. Cette analyse vous permet non seulement de déterminer si vos communications sont efficaces, mais aussi de pouvoir réajuster le tir et améliorer vos performances dans le futur.

À vous la parole! Avez-vous d’autre erreurs apprises par expérience? Partagez-les dans les commentaires! Questions? Ça me fera plaisir d’y répondre.

Préparation pré-Fêtes: le Black Friday

black-friday

Est-ce que vous connaissez le Black Friday? C’est une véritable institution aux États-Unis, le vendredi suivant leur Thanksgiving annuel, les magasins tiennent des ventes et de promo. Ça ressemble à notre boxing day, mais en plus intense.

Le Black Friday est en fait maintenant un weekend qui s’étend jusqu’au Cyber Monday. Cette année, le Black Friday est le 28 novembre.

Donc comment se préparer au weekend du Black Friday? Si vous voulez, vous pouvez faire une vente ou une promo (et oui, il y a une différence). Une vente, c’est pour vous débarrasser d’un inventaire, une promo, c’est pour encourager les gens à acheter plus. Par exemple, donner 50% de rabais sur votre boutique Etsy entière est une vente. Offrir la livraison gratuite pour tout achat de 60$ et plus est une promo, tout comme achetez-en 2, obtenez le troisième item à moitié prix. Vous voyez la différence?

Une promo via votre infolettre fonctionnerait bien. Voici comment y parvenir en 5 temps:

1- La semaine avant la promo (donc lundi) envoyez une infolettre pour prévenir vos abonnés qu’une promo s’en vient vendredi et qu’en tant qu’abonnés, ils vont pouvoir en profiter en premier puisqu’ils seront avertis en premier. Dites que vos stock sont limités, que le premier arrivé, premier servi (ce qui a de la valeur 2 semaines avant Noël). Le but, c’est de susciter de l’intérêt, du mystère et un sentiment d’urgence.

2- Mardi et mercredi, envoyez des envois «tease», montrant vos items et répétant stock limités, premier arrivés premier servis, etc. Sur vos réseaux sociaux,

3- Jeudi, 23h30, envoyez la promo à votre infolettre. Le lendemain, annoncez-la sur vos réseaux sociaux, blogue et cie.

4- Samedi, rappelez la promo à votre infolettre et réseau sociaux (ça se termine demain, il est encore temps) et boostez un billet sur Facebook pour 2 jours.

5- Dimanche en fin de journée, re-communiquez pour annoncer une extension jusqu’à lundi, surtout si votre promo a vraiment bien fonctionnée!

Vous allez me dire que c’est intense, que vous avez peur de perdre des fans ou des abonnés à votre infolettre. Oui ça semble intense, surtout si vous n’envoyez votre infolettre qu’une fois par mois. Une chose que vous pouvez faire le lundi c’est d’avertir vos abonnés que le volume d’envois sera inhabituel pour la prochaine semaine, ou encore d’encourager les abonnés intéressés par votre promo de s’abonner à une seconde liste utilisée que pour vos envois de la semaine.

Un dernier point important: vos promos devraient être rares pour créer de l’attente! 🙂 Si vous essayez une promo, laissez-nous savoir le résultat!

Gérer son temps et réduire son stress.

temps-stress
S’il y a bien une façon pour améliorer de façon significative la réduction de votre stress, c’est bien en trouvant des méthodes de gestion de temps qui fonctionneront dans votre vie de tous les jours. J’ai l’habitude de gérer 10-15 projets dans mon horaire, petits et de longue haleine. Comment j’arrive à le faire?

Le système Rose Flash

J’ai un système. Si vous me connaissez, vous savez déjà que j’adore les systèmes, il organisent ma tendance ADHD. Donc mon système est la combinaison de 2 techniques et de quelques outils. Les voici:

1. La Technique Pomodoro

Donc la technique Pomodoro consiste à travailler pendant un laps de temps chronométré puis lorsque le timer sonne (le pomodoro est un timer de cuisine italien en forme de tomate) on lâche tout PEU IMPORTE SI VOUS AVEZ TERMINER VOTRE TÂCHE et on prend une courte pause. Cette période s’appelle un Pomodoro. Lorsque 4 Pomodoro se sont écoulés, on prend un grosse pause. POur ma part, un Pomodoro dure 25 minutes + 5 minutes de pause (donc 30 minutes en tout) et une grosse pause dure 30 minutes.

Vous pouvez en lire davantage sur le site web de Pomodoro.

2. GTD: Getting Things Done

Getting Things Done est une technique/processus inventé par David Allen, c’est de la «gestion d’actions». Voici le processus:

  1. Recensement : noter immédiatement tout projet qui retient l’attention – événement, objet, document, idée – et qui pourrait potentiellement requérir une action ultérieure.
  2. Traitement : formuler pour tout projet envisagé le résultat concret à produire. Dès qu’il y a plusieurs choses à faire pour parvenir à ce résultat concret, formuler la première action concrète par laquelle l’enclencher (notée sur la liste du contexte opératoire correspondant), les actions suivantes s’inscrivant dans un projet.
  3. Organisation : mise en place sans attendre des rappels pour les actions qui ne peuvent être exécutées immédiatement : soit dans un agenda (temps bloqué), soit dans une liste au contexte approprié (“À la maison”, “Téléphone”, “Achats”…), soit dans une liste “en attente” si une action est confiée à un tiers, soit placés dans un échéancier (notamment quand il y a des documents ou justificatifs), classement des données de référence.
  4. Revue : réexaminer très fréquemment – et passer au peigne fin au moins une fois par semaine dans la « revue hebdomadaire » – toutes les tâches et les projets en cours et nouveaux.
  5. Action : … de telle sorte que l’on puisse toujours se fier à ses listes d’actions dans le choix de ce à quoi il faut donner la priorité à un moment donné.

(source: wikipedia)

Ça semble très rigoureux et compliqué, cependant voici concrètement comment je l’applique en tandem avec le Pomodoro:

De concentrer mon temps sur une tâche à la fois sur un temps défini et court a pour but de me rendre efficace.

Le lundi je détermine une liste de tâches à accomplir pour la semaine, en ordre de priorité. Cette liste est écrite (voir photo) à la main et contient une colonne pour inscrire le nombre de Pomodoro complétés pour chaque tâche (ainsi je peux compiler mon temps pour mes projets par la même occasion). À noter que je regarde mes courriels dans un Pomodoro, et non pas à toute les 5 minutes. De concentrer mon temps sur une tâche à la fois sur un temps défini et court a pour but de me rendre efficace. J’ai pas le temps d’aller me perdre sur Facebook parce que je n’ai QUE 25 minutes pour faire ma recherche en ligne!

On a tendance à tout mettre urgent, ce qui a pour effet d’augmenter notre stress et réduire notre production.

Si j’ai des imprévus durant la semaine, j’inscris ceux-ci dans le bas de ma feuille et je les accomplis selon leur urgence. À noter que les vraies urgences sont rare. On a tendance à tout mettre urgent, ce qui a pour effet d’augmenter notre stress et réduire notre production. Les tâches non-accomplies pendant la semaine sont reportées à la suivante. Le vendredi je compile le temps de la semaine dans mon logiciel comptable.

Mes Outils:

J’utilise Basecamp pour gérer mes projets d’envergure. Il contient un calendrier de production et des listes de tâches à accomplir, en plus de pouvoir stocker des fichiers et pouvoir communiquer avec mes clientes.

J’utilise Time Out pour Mac, une application gratuite qui me permet de setter un timer pour travailler. Lorsque mon Pomodoro est terminé, mon écran devient illisible pour 5 minutes 🙂 Ça me force à me lever et à bouger.

————————-

Mes Outils (update 2015):

3 ans plus tard, j’ai changé les outils que j’utilise 🙂

Evernote est gratuit et a remplacé Basecamp; facile d’utilisation, je crée des note et comptabilise mon temps. Bonus: les notes se synchronisent sur ma tablette.

Evernote-sur-le-Web

 

Voilà ma technique Rose Flash pour gérer mon temps 🙂 Si vous l’essayez, laissez-moi savoir si ça a fait une différence dans votre productivité. Et vous, quels sont vos trucs et vos méthodes de gestions de temps pour réduire votre stress?

Préparation pré-fête : la carte de Noël corporative

8516fe986d01ffae514fda4c80b883bd

L’Halloween est officiellement passé, on peut jaser du meilleur temps de l’année… les Fêtes! 🙂 J’avais envie de faire une série pré-fêtes pour vous aider dans votre planif, vos idées et vos ventes!

Donc aujourd’hui, j’aborde la carte de Noël.

Bon, premièrement, si vous avez l’intention de faire imprimer une carte traditionnelle et l’envoyer, n’attendez pas pour contacter votre graphiste (ou la faire vous même) et de commander l’impression (qui peut prendre jusqu’à 10 jours). Pas beaucoup de budget? Considérez le format carte postale plutôt que la carte traditionnelle qui se plie. Vous sauverez en enveloppe itou!

Parlons contenu! Je suis pour l’idée de mettre une phrase ou un court texte, cependant je vous recommande de laisser de l’espace pour y écrire un message personnalisé à la main. L’effet du texte personnalisé sera plus positif qu’un message quelconque.

Visuel: Soyez festifs, drôle, original mais de grâce, ne pimpez pas votre logo à la façon du Temps des Fêtes! Le ton du visuel devrait refléter votre entreprise.

On met une promo? Ça dépend. Je crois que l’attention portée à la note personnalisée est suffisant. Le but d’une carte de Noël c’est de montrer votre appréciation et non pas de faire une vente de plus. Prenez cette occasion comme une opportunité de développer votre relation avec votre client ou collaborateurs, ne les oubliez pas!

«Oups! J’ai oublié…» ça arrive et c’est pas la fin du monde… une année j’avais oublié les cartes de Noël, j’ai décidé d’envoyer des cartes de la St-Valentin à la place!

To print or not to print: z’avez peut-être un budget serré, envoyez une version électronique de votre carte. Pas besoin d’y mettre de l’animation (ça fait tellement 2007), assurez-vous juste d’envoyer vos cartes individuellement (versus un envoi de masse avec tous les courriels en cc – horreur et damnation éternelle des dieux du web assurée) avec un message personnalisé dans le corps de texte de votre courriel. Aussi, gardez vos attachements pdf en dessous de 400k ! Faites un test à vous même avant de l’envoyer, question que ça soit nickel.

Besoin d’inspiration? Voici quelques exemples pour vous!

3628af8da12e7b63d3fde8d310fab18c  b6c0fb64e10d07b4bb987aa47ad36b8e

d1c244bf01e18c75ac24cd12ba47d666

782cd6fd562a7e63ac68400bf89664eb

db5cc8f6ef2dff992e93abff9ff1dc18

3a4f35adaba1176e81aee50f513881b0

ab3f277438d9ec662fd26e8aed76d8c5 01d021ba1d566dc6c36e81f6c5568343

La suite la semaine prochaine!

 

Parfaitement imparfaite: le nouveau livre de Vanessa Sicotte + un freebie!

Imac_16-9

J’ai eu la chance de participer au livre parfaitement imparfait de la fabuleuse Vanessa Sicotte, de Damask et Dentelle. Si vous étiez au lancement jeudi, vous avez reçu une affiche… Vous l’aimez mais n’avez pas pu être du party? Pas grave, je vous ai fait une version «fond d’écran» pour habiller votre ordi 🙂

[OptinLink id=2] [OptinLinkButton button_type=gradient link_type=optinlink color=#34ada5 border_radius=3 button_text=”Cliquez ici pour télécharger le fond d’écran!”] [/OptinLink]

 

lancement

Le livre est maintenant disponible dans toutes les bonnes librairies groupe!

Bon weekend!

Est-ce que vous avez tout ce que ça prend pour vendre vos services/produits?

val-billet

Z’êtes plusieurs «nouvelles» dans la tribu Rose Flash, ce matin j’avais envie aujourd’hui de me présenter officiellement.

J’ai une formation collégiale en design graphique, un BACC en enseignement des arts visuels et médiatiques et une formation en démarrage d’entreprises, et bien que mes «papiers» vous donnent un aperçu de mon savoir, je crois que mon histoire est plus pertinente à connaître.

Il y a 15 ans, je quitte le monde corpo des agences de communication suite à un ras-le-bol total (j’ai un côté irlandais qui ressort parfois malgré moi). Je fais ce qui me semble logique du haut de mes 21 ans, je m’inscris à l’université en enseignement des arts parce que j’étais persuadée que mon bonheur serait dans l’enseignement. Fast forward 5 ans plus tard, diplôme en poche, je me retrouve à faire de la suppléance dans les commissions scolaires de la région montréalaise et je suis malheureuse et anxieuse plus que jamais. Malgré mon talent en création, mon talent en enseignement (j’avais de A+ à tous mes stages) et une expérience en animation, gracieuseté de mes 6 ans de travail dans des camps de vacances, je ne cadrais tout simplement pas dans le milieu scolaire. Si je vous raconte ceci avec légèreté aujourd’hui, je peux vous garantir que j’étais plutôt en dépression et en remise en question profonde à ce moment là. 26 ans et j’avais rien de concret vers quoi me diriger.

Parallèlement à mon travail de suppléante, j’avais commencé un sideline: j’avais une collection de bijoux que je vendais sur le web et dans des expo d’artisans. Je me rappellerai toujours ma nuit décisive où j’ai pleuré et angoissé, mon chum (maintenant mon mari) à mes côté, me demandant ce que moi, Valérie, je voulais VRAIMENT faire. Et j’ai murmurée la réponse: gérer ma compagnie.

Ma compagnie de bijoux a duré 2 ans, 2 années de formations intenses dans lesquelles j’ai testé mon marché, appris à coder des sites web, participé à du réseautage, 2 années d’apprentissage par essais-erreurs (il y en a eu beaucoup). Au bout de ces 2 ans, j’ai pris ma première décision de tête de ma vie: j’ai laissé tomber les bijoux pour revenir au design graphique et au design web. Une décision crève-cœur? Pas vraiment à bien y penser: mes bijoux n’étaient pas profitables et je voulais créer une compagnie qui financerait mes rêves, vous savez, la maison-famille-vie que je méritais? ?

Maintenant, 10 ans plus tard, j’ai envie de partager mon expérience avec les femmes qui se sentent coincées dans le monde corporatif traditionnel et qui désirent prendre le contrôle de leur créativité, leur bien-être (mental et physique, c’est une paire), leur carrière et leur vie à travers entrepreneuriat. Voilà, ça résume mon parcours!


Le CV versus l’histoire

Si je vous montre mon histoire c’est pour vous démontrer que contrairement au monde corporatif où c’est le CV qui va vous vendre, dans le monde de l’entrepreneuriat, c’est votre histoire qui va vous amener de l’intérêt et des ventes. Peu importe votre histoire, le chemin qui vous a amené à faire ce que vous faites, le partager avec votre tribu est ultra important: elle amène de la sympathie, démontre votre sérieux, explique votre passion et elle bâtira votre confiance envers votre sens entrepreneurial. Donc pour répondre à ma question: oui, vous avez tout ce que ça vous prend pour vendre vos produits/services, il vous suffit d’un peu de rédaction!

Comment façonner le texte de votre histoire pour qu’elle vous aide à vendre? Je vous le montre dans la formation «Faites fleurir vos idées».

Le point déterminant du succès de tout projet

succes

L’autre jour, je suis allée magasiner. Un après-midi, comme ça, sans le mini et sans soucis, je me tape les 50 km qui me séparent du centre d’achat le plus proche (oui, j’habite le Creux). On s’entend, 50 km, c’est pas ce que j’appelle une trotte rapide. Bien sûr, parce qu’on habite le Québec, j’ai rencontré 5 sites de construction dont un où j’ai dû m’arrêter complètement. Une heure plus tard, j’arrive enfin à ma destination.

Et puis Val, as-tu trouvé ce que tu cherchais? Une robe? Un livre?

Pentoute! Je n’avais RIEN en tête quand je suis partie, je n’ai pas vraiment trouvé quelque chose qui me plaisait.

Cette anecdote, vous l’avez peut-être vécue vous aussi. La vérité est que je reviens toujours déçue et exténuée de ces activités de magasinage. Je m’attendais à vivre une découverte, une exploration, à revenir avec 3 outfits parfaits. Ben non. #poufpouf.

Je ne peux pas m’empêcher de faire un parallèle avec les affaires. Lorsque je coach une nouvelle cliente, ma première question est toujours: quel est ton but, qu’est-ce que tu veux accomplir d’ici 2-5-10 ans. C’est la première étape de tout projet, décider l’aboutissement, et ce, de façon précise.

But SMART

J’en ai déjà discuté auparavant, de la méthode SMART. Smart en anglais veut dire sensé, intelligent. Dans le monde du coaching et du développement de projets, c’est un acronyme pour:

Spécifique

Mesurable

Atteignable

Réaliste

Temporel (prévu dans le temps)

Si par exemple, au lieu d’aller magasiner sans but précis, je m’étais fixé un objectif smart, ça aurait pu être: Je vais magasiner chez IKEA une lampe mercredi matin de 10h à midi avec un budget de 100$. C’est spécifique (chez ikea) mesurable (une lampe), atteignable (pas trop loin avec un budget suffisant), réaliste (trouver une lampe le temps d’une matinée chez ikea) et temporel (de 10h à midi).

Est-ce que mes chances de réussite sont plus élevées en ayant un objectif? Évidemment! Le plus important, c’est que l’évaluation de la réussite sera facile à faire par la suite.

Pour un projet à plus long terme et plus ambitieux comme un projet d’affaires, je vous conseille fortement de vous établir des objectifs à plus court terme avec des indicateurs de performance. Grosso modo, décortiquez votre projet (par exemple, aller chercher 10 000$ de revenu supplémentaire cette année) en mini projets pour y arriver (qui entrerons probablement dans votre stratégie de vente et marketing, comme par exemple augmenter votre liste d’envoi de 20%, écrire un billet de blogue toutes les semaines, participer à un événement de réseautage, etc.).

Vous aimeriez plus de structure dans vos affaires? La prochaine formation va vous intéresser j’en suis persuadée!

21 prints à télécharger gratuits pour vous créer un mur galerie

prints3

Aujourd’hui je visite ZE reine du décor (tk, selon moi) et je me disais que vous aimeriez peut-être avoir une collection de prints sur votre mur (comme celle dans mon bureau)… encore mieux s’ils étaient gratuits! Cliquez sur les liens pour les télécharger et imprimez-les sur votre imprimante ou, si vous avez du budget, de façon plus professionnelle chez un imprimeur (comme Lozeau ou Bureau en gros).

Les questions à se poser avant de planifier votre prochaine stratégie

question

Nous avons un mal de société pernicieux qui nous empoisonne la vie sans que nous nous en rendions compte. Ce n’est pas un secret que je suis devenue malade cet hiver, ce que vous savez peut-être pas c’est qu’elle m’a laissé un corps incapable de gérer du stress. Je réalise à quel point ma fatigue adrénale était profonde et qu’il me faut beaucoup de temps pour la surmonter. Beaucoup comme dans une année et plus (omg!).

Le mal de société que dont je parle, c’est notre obsession à être au top, à être la meilleure – tout le temps. Cette obsession qu’on nomme à défaut ambition cache un désir de plaire à tout prix et d’associer notre valeur de soi à notre performance générale (et basée sur des critères flous et comparatifs). Bref, une recette qui mène au surmenage, voire au burnout.

Si vous vous reconnaissez, je sympathise, parce que comme un alcoolique, ce mal est une dépendance. Et comme dans toute dépendance, un changement radical est nécessaire si on veut la vaincre.

Cet été

Cet été a été l’amorce pour moi d’une profonde remise en question. Je dis l’amorce parce que je suis loin d’avoir terminé l’exercice. Ça a d’abord débuté avec une écoeurantite-aigue des médias sociaux. J’ai eu un trop plein de la vie de tout le monde. Les médias sociaux étaient devenus du bruit inutile dans ma vie. J’avais besoin de silence pour réfléchir et respirer.

J’avais besoin d’un break de ce sentiment de vouloir performer à tout prix et j’en pouvais plus de me comparer à l’univers.

J’en pouvais plus des annonces, pubs, cossins à vendre, promo, marketing et nouvelle méthode pour être la meilleure dans mon marché.

J’ai donc lâché Facebook, lâché Twitter, lâché le blogue, lâché internet. Merci bonsoir!

Changer, lentement.

J’ai commencé à étudier les principes de yoga plus attentivement: le yoga est beaucoup plus que des poses physiques qui allient force et souplesse, c’est aussi une philosophie de vie. On nous enseigne que notre vie est constituée de perceptions et que nous ne les comprenons pas adéquatement la plupart du temps. Cette incompréhension nous amène à porter des actions qui, accumulées, nous amènent de l’insatisfaction et des obstacles dans notre vie. La cause de ce problème, Avidya, est constitué de 4 éléments: l’égo, la peur, le rejet et l’attachement. Ces 4 éléments embrouillent notre expérience sur cette planète et la complexifie. La bonne nouvelle? Nous pouvons reconnaître ces éléments et vivre plus sainement.

Le yoga m’aide à voir le Big picture.

Le pouvoir tranquille

Le pouvoir tranquille, c’est une traduction libre de Quiet Power Strategy, un livre de Tara Gentile (que je vous recommande de lire). Tara nous montre comment faire abstraction du bruit-marketing et de créer sa stratégie sur des bases solides. Bref, après avoir lu le livre, je me suis posée quelques questions:

1- Qu’est-ce qui était important pour moi?

2- Qu’est-ce que j’aime vraiment faire?

3- Quelle est ma mission d’entreprise?

4- Pourquoi ce que je fais est important pour mes clientes?

5- Qu’est-ce que je ne veux plus JAMAIS faire.

Cinq questions toutes simples mais vitales pour ma remise en question. C’est important de s’arrêter et de constater ce qui se passe, dans votre vie, vos affaires et de remettre en question ce que vous faites en automatisme.

Répondez à ces questions si vous en avez envie et si vous avez besoin d’aide pour pousser la réflexion plus loin, la nouvelle formation est faites pour vous (cliquez pour les détails).

Connaissez-vous ces trucs pour travailler de la maison de façon efficace?

maison

Pas facile de travailler de la maison! On vous dira que ça demande de la discipline et bien que je suis en partie d’accord avec cette affirmation, je crois que ce n’est pas ce qui est le plus important. Pour ma part, j’y travaille depuis plus de 10 ans, et bien que j’ai déjà eu mon bureau à l’extérieur de chez moi, je préfère de loin le confort et la flexibilité de travailler à 8 mètres de ma cuisine ET mon lit!

Aujourd’hui je vous partage mes trucs pour travailler de la maison de façon efficace.

1- Ayez un coin ou une pièce dédiés à votre travail.

En fait, vous voulez vous mettre en mode «travail» rapidement et sans distraction, une pièce où tout ce que vous avez besoin s’y retrouve, calme compris, vous aidera à y parvenir. Pour ma part j’ai deux espaces travail, l’un pour l’écriture (le bureau dans le coin cuisine, plus proche du café) et l’autre pour le reste.

2- Faites-vous un horaire.

Un des avantages à travailler de chez soi, c’est la liberté que vous pouvez avoir avec votre temps. Votre temps dédié au travail peux ENFIN être au service de votre vie régulière! Je vous conseille de déterminer des blocs de temps dédiés aux différentes sphères de votre vie.

3- Ayez des outils tout-terrain et utilisez le cloud.

J’ai un portable, un MAC qui ne quitte pas mon bureau et une tablette que j’emmène avec moi lorsque je rencontre une cliente. J’ai aussi evernote comme logiciel de prise de notes qui se synchronise sur tous mes trucs électro. Pas de stress ni de piles de papiers à rechercher.

4- Faites semblant que vous n’êtes pas à la maison

Vous aurez peut-être des visites impromptues ou des appels de votre famille (ahem) parce que vous êtes «à la maison»; définissez des balises claires avec votre entourage et ne répondez pas à votre téléphone de maison. Vous pouvez aussi ignorer le ménage et le lavage à faire!

5- Sortez!

Au moins une fois par semaine, sortez pour rencontrer des collègues, faire des sorties «inspiration» ou simplement prendre un café. Les sorties aèrent l’esprit et sont porteuses d’opportunités et de rencontres!

6- Ayez une routine du matin

J’en ai déjà jasé ici, la routine matinale est importante. Pourquoi? Parce qu’elle crée une coupure entre votre temps en famille du matin et votre entrée au travail.

7- Ayez une to-do liste hebdomadaire

Je suis une maniaque de la to-do liste, la mienne est dorénavant dans mon Evernote avec ma feuille de temps pour la semaine. Utilisez aussi la technique pomodoro lorsque vous travaillez pour augmenter votre efficacité.

8- Prenez du temps pour vous.

Je crois que c’est ici que réside la fameuse partie «discipline» du fait de travailler de chez soi: il faut s’obliger à s’arrêter! Je vais vous dire un secret: n’attendez pas pour vivre la vie que vous idéalisez. Votre vie, c’est maintenant là-là-tu-suite! Si vous pensez que «lorsque j’aurai du succès, je pourrai enfin…» vous vous trompez! Le succès, peu importe votre définition, n’amène pas de permissions ni plus de libertés.

C’est la planification qui vous amènera votre vie de rêve, et la prochaine formation vous aidera à y parvenir!

Inspiration : 15 bureaux à la maison

Septembre est pour moi le mois de l’organisation! Une phase pré-cooconing qui annonce les temps plus frais! Bref, peut-être comme moi, vous passez vos samedis matins à fureter Pinterest ou le nouveau catalogue d’IKEA qui vient de sortir? Je vous partage ce matin mes coups de cœur déco pour un bureau à la maison en vous notant ce qui a retenu mon attention dans chacune des images.

1- Pastel + vintage

x8591

 

2- Mélanger les époques

7de37ece0b3cf9f54a670ff5854f7de3

 

3- Meubles sur roulettes + énorme calendrier mural

9c75076d2e3c0fd11128429d3a990129

 

4- Le mur-tableau + bureau flottant

contemporary-home-office

 

5- Mur foncé + collection de tableaux

9f71c5d1e9d2aaf2297261d1aa02c5c69

 

6- Le tableau d’inspiration

8d600e077bdd0e31399d7f208ffae3fd

 

7- Mur bibliothèque de rangement + le chat

56fd61376746746490618591743f2149

 

8- Beaucoup d’art + grand format

a2c08a36ce2b4765186b1482e139df36

 

9- Pop de couleurs avec les accessoires

8d2fe23fbd48260e6b0d7a7935894e2f

 

10- Tapis avec motifs forts

31a3ac9a4898a82af10a5a71e9ec4b07

 

11- Bureau qui fait face à la pièce + luminaire

24d9a539584af603b168d1234f35a318

 

12- Bureau créatif + minimalisme

7e2da82477a22922cbdec519c23fffaf

 

13- Marin + or

50dc2391cf12a16f053db14ede522b20

 

14- blanc + noir + folies au mur tableau

657f2aae1b1db4d10937e684a07dd9f0

 

15- Les affiches inspirations + les fleurs

creative-office-adoremag

J’aimerais beaucoup voir vos bureaux! Tagguez-moi sur Instagram ou encore venez les partager sur Facebook… Dites-moi, quel est votre préféré dans la liste ci-dessus?

image via Pinterest

1000 km plus tard

1000km

Aujourd’hui, j’ai franchi une étape. Dans les mardis mamans, je jase souvent de mon quotidien, des difficultés d’allier mes chapeau de femmes d’affaires et de maman. En cette journée de la Rentrée scolaire, je contemple l’automne avec une pointe d’inquiétude. Parce que l’an passé, c’est à ce moment que mon équilibre a foutu le camp. Je suis donc appréhensive face à une période potentiellement stressante et je suis devenue chien de garde de mon horaire. Nous avons chacune nos échappatoires, nos façons – bonnes ou mauvaises – de faire face au stress de nos vies.

Pour moi, c’est la course qui est devenue une obsession.

Donc l’étape d’aujourd’hui: j’ai dépassé le 1000 km couru depuis 2 ans. C’est à peu près:

  • Montréal – Toronto allez-retour ou;
  • Montréal – Boston allez-retour ou;
  • C’est plus loin qu’un allez-retour à la station internationale dans l’espace. #

Ça m’amène a une réflexion: pour atteindre 1000 km, il n’y a pas de shortcut. C’est 1000 km d’activité. 1000 km de course, et peu importe la vitesse à laquelle je les ai parcouru, cette distance demeure remarquable, qu’elle soit parcouru lentement ou vite. Et je fais le parallèle avec ma vie d’entrepreneure: Pas de shortcuts pour la réussite, on travaille chacun des km pour y parvenir!

28star290ail0an27existepas0ad27ascenseurvers0alesuccc3a8svousdevezutiliser0al27escalier-d27unauteuri-default

La beauté dans tout ça: j’étais une coureuse dès mon premier km. Et vous pouvez l’être vous aussi!

Si vous pensez vous mettre à la course comme défi, je vous encourage à le faire (après le ok de votre médecin bien entendu), mais je vous préviens: une fois les premières courses passées (et les premiers maux vaincus), on devient accroc au sentiment que cette activité apporte. 🙂 Vous êtes plus forte que vous ne le croyez, je vous l’aAssure!

PS: si vous vous cherchez un groupe de soutiens pour vous remettre à l’activité physique, celui de Karine Champagne et ses Mères-Veilleuses est vraiment sensass!

PSS: devenez mon amie sur Runkeeper.

PSSS: J’ai commencé des playlists pour la course ici.

Et vous, quel est votre échappatoire?

Suivez-vous ces 6 étapes lorsque vous entreprenez un projet?

projet

«Vaaallll!!!! J’ai une super méga idée qui va pogner je suis sûre et va me combler de bonheur!!! (J’exagère à peine la conversation)»

Je souris toujours à ce moment là et je passe à travers les étapes de réalisation de projets avec ma coacherette. Les voici pour vous:

1-Le moment Light bulb

Lorsque vous avez une idée, écrivez-la dans un endroit où se retrouve toutes vos idées, comme un calepin. J’ai pour ma part une note dans Evernote qui s’appelle Idées on the fly dans laquelle j’écris mes idées (une phrase ou deux, c’est très rapide comme processus).

2- La vérification

La phase suivante, c’est celle où l’on vérifie la plausibilité et la faisabilité de son idée. C’est peut-être la phase la plus importante, puisqu’elle va déterminer si vous allez mettre vos énergies ou non dans une planif et une production par la suite.  C’est à ce moment-ci qu’on fait une enquête pour voir s’il y a un besoin réel pour notre idée, une recherche de compétiteurs, de loi ou permis nécessaires à la réalisation du projet. Bref, est ce que ça vaut vraiment la peine objectivement de ce lancer dans cette aventure?

Il se peut que votre idée ne soit pas si bonne que ça, ou que ça soit pas le bon moment pour vous pour la réaliser. C’est important de respecter le résultat de votre vérification et de passer à autre chose!

3- La planification (plan du projet)

Parce qu’on a hâte de se mettre dans l’action, cette phase est souvent bâclée! La planification est ultra importante, j’ose même dire qu’une bonne planif va déterminer votre degré de réussite du projet! Que devrait-on retrouver dans un plan de projet?

  • Description de projet, en détail, incluant les étapes de réalisation du début à la fin!
  • Besoins logistiques et physiques du projet: main d’œuvre, transport, matériaux, marketing… Faites une grille avec les coûts rattachés et, si vous les avez, les noms des pigistes ou entreprises avec qui vous ferez affaire.
  • Vous savez combien ça va coûter, maintenant regardez votre budget: si les coûts excèdent votre budget, vous aurez besoin de financement. Faites une recherche de méthodes de financement et écrivez-les dans votre plan.
  • Un calendrier avec les étapes importantes du projet. À noter: si vous faites affaires avec des pigistes, il faut leur demander quand ils pourront livrer leur part du projet (ne devinez rien!). Allouez-vous du temps en extra, les projets prennent TOUJOURS plus de temps que ce qu’on souhaite!
  • Une liste de oups: Essayez d’envisager tous les problèmes que vous pourriez rencontrer. Parce que oui, ça va arriver, et vous êtes mieux d’y avoir réfléchis avant et d’avoir des solutions prêtes. Il faut être préparée à toutes éventualités! On appelle ça l’analyse des risques.
  • Des objectifs à courts-moyen-long terme: que ça soit des inscriptions, des ventes, des partages sur les réseau sociaux, un but d’une campagne de financement, les objectifs doivent être concrets, atteignables et mesurables (méthode SMART)

4- La réalisation

C’est une phase qui a généralement plusieurs étapes: création, prototype, itération, production, test, feedback… que ce soit en web, avec des produits physiques ou pour un événement, la réalisation n’est généralement pas un voyage en ligne droite. Pour ma part, j’aime l’approche Agile qui est utilisée en développement de logiciels: le feedback (du client ou par rapport au produit) est donné tout au long du projet, pas qu’à la toute fin. C’est pratique lorsqu’il a y création d’un produit, vous pouvez amener un groupe de test très tôt dans l’élaboration des composantes (plus facile à modifier un produit tôt dans la chaîne de production, ça vous reviens moins cher pour une erreur itou!).

5- Le lancement

Votre produit-projet-évènement est prêt, c’est l’heure de le dévoiler au monde entier. N’oubliez pas de planifier cette étape et d’y allouer un budget. En affaires, le moment du lancement d’un produit (ou d’une entreprise) est important: est-ce le weekend? Est-ce qu’il coïncide avec un autre événement important (Noël, la FIFA, les élections présidentielles)? Prenez le temps d’y penser et de planifier cette étape avec soin.

6- L’analyse des résultats

Vous vous souvenez des objectifs lors de la planif? C’est le temps d’analyser les résultats de vos efforts: qu’est-ce qui a permis de les atteindre (ou non)? Combien le projet a-t-il coûté finalement? Avez-vous eu un retour sur votre investissement? Votre marketing a fonctionné? Ces résultats vont vous servir à planifier la suite pour votre produit!

Voilà! J’ai, en rafale, quelques sagesses issues de mon expérience:

  1. Il y a toujours des coûts supplémentaires reliés à un projet. Allouez-vous un budget plus gros que votre évaluation pour pallier au manque de fonds 😉
  2. Ça va prendre plus de temps que vous aviez planifié, parce que, ben, life happens! Il y a les vacances, les oublis, le p’tit malade, etc… Sérieusement, doublez le temps que vous pensez que ça va prendre.
  3. En lien avec no. 3: z’êtes pas obligé de faire un projet en mode urgence. En fait, c’est mieux si vous prenez votre temps! Vous allez faire moins d’erreurs, vous serez moins stressée, le projet sera plus positif 😉
  4. Si possible, créez-vous une équipe pour vous aider avec votre projet. Z’êtes pas obligées de tout faire vous même et de porter tout le fardeau de toutes les tâches. Soyez une bonne leader et déléguez!
  5. La communication est clé dans toute gestion de projet: que vous ayez une équipe ou des pigistes, chacun doit connaître ses tâches et ce que vous attendez de cette personne. Si vous voulez qu’elle ait de l’initiative, c’est important de lui dire. Si vous voulez de la rapidité, idem. Si elle doit livrer sa partie pour une date précise, elle doit le savoir. C’est aussi votre responsabilité de vous assurer si tout va bien, si quelqu’un rencontre un problème, etc.
  6. Vous serez peut-être tentée de faire des meetings de 3h avec votre équipe: c’est contre productif, je vous l’assure. Prenez l’habitude de faire des scrum à la place, une mini rencontre en début de semaine ou de journée pour faire le point avec tout le monde. En général, c’est exécuté debout et ces meetings durent 5 minutes.
  7. Soyez ouvertes aux modifications de votre projet. Parfois, le bleu n’est pas une bonne option visuelle même si c’est votre couleur favorite.

Questions? N’hésitez pas à les poser! Êtes-vous sur un projet en ce moment?

 

TGIF + liens de la semaine

11333672_103715953299495_1562452113_n

Bon vendredi!

Cette semaine, c’était mon anniversaire. 36 ans! Je discutais avec quelqu’un comme quoi je ne me sentais pas 36, est-ce que ça vous arrive vous aussi? Dans ma tête, le temps a arrêté à 30 ans! Mon corps par contre le sait, que j’ai dépassé la troisième dizaine! Mercredi, j’ai eu la chance de pouvoir assister au C2MTL (un billet complet sera en ligne la semaine prochaine, merci Mots d’elles!); ce type d’évènements est sensationnel pour jumpstarter votre inspiration. Il regorge de gens visionnaires et créatifs, dans tous les secteurs professionnels. Bref, j’ai fait l’éponge et j’ai absorbé le plus d’infos que mes neurones (et ma tablette) pouvaient contenir. Je suis ensuite allée souper avec un ami que je connais depuis le CEGEP et me suis couchée ben ben tard (ce que mon corps m’a reproché le lendemain). 😉 Une semaine que je qualifierais de BIG BANG créatif pour moi!

Liens pour faire réfléchir

Vous connaissez le slow parenting? Cet article m’inspire à l’essayer cet été.

Semblerait que la maternité transformerait le cerveau des femmes.

Les enfants et les médias sociaux, comment gérer tout ça?

En Estrie, une école primaire a un code vestimentaire qui stipule que les fillettes doivent mettre des shorts pour cacher leur petites culottes sous une jupe. Allez aussi lire cet article de Laura Bates sur les code vestimentaires et comment ils perpétuent la culture sexiste et du viol.

Parlant de vêtement, je vous jasais de l’idée de l’uniforme professionnel cette semaine.

En passant, n’oubliez pas d’acheter votre billet pour le 5@7 la semaine prochaine! J’ai hâte de vous y voir 🙂

Bon weekend!

Mardi maman : avez-vous un uniforme?

uniforme
Mon uniforme à 15 ans et celui à 35 ans…

J’ai fréquenté l’école privée pendant mon adolescence, à cette époque j’enfilais un uniforme à tous les jours. Il uniformisait l’apparence de tout les élèves et je me souviens que passé le coin de ma rue en route vers le bus, je «roulais» ma jupe pour la raccourcir. Pour les adolescents, une partie de leur conception de liberté passe par leur façon de se présenter au monde extérieur. Bref, on donnait du fil à retordre aux surveillants de couloirs qui nous faisaient agenouiller pour vérifier si notre longueur de jupe était dans les normes.

Récemment, je suis tombée sur un article intéressant d’une directrice artistique d’une des grosses agences de New York; tannée de perdre son temps matinal à choisir son accoutrement, elle a fait le choix de porter exactement le même outfit à chaque jour. Son raisonnement: elle veut ôter l’anxiété reliée à son apparence en simplifiant le processus décisionnel le matin. Et puis, les hommes le font depuis toujours. Ça s’appelle un complet!

Tout ça pour dire que je me questionne sur la simplification de mon habillement en général. Oui, mon bureau est à la maison, néanmoins je «m’habille» à chaque matin et je rencontre régulièrement des clients à l’extérieur. J’avoue avoir moi aussi des moments de nervosité reliés à mon apparence: dans les 5 @ 7 je sais jamais comment m’habiller (to jean or not to?), si je vais dans un milieu plus corpo, etc. En fait, je crois que lorsque je suis nerveuse de mon apparence, c’est un symptôme de mon anxiété face à une situation reliée à une performance pour laquelle je ne me sens pas en confiance:  rencontrer des inconnus, parler devant une foule, négocier un contrat, etc.

J’ai commencé donc à simplifier mon habillement. Sans adopter l’approche radicale de Matilda Kahl, j’aimerais définitivement abréger le temps que je passe à décider de mon apparence, donc de me faire des uniformes de circonstances diverses.

Est-ce que vous avez les mêmes difficultés à choisir vos vêtements lors de situations stressantes? Comment y parvenez-vous?

PLAYLIST: pour la course

playlist-juin

J’ai recommencé à courir. Bon, c’est pas ce que c’était l’an passé, mais j’aime mieux prendre ça doucement pour pas que je me fasse mal. N’empêche, je vous partage ma playlist sur Spotify pour juin, des tunes upbeat avec un penchant «girl-power».

Playlist de juin – course

playlist
Épinglez sur Pinterest!

Partagez si vous aimez!

Connaissez-vous la première émotion ressentie par vos clients?

Quelle est la première émotion que vous voulez faire ressentir lorsqu’on fait affaire pour la première fois avec vous? Une question simple, mais ô combien importante. Tranche de vie:

En fin de semaine, c’était l’anniversaire de mon mini. Il faut que je vous dise que je ne suis pas une Pinterest mom. Non, chez nous, les anniversaires, on fait ça simple et old style: friandises, gâteau acheté à l’épicerie, chips, ballounes, jouets du Dollorama, amis de l’école et vin pour les adultes. FA-CI-LE.

Donc samedi matin, j’embarque mon fils avec moi pour aller chercher ce qu’il manque, entre autre le gâteau (oui, j’ai honteusement oublié de le commander à mon épicerie habituelle.) et on va en «ville», le but étant de faire un arrêt où tout y serait pour gagner du temps. On décide d’aller chez le nouveau Maxi. Et là, nous sommes confrontés à ceci:

maxi

Les carrosses sont barrés. Pour les débarrer il faut mettre 1$ qui nous est remis à la caisse lorsque tu paies. Je n’avais pas 1$ sur moi. Je suis donc allée dépenser mon 100$ chez IGA à la place.

Oui mais Val, c’est intelligent, ça OBLIGE les gens à retourner les paniers aux bons endroits. Et ils ne se feront pas voler des paniers.

NAON. C’est un #fail majeur de la cie. Les premières émotions que j’ai ressenties en voulant faire affaire avec Maxi, c’est de la frustration et du dégout. Ils ont perdu une cliente avant même qu’elle ait testé le service à la clientèle. C’est, à mon avis, inacceptable.

Donc, retour à vous même: quelle est la première émotion ressentie par quelqu’un qui veut faire affaire avec vous? Curiosité (ça c’est bon)? Enchantement (encore meilleur)? Confiance (encore plus plus meilleur!)? Indifférence (oups!)? Frustrations (fail!)? Si vos ventes stagnes, si votre taux de rebond sur votre site est élevé, si vous avez peu de retour d’appels, c’est peut-être parce que la première émotion ressentie est négative ou pas assez forte! Travaillez votre expérience client et votre offre de services pour détecter ce qui accroche, ça rendra vos clients – et vous par la bande – plus heureux!

Mardi maman: Les mini-routines

Bon,si ceci ne mets pas du soleil dans votre coeur aujourd'hui… #lovethatkid

A video posted by Valerie Parizeault (@vparizeault) on

Depuis que mon fils est né, nous avons passé à travers différentes routines: celle du matin, celle du dodo… il y en a d’autres qui sont moins prenantes et pas fixées dans le temps, des routines de lieux-situation. Par exemple:

  1. À chaque matin, lorsqu’on attend dans l’auto que l’autobus arrive, on écrit un texto à tantine Kim et on joue à des jeux. Récemment «Jean dit» a pas mal de succès.
  2. À tous les soir, avant de s’endormir, je flatte le dos de mon fils pour l’aider à se détendre, puis on se fait des bec en push-push et feux d’artifices.
  3. Lorsque Mathias reviens de l’école, il monte dans mon bureau et tente de me surprendre (je fais dos à la porte). Puis on se donne un câlin et on se raconte nos journées.
  4. Récemment, lorsque je fais du yoga, il vient en faire avec moi et m’invente des poses loufoques.
  5. Mathias écoute Princesse Sofia avec moi tous les soirs avant le bain. Oui oui, il m’accompagne!
  6. Comme tout enfant de 6 ans à la maison, il aime ses matinées du weekend en bobettes, mais il sait par contre que ça va déclencher une guerre de pets de ventre.
  7. Avant le souper, on joue à des jeux ensemble, que ce soit un jeu vidéo ou un jeu de société. Le mileborne est un favori et récemment, le scrabble version enfant.
  8. Je ne fais pas de gâteau s’il n’est pas présent. Parce qu’un batteur de malaxeur ne peut pas être lavé correctement sans que mon fils l’ai préalablement «nettoyé».
  9. Lors de la lecture, je dois suivre avec mon doigt ce que je lis (ou recommencer).

J’adore ces petites routines, elles bâtissent une complicité magique avec nos enfants. 🙂 #gratitude #petitsbonheurs

Quelles sont vos petites routines magiques avec vos enfants?

TGIF + bon weekend!

DIY wine cooler
DIY wine cooler #yolo

En fin de semaine, ma maison va se transformer en terrain de jeux pour des enfants de 6 ans (je vais pratiquer le lâcher prise). Parce qu’évidemment, il annonce de la pluie. #poufpouf Mère Nature! Non mais quelle semaine! Je suis une nouvelle tantine + fête de mon fils + il a fait très beau… Bon, on fait un retour sur la semaine… go? Go!

1- Merci pour votre visite et vos mots sur le billets sur la santé mentale. #gratitude

2- Je suis allée courir cette semaine… pour me rendre compte que je suis encore mal en point ( j’ai couru-marché le premier 2.5 km, marché lentement le retour.) J’ai par contre écouté la plus belle soundtrack de nature au monde.

3- C’était la fête à mon Ti-Loup hier…

4- Merci Odile pour le brunch de dimanche passé

5- Lancement du nouveau blogue d’Alex Pagé, La Suite. Oui c’était un de nos mandats 🙂

6- Ceci est rempli de LOL garantis!

Liens sur les internets

Qu’est-ce que les mamans veulent vraiment pour la fête des mère?

Un real-life Mommy (le film)? Ouep, la réalité n’est pas super loin de la fiction.

Vous connaissez la visualisation extrême? Une méthode intéressant pour brasser vos idées préconçues sur vous-même.

Datte+bacon+fromage de chèvre = paradis

 

Bon weekend!

20 questions pour vos enfants – 6 ans

11230482_997582526920989_1124365153_n

Je vais poser ces questions à Mathias à chaque année autour de sa fête 🙂

Mathias – 6 ans

1. Quelle est ta couleur favorite? Noir
2. Quel est ton jouet préféré? Minecraft
3. Quel est ton fruit préféré? Celui qui est le plus juteux
4. Quel est ton émission préférée? La Pat Patrouille
5. Quel est ton met favori? Les croquettes de poulet
6. Quel est ton habit-habillement favori? En mou
7. Quel est ton jeu préféré? Minecraft
8. Quelle est ta collation préférée? Les barres-tendre, pas celles pour les lunchs (qui sont moins sucrées, duh)
9. Quel est ton animal favori? Les chats
10. Quelle est ta chanson préférée?La toune de mission impossible
11. Quel est ton livre/histoire favorite? M. Bonhomme
12. Qui est ton meilleur ami? Dominic
13. Quelle est ta sorte de céréale préférée? Les céréales à papa
14. Qu’est ce que tu aimes le plus faire dehors? Un fort l’hiver
15. Qu’est-ce que tu préfères boire? Du lait
16. Quelle est ta fête préférée? Celle de Pâques (à cause de la cabane à sucre qu’on fait ici)
17. Qu’est ce que tu aimes amener avec toi lorsque tu vas faire dodo? Ti-bou (son hibou)
18. Quel est ton film préféré? Le coq de St-Victor
19. Que veux-tu pour ton souper de fête? des croquettes de poulet et du gâteau avec une chandelle de 6 ans pis un Flash McQueen
20. Que veux-tu devenir/faire lorsque tu seras grand? Remorquer des autos.

questions bonus: qu’est-ce que tu aimerais me dire de plus sur toi? Je suis grand même si j’ai pas 7 ans

C’est vrai qu’il est grand!!! Bonne fête mon ti-loup!

Mathias à 3 ans

Mathias à 4 ans

Mathias à 5 ans

Je suis pas débile, mon spleen est pêté.

11184664_1432795413691506_1833646498_n

Il y a pas si longtemps, j’écrivais un billet sur ma santé. Un billet difficile à écrire parce que de se mettre le portrait en ligne comme ça, c’est se mettre un miroir en pleine face. Confidences: je n’ai pas tout dit dans ce compte rendu. Effectivement, je n’ai jasé que de l’aspect physique de mon moi-même. Parce que oui, de parler de santé mentale, en 2015 c’est encore tabou.

Je vais le dire: j’ai passé à un poil du burn-out l’an passé.

Le travail qui entraîne l’anxiété constante et maladive. Cette anxiété qui ne me quittait plus, même lorsque je dormais. Pour l’assommer, j’ai fait un demi-marathon ET je me suis mariée à une semaine d’intervalle. Je suis par la suite tombée malade, ce qui fait que c’est mon corps qui m’a lâché au lieu de ma tête. Mais si ce virus ne m’avait pas fauché de la sorte, c’est des antidépresseurs que je prendrais en ce moment au lieu de vitamines.

En fin de semaine, je suis allée à un brunch regroupant d’autres mamans entrepreneures et pigistes. L’idée, c’était de se donner un break de notre quotidien et de jaser autour d’un plat bien gras.

11205963_1099753926707780_8911622957018789773_n

Ce que je constate: nous sommes toutes touchées, de proche ou de loin, via nous-mêmes ou un proche, à la santé mentale. Val, me semble que c’est évident me direz-vous. Ben bâtard, pourquoi y’a pas personne qui en parle plus!

Parce que ma conclusion c’est que de le partager, d’arrêter de vivre tout ça seule et de porter un fardeau qui étouffe, noie, bâillonne et mutile notre esprit et notre cœur, et ben de le partager ça aide. Ça règle pas tout, mais ça rend l’expérience un peu plus supportable.

Que ça soit un baby blues, un enfant avec un TDHA, une dépression, un trouble, une maladie, ou, comme moi, un burn-out, il faut arrêter d’associer la maladie mentale avec la débilité. C’est pas parce que tu es malade que tu es handicapé ou stupide. Et même si tu es handicapé, tu peux être très fonctionnel. Et tu peux être parfaitement en santé et être stupide. Voyez? Aucun rapport!

Faque c’est la semaine de la santé mentale. Si vous êtes entrepreneures, pigistes, à votre compte, artistes, artisanes ou maître de votre maisonnée, j’aimerais qu’on se donne un break collectif et qu’on fasse attention à notre santé, notre corps ET notre esprit. Okay? Okay.

Liens:

Un autre excellent dossier de Planète F

Association / troubles anxieux du Québec

Réseau québécois d’action pour la santé des femmes

Tel-Aide

La synchronicité en pub, une de mes joies en design

En design graphique, le contenu et le contenant sont importants lorsqu’on crée du matériel. Un facteur qui n’est pas toujours pris en compte, c’est l’environnement. Je vous montre pourquoi ce troisième élément est si important. De l’humour de bas niveau, mais ça me rend quand même joyeuse.

 

La rampe…

1afc6721-a7af-4170-8aed-57d9a55ab647

Jésus regarde tout?

2ad6d65b-9469-4efd-8815-64e626032eca

 

N’approchez surtout pas!

474f05d1-f840-4994-9004-f1e57d05dac3

Fabuleux!

advertising-placement-fails-3__605

On aime pas ça tant que ça les légumes…

advertising-placement-fails-7__605

Je peux pas croire qu’ils aient accepté la maquette préliminaire!

advertising-placement-fails-10__605

Oui, les diagonales sont importantes.

advertising-placement-fails-11__605

La poignée est bien placée…

advertising-placement-fails-20__605

Humour noir!

advertising-placement-fails-28__605

 

Les mamans aussi…

advertising-placement-fails-31__605

Ils n’ont pas prévu les portes coulissantes…

advertising-placement-fails-37__605

Eux non plus…

advertising-placement-fails-40__605

 

Belles jambes…

advertising-placement-fails-44__605

Z’avez vu d’autres #fail de la sorte récemment?

Mardi Maman : Les abeilles, cigognes, choux et pourquoi je les mentionnerai jamais dans l’éducation sexuelle de mon fils

bebe

Ayoye méchant titre. Bon, un peu de contexte s’impose.

La semaine passée, à l’épicerie avec mon mini, je me parle à haute voix comme d’habitude pour être sûre de rien oublier sur ma liste.

Moi: ah oui! des serviettes sanitaires!

Mini: Maman, c’est quoi des serviettes sanitaires?

J’ai lu (entendu) quelque part qu’il faut répondre à leur questions sans extrapoler. Ce truc ne s’applique pas à mon enfant qui est la définition même de la curiosité et des pourquoi à la chaîne. Je ne me voyais pas expliquer sommairement les menstruations à mon fils dans l’allée du Métro. Je lui dis que l’explication viendra un peu plus tard en privé.

Je suis de celles qui se définissent comme féministes. Je l’assume et si j’avais eu une fille, j’aurais été la maman «girl power dans l’taps». Cependant la vie m’a cadré dans un contexte masculin (et super geek, faut le souligner), j’ai donc décidé avec Chéri que nous formerions une équipe parentale et que nous serions ouverts à la discussion sur des sujets qui sont définis comme tabou. Genre, le sexe.

C’est pas toujours facile. Oui, je nomme les organes de leur nom: on parle de pénis depuis toujours et on n’emploie pas de surnom ici. La difficulté, c’est l’apprentissage des différences. Les menstruations en était une et de lui expliquer c’était quoi physiquement sans lui faire peur parce que tsé, ça implique quand même du sang pis toute, ben c’est pas facile. Remarquez que je ne lui ai pas expliquer la fonction des Règles, ça viendra plus tard.

Aujourd’hui j’ai eu droit au: «Maman, tu devrais te faire apparaître un pénis.» Réflexion d’un garçon de 6 ans, qui me fait rigoler, mais à laquelle j’ai répondu que j’étais bien heureuse avec ce que j’avais.

L’autre jour, j’ai dû lui expliquer la fonction des seins parce qu’il avait remarqué le changement chez ma soeur enceinte.

Bref, je tente toujours de répondre calmement, sans gêne, sans retenue mais sans entrer dans la complexification que le désir, l’amour et les sentiments amènent. Nous sommes dans l’anatomie. Cependant le sexe est bien plus que ça.

C’est aussi social. La règle du «on ne se masturbe pas en public» en est une facile. Plus complexe: son rapport avec les filles ET les garçons (combat d’épée pénis a été une note dernièrement dans l’agenda de l’école). Je veux lui apprendre le respect sans entrer dans les rôles de genres matraqués par la société. Voilà mon gros questionnement.

Pour vous aider:

À vous la parole: comment voyez-vous l’éducation sexuelle de vos minis? Z’êtes à l’aise ou vous retardez le tout le plus longtemps possible? Allez-vous faire comme vos parents ou rompre avec la tradition?

Chance, destinée et mini wheat

Ceci est une photo prise de mon déjeuner. Non-non, le mini wheat EXTRA givré n’est pas photoshopé. Le rêve de toute personne mangeant des mini wheat s’est réalisé dans mon bol.

Je l’ai d’abord regardé incrédule.

Puis je me suis posée un tas de questions, résonnant COMMENT une telle chose a bien pu se passer. Méritai-je cette explosion de sucre? Peut-être que quelqu’un d’autre dans la maison le désirerait plus que moi?

Ma ligne? Mes dents? Ma vie d’adulte?

Et puis, j’ai eu un moment de lucidité. N’attendant ni une-ni deux, je l’ai dévoré, savouré comme lui seul le méritait. Un plaisir, une apothéose de sucre.

Il était à la hauteur des rêves de mangeurs de mini wheat.

La morale de l’histoire: lorsqu’une opportunité de rêve se présente à vous (personnelle, spirituelle, de carrière, name-it!), taisez les voix dans votre tête qui tentent de vous gâchez toute l’expérience.

Sit back – relax – enjoy the ride!

Ce mini wheat, tout comme ma vie, m’était destiné si – et seulement si – je le saisissais à pleine dents!

apps pour mamans et femmes occupées

app-femme-maman

Avec le marché des applications mobiles toujours en hausse de croissance, il devient difficile de s’y retrouver! N’ayez crainte, voici un roundup de 12 apps pertinentes pour la maman et la femme occupée. Certaines sont payantes cependant elles valent l’investissement de quelques dollars. 😉

 

Nerver late

topbanner_neverlate3
Si vous êtes comme moi, planifier un meeting à l’extérieur de la maison me demande beaucoup d’organisation, de préparation et de concentration (OU SONT MES CLÉS!!!). Never Late est votre assistant de voyage personnel. Il vous permet de savoir quand il est temps de quitter basé sur la situation actuelle du trafic sur votre chemin.L’application vérifie en permanence le trafic sur vos itinéraires pour voir si elle a besoin d’ajuster votre temps de départ en raison de files d’attente, d’accidents ou d’autres incidents.


P$ Service mobile – Montréal

parkingFini le stress relié au paiement du parcomètre, le service de paiement P$ Service mobile de Stationnement de Montréal, vous permet de payer votre place de stationnement à même votre téléphone cellulaire intelligent, et ce, peu importe où vous êtes!


 

Dragon Dictation

dragonDragon Dictation est une application utilisant la reconnaissance vocale pour vous permettre de dicter vos courriels ou vos texto. Vous gagnerez en temps, paraîtrait qu’il est 5 fois plus rapide que de taper sur un clavier.


 Clear focus

clearfocus

Basé sur la technique Pomodoro©, Clear Focus alterne séances de travail avec de petites pauses. Il vous permettra de vous concentrer plus facilement et faire avancer les choses.Pratique pour les séances de ménage et les journées de travail.


Evernote

evernote
Que vos listes soient courtes ou de longues recherches, Evernote vous permet de rester concentré sur la complétion de vos idées de l’inspiration à la finalisation. Un must pour celles qui ont des obsessions de listes et papiers qui traînent partout. #must


 Humin – Phone and Contacts App

prod-searchVotre téléphone se souviendra maintenant de toutes vos relations à votre façon. Il suffit de chercher la façon dont vous pensez ( “rencontré la semaine dernière” “vit à New York”) au lieu de faire défiler la listes alphabétique. Humin vous montre même les gens importants ici et maintenant dans le cadre de votre vie quotidienne (comme votre prochaine réunion ou votre ami qui est en visite en ville).


Sleepbot

sleepbotSleepBot vous aide à gérer votre sommeil! C’est à la fois un réveil-matin intelligent (il vous réveillera lorsque vous serez en sommeil léger autour de l’heure souhaitée pour votre réveil) et un évaluateur de déficit de sommeil.


 Runkeeper

runkeeperRunKeeper est mon application favorite pour mes activités sportives, il calcule ma vitesse, distance parcourue et mes calories brûlées.


iFood Assistant de KRAFT

kraftPas d’idée pour le souper? iFood Assistant de KRAFT vous aide et vous suggère des recettes selon ce que vous avez dans vos armoires. Il peut même vous créer une liste d’épicerie.


Out of Milk

oomOutof Milk est une application facile à utiliser et intuitive; à la fois liste d’épicerie, To-Do et liste de garde-manger qui peut être aussi simple ou aussi détaillée que vous le souhaitez, elle a aussi un lecteur de codes à BAR et un synchroniseur qui dira à chéri de passer à l’épicerie en revenant du travail.


Goodbudget

goodbudget
Goodbudget est un gestionnaire de fonds pour la planification budgétaire et de gestion des finances personnelles. Il utilise le principe des enveloppes budgétaires: les utilisateurs partagent leur revenu estimé en catégories budgétaires (les “enveloppes”) comme par exemple l’épicerie, le divertissement, le gaz et les services publics, etc. Puis, au fur et à mesure que les utilisateurs enregistrent leurs dépenses, elles sont classés dans l’enveloppe pertinente, où l’argent est sorti. Facile d’utilisation et ne communique pas avec votre compte bancaire.


Spotify

spotifyAvec Spotify, vous pouvez écouter des artistes et des albums ou créer votre propre playlist à partir de vos titres préférés. Vous voulez découvrir de la musique? Choisissez une playlist toute faite selon vos envies ou optez pour les recommandations personnalisées. Écoutez de la musique gratuitement sur votre mobile. NOUVEAU: Il y a maintenant une fonction «course» qui joue des chanson selon votre vitesse de course!

 

Partagez-moi vos app. favorites dans les commentaires!

Inspiration du lundi: les fleurs et l’aquarelle

11111436_427188490796107_889301656_n 11111376_373897872798158_903035479_n 11084877_1424390384540661_1107034669_n 11123863_1427956044172103_1961749736_n

Ce weekend pour Pâques, j’ai reçu ce que je préfère comme cadeau. Non pas du chocolat (quoique) mais des fleurs! Jonquilles, tulipes et lys vont accompagner de couleurs ma semaine prochaine.

Parlant de couleurs, j’ai commencé une série d’aquarelles: rien de conceptuel ou d’outrageux, juste du pur bonheur visuel, une étude de couleurs, motifs et fleurs. Quelqu’un m’a demandé d’en faire un pattern à mettre sur des objets, j’avoue que je n’avais pas de buts commerciaux en tête lorsque j’ai débuté, cependant si la demande est forte, je pourrais en faire des prints. Laissez-moi savoir si ça vous intéresse dans les commentaires.

Bonne semaine!

Mardi/maman: avoir su, j’aurais adopté ces 10 changements dans ma vie plus tôt

10-changements

Les mardis/maman sont l’occasion pour moi de vous parler de trucs plus personnels. Avec le brouhaha des affaires, il y a, en parallèle, la Vie avec un V majuscule et Valérie la femme-maman-personne. Ce qui prend beaucoup de place en ce moment dans ma vie c’est ma santé. Bien que nous sommes supposés faire attention à notre corps, ce n’est pas nécessairement le cas avec notre horaire ultra chargé.

Donc en janvier 2015, suite à 3 mois de maladie “on and off”, j’ai décidé de ralentir. Vous devez comprendre que je ne suis JAMAIS malade. J’ai (avais) un système immunitaire “all stars”, je courais 4x par semaine, j’ai fait un demi marathon, j’ai perdu 30 lbs! Au moment où j’écris ceci, je suis toujours congestionnée (comme l’a démontré mon dernier vidéo) et je me fatigue super rapidement. Je suis en mode gestion d’énergie ce qui fait que je ne me déplace pas aussi souvent, je travaille plus le soir et les weekends, je vais rarement à des 5@7 réseautage et je refuse beaucoup de travail.

Je dois vous confier quelque chose: je suis inquiète. Oui, moi, j’ai peur pour mon entreprise parce que je sens que ma santé fragile est un handicap pour celle-ci. Cependant, je n’ai pas le choix: je dois ralentir.

La cause: le stress

Je suis la preuve vivante de ce que le stress va faire si vous ne ralentissez pas et ne vous donnez pas des outils pour le gérer adéquatement. Je vis en ce moment une fatigue surrénale:

Les surrénales sont des glandes endocriniennes produisant des hormones, parmi lesquelles l’adrénaline, le cortisol, l’aldostérone, qui nous aident à gérer le stress quotidien, quel que soit son origine. Les hormones font monter le taux de sucre dans le sang (c’est l’énergie qu’on utilise en cas de danger, car on n’a pas besoin d’oxygène pour les brûler. L’oxygène est réservé dans ces cas pour faciliter la fuite par exemple devant une bête sauvage), elles font monter la tension et elles accélèrent la production de l’énergie. C’est ce qu’on appelle en anglais le fight or flight reflex. Quand les surrénales sont épuisées, le corps est incapable de gérer le stress. (source: aliprovia.fr)

Bref, tout mon corps est affecté, y compris mon système immunitaire. Cette fatigue affecte aussi ma mémoire, mon appétit (rages de sucre et de sel), et, faut pas se le cacher, ma motivation et mon humeur de façon générale.

Ma vie ces temps-ci

Vous comprendrez que j’ai dû faire des changements drastiques durant ces 4 derniers mois. Il va sans dire que je mange rarement au restaurant, et plus rarement encore que je vais manger du fast food. Les changements sont surtout par rapport à l’alimentation, mais aussi vis à vis de ma vie. En voici quelques-uns:

J’ai dit bye bye au sucre.

Moi qui a toujours eu la dent sucrée, abandonner le sucre est vraiment mon plus gros défi. J’avais banni le Nutella de ma vie il y a de cela 5 ans, cette année je vais plus loin et je tente de réduire le plus possible le sucre raffinée et les céréales raffinées. Je dis le plus possible, parce que c’est difficile de le faire à 100%.

J’ai réduit ma dose quotidienne de caféine.

Mon but est d’abolir complètement la caféine. Je n’en prends qu’avec mon café ou mon thé noir, remarquez, mais bientôt je switche au décaf.

J’ai arrêté le sans gras ou gras réduit.

Parce qu’entre autres, les aliments à gras réduit contiennent du sucre ajouté, mais aussi parce que ma nouvelle diète demande que je mange des gras saturés. Ben oui, du beurre, mais aussi de l’huile de coco.

Je mange des légumes crus en quantité industrielle.

Surtout des légumes verts foncés ou hyper colorés. Je vous recommande le livre de Michael Pollan In defense of food (désolé, je n’ai pas trouvé la version française), qui nous donne un “manifesto” de conscience alimentaire. C’est un excellent livre!

10995057_1374640502854148_43579719_n

Je mange un smootie en pm.

Ma recette favorite? Lait d’amande, épinards, bananes, fraises et graines de lin broyées.

J’ai augmenté mon apport de consommation de «bouffe vivante».

Saviez-vous que vous avez plus de bactéries dans votre corps que de cellules? Une bonne partie de ces bactéries se retrouvent dans vos intestins, et une bonne façon de garder ce système en santé, c’est de consommer des aliments comme le yaourt pro-biotique, la choucroute, le kéfir, le miso et le kombucha.

yoga

Je fais du yoga. Beaucoup de yoga.

Pour l’instant mon corps ne supporte pas la course, mais comme j’aime être active, j’ai décidé d’inclure un 30 minutes de yoga par jour.

Je pratique la gestion de mon budget d’énergie.

Un peu comme un budget financier classique, j’ai maintenant un budget fixe d’énergie. Dans ma semaine, j’ai de l’énergie pour une rencontre de clients. Vous voyez, la semaine passée, j’en ai faite deux et j’étais anormalement fatiguée samedi matin. Idem pour le weekend, je m’octroie une sortie de la maison. Je me couche à 21h chaque soir pour me lever à 6h. Je travaille aussi dans des heures fixes, jamais le weekend.

J’utilise des douches nasales.

Je sais, beurk. Moi aussi j’étais sceptique, mais ça fait du bien.

J’ai dit bye bye aux produits chimiques.

J’ai la chance de boire de l’eau de source étant donné notre mode de vie à la campagne, et je dois vous dire que l’eau de la ville ne goûte pas bon et est bizarrement moins désaltérante. Autre chose: je n’achète plus de produits nettoyants du commerce, je fabrique les miens ”maison”. Idem pour nos savons de corps, nous utilisons cette marque de produits 100% naturel et je vous jure que je n’ai presque plus d’acné! Je vous recommande ce livre qui m’a aidé à comprendre combien nous sommes bombardés dans le quotidien par des éléments toxiques (je vous ai trouvé la version française).

Patience grasshopper

Que ce soit la nourriture, l’alcool, trop d’une activité, trop de travail, trop de stress, trop de rose, trop de … j’ai appris à dire non. Pour une workaholic qui aime l’intensité, c’est un vrai travail quotidien, et la méditation, le lâcher-prise, les conversations avec mon chat, le crochet, la lecture et tous les changements décrits plus haut m’aident. Cependant je sais que ma guérison va prendre du temps. J’ai commencé à en voir les bienfaits (bye bye 10 lbs en trop), maintenant je sais que le pire est derrière moi.

Note super importante: Je ne suis pas une professionnelle de la santé, ce billet a pour but de vous inspirer à être plus attentive à votre corps et à être proactive vis à vis de votre santé en général. Consultez toujours votre médecin ou un spécialiste avant de faire des changements drastiques dans votre vie 😉

Et vous, avez-vous changé quelque chose dernièrement dans votre vie afin de l’améliorer?

Inspiration du lundi: Nanoukiko & Triko

nanoukiko

Bon je l’avoue. Je suis OBSÉDÉE par le travail de Natacha Castonguay, aka Nanoukiko & Triko depuis que j’ai vu ses superbes tissages.

nanoukiko3

nanoukiko2

nanoukiko4

(photos par Nanoukiko & Triko)

J’aime le côté sculpturale, les blocs de couleurs, la texture, les formes… Je vous conseille de vous abonner à son fil instagram pour pouvoir mettre la main sur l’une de ses créations, elles se font adopter très vite!

Découvrez:

Sa boutique | Sa page Facebook

Bon weekend

citation-marc-aurele

Une autre semaine bien remplie ici. Je combat toujours une sinusite qui semble bien installée, je crois que le printemps va la chasser éventuellement (je veux pas me rendre aux antibiotiques). J’ai trouvé la citation ci-dessus dans le livre The Personal MBA (je l’ai traduite), un mantra pour moi de ces temps-ci, autant en marketing que personnellement.

Un wrap-up de la semaine:

Le billet le plus lu, EVER sur mon blog (merci au 1000+ personnes pour votre visite)

C’est avec le nez congestionné que je vous parlais de l’être et du paraître dans vos affaires… avez-vous téléchargé les exercices (pdf) gratuits?

J’ai visionné un vidéo interview des plus inspirants avec Grace Bonney de Design Sponge.

Mon fils a eu une coupe de cheveux trendy. Est-ce que vous décidez du look de vos enfants ou les laissez-vous faire?

Je lis 4 livres en ce moment, celui de Normand Baillargeon est extra intéressant. Vous ne connaissez pas cet auteur? Visionnez son passage à Tous le monde en parle.

Pourquoi le sexe féminin est un engin politique. Ce livre est le prochain que j’achète!

Le yoga fait maintenant partie de ma routine et je me sens particulièrement zen depuis 3 semaines. Aussi, je commence à désirer les leggings à motifs de Thief and Bandit (il y a 5 ans, je vous aurais dis que les leggings étaient de la *** sur mon corps.) Un update santé s’en vient dans les prochaines semaines.

Sur instagram…

My favorite flowers #tulips

A photo posted by Valerie Parizeault (@vparizeault) on

Vue sur le mileend ce matin #montreal

A photo posted by Valerie Parizeault (@vparizeault) on

Happy St Patty’s day to all my fellow Irish Folks!!! Sláinte! #irish #stpatty #saintpatrick #kissme #whiskey

A photo posted by Valerie Parizeault (@vparizeault) on

Je vous souhaite un beau weekend!

(Nouvel web-épisode) L’être et le paraître en affaires

etre-paraitre

Lorsque je prends une nouvelle coacherette dans mon coaching en stratégie d’affaires, je lui envoie d’abord une panoplie de questions qui font le tour de l’être et le paraître de son entreprise.

Ces notions, en général, vous les connaissez déjà mais ne les avez pas d’écrites à quelque part. Elles sont dans votre tête, floues et ne font pas partie de votre processus décisionnel. Rendons le tout plus concret et tangible!

Visionnez le vidéo ci-dessous pour en apprendre davantage sur ces deux éléments cruciaux au bon développement de votre entreprise.

L’Être d’une entreprise, c’est grosso modo ce qu’elle fait. Pour trouver votre être, répondez aux questions qui-quoi-où-comment-pourquoi. C’est la base de votre plan d’actions.

Le paraître d’une entreprise, c’est la perception qu’a le monde extérieur de celle-ci.

[Tweet “Une entreprise qui réussit concilie sont être et paraître dans une stratégie d’affaires.”]

Elle contrôle les deux éléments qui fonctionnent en synergie.

Et puis? Pas si sorcier? C’est pourtant archi-important de connaître votre être et paraître d’affaires. Voici deux documents PDF que vous pouvez télécharger et utiliser dans votre démarche 🙂

exercice_etre exercice_paraitre

Vous avez des questions ou voulez me jaser? Utilisez l’espace commentaires ci-dessous! SI vous avez aimé ce billet, merci de le partager à outrance dans vos réseaux!

Mardi Maman: mes top blogues favoris

top-blogues

En furetant mon agrégateur de blogues samedi, je me suis rendue compte que j’en lisais plus de 100! J’ai décidé de vous faire un round-up de mes blogues favoris (en anglais et français), en espérant que vous ferez des découvertes (cliquez sur le titre pour visiter les blogues).

 header-recreation

La récréation

Pourquoi? Geneviève a une plume magnifique qui sait nous présenter les hauts et les bas de la vie familiale avec une authenticité rafraîchissante. J’avoue avoir pleurée sur ce billet.

lakejane

Lake Jane

Pourquoi? Parce que Marie-Ève a un goût pour la déco qui me rejoint et ses inspirations et idées sont vraiment géniales. Allez voir sa catégorie Kid.

BLEUBIRD

Bleubird

Pourquoi? Pour les portraits que fait James (la maman) hebdomadairement de ses 4 enfants, dans le sud des USA. Super inspirant.

tipismoi titetetes

Les p’tits pis Moé et Les ptites têtes

Pourquoi? Ces deux blogues, l’un par une maman (Véronique) l’autre un papa (Manuel), sont le cumul d’anecdotes quotidiennes qui nous prouvent que oui, être parent, c’est vivre dans un univers parallèle drôle à en pleurer.

mamanaunplan

Maman a un plan

Pouquoi? Pour le portrait attachant d’une famille 3.0. J’aime lire Odile, elle aborde toute les facettes de la maternité d’une façon intelligente qui fait fonctionner notre pensée critique… et parfois nos hormones aussi!

plantef

Planète F

Pourquoi? Pour une lecture qui ravive nos neurones et nous fait réfléchir sur les enjeux de société qui touche la famille.

svpdc

Savez-vous planter des choux

Pourquoi? Parce que, tenu par des coach parentaux, ce blog est une mine d’or de trucs et d’information sur l’éducation de nos p’tits choux.

cupofjo

A Cup of Jo

Pourquoi? Pour découvrir le monde urbain de Joanna, une rédactrice New Yorkaise. J’aime particulièrement ses motherhood Mondays et ses interviews de mamans à travers le monde.

cequejaidansleventre

Ce que j’ai dans le ventre

Pourquoi? Pour son côté féministe assumé. J’aime les thèmes que Marianne aborde, et j’aime ses écrits en général, livres compris, qui ont toujours une pointe pince sans rire qui fait du bien dans le monde de la maternité.

ohjoy

Oh Joy!

Pourquoi? Pour du beau sans chichi: Joy ma designer favorite et ses design, qu’ils soient sur du textile, dans la chambre de sa fille, dans la façon dont elle s’habille, dans son lifestyle en général, ben, il est coloré et me remet su’l piton.

[line]

Quels sont vos blogs chouchous? Partagez-nous les dans les commentaires! Bonne lecture!

Mes favoris d’aujourd’hui : botanique

inspiration-botanique

4 items de ma maison, 4 objets coup de cœur. Le thème de cette semaine, inspiration botanique, parce que le printemps sera officiellement des nôtres cette semaine (au moment où je vous écris ceci, il y a tempête de neige comme scène dans ma fenêtre).

Succulentes: Les plantes grasses sauront survivre à votre pouce mauve. Elles sont trendy de ces temps-ci.

Tulipes: Mes fleurs favorites, on en retrouve même dans les épiceries au printemps.

Print : Par l’artiste Eva Juliet, j’adore le style d’illustrations d’herbiers traditionnels. Le mien est dans ma cuisine!

Chaise: Ma chaise Ikea manquait de couleurs! Ce foulard de soie était un parfait complice pour ce projet DIY de 30 minutes!

Quelles sont vos inspirations du moment?

Mardi-maman: vacances sans les minis

11007825_830922080278669_182912160_n

La semaine de relâche est derrière nous. Une semaine de repos avec une twist: le mini a passé la semaine à se faire dorloter chez mamie, et nous nous sommes restés à la maison.

Non mais c’est-tu génial des vacances sans les zinfins?

– Pas d’horaire.
– Pas de crise.
– Pas de j’ai faaaim-qu’est-ce que je peux manger-non pas ça!
– Pas de lever à 4h30 du mat’.
– Pas d’obligation pressante qui comprend une moppe et une guénille.
– Pas d’interruption de lecture.
– Pas de session de toast matinale (ci-dessous).

10978589_649443188518403_5179787170187236702_n

Bon, j’ai l’air d’une mère ingrate, mais je peux vous affirmer que la Mère en avait besoin! Je me rappelle la première fois que nous avons fait vacances «à part»: en fait, c’était une journée au spa lorsque le mini avait 2 mois. Bon mettons que nous sommes partis un gros 8 heures. On se sent coupable, puis triste, puis on s’ennuie du bambino. PAS DE VRAIES VACANCES.

Puis il y a les vacances d’été qui nous semblent comme le same-old de la maison, évier différent et avec en extra la tâche «camp de vacances». PAS DE VRAIES VACANCES.

Les vacances des Fêtes, où l’on coure d’un party à un autre, combat l’armée de microbes qui nous est pitchée et tente désespérément de rattraper la lecture de notre livre chouchou. PAS DE VRAIES VACANCES.

Les vraies vacances pour moi? Suivre le temps et mes envies sans me presser. Retrouver la simplicité et rejeter le chaos qu’entraîne la routine quotidienne: les p’tits maux, les crises, l’obstination constante et l’irritation que tout ça entraîne.

Un livre. Mon crochet. La série House of Cards. Yoga quotidien. Du temps avec mon amoureux. Dormir. Ça résume ma semaine de vacances. Pas besoin de dépenser des tonnes. Pas besoin de se déplacer. Du gros bonheur.

N’empêche, vendredi, j’ai poussé un soupir. Mon fils me manquait. 😉

Avez-vous déjà passé des vacances sans vos enfants? PS: Une semaine de yoga ça donne quoi? Oui ça relaxe, mais j’ai aussi réussi crow pose 😀

J'ai finalement réussi crow pose !!! #yoga #YBCbalance

A video posted by Valerie Parizeault (@vparizeault) on

Mardi-Maman : La lecture et son coin dans notre vie

lecture-jeunesse

Mon fils est du type éponge; une partie intello, une partie rigolo, sa répartie et sa soif d’apprentissage me jette sur le popotin quotidiennement. Si je vous dis ça, c’est absolument pas pour me venter, c’est pour vous partager mon embêtement le plus total face à son intelligence croissante.

Pour mettre ça simple, j’ai l’impression qui sera plus intelligent que moi dans pas si longtemps. Je dois avouer que ça me fait un tantinet peur.

J’essaie parfois de me rappeler, à son âge, est-ce que je faisais ceci ou cela? À tout coup, le doute s’installe. Bon ok, les enfants d’aujourd’hui sont hyper stimulés bien malgré nous, entre autre avec les tablettes et IPAD. Mais n’empêche, est-ce que ça existe la sur-stimulation?

J’ai décidé, en fin de semaine que j’allais une fois de plus lâcher prise sur mon anxiété (allo la mère poule) et d’aller au rythme de mon enfant (cue musique alléluia).

Une des façons avec laquelle je suis à l’aise c’est la lecture. Chez nous, Chéri et moi même lisons à tous les jours, et, sans surprise, mon fils s’intéresse à la lecture depuis qu’il parle. Il commence d’ailleurs à lire quelques mots du haut de ses 5 ans.

9782923841267

Notre livre favori? Le voleur de sandwich par Patrick Doyon et André Marois, dans le style polar, Marin se fait voler son délicieux sandwich et tente de trouver le coupable. Illustrations exquises. #onaime.

En fin de semaine, munie d’une motivation assez exceptionnelle pour un dimanche matin après m’être «perdue» sur Pinterest, j’ai décidé de convertir le walk-in entre la chambre de Mathias et la salle de bain en coin lecture. Bien qu’il n’est pas tout à fait terminé, je suis fière du résultat avec mon papier peint et colle fait maison (recette plus bas). Le coussin-cupcake est de Lili Graffiti et la poupée a été créée par Les Gamines.

coin-lecture 10903473_1376768705974582_1157137265_n

(Parenthèses : c’était le lancement du site Les P’tits Mots-dits en fin de semaine, un site dédié à la littérature jeunesse au Québec. Nous avons de petits trésors d’illustrateurs et d’auteurs dans notre belle province, ce site est un must pour les découvrir!)

[line]

Recette de colle-maison pour papier peint

– 250gr de farine
– 2 cuillères à soupe de sucre
– 2 litres d’eau

Mélanger le tout pour ôter tout grumeau. Mettez dans une casserole, faites épaissir pour que le mélange ait la consistance de la sauce béchamel. Ça ne prendra pas beaucoup de temps, donc restez proche! La colle ne se conserve pas, donc utilisez-la aussitôt créée.

[line]

Que faites-vous pour nourrir l’intelligence de vos enfants? Vous sentez-vous parfois dépassée par leur rapidité à apprendre? Partagez-moi votre livre jeunesse favori!

20 fonts à la main gratuites

fonts

Vous avez besoin d’inspiration pour vos visuels? Voici mes 20 fonts style à la main favorites et gratuites (NDA: certaines ne sont gratuites que pour un usage personnel)! Elles sont mimi n’est-ce pas? Qu’elle est votre favorite?

Always in My Heart  |  English Essay
Happy Fox  | The Skinny Font 
Pacifico  |  bright and beautiful
arsenale | Two is Better than One
KG Always a Good Time | Windsor Hand
Jennifer Lynne | Grand Hotel
Sacramento | Bronze Script
Hipsterrish  |  Eyes Wide Open
Insomniac | Sunshine In My Soul
Only Human  |  Nexa Rust

Pinnez la photo sur Pinterest et partagez si vous aimez!

Vous vous demandez comment créer un branding à votre image qui va vendre? Découvrez nos formations!

Save

Simplifier pour fortifier

img_0499
Depuis quelques semaines je suis en réflexion. Je crois que c’est sain de remettre en question ce qu’on fait, les choix qu’on a pris, les directions qu’on a choisies. Parfois, une tangente nous amène ailleurs et on se sent mal dans nos combines. Parce que tout au fond de nous, nous savons que cette direction s’éloigne de notre essence, de notre authenticité.

Cette année, ma phrase sera:

«Make It Simple But Significant»

(paroles de Don Draper de la série Mad Men)

J’ai déjà commencé avec le look du site web, que je ramène plus vers le blog (c’est ce qui est le plus visité anyway). Je vais poursuivre avec mon temps: je veux ralentir. S’il y a une chose que j’ai réalisé en 2014, c’est que mon temps est précieux et que de le concentrer vis-à-vis la production et le travail ne me rend définitivement pas plus heureuse.

La simplicité volontaire dans le travail, j’y crois. Ça commence par une organisation du temps, oui, mais surtout un respect de nos capacités et de nos envies.

L’une de ces envies est de me remettre à créer POUR MOI! Voici ma liste :

  • Élaborer davantage mon livre. Il est commencé, mais j’aimerais le terminer!
  • Créer une ligne de produits maison élaborés à partir de mes illustrations.
  • Écrire pour un autre médias féminin.
  • Monter une exposition de mes peintures.

Est-ce que je vais continuer à faire du design graphique et web? Oui, je n’abandonnerai pas mes clientes! Cependant, je vais prendre de plus en plus de coacherettes (j’adore enseigner) et de moins en moins de mandats web.

Pourquoi je vous confie tout ça? Mon entreprise a toujours été transparente et je crois que de simplifier mon offre va me rapporter davantage côté énergies, bonheur et, soyons honnêtes, monétaire à long terme.

Si vous aviez à faire le ménage dans votre entreprise, qu’est-ce que vous laisseriez de côté? Qu’est-ce qui est simple et significatif pour vous?

Projet DIY : étoile déco de papier

etoile2

Lorsque j’ai vu cete étoile déco de papier sur un blogue DIY, j’ai décidé d’en faire pour mon bureau, mais plus grosse! Le résultat? Cute et ludique. Utilisez du papier style scrapbooking ou encore des retailles de couvertures de revues.  #onaime.

Matériel

1- Imprimez le guide sur une feuille 8.5 x 11 (5 x).

2- Découpez sur la ligne pleine.

3- Coupez la petite incision au bas des pièces (voir photo). À l’aide d’un exacto ou d’une pointe, passez délicatement sur les lignes pointillées pour faire un creux. Votre pliage sera plus précis et droit de cette façon.

4- Pliez sur la longueur de toutes les lignes pointillées. Le motif devrait être à l’extérieur.

5- Mettez un peu de colle sur le flap puis collez-le. (voir photo)

6- Répétez les étapes 3-5 pour les 4 autres pièces. Laissez sécher la colle.

7- Mettez un peu de colle sur les flaps du bas puis alignez-les sur le bas d’une autre pièce afin d’assembler l’étoile. Si vous avez découpez les pièces au même format, elles devraient toutes s’aligner correctement. La dernière pièce va avoir un flap en trop, collez-le sur lui-même à l’intérieur de l’étoile pour le cacher. Cette partie est la plus difficile, utilisez du tape deux faces si votre colle n’est pas efficace.

8- Faites un mini trou de chaque côté des extrémités de l’étoile (voir photo) et passez-y la ficelle. En attachant les deux bouts de la ficelle, l’étoile se refermera.

9- Accrochez ou gardez repliée dans une enveloppe pour l’envoyer à une amie 🙂

DIY-etoile-cartonnee

Bon DIY et si vous aimez, pinnez ce tuto sur Pinterest ! (PS: sympa pour le temps des Fêtes, non?)

Save

Save

Mardi-maman : un p’tit deuxième?

Mon fils à 2 ans

(Photo: Mon mini en 2011)

Dans notre société, il existe des questions qui, même si à priori semblent anodines, sont lourdes de bagages émotifs. Nous, les femmes, sommes à la merci de ces questions: nous nous les posons entre nous, et j’avoue que je ne comprends toujours pas en quoi elles consistent, dans l’fond.

Elles sont des poignards émotifs. Et je ne sais toujours pas comment réagir lorsqu’on me la pose (de plus en plus) régulièrement.

En voulez-vous un deuxième?

Anodin hein? Mais tellement personnel comme question. Je suis toujours super mal à l’aise de répondre ou de m’abstenir face à cette demande qui si on y pense, entre dans mon intimité.

Parce que la réponse n’est pas un simple oui ou non, parce qu’elle demande plus d’explications vu les nuances, parce que ça implique que je vous mette au point sur ma situation familiale, de couple, sexuelle, financière et de carrière. Tsé.

Parce que la première fois a été difficile. Pas le premier, remarquez, mon fils est mon plus grand trésor, mais bien la première fois, parce que nous avons été la statistique qui tue quand on a voulu fonder une famille.

Faque non, je crois qu’à partir de maintenant, JE REFUSE DE RÉPONDRE. Oui oui, vous aurez le droit à un moment de silence gênant et à un malaise senti, parce que je ne vivrai plus ce moment seule dans cet état. #zêtesaverties

[line]

Dans un autre ordre d’idées, voici des enfants uniques célèbres.

Les enfants uniques ne sont pas nécessairement solitaires ou égoïstes.

Le Ministre Barette veut mettre la hache dans le programme de procréation assistée avec le projet de loi 20: peut-on faire autrement que les mesures draconiennes qu’elle propose?

Bon mardis les mamans 😉

Dépassée? Reprenez le contrôle de votre temps avec ce truc!

importance-vs-urgence

Nous sommes quasiment un mois dans le programme de coaching, mes coacherettes et moi, et je me remarque des patterns qui émergent. Sans rentrer dans les détails, je crois que la planification d’objectifs dans le temps est une lacune générale dans mon réseau (ahem). Je m’explique dans cette vidéo.

 

EST-CE QUE VOUS ÊTES TOUJOURS OCCUPÉES MAIS N’AVEZ PAS L’IMPRESSION D’ACCOMPLIR QUOIQUE CE SOIT?

Vous n’êtes pas seules. Et la solution est plus simple que de transformer vos journées de 24h à 25h. Vous devez revoir vos priorités et faire ce qui est important pour votre entreprise AVANT ce qui est «urgent». Je mets urgent entre des guillemets, parce que ce qu’on conçoit d’urgent l’est rarement!

Mais avant de décider ce qui est important, vous devez vous asseoir et réfléchir sur vos objectifs à long terme. Long terme comme dans 1-5 ans. On jase là: c’est quoi votre rêve, où vous voulez vous rendre avec votre entreprise? La réponse devrait vous donner des papillons dans’l’bedon comme dirait mon mini. Elle pourrait même vous faire un peu peur…

Bon vous avez écrit votre objectif? Super, maintenant faites un brainstorming d’idées de comment / quoi faire pour l’atteindre. C’est ce qu’on appelle des indicateurs de performances. Puis, divisez ces indicateurs en actions concrètes. Par exemple:

Objectif 2015: Augmenter les revenus de 20%.
Indicateurs: Augmenter ma liste d’envois de 100 à 1000 abonnés cette année.
Actions concrètes:
  • Mettre un formulaire d’inscription en pop-up sur le site web
  • Annoncer l’infolettre hebdomadairement sur Facebook
  • Me créer une landing page pour y accueillir une offre relative à mon infolettre
  • Créer une offre-cadeau sur inscription de l’infolettre
  • etc!

Ces actions concrètes sont à placer par la suite dans votre calendrier de planning. Que manque-t-il? Un suivi! N’oubliez pas de faire un suivi hebdomadaire (ou au deux semaines) pour vous assurer que vous êtes sur la bonne voie et faites des ajustements au besoin.

Ça fait du sens pour vous? Commencez maintenant et dites nous quel est votre objectif à long terme!

Conseils astucieux pour un mariage DIY sur un budget: mon wrap-up

montage-mariage-1En octobre dernier, je disais oui pour la vie à l’homme de ma vie, le cerveau gauche du Studio Rose Flash. Suite à 10 ans de ups and downs, nous avions toutes nos preuves que notre amour survivrait au temps et à à peu près tout ce que la vie pouvait nous garrocher au visage.

Un peu à la façon de mes deux courses (ici et ici), j’aimerais vous relater le tout pêle-mêle avec quelques trucs et sagesses.

Prenez les décisions importantes avant le sprint final.

C’est lorsqu’on est détendu qu’on réfléchie le mieux. Nous avons pris la décision au tout début de faire un mariage très TRÈS intime. Famille proche seulement, pas d’amis, moins de 30 invités. Une décision difficile, motivée par l’espace et le budget. Écrivez ce qui est important pour vous et votre futur et placez-le bien en vu. C’est votre journée, vous n’avez pas de compte à rendre 😉

Votre mariage n’est pas Pinterest.

Je suis designer et j’aime le beau; je voulais donc un mariage DIY-rustique. J’ai pratiquement tout fait (design des tables, mon bouquet, boutonnière) et je me suis inspirée beaucoup de Pinterest, ce qui a été pratique pour trouver ma robe et des idées en général. N’oubliez pas que beaucoup de trucs sur Pinterest sont STAGÉS et parfois complexes à faire. Ne perdez pas trop de temps à faire tous ces bricolages et détails parce que…

Les gens vont se souvenir de 2 trucs: la cérémonie et la bouffe!

Nous avions du lapin, du poulet et du cassoulet avec une entrée de soupe à la poire; j’ai commandé d’un resto du coin, ils sont même venus livrer en fin de journée. Puis le gâteau en finale a été cuisiné par ma belle-mère. Simple-simple, mais tellement bon! Mon mari avait brassée sa propre bière pour l’occasion, une rousse irlandaise. Puis on avais du whisky irlandais pour le toast, pas de bulles (je n’aime pas les bulles)! Le menu allait avec notre thème rustique irlandais, tout le monde a mangé à sa faim, bref, on a bien planifié cette étape.

montage-mariage-2

Le plus important: la cérémonie.

C’est une ode à notre amour, il fallait que ça nous représente à 100%. Toute la journée s’est déroulée chez nous, dans les Laurentides. Chéri a passé un mois à monter une plate forme dans notre sous-bois proche du ruisseau. Un bel endroit serein… si ça n’avait pas été de la pluie diluvienne qui tombait! Je tenais sine qua none à faire la cérémonie sur la plateforme, tant pis pour la mise en plis!

Lorsque chéri a demandé ma main à mon père, il lui a en même temps demandé d’être notre célébrant. Ma belle-mère a accompagné mon futur, puis ma mère m’a accompagné jusqu’à la cérémonie, qui a duré un gros 15 minutes sous les parapluies. Ma soeur enceinte était mon témoin et a pleuré tout le long (on va mettre ça sur le dos des hormones), surtout lors de nos vœux qui n’ont pas été préparés à l’avance. Ben non, nous avions confiances de trouver les bons mots à cet instant précis. Puis volée de confettis, gracieuseté de nos 3 minis présents qui ont été bien sages (je retrouve à ce jour encore des confettis dans la maison). Faire participer les gens que nous aimons à la cérémonie était logique pour nous, parce que en finale, notre mariage était une affaire de famille.

Lâchez prise.

Il va y avoir plein de trucs prévus qui vont tomber à l’eau. J’aurais don’ aimé faire un feu de camp et des s’mores en fin de soirée. J’aurais aimé faire l’apéro sur la plate forme avec les feuilles des arbres qui tombent autour de nous. J’aurais aimé avoir de la musique sur la plate forme pour mon arrivée, la signature des papiers, notre sortie. Je m’étais fait plein de scénarios parfaits, mais la vie m’a donné un mariage pluvieux; nous en avons fait un party bien arrosé 😉

montage-mariage-3

Dans la catégorie j’aurais don’dû:

  • Faites-vous faire les ongles quelques jours avant par un endroit professionnel.
  • Engagez une professionnelle pour votre maquillage ou, si vous voulez sauver des sous, faites-le vous même MAIS avec des produits de qualité qui ne couleront pas.
  • Ne faites pas un demi-marathon le weekend précédant votre mariage #commonsense.

Dans la catégorie tape dans’l’dos:

  • Trouvez-vous une coiffeuse qui viendra chez vous vous coiffer ET coiffer d’autres membres de votre cortège.
  • Trouver une photographe qui a su capter les moments importants de notre journée ET faire une séance-famille avant le mariage pour être à l’aise avec elle.
  • Organisez un jeu drôle: j’avais mis sur des papiers des questions avec des points d’associés. Plus la réponse était difficile à trouver, plus elle valait de points. Moment loufoque, cette chasse au trésor-réponses a égayé le temps avant le dessert.
  • Faites-vous un budget et magasinez. Ne dites pas que c’est pour votre mariage, certain commerçants vont gonfler leur prix!

Notre liste:

Endroit: chez nous.

Bouffe: La Farandole (Ste-Adèle)

Musique: Songza (pas de band ni de dj, nous n’avons pas dansé!) sauf pour…

Notre chanson: XO de John Mayers, en fin de soirée, seuls, lorsque les invités étaient partis. Un moment d’intimité volé avec mon nouvel époux.

ZE Photographe: Marie-Ève Rompré

Invitations: Faites par moi-même, imprimées laser maison en noir sur du papier kraft.

10518143_353271431507596_401076268_n

Robe: Modcloth, achetée en ligne pour moins de 200$.

Cheveux: Colorés et montés par Marie-Paule Guidon de l’atelier de coiffure des Verts Sommets

Aux pieds: du vieux, mes bottes de cowboy.

Bijoux: studs en coeur du Cubicule, perles empruntées de ma mère.

Anneaux: Le Cubicule

Mon fils: avait un noeud papillon par les Créations ELKA

Fleurs: gracieuseté de mon jardin, j’ai crée le bouquet avec des fleurs de mon jardin et de ma fleuriste, les boutonnières des hommes sont aussi créées avec des fleurs du jardin. Les accents-brindilles de blé ont été achetées chez Michaels. J’ai acheté les petites citrouilles des centres de table à mon épicerie, les vases je les avais déjà (magasinez les ventes de garage pour en trouver des dépareillés)

Gâteau: Cette recette de Ricardo, fait avec amour par ma Belle-Maman.

Pour boire: Whisky irlandais, bières brassées maison, vin.

Location chez Loutec: tables rondes, chaises, réchaud. Ma belle mère nous a prêté de la vaisselle blanche et des coupes qui nous manquaient.

Budget total: Environ 2500$ (oui oui! Le plus dispendieux a été la bouffe!)

V&F-214

Mot de la fin: après toute cette planif, ayez du plaisir et profitez du moment!

3 stratégies à connaître avant d’engager une femme de ménage

title-evier
L’idée, quand on engage une femme de ménage, c’est de maximiser le travail qu’elle fera chez nous afin de dégager pour soi plus de temps et opérer dans notre «zone de génie ou de plaisir»: développer son entreprise, être avec ses enfants, suivre un cours à l’université ou prendre du temps pour soi.

Le temps que la femme de ménage passe chez soi est précieux et doit être optimisé. Tout le monde sera d’accord : travailler/vivre dans une maison propre et ordonnée, ça augmente drôlement notre efficacité.

Voici 3 stratégies (et un petit bonus) à connaître pour maximiser le travail d’une femme de ménage. Idéalement, on les applique avant de l’engager.

#1 Installer un bac sous l’évier

Le cœur d’une maison, c’est la cuisine. Avouons qu’un lavabo rempli de vaisselle sale, c’est assez pour décourager quiconque de se lancer dans le ménage.

evier

Voici à quoi ressemble mon comptoir de cuisine (la majorité du temps) depuis quelques mois! Chaque fois que j’entendais parler de cette étape du programme fameux programme Flylady, je me disais que je n’arriverais jamais à être toujours « à jour » dans ma vaisselle. Jusqu’à ce que je prenne le temps de lire toute la méthode du Shine your sink et que je découvre LE truc qui allait fonctionner pour moi : le panier sous le lavabo!

panier-sous-evier

Entre les séances de vaisselle « officielles », on place la vaisselle sale dans le panier et on le sort pour la laver quand il est plein. Une cuisine nickel, ça donne du pep à une femme de ménage!

#2 Éliminer les hotspots

Définition d’un hotspot : Endroit encombré où tu déposes mille et une choses au lieu d’aller les ranger et qui donne un look plutôt bordélique à ta maison.

Facile de blâmer les enfants ou le chum, mais à bien y regarder, on a souvent donné notre accord (inconsciemment probablement) à ce que ces endroits deviennent de petits coins « à cossins» en étant la première à y contribuer.

Voici les trucs pour les éliminer :

1. N’entre pas dans la maison avec trop de choses dans les mains.
2. Deux fois par jour, mets 2 minutes (pas plus) sur le chrono et range tes hotspots.
3. Mets un vase avec de jolies fleurs (ou joli bibelot) sur le hotspot en question.
4. Place une poubelle tout près de ton hotspot #1.
5. Quand tu entres chez toi, place tout de suite chaque objet à sa place. À ce moment seulement, tu peux retourner à l’auto pour un autre voyage.

J’ajouterais un truc de mon cru pour éliminer les hotspots et c’est ma stratégie #3.

#3 Créer un SAS

Choisis un sac-cadeau moyen dans ta réserve. Il devient ton SAS (dispositif qui permet de passer d’un lieu à un autre) à objets. Rends-le accessible. Tu peux même en disposer un dans chaque pièce.

L’idée, c’est de créer une sorte de zone tampon où mettre les objets qui sont en transit : entre l’endroit où ils traînaient (par exemple un hotspot) et l’endroit où on les rangera, ce dernier n’étant pas encore déterminé. Pendant ce temps, ils ne traînent pas, vous ne les voyez pas cependant, vous pouvez les retrouver facilement puisqu’ils sont à un endroit précis (ce qui est vraiment bon pour le mental).

De temps en temps (minuterie à l’appui, c’est super efficace) tu vides un SAS en t’obligeant à donner, jeter, ranger ou assigner un rangement officiel aux objets qu’il contient. À petits pas, tu vas y arriver.

Bonus (pour bien débuter l’année)

Fais disparaître le plus de bibelots possible de ta maison. Ça prend un temps fou pour déplacer, épousseter et replacer des bibelots. Vrai-ment. Moins il y en aura dans ta maison, plus ta femme de ménage sera efficace. 😉

Voilà. Au final, quatre stratégies qui te permettront d’obtenir un évier et un comptoir propre, des surfaces dégagées et une femme de ménage (je t’en souhaite une réelle) super motivée et efficace!


Sonia_05Sonia Plouffe est une maman-entrepreneure dont la mission est d’aider les parents à vivre plus de liberté et d’abondance en simplifiant la maison et le bureau. Pour recevoir ses trucs de désencombrement, visitez le site latroisiememain.com

Ma plus grande fierté en tant que maman-entrepreneure

mama

Cher M.

Tu sais, je suis fière en bébitte de toi. Je sais, c’est étrange de commencer une lettre en énonçant ce qui est évident, et je t’entends me dire, du haut de tes 5 ans, «je’l’sais maman», mais c’est important de se dire des choses comme celles là. Parce que je veux être extra sûre que tu le sais et que je sais que tu le sais et que… euh, je suis perdue. Entk.

Bon, maintenant je suis rendue à t’expliquer POURQUOI je suis fière. Pourquoi: un mot que tu me sors quarante-douze fois par jour et qui me confirme que j’ai un enfant curieux et surtout, insatiable de connaissances. Même si je pousse parfois des soupirs de découragement, il faut que tu comprennes que je suis découragée non pas de toi, mais bien de mon incapacité à t’expliquer la vie adéquatement.

Donc pourquoi suis-je fière de toi? Ben pour pleins de raisons:

Parce que même si maman travaille beaucoup et parfois très tard et même le weekend, tu ne me boudes pas. Tu est un champion de l’aide et du support émotif. Et puis tu me laisses des notes d’amours à découvrir sur mon bureau qui me font rire et parfois pleurer un petit peu. Des larmes de bonheur mon mini, juste du gros bonheur bien sucré.

Parce que tu me donnes envie d’arrêter de travailler aussi, avec tes jeux de cache-cache, sorties de patins ou chatouillis impromptus. Mon travail occupe beaucoup de mon temps, mais il ne devrait pas envahir toute ma vie. Tu m’as montré comment m’amuser et rire, tout simplement, et ça c’est un très très beau cadeau.

Parce que tu apprends à la vitesse de l’éclair et que, je l’avoue, ça me fait parfois peur, peur de ne pas être capable de te suivre ou de comprendre tout ce que tu vas faire ou inventer plus tard. Parce que, je le vois, tu as l’intelligence mathématique de papa, mais aussi la créativité de maman (et peut-être aussi son entêtement); si tu devenais toi aussi un entrepreneur, ça ne m’étonnerait même pas!

Parce que, même si ma vie est bourrée de stress et de responsabilités, te voir à ton retour de l’école à 16h, les joues rouges et la tête pleine de comptines, te voir est l’un des moments de bonheurs de ma journée, et ça me fait un peu oublier tous mes soucis d’adultes et de maman qui a sa compagnie.

Voilà pourquoi, mon ti-loup, je suis si fière de toi. Tu seras toujours l’interruption qui me ramène vers mon équilibre, une interruption qui m’est maintenant, essentielle.

xoxox

8 trucs pour débuter une remise en forme

remise en forme
Félicitation, vous avez décidé de vous remettre en forme! C’est loin d’être facile – je le sais – et que ce soit pour perdre du poids, rétablir votre santé globale, participer à un événement sportif ou tout simplement pour retrouver l’énergie de vos 20 ans, le premier mois sera crucial pour instaurer une routine qui va devenir votre mode de vie.

1. Définissez-vous un horaire

J’utilise mon agenda google et je me planifie des blocs de temps pour mon entrainement dans le cadre de ma remise en forme. Si c’est un moment prévu et fixe dans mon horaire, j’ai moins tendance à faire autre chose ou à travailler. Je vous recommande fortement de vous entraîner le matin pour en bénéficier toute la journée. Un entrainement en soirée pourrait vous exciter trop pour dormir, donc à prendre en compte.

2. Allez vous acheter du nouveau linge d’entraînement, des nouvelles playlist.

Ça semble superficiel, je le sais, cependant étant donné que vous êtes dans un renouveau, autant se gâter et le souligner décemment. Une partie de ma motivation me vient dans le fait de chausser mes basket rose flash et ultra comfo 😉 et ma musique est géniale! 😉 J’aime beaucoup la dernière playlist de Women’s running sur Spotify.

3. Allez-y mollo

Ça ne sert à rien de débuter en fou, vous allez vous blesser! On a (ahem j’ai) tendance à pousser et à être compétitives… On se compare aux autres et on veut bien paraître… Lorsque j’ai débuté la course, je faisais du 30sec-2min (jog 30 sec, 2 minutes de marche). On commence comme on peut, dites-vous que vous êtes déjà plus avancées que ceux et celles qui ne bougent pas du tout 😉 Allez sur Pinterest pour trouver des programmes faciles, comme par exemple ceux de pop sugar (ci-dessous).

Remise en forme avec Pop sugar

4. Ça vous prend un but

Que voulez-vous accomplir? Vous avez besoin d’un but à court terme (moins de 3 mois), qui est réaliste et quantifiable. Perdre 10 lbs en 3 mois, c’est réaliste et précis. Courir un 5 km dans 2 mois sans m’arrêter. Votre but doit être atteignable mais doit quand même vous pousser. Vous allez être fières de vous lorsque vous l’aurez accompli.

5. Écoutez votre corps, pas votre tête!

Vous seriez étonnées de constater à quel point vous êtes plus fortes et endurante que vous pensiez. Si vous commencez un programme d’entraînement, que ce soit la course ou un autre, votre tête (ego) va tenter de vous saboter à chaque effort. Je définis la course comme un dialogue interne dans lequel je m’obstine contre mon égo qui tente de me faire croire que je n’en peux plus. Je vous suggère de vous développer un mantra à répéter lorsque vous pensez ne plus pouvoir poursuivre. Ceci étant dit, si vous ressentez une douleur ou êtes blessées, écoutez votre corps et non votre tête qui va vous poussez à minimiser l’incident.

6. Prenez-vous en photo

Le jour précédent votre début d’aventure, prenez-vous en photo sous tous vos angles, en bikini si possible. Ce point de départ va vous aider à voir tous les changements qui vont s’opérer. Prenez une photo de façon ponctuelle et comparez! 🙂

7. Surveillez ce que vous mangez

L’entraînement n’est qu’une partie de la remise en forme, l’alimentation, c’est ce qui va vraiment faire la différence. Si vous n’êtes pas sûre de la marche à entreprendre, consultez une pro (nutritionniste ou naturopathe). Ce qui est sûr, c’est que vous allez devoir augmenter votre consommation de protéine, parce que vous allez avoir faim, tout-le-temps! La protéine va vous soutenir plus tout au long de la journée, donc n’oubliez pas d’en manger une portion lors de vos collations (noix, fromage, beurre de noix, ou mon préféré, yogourt grec). Réduisez votre consommation de sucre, féculent compris (patate-pâtes-céréales-riz-pain), cependant, ne les faites pas disparaître de votre alimentation complètement et allez plutôt vers les céréales à grain entier! Réduisez vos portions. Mangez plein de légumes et de trucs verts. Évitez les trucs «sans sucre, sans gras» qui cachent souvent du sel ou des trucs comme de l’aspartame. Évitez le plus possible les resto (pouf-pouf, je sais) et réduisez considérablement votre consommation d’alcool.

trucs entrainement

Bon, je sais ce que vous allez me dire: ça va être dûr (ben oui) ; ma famille suivra pas le pas (des fois, on cache des trucs à nos enfants.. comme du riz brun cuit dans un bouillon de poulet, ou de la sauce avec beaucoup de légumes mais passées au blender.. tsé, il faut devenir des ninjas les filles ;)); ça va être plus cher (ben non, z’allez sauver en resto!); j’ai pas d’idée de recettes (google est votre ami), c’est dur de changer des habitudes… Lâchez les excuses qui gouvernent votre vie depuis des lunes, et prenez le contrôle! C’est votre corps, traitez-le comme votre temple et manger des trucs santé, bio si possible, naturels et avec le moins d’ingrédients possible. Reparlez-moi en dans un mois.

Une dernière note sur l’alimentation: la qualité est toujours plus importante que les calories.

8. Embarquez vos amis, famille et réseau dans votre entraînement.

Rendez le tout public (dans la mesure où vous êtes confortable), et rendez des comptes. Avoir des gens qui vous encouragent et qui vous soutiennent va être primordial. Votre conjoint devrait être au courant de votre démarche et, si possible, être votre fan no1. Si vous avez personne pour vous encourager (ou vous botter les fesses lorsque vous en avez besoin) engagez-vous un coach! J’ai ouvert un groupe de soutient privé sur Facebook ici, faites-moi signe si vous voulez entrer.

Bon courage les filles, écrivez-moi dans les commentaires si vous avez des questions 🙂

Comment tenir vos résolutions

resolution

Je vous ai déjà parlé de mon parcours de remise en forme: au mois de janvier nous sommes portés à regarder notre vie, nos habitudes et faisons des résolutions qui tiennent un mois. D’après moi, cette pratique (résolutions du nouvel an) est trop peu ancrée dans le concret pour garantir son succès.  Approchez plutôt les changements que vous voulez faire dans votre vie personnelle comme un projet professionnel. Je vous donne l’exemple de la remise en forme.

Planifiez

Quoi? Planifier vos résolutions? Ben oui! Dans le temps, les livrables, les paiements (récompenses), les tâches… Dans mon cas, ma remise en forme demande un planning quotidien et mensuel. J’ai des livrables au mois (je me prends en photo) et quotidien (j’ai un journal où je note ce que je fais). J’ai aussi un 10 km à Ottawa au mois de mai, donc un but réaliste dans le court terme.

Recherchez et Évaluez

Tout projet demande un minimum de recherche. Dans mon cas, j’ai lu sur la nutrition, consulté des sites sur la saine perte de poids. Il faut vous intéresser à votre projet. Vous devez aussi évaluer les risques et problèmes qui sont possibles en cours de complétion et vous établir un plan de gestion de crise 🙂 Bref, si je me démotive à m’entraîner, je texte ma sœur et elle sait quoi me dire pour me remettre dedans.

Entourez-vous

Demandez de l’aide. Entraînez-vous avec une amie. Trouvez-vous un forum. Dans mon cas j’ai téléchargé deux apps sur mon cell, la première m’aide à planifier des repas et des listes d’épicerie, la seconde me coach avec des entraînements intéressants.

Payez

Vos efforts demandent à être récompensés, c’est en fait essentiel à votre réussite! Je magazine chez Lululemon dans mon cas lorsqu’un milestone est atteint! Pensez GRAND pour l’accomplissement de votre but complet: voyage, TV… faut que la récompense soit motivante et que l’effort en vaille la peine!

Z’avez des trucs vous? Comment vous motivez-vous à garder vos résolutions?

Photographie 101 pour réussir vos photos du temps des Fêtes

photographie-noel

Le temps des fêtes est là, et avec lui le temps de se créer des souvenirs et de faire des photos. Tout le monde n’est pas photographe professionnel mais avec les appareils photos “amateurs” d’aujourd’hui et les téléphones intelligents que nous avons – presque – tous, il est possible de faire de très jolies photos. Voici donc quelques conseils pour ne pas rater vos photos de party de Noël ou du jour de l’an.

1. La lumière

On s’entend que les soupers et les party du temps des fêtes ont lieu alors qu’il fait déjà nuit Vous avez bien sûr un flash intégré dans votre téléphone et votre appareil photo, mais je vous déconseille de l’utiliser. En effet, la lumière directe du flash n’est pas toujours flatteuse pour les sujets que vous prenez en photo. Si vous photographiez de la bouffe, le flash direct lui donnera un effet peu repoussant. On se rappellera les photos de bouffe prises par Martha Stewart lors de ses sorties au restaurant. Le flash et les angles utilisés ne donnaient pas envie de goûter la nourriture qu’elle photographiait.

Si vous photographiez des personnes, le flash direct dans les yeux les éblouira et leur fera les yeux rouge. Certes, cela est rectifiable avec des logiciels, mais encore faut-il avoir le temps de le faire. Je recommande donc la lumière ambiante et naturelle. N’hésitez pas à multiplier les sources de lumières: bougies, plafonnier, lampadaire, lampe sur pied… Si possible une lumière blanche, car la lumière jaune rend tout jaune, et notamment le teint de vos sujets.

S’il fait encore jour, la lumière provenant d’une source naturelle comme une fenêtre, qui plus est filtrée par un rideau blanc ou un voilage, fait une très belle lumière. Si vous devez photographier quelque chose et que vous avez peu de lumière, approchez votre sujet d’une fenêtre.

2. Les angles et les cadrages

Choisir son angle de prise de vue est primordial. Si vous prenez des personnes en photo, évitez de les prendre d’en dessous, cela les grossira. Si vous photographiez de la bouffe, évitez les plans trop rapprochés, cela donnera un effet peu invitant à votre plat, digne d’un film d’horreur.

Concernant les cadrages, donnez le l’espace dans votre photo. Utilisez une technique que l’on appelle “white space layout” en anglais et qui consiste à laisser un peu d’espace “vide” dans votre photo afin de mettre justement le focus sur le sujet de la photo. Par exemple, si vous photographiez votre sapin, mettez le à droite ou à gauche de la photo et laissez de l’espace afin que l’on voit aussi le reste de vos décorations sans que la photo soit trop chargée.

EMI_0406-10-web

3. Prenez de la hauteur

Si vous photographiez une table de fête, prenez de la hauteur. On le voit de plus en plus sur Instagram ou dans les magazines de bouffe, prendre une table du dessus permet de mieux voir tous les plats. N’hésitez pas à monter sur un escabeau pour prendre votre photo.
Si vous voulez photographier votre sapin de Noël, prenez également de la hauteur et de la distance afin que l’on voit bien l’ensemble de votre sapin.
mariage-QC-shoot-emilie-igg-23

4. Les détails

Si vous avez déjà observé un photographe professionnel, vous l’avez sûrement déjà vu photographier des choses que vous n’auriez jamais pensé photographier, des petits détails qui vous paraissent insignifiants. Vous avez fait une photo qui montrait votre sapin de loin, mais vous pouvez ensuite photographier les détails, comme les décorations, la couronne sur la porte, etc.

Pareil pour la bouffe: après avoir pris la photo d’ensemble, vous pouvez photographier une assiette, une part de bûche, un verre de champagne… bref les possibilités sont infinies. Soyez créatifs!

EMI_0412-12-web

5. Les photos de famille

Si vous êtes plus de 3 personnes sur la photo, n’oubliez pas de passer en format paysage. Si vous faites un portrait d’une personne seule, passez en format portrait.
Si vous voulez faire une photo de toute la famille et que vous êtes nombreux, ne mettez pas tout le monde debout, installez vos sujets sur le sofa, et jouez avec les niveaux: certaines personnes assises, certaines debout derrière le sofa, les petits assis par terre. Pareil pour les photos devant le sapin, jouez avec les tailles, ne mettez pas tout le monde en rang d’oignon devant le sapin.
Encore une fois, évitez le flash direct et utilisez la lumière ambiante. Le temps des fêtes est le temps parfait pour ce genre de photos avec toutes les décorations lumineuses.

6. Amusez-vous !

Le temps des fêtes, c’est un moment de détente aussi, alors ne soyez pas trop stressés si vous n’avez pas eu le temps de faire toutes les photos que vous vouliez. Ne tannez pas trop vos invités avec des tonnes de photos non plus. Parfois, c’est aussi bien de juste regarder tout avec ses yeux et de prendre le temps de profiter. Une photo au début du repas pour capturer l’ambiance et ensuite, hop on passe à table et on laisse son téléphone et son appareil photo de côté! Et on s’amuse!

Bon temps des fêtes !

Emilie

[line]

10647174_10154748629970273_4726355384650307300_n Émilie Iggiotti est une photographe professionnelle de la région de Montréal. Elle est aussi la co-instigatrice du populaire blogue de mariage Crazy In Love. Découvrez son portfolio ici ainsi que son blogue ici.

{Un lunch avec} Dominique Viau de BODOÜM photographie

un-lunch-avec_dominique-viau

Votre nom

Dominique Viau de BODOÜM photographie

Votre entreprise (et site web)

Je suis une passionnée de la photo qui s’est officiellement lancée il y a quelques mois en créant BODOÜM, un service de photographie créative. Je suis donc photographe portraitiste et depuis le lancement de mon entreprise, c’est pas mêlant, j’ai des ailes qui m’ont poussées dans le dos. BODOÜM est inspirée de mes deux garçons à qui je dois l’élan de ce grand saut et la réalisation de ce rêve. C’est par ici pour savoir plus: www.bodoumphotographie.com

Vous habitez

LP By The Sea. (Mieux connue sous le nom de La Prairie) Ben oui, le South Shore! Nous avons la chance d’avoir acheté notre maison il y a quelques années dans un quartier très familial, sur une mini rue de rêve. On y retrouve des voisins extraordinaires et une dizaine d’enfants de tous âges, qui se rejoignent à tous moments pour jouer ensemble dehors. Pour moi ça, c’est une richesse énorme. Mon patlin, je l’aime d’amour.

À quelle heure on lunch?

Hé boy. Jamais la même? Je perds tellement la notion du temps quand je suis concentrée à mon bureau alors le Leader, c’est mon ventre. Quand il gargouille, c’est mon ‘cue’!

Ce que vous mangez typiquement?

En semaine, de jour: beaucoup de ‘Tousqui’. Alors tout ce qui peut être déjà au frigo, et qui se prépare rapido. Quand j’ai du temps (..?), j’essaie de me bricoler un p’tit quelque chose de pas pire, mais ces jours-ci, mettons que c’est plutôt rare. Alors! Au menu aujourd’hui:  LE petit plat de réconfort par excellence en ce temps de froid hivernal pour combattre les p’tits microbes: Une bonne soupe poulet & Nouille. OUI Madame! Le tout agrémenté d’une poignée de craquelins & d’un délicieux jus de légumes. Ta-Dam! (Ne jugez pas trop vite, j’ai d’autres qualités!)

Votre gourmandise de ces temps-ci

Bon! Je l’avoue. La récolte d’Halloween de mon grand, je pige un peu dedans. (Shhh..!)

Vous bossez sur quoi présentement?

En ce moment si j’avais un toupet, on y verrait de la broue. C’est la période très occupée d’avant-Fêtes et donc, plein de belles séances familles mais aussi beaucoup de beaux projets corporatifs. Je travaille aussi en collaboration avec Geneviève Guérin sur un projet photos vraiment chouette qui verra le jour le 19 décembre (pssst! Photographes amateures & professionnelles, c’est pour vous ça! www.clic4saisons.com). En bref, oui c’est occupé en titi, et on aime ça comme ça :D.

Hey, ça m’a fait plaisir de partager un petit bout de mon lunch express avec vous! Allez, Cheers

•••
Merci Dominique… moi aussi je partage ton lunch de ses temps-ci, soupe poulet/nouilles maison et biscuits soda! Vous aimeriez participer à cette série? Contactez-nous… et soyez une perle: PARTAGEZ dans vos réseaux, le karma sur le web vous reviendra en triple 😉

Save

Guide cadeaux Rose Flash – Noël 2014

noelRF

Il y a quelques temps, nous avons recueilli vos suggestions pour notre guide cadeaux, édition 2014. Que de plaisir nous avons eu à vous lire et surtout à découvrir vos idées! Voici les coups de coeur de l’équipe Rose Flash!

Pour la {future/nouvelle/actuelle} maman!

loupiots  charlieandjune  mamaourseillustration  marianneprairielivre

La boîte de naissance Les Loupiots, créée en collaboration avec plusieurs artistes, et offerte en édition limitée.

Les créations au tricotin de Charlie&June.

Les illustrations à l’aquarelle, personnalisées, de Maman Ourse. (Psst! Elle confectionne également de magnifiques poupées et outils ludiques!)

La première fois que… par l’auteure Marianne Prairie, un livre génial rassemblant des conseils sages et moins sages pour nouveaux parents!

Pour l’amoureuse de la nature!

lucieveilleux  valisegrandman  amuletteannielegault  savonsbastide

Les bijoux en argent de la talentueuse Lucie Veilleux.

Les terrariums de La Valise à Grand’Man, créés et aménagés dans des vases et pots récupérés.

Les suspensions à plantes en macramé Amulette par Annie Legault.

Le savon aux fraises d’automne (Audrey l’amoureuse des fraises l’adoooore!), fabriqué à la main, des Savons de la Bastide.

Pour l’artiste!

coloriage  paperwatchdoodle  pantone2015mug  kit_guirlande_alice

Un cahier d’art-thérapie ou de coloriage anti-stress (et pourquoi ne pas l’accompagner d’un coffret de crayons! Nos préférés? Les Sharpie!).

L’originale montre en papier! Cadeau unique pour un look unique… et artistique!

La tasse Couleur de l’année 2015, par Pantone.

Les kits de couture Les Triplettes, pour confectionner votre propre guirlande de fanions!

Pour la foodie!

helenemallettecalendrier  tabliertroisfoisparjour  ateliersaintcerf  grosse_poutine

Le calendrier thématique, délicieusement illustré par Hélène Mallette.

Le tablier ultra-féminin (et tout plein d’autres belles choses pour votre table des Fêtes!) de la boutique Trois fois par jour.

De l’Atelier Saint-Cerf, l’ensemble planche à découper + «couteau» à légumes et fruits tendres, sans danger pour les petits doigts! Les mamans aiment!

La réplique parfaite du typique bol à grosse poutine, version porcelaine faite à la main, par Hugo Didier / Not made in China.

Pour la techno!

oiseauhautparleur   phoneretromodcloth   fujiinstant  etuiipad

Le haut-parleur portatif en forme d’oiseau (avouez qu’il est irrésistible!).

Le téléphone à roulettes, version moderne. Parfait pour ajouter une touche rétro à votre bureau!

Le plus joli appareil photo, qui nous rappelle aussi les fabuleux Polaroid, le Instax Mini 8.

Les étuis à appareils mobiles et tablettes Nimoo, munis de pochettes pratiques et confectionnés avec des tissus tous plus beaux les uns que les autres (Valérie n’arrive pas à faire un choix!).

Pour la consciencieuse-écolo!

bagnole  Ukuleleblingbling  ecojotbook  Ommasae babillards

Les sacs Bagnole, originaux et créés à partir de pièces de voiture comme les ceintures et boucles de sécurité.

Les ukulélés de Ukulélé Bling-Bling, faits de retailles de bois, de boîtes de métal usagées et de pièces achetées localement.

Les cahiers de notes eco-friendly Ecojot (attention, ils sont tous trop beaux et leur découverte pourrait entraîner une dépendance!).

Les babill’arts aimantés et tableaux d’affichages de OmmaSae, parfaits pour votre bureau ou votre atelier de rêve!

—–

Quelques découvertes se retrouveront sur nos VRAIES-DE-VRAIES listes 😉 Devinez-vous lesquels? hihi!

Si vous souhaitez nous partager un coup de coeur, n’hésitez pas à le faire ci-dessous en commentant ce billet! Répandez l’inspiration à votre tour en partageant ceci dans votre réseau 🙂

Pour encore plus d’idées cadeaux, vous pouvez aussi consulter notre guide cadeaux — Édition 2013!

Bon magasinage!

Audrey & Valérie

20 jours de croissance – formation gratuite

formation gratuite

Je vous ai concocté une surprise: plutôt que de faire les traditionnelles cartes de Noël (qu’on finit toujours par jeter), j’ai décidé de vous donner quelque chose qui allait vous être super utile: une formation gratuite traitant de sujets bons pour la santé et la croissance de votre entreprise. Pendant 20 jours, vous recevrez dans votre boîte courriel un message de la série. On y voit des notions marketing, des notions de gestion, des liens vers des app utiles, des documents téléchargeables, bref, j’y ai mis le paquet.

ET C’EST GRATUIT. COMME DANS 0$. NON Y’A PAS D’ATTRAPE. 🙂

Comment y participer? Super simple, faites-le via le formulaire ci-dessous (vous de le voyez pas? Cliquez ici!):

* Indique requis




Abonnement à l’infolettre Rose Flash

Email Format


Aidez-nous à donner au suivant en partageant cette formation dans votre réseau! Oh et, rendez-vous dans votre boîte courriel, ça commence dès votre inscription (peu importe le moment)!

Connaissez-vous ces trucs pour décorer sur un petit budget?

decorer-budget
Avoir son bureau à la maison est possible comme nous le démontrait Catherine, cependant si vous êtes sur un budget, les coûts d’aménagement pourraient vous rebuter. Voici quelques trucs pour vous aider à concilier votre désir de beauté avec votre esprit comptable et ainsi décorer sur un petit budget.

1- Changez vos meubles de pièces

Z’avez peut-être un bureau, une table ou une chaise déjà existantes dans la maison qui pourraient être changées de pièces. Idem pour l’art dans votre maison (je switche souvent mes tableaux et cadres de pièce pour faire changement).

2- Ajoutez de la couleur

La peinture est le truc #1 pour faire du changement dans une pièce. Z’aimez le papier peint mais OMG comme c’est dispendieux! Faites comme moi: crééz une murale-papier peint. Wow garanti!

décorer sur un budget - papier peint

3- Planifiez votre déco

Faites un plan, déterminez vos zones de travail dans votre bureau, zone de rangement, de lecture et prenez les mesures. Gardez ces mesures DANS VOTRE SACOCHE, si vous allez dans un magasin et qu’il y a une vente subite, vous aurez vos mesures avec vous et pourrez en profiter!

4- Faites le tour de votre parenté

Ma tante Cécile a peut-être un bureau qu’elle voudrait se débarrasser! Un p’tit coup de peinture ou une visite chez Aube Créations et hop, il est comme neuf.

5- Faites le tour des brocantes

J’ai trouvé en fin de semaine un chaise-bambou parfaite (ci-dessous) pour mon coin lecture lors de mes pomodoro. Un peu de négociation plus tard, j’ai payé un pris ultra raisonnable et elle repartait avec moi. La négociation est un art qui s’apprend en passant, c’est un atout dans tout processus de vente.

décorer sur un budget - chaise

6- Un peu de DIY

Parfois faire sa déco soi-même est vraiment un plus! Ma lampe de bureau était ordinaire et a été achetée dans un magasin à grande surface, donc à petit prix. Recouvrir l’abat-jour de tissus a été ultra facile et maintenant elle a un look plus chic! Découvrez la section DIY sur le blogue ici!

décorer sur un budget - lampe

7- Allouez-vous un buget déco dans votre comptabilité.

Mettez un peu d’argent de côté à chaque mois pour l’amélioration de votre espace.

8- Engagez une pro

Les designers d’intérieur peuvent être engagés pour une consultation (ou pour une déco complète!), donc d’avoir des conseils professionnels peut à long terme vous faire sauvez des sous!

9- Écoutez la TV!

Si vous n’avez pas encore écoutez Sauvez les Meubles!, l’émission déco sur un budget de canal vie, vous MANQUEZ QUELQUE CHOSE! Vendredi à 11h30, en rediffusion toute la semaine.

10- Ne lésinez pas sur ce qui est important.

Une chaise de bureau est ultra importante, ne lésinez pas sur la qualité! Idem pour ces gadgets qui vous sauvent la peau! J’ai acheté dernièrement un UPS, une batterie dans laquelle je branche mon ordinateur, donc si on manque d’électricité (ce qui arrive régulièrement en campagne!) je ne sacrerai pas pour cause de document non-sauvegardé à temps! Ces gadgets sont dispendieux, mais ils valent leur prix en terme de temps sauvé 🙂 Idem pour un disque dur externe, un casque d’écoute pour votre téléphone, une caméra web de qualité…

ups

****

À vous la parole! Z’avez des trucs à partager? PSST: mon Pinterest est rempli d’idée déco et DIY!

Comment calculer le prix de vos produits

Comment calculer le prix de vos produits
J’abordais le calcul du taux horaire dans un billet précédent, l’exercice du calcul du prix de vos produits est vraiment différent. C’est en fait deux choses séparées, et si vous vendez des produits, je vous conseille quand même d’aller faire le calcul de votre taux horaire question d’avoir une idée de ce qu’il vous faut comme salaire pour vivre.

Les Calculs

Avant d’entrer dans le vif du sujet, la mathématique derrière un prix, ayons une petite leçon de vocabulaire. Il y a plusieurs termes et concepts de reliés au calcul de prix, et de les maîtriser est important quand vous êtes en affaires.

Prix d’achat : Le prix d’achat est toujours indiqué en HT (hors taxe). Le prix d’achat c’est le prix auquel vous achetez le produit (ou les matériaux servant à construire le produit) au fournisseur. ex.: si vous produisez un collier, additionnez tous les éléments (billes, chaines, attache, etc) qui servent à la construction (mettons 4.45$)

Frais d’achat : Frais liés à l’achat du produit, par ex: frais de transport des billes, déplacement vers le magasin, livraison, etc. (mettons un 5.65$)

Le coût d’achat : Coût d’achat = prix d’achat + frais d’achat. Donc 4.45+5.65 = 10.10$

Les frais de vente : Les frais de vente correspondent aux frais engagés pour vendre le produit (frais de production, publicité, livraison, salaire, …) mettons un 17.40$

Le coût de revient : Coût de revient = coût d’achat + frais de vente; c’est la base, ce que ça vous coûte produire ce produit, le minimum absolut pour arriver kif-kif. Donc 10.10 +17.40 = 27.50$

La marge brute (ou marge commerciale) : La marge brute est la somme d’argent que vous avez gagné avec un produit : Marge brute = Prix de vente HT – Coût d’achat

La marge nette : La marge nette est le bénéfice ou la perte que vous avez réalisé sur la vente d’un produit, c’est le résultat : Marge nette = Prix de vente HT – coût de revient

Donc, pour calculer votre prix de vente, commencez par calculer votre coût de revient puis ajoutez-y un % de profit. Ce pourcentage en passant n’est pas obligé d’être le même pour chacun de vos produits (il va dépendre entre autre de votre marché, la psychologie du consommateur et de votre structure de coûts. Plus de détails plus bas). Ce coût, c’est votre prix «cost», si vous vendez à des boutiques, c’est ce qu’elles vont payer pour votre produit.

Donc toujours avec le collier, rajoutez-vous un % au coût de revient: 27.50$ + (27.50$ x 20%) = 33$

Le prix de vente de vos produits, c’est généralement le double de votre prix cost. Donc 33 x 2 = 66$

Pour calculer votre marge brute (si vous vendez directement aux consommateur): 66 – 10.10$ = 55.90$ Si vous vendez aux marchands ou faites de la consigne, votre marge brute c’est votre prix cost – coût d’achat, donc 27.50 – 10.10 = 17.40$

Pour calculer votre marge nette 66 –  27.50 = 38.50$ si vous vendez directement aux consommateurs, sinon prenez votre prix cost et déduisez vos coûts d’achat, donc 33 – 27.50 = 5.50$.

Psychologie du consommateur et stratégie de prix

Quand vient le moment de décider d’une stratégie de prix, vous devez faire le calcul ci-dessus, mais vous devez aussi prendre en considération des concepts appartenant à la psychologie derrière la décision d’achat de votre clientèle.

Apprenez d’abord les raisons qui poussent vos clients à acheter; quels sont leur besoins, à quels moments achètent-t-ils, quel est typiquement le montant de leur facture?

Ayez aussi en main les prix de vos compétiteurs.

Débarrassez-vous aussi de toutes notions qu’en planifiant et réfléchissant sur votre stratégie de prix, vous manipulez et trompez vos clients à dépenser.

Il existe donc des stratégies basées sur des perceptions que vous comprendrez en visualisant ce tableau:

stratégie de prix

Stratégie de luxe (prix élevé)

Un produit de qualité exceptionnelle vendu à un prix élevé sera perçu comme un produit de luxe. Cette approche est utilisée lorsqu’il existe un avantage concurrentiel important ajouté à une demande élevée. De tels prix sont fixés pour des produits de luxe comme par exemple un sac Birkin en cuir fait main.

Stratégie du cadeau (prix de pénétration)

Dans un marché très concurrentiel, si votre but est de gagner des parts de marché, cette stratégie place vos prix anormalement bas. Le prix est augmenté une fois que vous êtes bien placé dans votre marché.

Stratégie d’économie (prix économique)

Vous instaurez des prix bas pour un produit sans ‘extras’. Les coûts de fabrication et marketing sont réduits au minimum. Les chaînes de magasins et les pharmacies offrent leurs propres produits bon marché sans dépense de fabrication ou publicitaire excessive (marque Sans nom de Loblaw par exemple).

Stratégie d’exploitation (prix d’écrémage)

Si vous bénéficiez d’un avantage concurrentiel important (nouveauté, recette secrète, brevet, amélioration technique) vous pouvez fixer un prix élevé. Les prix élevés cependant attirent les concurrents sur le marché et, inévitablement, les prix tombent en raison de la multiplication de l’offre.

Les stratégies de luxe, du cadeau, d’économie et d’exploitation sont les 4 principales politiques. Il existe cependant d’autres stratégies importantes pour fixer vos prix.

Prix d’acceptabilité ou psychologique: c’est la tactique utilisée quand on vend un article à 1.99$ au lieu de 2$. C’est un prix qui fait appel à une émotion plutôt qu’à un comportement rationnel.

Prix optionnel: C’est une tactique qui ajoute des options pour faire gonfler le prix d’un article. Les concessionnaires automobiles utilisent cette stratégie.

Prix des produits liés: Vous pouvez vendre un produit en rabais et vous reprendre sur la marge de profit d’un produit complémentaire, par exemple faire une vente sur les spaghettis pour vendre plus de sauce tomate.

Prix de comparaison: Si vous voulez pousser la vente d’un produit, placez-le avec deux produits de qualité semblable, l’un moins dispendieux, l’autre plus dispendieux. Votre produit au prix «moyen» sera perçu comme un bon rapport qualité-prix. Cette stratégie est aussi utilisée si vous vendez des services (ou des produits web, comme un abonnement ou un hébergement web), créez-vous des forfaits avec différents prix, votre forfait moyen sera perçu comme un meilleur rapport qualité-prix.

Donc voilà, en résumé, pour avoir une stratégie de prix qui bonifiera votre croissance, calculez votre coût de revient puis analysez votre marché (profils et segmentation de votre clientèle, habitudes de consommation de vos clients, étude de vos concurrents, regard sur l’économie de votre secteur d’affaires); déterminez ensuite quelle(s) stratégies adopter pour la prochaine année et, chose hyper importante, notez les résultats de cette stratégie dans le temps! L’année prochaine, révisez vos stratégies et adaptez-les à votre situation présente.

NDA: les calculs fictifs ont été rajoutés pour aider votre compréhension 😉

Vous avez trouvé cet article intéressant? SVP considérez encourager mon projet épique sur Patreon!

Bloc techno? Écoutez ces sagesses de grands-mères!

il_fullxfull.234113208Art par Handz

J’ai eu une conversation intéressante avec Chéri (aka mon mari) l’autre jour. Nous travaillons tous les deux dans des domaines liés à la technologie et les ordinateurs et nous étions amusés par le fait que le Mini (mon fils de 5 ans) ne connaîtra pas la technologie que nous avons utilisée il y’a 10 ans. Le Floppy disk? Le lecteur CD ou le baladeur (le jaune «sportif», vous vous souvenez?) est une pièce vintage pour lui.

On dirait qu’il y a de nouvelles technologies et gadgets lancés à chaque mois. Votre nouvel iPad est maintenant l’ancien six mois plus tard. Google +, Facebook, Twitter, Pinterest, comment pouvez-vous rester à jour face à tous les nouveaux trucs techno ?!

Eh bien, résistez! 🙂

Je dois mon patrimoine DIY à mes grands-mères, l’une était une mère au foyer de 6 enfants, l’autre était une chapelière dans les shop de mode à Montréal. Elles tricotaient, avaient un jardin, faisaient du petit point, cuisinaient et faisaient ce que vous aviez à faire pour vivre dans ces temps. Leur monde fait à la main était une vie quotidienne. Leur lègue est ancré dans ma personnalité et même si je choisis d’avoir une vie «technophile» et une carrière, je vis ma vie et l’aborde avec une perspective à la main. Voici quelques-uns des enseignements de mes grands-mères (et ma mère!) et les choses qu’elles avaient l’habitude de me dire:

1- Tout ce que tu as besoin en cuisine, c’est du beurre et de l’ail.

Une vie à cent milles à l’heure remplie de technologie ne vous rendra pas nécessairement plus efficace, vous avez seulement besoin d’un minimum de gadgets pour fonctionner correctement. Allez à l’essentiel, une overdose d’outils de gestion, ironiquement, vous fera perdre du temps.

2- Parle lentement, écoute tranquillement.

Dans notre monde ultra communicatif, nous parlons souvent rapidement (ou textons, écrivons un email, etc) et on n’écoute pas l’autre (nous pensons à notre réponse). Soyez présent. Prenez votre temps pour retourner un courriel et de temps en temps, de rencontrez votre client ou amis du monde en ligne. Une conversation réelle en tête-à-un est toujours plus significative qu’un tweet de 140 caractères!

3- Va jouer dehors et ne reviens pas avant l’heure du souper!

Sérieusement, quand avez-vous passé une journée entière à l’extérieur? Essayez de travailler à l’extérieur (si vous avez du wifi, yay!) ou de prendre vos pauses à l’extérieur. Le bronzage d’été et Internet vont si bien ensemble!

4- Prend ton temps, c’est pas comme si tu allais quelque part!

Prenez votre temps pour choisir vos outils de gestion, vos logiciels pour un site Web, vos gadgets et aussi votre concepteur web (coucou!). L’«outil» ne doit pas être prioritaire par rapport à vos besoins réels. Concentrez-vous sur pourquoi vous achetiez ce truc en premier lieu, faites une recherche google pour les avis de consommateurs et une fois que vous achetez, conservez vos reçus!

5- Pourquoi jettes-tu quelque chose qui fonctionne?

Ne perdez pas votre temps et argent sur de nouvelles choses juste parce que c’est le dernier cri en matière de technologies. Cela vaut également pour vos habitudes, façons de faire, votre site Web et vos compétences d’affaires. Si vous aimez faire une liste écrite à la main, alors ne vous mettez pas à adopter la version numérique parce que certains blogues en ligne ne jurent que par elle.

6- Je vais jeter à la poubelle tout ce qui traine sur le sol!

Soyez doux et attentif envers votre technologie et votre ordinateur. Les moutons de poussières ne sont pas leurs amis!

-et, ma favorite-

7- Je ne suis pas un robot!

Chose évidente, je sais, mais cessez de vous traiter comme si vous pouviez gérer un millions de choses en même temps. Vous pourriez casser votre CPU et je suis sûre que vous ne sauvegardez pas le contenu de votre disque dur très souvent! Appliquez des méthodes simple de gestion de projets et de temps!

Mes grands-mères m’ont aussi donné leur entêtement et le goût pour un mode de vie simple: je dois être la seule tecchie dans le monde qui n’a pas de compte de données mobiles sur son cell!

À vous la parole: avez-vous des concepts de la vielle école que vous appliquez à votre gestion d’affaires? Quelles sont vos méthodes pour garder votre esprit sain dans ce monde qui court toujours après le temps?

La minute de Maman Yoga

 

 

 

 

 

Rose point

Chères vous, bon mardi !

Si tout comme moi, vous avez eu un automne sur les chapeaux de roue, vous allez adorer ce billet ! Aujourd’hui, je mets le yoga aux service de vos prises de décision.

Trop de choix tue le choix

Vous avez une créativité enflammée? Vous fusez les projets à la vitesse de la lumière ? Peut-être vous faudrait-il plusieurs vies pour tous les réaliser ?!

Comment choisir parmi toutes ces étincelles de vie ?

Vous êtes dans une phase de lancement ou de restructuration de votre entreprise : comment prendre les «bonnes» décisions ?

C’est une période faste où les contrats déboulent, au-delà de votre capacité ? Lesquels accepter ? Lesquels refuser ?

Vous êtes maman et parfois c’est un déchirement pour vous partager entre vos moments avec vos petits loups et vos projets professionnels ?

Pour ma part, je n’ai aucun doute que ce qui tue ce sont des choix qui ne sont pas en phase avec nous. Des choix qui nous éloignent de notre coeur et de nos véritables élans.

Comment choisir ? 

Et là, vous commencez à sonder … votre tête. Vous pesez le pour et le contre, pensez aux conséquences que tel choix ou telle décision pourrait avoir. Et voilà que le tourbillon se densifie pour éventuellement devenir un casse-tête chinois.

Savez-vous que notre «premier cerveau» est notre coeur ? Le cerveau, lui, arrive ensuite : il permet d’élaborer les stratégies pour répondre aux informations envoyées par le coeur. Des scientifiques qui se consacrent au pouvoir du coeur ont fait l’expérience suivante : à intervalles réguliers, ils projetaient des images vouées à déclencher des émotions (peur, joie, sérénité, horreur,..). Ils ont clairement établi que le coeur recevait l’information avant le cerveau. Le coeur réagissait avant que l’image ne soit diffusée, toujours en cohérence avec la charge émotionnelle de l’image à venir, et il envoyait de l’information au cerveau. L’intuition est désormais prouvée physiquement. 

meditation_choix

La méditation du choix 

C’est en descendant dans votre coeur que vous ferez des choix intègres et épanouissants. Dans l’écoute, la réceptivité de ce que votre centre vous répondra.

Pour cela, je vous partage une technique que j’ai moi-même développée et que je pratique régulièrement, dans toute les sphères de ma vie. Je la partage depuis plusieurs années dans les ateliers de yoga prénatal et d’accompagnement à la créativité. un MUST, goûté et approuvé !

RDV dans 1 mois chez Rose Flash. D’ici là découvrez 9 attitudes du yoga pour développer vos habiletés d’entrepreneures : https://mamanyoga.com/yoga-lentreprenariat-habiletes/

Connaissez-vous les Les Petits Bonheurs de Maman Yoga ? Des cahiers mensuels pour vous épanouir, 1 jour à la fois. L’édition du mois de novembre, «Autour de l’anxiété», vous attend : https://mamanyoga.com/petits-bonheurs/. Du bonheur à cultiver en famille !

Portez-vous bien ! De tout coeur,

Sergine

Vous avez des commentaires, des suggestions, je vous accueille avec soin lien@mamanyoga.com

Pour plus d’info et d’inspirations : mamanyoga.com / Facebook / Google+

Maman-Yoga

Sergine, alias Maman Yoga, est engagée dans la voie du yoga et de l’accomplissement de soi depuis 2006 et maman d’un grand maître de 2 ans et quelques poussières d’étoiles. C’est  une «mompreneure», qui a à coeur de nourrir la communauté grâce à son expertise et à sa créativité. Grâce à La minute de Maman Yoga, elle vous offre des outils de yoga simples, pragmatiques et efficaces pour augmenter votre vitalité, votre sérénité et votre créativité… en 1 mn ! Un RDV mensuel ! OM

Changer un boulon pendant que le train est en marche

1ad1a9d7165a0d5b3ec45970b5f0ad9e

Chères clientes et fans Rose Flash,

Vous êtes de plus en plus nombreuses à partager notre quotidien. Nous sommes deux passionnées de design et de communications et nous nous sentons choyées de nous compter parmi vos coups de cœurs professionnels. On l’a souvent dit, les fans Rose Flash sont les meilleures.

Si je, Valérie, celle qui depuis 10 ans mets son jus créatif et ses énergies à votre disposition, vous dit ceci, c’est que je veux pas que vous ayez le moindre doute que notre but premier c’est d’être à votre disposition et à votre service.

Cependant, j’ai toujours cru que la transparence dans mes relations était plus importante que le bonheur à tout prix. Le web et les courriels ont la fâcheuse manie d’installer des non-dits et des perceptions qui sont souvent erronées.

En ce moment, je reçois plus de 50 courriels par jours qui demandent mon attention et beaucoup de temps de gestion. Certains sont des demandes de partage d’info sur notre réseau, d’autres des communications concernant des projets, d’autres des demandes de soumissions, de suivi, questions, etc. Bref, je, Valérie, vous avoue être débordée. Débordée dans le sens de je suis plongée dans un verre d’eau et je me noie d’informations et de gestion. J’aimerais vraiment vous accorder toute mon attention à vous toutes, mais je suis en train de virer gaga!

Si je vous partage ceci, c’est parce que je suis humaine, maman, imparfaite mais que j’ai TOUJOURS les meilleures intentions du monde. J’aimerais avoir une mémoire bionique et 8h de plus par jour, me cloner ou arrêter le temps… j’ai pas encore acquis ces super-pouvoirs, malheureusement.

Le calendrier de ses temps-ci est ultra booké. D’habitude, je laisse du lousse pour les imprévus, mais en ce moment, on a pas de jeu.

Pas de jeux pour du rush. Pas de jeux pour des imprévus. On essaie quand même de vous accommoder, mais mettons qu’on aimerait aussi se reposer les weekend et le soir.

Bref, si auparavant on était plus rapide sur la communication, plus indulgentes sur les imprévus et les demandes en dehors du calendrier, aujourd’hui notre réalité est différente. Différente parce que vous êtes maintenant plus à faire affaire avec nous (yé!) mais que nous sommes toujours que deux 🙂 Deux pour créer, deux pour gérer, deux pour communiquer, et pour faire le reste des tâches nécessaires pour le bon fonctionnement d’une compagnie. Puis il y a la vie et les imprévus, maladies, enfants malades, famille, horaire et tout le quotidien qui nous tire de l’autre côté de la médaille.

Alors Valérie, me direz-vous, qu’attends-tu de nous?

Nous ne sommes pas en train de nous plaindre, mais de vous expliquer que nous allons instaurer de nouvelles méthodologies et des fonctionnements pour améliorer le service que nous vous donnons. Parce que cette situation est aussi pénible pour nous que pour vous. Ce qu’on vous demande, c’est un peu de patience et d’encouragement, parce que de changer un boulon quand le train roule à 100 miles à l’heure, ben c’est difficile et même un peu épeurant.

Si vous avez des questions ou des commentaires, je vous prierais de prendre un rdv téléphonique avec moi, j’aimerais vous accorder toute mon attention 😉

merci pour votre compréhension.

Truc de gestion: Comment nommer vos fichiers pour vous y retrouver.

truc-gestion_v2

Ce n’est pas un secret, j’adore les systèmes, surtout parce que je suis une personne totalement désorganisée. Je vous assure, je suis bordélique, j’oublie tout, ou presque, c’est pourquoi je m’entoure de systèmes d’organisation (et de personnes douées pour les gérer).

Il y a quelque chose que je voulais partager avec vous, et c’est comment organiser et surtout nommer vos fichiers sur votre ordinateur. C’est un sujet que j’ai déjà abordé ici, cependant dans ce vidéo, je vous parle davantage de la nomenclature et de pourquoi c’est important d’avoir un système mis en place. Si vous commencez maintenant à prendre de bonnes habitudes avec vos fichiers, vous allez me remercier dans 5 ans!

Quel sujet aimeriez-vous que j’aborde dans le prochain vidéo? Laissez-le moi savoir dans les commentaires!

La minute de Maman Yoga

Maman_yoga

Chères vous, bon mardi !

Le mantra «Less is more» (moins donne plus, ou le moins est le mieux) surgit fréquemment à mon esprit ces temps-ci. Et pour cause ! Comme toute personne connectée à sa créativité, les idées se multiplient comme des petits pains. Et voilà que j’ajoute encore et encore des projets dans ma file d’attente. Le hic, c’est que cela génère des états de stress, de pression, et d’éparpillement, ce qui tue la créativité et l’enthousiaeme. Alors aujourd’hui, je vous propose de vous simplifier la vie.

  • Établissez votre «not to do list» : prenez votre liste de ce que vous avez à faire. Et de là, faites une liste de tout ce que vous n’avez pas besoin de faire aujourd’hui.
  • Une chose à la fois : ramenez-vous dans la pleine présence de ce que vous êtes en train de faire, sans penser à ce qui pourrait vous attendre ensuite. Pour vous y aider, voici une technique : dès que vous sentez votre mental vagabonder vers le futur, prenez une grande respiration abdominale ; retenez votre souffle sur 3 temps ; expirez profondément et complètement pour expulser tout de dioxyde de carbone de votre souffle. À pratiquer pour 1 minute, ou plus.
  • Allégez votre vision du temps ! 24 heures = 48 demi-heures = 96 quarts d’heures. Prenez 1/4 d’heure chaque jour pour vous déconnecter complètement de tout et vous détendre. Cela peut être 1/4 d’heure de yoga, de respiration consciente, de méditation, de tricot, de marche en nature ou dans un parc, un bain avec du gros sel et de l’huile essentielle de lavande … du moment que c’est une activité qui vous relie à vous-même et vous fait du bien.
  • Pratiquez la gratitude : tous les soirs, remerciez pour 3 choses que vous avez vécues, reçues, accomplies dans votre journée. Prenez soin de les écrire, dans un carnet ou sur des bandelettes de papier que vous placerez ensuite dans un pot : votre pot de gratitude :-). Personnellement, j’aime le pot car à la fin de l’année, je pige au hasard les bandelettes et les relis, comme un fortune cookie puissance 365 x 3 ! Une belle activité à pratiquer en famille. Décorez vos pots ensemble et à la fin de votre journée, partagez-vous vos gratitudes : une façon positive et porteuse de joie de raconter votre journée à ceux que vous aimez !

Ces «petites» actions vous permettront de nourrir le contentement : «santosha» en sanskrit. Un précepte fondamental de la philosophie du yoga au quotidien.

Pour cultiver votre vitalité ainsi que votre stabilité physique et émotionnelle,  Maman Yoga vous offre une trousse d’automne pour aider votre corps à s’adapter aux défis saisonniers, ici : https://mamanyoga.com/les-8-cles-maman-yoga-automne-serein/. Profitez aussi de la dernière recette de saison, simple, santé et rose (!!!) à savourer en famille : La Pink Lady vous attend ici : https://mamanyoga.com/les-soupes-dautomne-maman-yoga-1/

Je vous souhaite une 2 semaines simplement rempli de simplicité !

Merci, Merci, Merci !

OM, Sergine

Vous avez des commentaires, des suggestions, je vous accueille avec soin lien@mamanyoga.com

Pour plus d’info et d’inspirations : mamanyoga.com / Facebook / Google+

Maman-Yoga

Sergine, alias Maman Yoga, est engagée dans la voie du yoga et de l’accomplissement de soi depuis 2006 et maman d’un grand maître de 2 ans et quelques poussières d’étoiles. C’est  une «mompreneure», qui a à coeur de nourrir la communauté grâce à son expertise et à sa créativité. Grâce à La minute de Maman Yoga, elle vous offre des outils de yoga simples, pragmatiques et efficaces pour augmenter votre vitalité, votre sérénité et votre créativité… en 1 mn ! RDV les mardis, aux deux semaines. OM

 

21 km plus loin (mon premier demi-marathon)

21km

En fin de semaine, j’ai accompli quelque chose que, si vous m’aviez dit que je ferais il y a de cela 5 ans, je vous aurais ris en pleine face. 21km. Un demi-marathon. Couru.

L’an passé, j’avais vaincu le 10km à Ottawa, ma première course, de façon exaltée. Le demi marathon fut différent.

D’abord, c’est le cumul de 6 mois d’entrainement. Si vous voulez vous pratiquer à faire des projets à moyens terme, un demi-marathon est une belle option. Pourquoi? Parce que vous devez vous y commettre. Courir 3-4x par semaine, augmenter lentement le mileage, parce que de faire tout trop vite, on risque la blessure. Donc de faire une course lorsqu’on s’y entraine depuis 6 mois, c’est émotif mais aussi très mental.

1238095_10152283072962821_5424493649991791524_n

21km, c’est long. Ça m’a pris un peu plus de 2h30 pour le faire, et je n’ai pas marché (enfin, oui, pendant la côte Berri, une marche rapide, vers le km 19, en plein pendant mon mur. Je ne la verrai plus jamais de la même façon, je peux vous le dire!). Les 15 premiers km sont assez faciles pour moi, c’est par la suite que ça se complique. Mes hanches protestent vigoureusement. Je dois me concentrer et être dans ma tête. Je m’obstine avec moi-même:

– JUSTE 4 km Val, come on!

J’ai chaud-froid. Mal. Soif. Faim. EN MÊME TEMPS! Le seul moyen de vaincre mon corps, c’est de continuer. Il ne faut surtout pas que j’arrête! C’est du masochisme, mais bon, pour courir aussi longtemps, il faut avoir une petit dose de maso en soi. Je sais que pour que toute cette douleur arrête, je DOIS terminer la course.

Quand j’y repense, je trouve drôle que l’abandon, l’arrêt ne m’est jamais traversé l’esprit. Ce n’était pas une option.

Je crois d’ailleurs que je suis encore en choc. Mon esprit n’a pas décroché, je suis toujours dans la course. C’est la différence avec mon 10k: le 10km était une expérience, mon demi, ce fut une bataille, je l’ai vécu comme un soldat.

J’en retiens quoi de cette expérience? Je suis définitivement plus forte que je le croyais. Il y a quelque chose qui s’est transformé en moi, et c’est plus qu’une nouvelle confiance en mes moyens. J’ai l’impression qu’il y a maintenant quelque chose de solide en moi. D’indestructible. C’est difficile à expliquer.

I am titanium.

[line]

Note: Je crois que de vivre des défis physiques de la sorte bonifie mon expérience d’entrepreneure. J’en parle souvent sur le blogue et je vous encourage à en faire selon vos capacités et votre santé.

La minute de Maman Yoga

Bon mardi !

Et bonne rentrée ! Nous avons accumulé l’énergie du soleil et l’automne qui s’en vient nous invite à nous enraciner. À ramener cette énergie de feu, feu follet, dans notre centre et à nous reconnecter directement à la terre pour nourrir et fluidifier notre énergie vitale.

L’ancrage à la terre est effectivement fondamental : sur le plan physique, il nous assure la vitalité ; sur le plan émotionnel, la stabilité. Ce n’est donc pas un hasard (ça ne l’est jamais) si l’initiation au yoga met en vedette les postures debout.

En cette période de rentrée, nous pouvons nous sentir bousculée, voire étourdie, par la charge de travail qui souvent augmente, parallèlement au nouveau rythme des enfants à intégrer dans notre réalité. Les jours raccourcissent déjà de façon notable. Dans un tel contexte, les difficultés à gérer nos énergies, physiques et émotionnelles, pointent souvent le bout de leur nez.

La posture du guerrier 2 (virabhadrasana 2) est très connue pour sa faculté à développer notre stabilité physique et mentale. Elle :

  • renforce l’endurance et la force dans les pieds, les chevilles, les genoux et les hanches,
  • dans les bras, les épaules et le cou ;
  • développe la flexibilité des cuisses et les abdominaux ;
  • renforce et tonifie les cuisses et les abdominaux ;
  • augmente la confiance en soi et la force intérieure ;
  • Irrigue les reins et aide à l’élimination des toxines ;
  • stimule la digestion et soulage la constipation.

Virabhadrasana2_Maman_yoga

Précautions :

  • si vous avez des fragilités dans les genoux, tenez la posture moins longtemps.
  • Idem en cas d’hypertension ou de problèmes cardiaques. Et dans ce cas, garder les mains sur les hanches.

Le guerrier 2 est aussi très précieuse pour les enfants pour se centrer et développer la confiance en soi. Alors à partager sans modération avec vos chérubins en cette période de rentrée, souvent très défiante pour eux.

Une proposition Made in Maman Yoga, très à propos pour les femmes créatives, dans leur travail comme à la maison. À pratiquer, sans modération avec vos collègues et vos enfants !

Vous avez des commentaires, des suggestions, je vous accueille avec soin lien@mamanyoga.com

Pour plus d’info et d’inspirations : mamanyoga.com / Facebook / Google+

À la joie de créer !

Sergine

Maman-Yoga

Sergine, alias Maman Yoga, est engagée dans la voie du yoga et de l’accomplissement de soi depuis 2006 et maman d’un grand maître de 2 ans et quelques poussières d’étoiles. C’est  une «mompreneure», qui a à coeur de nourrir la communauté grâce à son expertise et à sa créativité. Grâce à La minute de Maman Yoga, elle vous offre des outils de yoga simples, pragmatiques et efficaces pour augmenter votre vitalité, votre sérénité et votre créativité… en 1 mn ! RDV les mardis, aux deux semaines. OM

 

Mini guide de survie de la rentrée

 

Lunch

Bonjour les roses,

Si vous êtes comme moi, c’est le moment d’appuyer sur le bouton panique et de vous dire oh my god, est-ce déjà la rentrée?? Est-ce juste moi ou l’été a passé beaucoup trop vite ?

Malgré le choc que petit coco commence déjà sa première année, je dois vous avouer que c’est une période que j’affectionne particulièrement dans l’année.  C’est un moment où on peut remettre les compteurs à zéro et se fixer de nouveaux objectifs.

Je vous partage donc quelques petites résolutions pour être plus efficace et organisé cette année :

AMÉLIORER LA ROUTINE MATINALE

–  Préparer les vêtements la veille au soir

–  Sortir le nécessaire pour le petit déjeuner

– Après le souper, partir le lave-vaisselle et le vider avant de se coucher ( pas de chaos post-déjeuner après! 🙂 )

–  Préparer la machine à café

–  Déposer les sacs d’école dans l’entrée et s’assurer que tout y est bien placé (formulaire ou papier à signer, devoirs, etc.. )

–  Regrouper les éléments pour les boites à lunch ensemble dans le frigo

LUNCH

– Profitez-en pour zieuter quelques sites internet avec des idées de recettes pour la boite à lunch. Imprimez-les dans un cartable ou organisez un répertoire sur votre ordinateur pour les regrouper.  Mine de rien, il sera plus facile d’être inspirée avec une banque d’idées en réserve.

– Faites le ménage de votre armoire de plats « Tupperware ». Si vous avez des millions de plats sans couvercle mais que vous gardez au cas, il est peut-être temps de faire le grand ménage. 🙂

MAXIMISER VOTRE TEMPS

– Si vous faites des sandwichs, préparez-en 3-4 d’un coup
– Coupez les crudités une seule fois, séparez-les immédiatement en portions individuelles et faire de même avec la trempette
– Coupez des petits cubes de fromages en quantité suffisante pour quelques jours de la semaine
– Demandez l’aide de vos cocos pour faire de petites tâches avec vous
– Doublez vos recettes de muffins maison, emballez-les individuellement et congelez-les

MISE EN FORME

– Pour celles qui souhaitent se remettre en forme, c’est THE période dans l’année où une multitude de cours vous sont offerts! Peut-être avez-vous besoin d’un petit changement dans votre routine, profitez-en pour essayer un nouveau cours.

Résolutions de la rentrée

– Aller faire ses courses à pied si possible

– Prendre les escaliers

– Pouvez-vous utiliser le transport actif (le vélo, la course, la marche…) pour vos sorties ou pour vous rendre au boulot ?

[line]

MES RÉSOLUTIONS

1 – Épurer la maison : si j’ai moins de choses, je gagnerai du temps sur le ménage

2 – Rester à l’université jusqu’à 16h00, même si j’ai des cours seulement le matin pour faire mes travaux et avoir du temps pour ma famille

3 – M’entraîner un minimum 3 fois par semaine mais pas plus si je suis débordée ( ÉQUILIBRE avec un grand É ) et aller faire mes courses à pied

4 – Moins gaspiller d’aliments ( je vous reviens bientôt avec un article sur ce sujet )

5 – M’en tenir à mon budget

Maintenant c’est à votre tour, avez-vous pris des résolutions de la rentrée ? Avez-vous des petits trucs ou des conseils pour faciliter le tout ?  Comment ça se passe chez vous ?  Partagez-moi vos commentaires ou vos idées! 🙂

Passez une superbe journée,

Rachel

xox

 

RESSOURCES

Pour améliorer les routines des tâches ménagères :

www.flylady.net

Pour des idées de recettes :

https://www.ricardocuisine.com/le30/boitealunch

https://www.iga.net/blogue/la-boite-a-lunch-parfaite-les-secrets-de-6-mamans-nutritionnistes/

https://www.metro.ca/conseils-astuces/abc-cuisine/cuisiner-simplement/boite-lunch.fr.html#

https://www.coupdepouce.com/mamans/manger-en-famille/collation-et-lunch-avec-les-enfants/petit-guide-de-la-boite-a-lunch/a/28479

https://www.ideesalunch.com/

https://www.yoopa.ca/alimentation/article/idees-de-lunchs-parents-enfants

La minute de Maman Yoga

Bon mardi !

Aujourd’hui, je vous parle du pouvoir de l’intention. Et je vous propose une technique, inspirée du yoga pour ancrer, simplement et puissamment vos intentions. 

J’ai remarqué une tendance commune qui est de focaliser son attention bien plus souvent sur le « comment? » que sur le « quoi? ». « Comment vais-je réussir à payer mes factures ce mois-ci ? comment pourrais-je prendre plus de temps pour moi ? comment vais-je m’y prendre pour réaliser ce projet ?…». Or focaliser sur le comment, c’est entrer dans un tourbillon mental sans fin. Le « comment », c’est la stratégie, et des stratégies, il en existe de nombreuses pour répondre à un même besoin.

Le sage contemporain, Wayne W.Dyer a consacré tout un livre sur le pouvoir de l’intention, dans lequel il décortique et nous partage une approche pour apprendre à co-créer le monde que nous souhaitons. Voilà une démarche bien similaire à celle du yoga, dont l’intention est de faire cesser les tribulations du mental pour réaliser notre nature profonde ; en d’autres mots la proposition du yoga est de nous re-connecter à notre centre, dans lequel réside un pouvoir illimité… de création. Lorsque nous comprenons cela, et que nous abordons notre pratique dans ce sens, les postures prennent leur pleines dimensions. Elles sont des espaces de méditation active, d’exploration et de fluidification de l’énergie. Et il devient très intéressant de placer une intention au début de notre pratique. Nous donnons ainsi un sens, une direction à notre énergie.

Le yoga étant directement inspiré de la nature, lorsque nous sommes dans une posture, nous pouvons nous relier aux énergies du vivant. Semer une intention dans la posture de l’arbre s’avère très puissant, lorsque nous sommes au clair avec notre intention, le « quoi », et présentes dans le notre corps : à notre souffle et aux sensations physiques.

 

Maman_Yoga_Vrishasana_arbre_intention

Une proposition Made in Maman Yoga, très à propos pour les femmes créatives, dans leur travail comme à la maison. À pratiquer, sans modération avec vos collègues et vos enfants !

Vous avez des commentaires, des suggestions, je vous accueille avec soin lien@mamanyoga.com

Pour plus d’info et d’inspirations : mamanyoga.com / Facebook / Google+

À la joie de créer !

Sergine

Maman-Yoga

Sergine, alias Maman Yoga, est engagée dans la voie du yoga et de l’accomplissement de soi depuis 2006 et maman d’un grand maître de 2 ans et quelques poussières d’étoiles. C’est  une «mompreneure», qui a à coeur de nourrir la communauté grâce à son expertise et à sa créativité. Grâce à La minute de Maman Yoga, elle vous offre des outils de yoga simples, pragmatiques et efficaces pour augmenter votre vitalité, votre sérénité et votre créativité… en 1 mn ! RDV les mardis, aux deux semaines. OM

Êtes-vous créatrice ou récupératrice en affaires?

type-business

De façon générale, on dit qu’il existe deux types d’entrepreneurs: le créateur et le récupérateur. Le créateur développe une idée qu’il a créé de toute pièce. Le récupérateur prend une idée qui existe déjà et l’améliore. Est-ce qu’un type est meilleure que l’autre? Pas du tout. Dans mon expérience, un bon indicateur du futur succès de l’entrepreneur, c’est qu’il a des deux types. Je vous l’explique dans le vidéo:

Si on prend par exemple une artisane, une bijoutière. Elle pourrait commencer son entreprise en façonnant des bijoux selon un modèle qui existe déjà; elle est une récupératrice. Elle ne réinvente pas le concept du bijoux, mais elle le peaufine selon son expérience, améliore le look ou modifie peut-être juste un élément problématique.

Plus elle travaille, plus elle acquiert de l’assurance dans son art, et sa confiance fait naître sa créativité. Maintenant, elle crée ses propres modèles, devenant une créatrice. Est-ce là le signe de son succès? Pas tout à fait, parce que si elle ne fait que de la création, elle ne comble qu’une minuscule partie de sa clientèle, les adopteurs précoces. Pour assurer la pérennité de son entreprise, elle devra faire de la production et redevenir récupératrice de ses propres modèles.

[Tweet “C’est en étant à la fois créatrice et récupératrice que votre entreprise passera au second stage de sa vie.”]

J’aimerais maintenant vous présenter une de mes idoles:

Histoire de Spanx – Récupérer une idée et améliorer un produit

Les bas de nylon, rien à y révolutionner…! C’est ce que cette industrie gérée quasi totalement par des hommes aurait pu croire, si Sara Blakely n’était pas arrivée avec une idée géniale. Ex-vendeuse de machine de fax avec un uniforme typique de vendeuse, elle veut une belle silhouette sous son pantalon blanc mais elle n’aime pas le look que la couture donne lorsqu’elle porte des sandales (dans le climat humide de la Floride) mais elle apprécie le fait que de porter les bas aminci sa silhouette. Cherchant une solution, elle coupe les pieds de ses bas, mais le bas ne cesse de remonter inconfortablement. Elle a à cet instant une idée.

C’est avec son expérience, de la recherche et ses 5000$ d’économies qu’elle produit son prototype, qui est différent des produits déjà existants; semblerait que les bas de nylon au début des années 2000 ont tous la même grandeur à la taille question d’en réduire les coûts. TOUTES les compagnies établies rejettent d’abord son idée de créer ses sous-vêtements. Puis, un manufacturier, encouragé par ses deux filles, décide d’investir dans le produit. Le nom de l’entreprise: Spanx (qui veut dire fessée). Blakely nommera d’ailleurs tout ses produits de façon osée, et utilisera un pakaging fort (rouge!) pour se démarquer de ses concurrents.

Depuis, Spanx a développé une ligne complète de sous-vêtements, incluant une ligne pour hommes (Manx) et est distribué dans les grandes chaînes.

Z’en voulez plus? Voici une vidéo de Sara qui nous donne ses trucs d’affaires 🙂

Êtes-vous plus créatrice ou récupératrice en affaires? Ou un peu des deux? Que pensez-vous de l’histoire de Sara Blakely?

La routine matinale à adopter

routine-adopter

Ma routine matinale est devenue quelque chose d’essentiel à mon bon fonctionnement quotidien. Je ne parle pas de la routine des enfants, mais bien de ma routine d’entrepreneure. D’ailleurs, beaucoup de gens en affaires ont des routines, ça fait partie des recettes de leur succès.

La mienne? La voci:

7:30-ish: je me lève. Oui, je me lève relativement tard, vous allez comprendre pourquoi plus loin. C’est mon mini qui me réveille à chaque matin.

7:45: un 15 minutes d’exercices pour réveiller mon corps et faire disparaitre mes plis d’oreillers.

8:00: Petit-dej et premier café. je zieute les médias sociaux à ce moment. Je ne regarde JAMAIS les nouvelles soit dit en passant.

8:30: Je sors reconduire mon mini à la garderie. Certains matins on marche à travers le sentier boisé. Cette sortie m’aide à faire la séparation entre mon horaire famille et travail, important lorsqu’on travaille de la maison.

9:00: Certains matins je jog, sinon je prends 30-45 min pour écrire. Cette écriture m’aide à recueillir mes idées, développer des projets ou simplement rendre ma tête plus claire. À propos de la course: celle-ci a à peu près le même effet que l’écriture. Je trouve mes meilleures idées en courant et l’effort physique me garde focussée et fit. Je vous conseille fortement d’inclure une activité physique quotidienne à votre horaire.

10:00: j’attaque courriels, projets. C’est le début de ma journée de travail, jusqu’à environ 16:30. Je commence toujours par réviser mon horaire de la semaine.

Pour mon horaire professionnel, j’utilise encore et toujours la technique Pomodoro décrite ici. Je tente d’accomplir en premier ce qui prend moins de temps ou, si je suis en forme, ce qui est le plus difficile à faire (émotionnellement ou au niveau de la concentration.) Je fais rarement de la négociation un vendredi 😉

J’aimerais parfois me lever à 5:30 et commencer à travailler plus tôt, cependant ça ne serait pas pratique pour moi: d’abord, je suis une lève-tard et mon peak de créativité est vers 21h. Ensuite, mon mini se lève à 5h30, ce qui ne me donnerait pas plus de temps de travail 😉 J’ai donc décidé il y a de ça quelques temps de travailler certains soirs quand je me sens plus en forme. Je suis tranquille et très productive pendant ces 3-4 heures tardives.

À vous la parole!

À quoi ressemble votre routine matinale? Quelles tâches y avez-vous incorporées?

La minute de Maman Yoga

respire

Bon mardi !

La pleine lune de dimanche dernier influence encore nos énergies. Comme disait si bien mon grand-père paternel : « bouge tranquille ! ». Et bien le yoga nous préconise la même chose. Le yoga considère les phases lunaires et nous invite à éviter la pratique des postures, pour favoriser celle des respirations, de la méditation et de la récitation de mantras. Afin de canaliser l’énergie mentale et les émotions qui sont à leur apogée lors des pleines lunes.

Cela concerne bien évidemment notre créativité. Les idées foisonnent peut-être pour vous en ce moment, et d’une façon plutôt éparpillée. Normal : en ce moment, votre énergie vitale est puissante, mais toute concentrée dans le haut de votre corps et il est dur de s’ancrer. Alors dans la chronique d’aujourd’hui, je vous invite à privilégier la concentration et à lever le pied sur l’action. Ce n’est pas un bon temps pour prendre de grandes décisions ou engager de nouvelles démarches pour vos projets.

C’est un temps pour canaliser toute cette puissante énergie et la transformer en source de créativité pour les jours suivants. Voici un pranayama (technique de respiration et d’expansion de l’énergie vitale) tout indiqué aujourd’hui : Samavritti (sama = même, égal ; vritti = vague, fluctuation). On la nomme souvent en français : la respiration carrée. Ici, je vous la propose sur 4 temps, mais vous pouvez l’adapter en fonction de votre souffle.

 

Maman_Yoga_Pranayama_calme_détente

 

Pour les mamans, c’est une technique aussi très appréciée lorsque l’on se sent submergée face aux demandes ou aux rythmes des enfants. Et à proposer aux enfants (sans faire les rétentions) lorsqu’ils traversent de grosses émotions.

Vous avez des commentaires, des suggestions, je vous accueille avec soin lien@mamanyoga.com

Pour plus d’info et d’inspirations : mamanyoga.com / Facebook / Google+

À la joie de créer !

Sergine

Maman-YogaSergine, alias Maman Yoga, est engagée dans la voie du yoga et de l’accomplissement de soi depuis 2006 et maman d’un grand maître de 2 ans et quelques poussières d’étoiles. C’est  une «mompreneure», qui a à coeur de nourrir la communauté grâce à son expertise et à sa créativité. Grâce à La minute de Maman Yoga, elle vous offre des outils de yoga simples, pragmatiques et efficaces pour augmenter votre vitalité, votre sérénité et votre créativité… en 1 mn ! RDV les mardis, aux deux semaines. OM

La minute de Maman Yoga

maman yoga
Crédit image: @stephynow

Maman-Yoga

Bonjour chères créatrices, ici Sergine, alias Maman Yoga. Je suis en grâce que Valérie ait accueilli mon envie d’infuser des capsules bien-être sur son bel espace Rose Flash. Je suis engagée dans la voie du yoga et de l’accomplissement de soi depuis 2006 et maman d’un grand maître de 2 ans et quelques poussières d’étoiles. J’adoooore ma réalité et ce, avec tous les défis qu’elle comporte ! Comme vous, je suis avant tout une «mompreneure», qui a à coeur de nourrir la communauté grâce à son expertise et à sa créativité.

Grâce à La minute de Maman Yoga, je vous offre des outils de yoga simples, pragmatiques et efficaces pour augmenter votre vitalité, votre sérénité et votre créativité… en 1 mn ! RDV les mardis, aux deux semaines. OM

Aujourd’hui, je vous partage un pranayama aussi simple qu’efficace, très apprécié en période de chaleur, à l’extérieur comme à l’intérieur du corps. À pratiquer au boulot ou en famille… Pranayama est un terme sanskrit qui désigne les techniques du souffle et de l’expansion de l’énergie vitale.

Maman_yoga_sitali_pranayama_chronique_Rose_Flash

Vous avez des commentaires, des suggestions, je vous accueille avec soin lien@mamanyoga.com

pour plus d’info et d’inspirations : mamanyoga.com / Facebook / Google+

À la joie de partager !

Sergine

Les salades, santé ?

salade maison santé
Bonjour les roses,

Aujourd’hui, je vous partage quelques petits trucs pour rendre vos salades plus santé! Qu’on se le dise tout de suite, cette petite reine de la verdure peut parfois cacher sous sa tonne de vinaigrette une quantité phénoménale de calories. Je tiens à vous aviser, je ne suis pas chaude de la comptabilité alimentaire, mais tout de même, il y a certains petits changements que l’on peut apporter et qui feront toute la différence.

Saviez-vous qu’une salade césar peut contenir à elle seule plus de calories qu’une bonne frite? Entre vous et moi, même si la qualité de nutriments contenus dans la salade est plus bénéfique qu’une patate, niveau gustatif et psychologique, je sais pas pour vous, mais moi, j’opterais définitivement pour la frite! 🙂 Vous comprendrez que la salade n’est donc pas toujours le meilleur choix lorsque l’on veut atteindre un objectif de mise en forme précis.

Voici quelques conseils qui vous permettront de réduire considérablement le nombre de calories :

  • Préparez des vinaigrettes à base de yogourt nature au lieu de la traditionnel mayonnaise ou encore faire un moitié, moitié (promis, personne ne s’en rendra compte 😉 )
  • Remplacez la moitié de la quantité d’huile demandée par de l’eau ou encore un jus de fruits, de légumes ou tomates
  • Au restaurant, demandez la vinaigrette à part et trempez sa fourchette à chaque bouchée.
  • Essayez simplement de mettre du vinaigre balsamique blanc.  Son goût est un peu plus sucré que le vinaigre balsamique traditionnel et 1 c. à soupe contient en moyenne 8 calories.
  • Si vous réduisez la quantité d’huile, ajoutez des ingrédients qui donneront plus de goût : échalotes, ail, radis, des épices, etc…
  • Si votre salade contient du fromage, optez pour un fromage plus fort mais mettez-en en moindre quantité
  • Faites vos propres vinaigrettes, même si celles du commerce sont moins caloriques, leurs listes d’ingrédients laissent souvent à désirer

Je vous laisse avec 4 petites recettes de vinaigrettes simples à réaliser, succès garantit!

VINAIGRETTE DE BASE

  • 3 c.à soupe d’huile de votre choix
  • 3 c. à soupe d’eau ou de jus
  • 2 c.à soupe de vinaigre au choix
  • 2 c. à thé de moutarde de Dijon
  • 1 gousse d’ail émincé
  • 1 c. à thé de miel ou sirop d’érable
  • Sel et poivre au goût

Mélanger tous les ingrédients sauf l’huile.  Ajouter l’huile en filet en brassant constamment.
salades vinaigrette érable-dijon
VINAIGRETTE À L’ÉRABLE

  • 4 c. à soupe d’huile d’olive
  • 3 c. à soupe ½ de sirop d’érable
  • 4 c.à soupe de vinaigre blanc
  • ½ c. à thé moutarde de Dijon
  • 1 c. à thé de sel d’oignon
  • ½ c. à thé de poudre d’ail
  • ½ c. à thé de graines de céleri
  • Poivre au goût

Mélanger tous les ingrédients sauf l’huile. Ajouter l’huile en filet en brassant constamment.

VINAIGRETTE AU VINAIGRE DE FRAMBOISE

  • 3 c.à soupe d’huile d’olive
  • 3 c. à soupe d’eau
  • 2 c.à soupe de vinaigre de vin rouge à la framboise
  • 2 c. à thé de moutarde de Dijon
  • 1 gousse d’ail émincé
  • 1 c. à thé de miel
  • Sel et poivre au goût

Mélanger tous les ingrédients sauf l’huile. Ajouter l’huile en filet en brassant constamment.

VINAIGRETTE LIME-GINGEMBRE

  • Jus et zeste d’une lime
  • Gingembre frais râpé au goût
  • 1 c. à soupe de sirop d’érable
  • 1/4 tasse environ d’huile d’olive
  • 1 gousse d’ail haché
  • Sel et poivre

Mélanger tous les ingrédients sauf l’huile. Ajouter l’huile en filet en brassant constamment.

J’espère que ces 4 petites recettes vous feront apprécier vos salades cet été!

Bonne journée les filles,

Rachel xox

Pour me contacter : rachel@180degres.ca

 

Artisans: comment bâtir une relation avec votre clientèle

numbers fingers
Saison estivale = saison des expositions! — Partie 3

Oui oui, j’ai gardé le plus important pour la fin: VOUS!

Comme je vous le disais dans mon billet précédent, une des raisons qui me poussent à participer à des salons et expositions, c’est le contact direct avec mon monde. L’aspect humain. Recueillir les commentaires des clientes, savoir quel modèle elles préfèrent, si tel ou tel modèle est agréable à porter, etc.

Et je ne m’en cache pas, j’en suis même fière {face de fille un peu gênée!}, on me dit souvent que je suis souriante, accueillante et que j’ai l’air heureuse d’être là (c’est le cas!).

Ce qui m’amène au sujet de ce billet: votre attitude.

Oui, vous êtes là pour présenter et vendre vos produits, mais tout passe par VOUS. Je ne vous dis pas de vous transformer en «vendeuse-qui-vendrait-un-frigo-à-un-esquimo», nenon! Simplement d’adopter une attitude ouverte, positive et communicative. C’est le secret pour bâtir une relation solide avec votre clientèle.

Attitude ouverte
  • Soyez visible et accessible! Exit l’artisan assis dans le coin du kiosque, priant pour que les clients ressortent au plus vite.
  • Laissez entrer les gens dans votre bulle créative, ne créez pas une sorte de barrière à l’entrée, qui fait souvent que le visiteur est gêné de regarder.
  • Décroisez vos bras! (Saviez-vous que les bras croisés sont un signe de fermeture sur les autres et ce qui vous entoure? hihi!)
  • Ayez l’air (soyez) occupé, mais pas trop. Vous pouvez apporter de quoi vous affairer à vos créations, mais attention de ne pas envahir l’espace, et surtout, mettez le tout de côté lorsqu’un visiteur requiert votre attention.
  • Rangez votre téléphone intelligent. (Est-ce que je pourrais souligner ce point, et aussi le mettre en gras?!) Je sais, ces petits joujous technos peuvent être pratiques et distrayants, mais on va se dire les vraies affaires. Un artisan la tête penchée, en train de pitonner sur son téléphone ou sa tablette, c’est pas chic et pas invitant (mais je suis certaine que j’ai pas besoin d’élaborer davantage, eihn? 😉 ).
Attitude positive
  • Ne soyez pas CET artisan indifférent, ennuyé ou grognon. Rien de mieux pour que les visiteurs passent au kiosque suivant.
  • Gardez le sourire malgré une météo moins favorable, une installation qui fût laborieuse, ou tout autre irritant (y’en a toujours, on le sait!)
  • Assoyez-vous droit (Combien d’exposants j’ai vu, tout simplement affalés sur leur chaise, avec un visage qui semblait dire «J’ai hâte que ça finisse»)
  • Propagez votre bonne humeur autour de vous en communicant et échangeant avec les autres exposants (belle façon de créer des liens!)
Attitude communicative
  • Dîtes bonjour, c’est la moindre des choses! Personnellement, je salue même les personnes qui ne font que passer devant et rapidement.
  • Établissez un contact visuel d’abord, engagez la conversation par la suite.
  • Dosez le discours! On se questionne beaucoup à savoir si l’on doit inconditionnellement expliquer notre démarche artistique, «vendre» nos produits, parler de nous, etc.
    Moi j’ai un conseil: apprenez à vous ajuster en fonction du type de personne qui est devant vous. Le but n’est pas de donner un max d’infos en peu de temps. Il ne s’agit pas d’un picth de vente ni d’une pub télé. Moi je vois ça comme un échange entre le visiteur et vous.
    Il vient vers vous? saluez-le gentiment!
    Il démontre de l’intérêt? donnez-lui un peu d’informations.
    Il pose une question? renchérissez! Et ainsi de suite…
    Selon moi, un visiteur sera d’abord séduit par votre approche-client, ENSUITE par vos créations.
  • Passez en mode «écoute». Parler c’est beau, mais écouter c’est mieux! Comme je le disais juste ici, vous avez l’opportunité de connaître les goûts, attentes et commentaires de vos clients; saisissez-la!

—-

Vous avez manqués les deux premiers billets de cette série? Bonne nouvelle, il n’est pas trop tard! J’y jase entre autres de présentation visuelle, et (attention, sujet «catégorie business»!) de rentabilité.

Je vous souhaite une saison d’expositions agréable et profitable à tous les niveaux! La mienne débute bientôt et j’ai TRÈS hâte!

Si vous avez des suggestions ou questions, inscrivez-les ci-dessous dans les commentaires. J’ai hâte de vous lire! Et qui sait, cela m’inspirera et me guidera peut-être pour de futurs billets!

Artisans: comment choisir, mettre de l’avant et rentabiliser vos expositions

cochon-banque-piggy-bank-700x466
Saison estivale = saison des expositions! — Partie 2

Chose promise, chose due! Me revoici avec le deuxième article d’une série de 3, rassemblant mes conseils et astuces pour une sortie 100% réussie.

Cette semaine, je vous partage quelques idées concernant entre autres le choix des événements, la rentabilité (pas seulement en argent!), et la fidélisation de votre clientèle.

LA question qui se fait le plus entendre dans mon réseau d’artisans

Participer à une (cette) exposition, est-ce que ça vaut VRAIMENT la peine (le coût)? Parlons chiffres un peu (je l’avoue, c’est loin d’être ma partie préférée!)

Le coût total de la participation à un événement est une chose à laquelle beaucoup ne pensent pas lorsqu’ils calculent leur bénéfice net.

Oui, il y a le coût de l’espace, qui varie d’un endroit à l’autre. Mais qu’en est-il du matériel promo, des frais de publicité, des décorations de stand, du temps passé à penser et élaborer votre présentation, etc.

Selon moi, la meilleure stratégie pour obtenir un retour sur cet investissement, c’est de participer à plusieurs expositions. À titre d’exemple, si vous participez à 10 événements chaque année, tout le matériel procuré et préparé pour votre kiosque vous coûtera 1/10 de son coût initial lorsque vous calculez le retour sur investissement. Ce qui veut dire que le pourcentage de profit pour chaque article est encore plus grand.

Choisir le bon événement

Participer à plusieurs expositions et salons vous permettra de faire des essais, et ainsi mieux déterminer quel genre d’événement fonctionne bien pour vous. Si par exemple vous songez vous inscrire à un salon l’an prochain, n’hésitez pas à y faire un tour auparavant, en tant que client, et profitez-en pour faire une analyse:

  • Est-ce que les créations offertes correspondent au style que vous offrez?
  • Quelle est la qualité et l’uniformité des exposants présents? (J’ai remarqué que les salons qui procèdent par sélection offrent un événement de meilleure qualité dans l’ensemble.)
  • La clientèle a-t-elle le profil de votre clientèle-cible? Serait-elle susceptible d’être intéressée par vos créations?
  • Y’a-t-il beaucoup d’artisans oeuvrant dans le même secteur d’activité que vous? (concurrence potentielle)
  • Est-ce que l’endroit semble populaire et achalandé?
  • L’événement a-t-il bénéficié d’une publicité suffisante (promotion = intérêt de la part du public = gage d’un plus grand succès)
Annoncez vos intentions et invitez votre réseau

Une grande partie du succès d’un événement repose sur l’achalandage. Alors que les organisateurs font habituellement la promotion de l’événement, votre rôle est tout aussi important.

Activez votre réseau d’amis, de collègues et de membres de votre famille! Que ce soit en passant par les réseaux sociaux, votre site web ou blogue, ou même une infolettre, assurez-vous d’informer le plus de gens possible autour de vous.

Vous pouvez également faire une promotion spéciale pour inciter les gens à venir vous rendre visite. Servez-vous des réseaux sociaux et du web pour annoncer le tout. Voici deux exemples:

  • Offrez un petit cadeau aux 20 premiers visiteurs chaque jour du salon.
  • Créez un coupon à imprimer, et offrez un rabais à tout client qui présentera son coupon lors de sa visite.
Des ventes $$$, mais quoi d’autre?

Ensuite vient cette autre grosse question! À part faire des ventes, y’a-t-il d’autres avantages à participer à des événements?  Eh bien, voici ce que moi j’en retire comme +++ (à part bien sûr tout le plaisir entre artisans, les rencontres et le réseautage!)

Le contact direct avec ma clientèle

Il me permet de recueillir toutes sortes d’informations qui m’aident ensuite à mieux répondre aux attentes de ma clientèle, à cibler leurs goûts, et ainsi faire grandir mon entreprise dans la bonne direction.

Et, est-ce que je vous ai parlé de la méga dose d’amour et de motivation que je mets dans mes bagages une fois un événement terminé!?

La possibilité de présenter mes produits en «vrai»

On est à l’ère des nouveaux médias et de la vente en ligne, mais qu’on se le dise: rien de plus vendeur que de voir une création «live»! J’adore présenter mes produits, raconter brièvement mon cheminement artistique, parler des techniques et matériaux que j’utilise, etc.

Rencontrer des gens et les laisser essayer mes bijoux, c’est le meilleur moyen pour moi de faire connaître mon entreprise. C’est le genre d’interaction qui ne peut être reproduit lors d’un achat en ligne. Lorsqu’un client est conquis et repart avec ma carte d’affaires, ensuite se produit un phénomène unique: le bouche à oreilles (Psst! Saviez-vous que s’il y a UNE seule stratégie marketing à maîtriser, c’est celle-là? Valérie en parle juste ici!) Le client se souviendra de mes créations, mais également de la personne, l’artisan, et mieux encore: il voudra partager sa découverte et en parlera dans son réseau.

Pensez rentabilité à long terme

Un visiteur qui n’achète pas sur le moment pourrait très bien devenir un client fidèle plus tard. Chaque fois que je prends part à une exposition, les retombées se font sentir à court, moyen et même long terme. L’an dernier, une dame m’a contactée pour une création personnalisée, 5 mois après avoir pris ma carte lors d’un événement estival. D’autre part, plusieurs commandes en ligne proviennent de clients qui m’ont découvert et qui ont fait un premier achat lors d’une exposition. Ils connaissent maintenant mes créations, la qualité de mes produits, et ils sont maintenant plus confiants pour acheter en ligne.

En terminant, je vous partage 4 astuces pour favoriser les retombées à moyen et long terme, et pour fidéliser ma clientèle (parce que c’est ÇA, le secret!):

  • Je donne toujours 2 cartes d’affaires: en les remettant, je propose au visiteur d’en garder une pour lui et d’offrir la deuxième à quelqu’un de son entourage.
  • Avec tout achat, j’offre un coupon donnant droit à un rabais lors d’une prochaine commande en ligne. Il m’arrive même d’offrir un deuxième coupon (oui oui, vous avez deviné! Pour que le client le donne à un ami! hihi!)
  • Je propose aux visiteurs de laisser leur nom et courriel sur ma liste d’envoi (je prévois toujours une tablette et un stylo. Ainsi, ils seront informés des nouveautés et promotions en priorité.
  • J’organise un tirage: j’offre à chaque client qui a effectué un achat de déposer sa carte d’affaires ou nom et coordonnées sur un carton, que je collecte dans un bocal. À la suite de l’exposition, je fais un tirage et offre un bijou en guise de prix.

—-

Si vous avez manqué l’article de la semaine dernière, où je parlais entre autres de la présentation, vous pouvez le lire juste là!

N’hésitez pas à partager cet article, et à nous faire part de vos commentaires. Parce qu’entre créatifs, on se comprend! 😉

Chronique santé

CHRONIQUE SANTÉ – C’EST UN DÉPARTrachelcloutier

Bonjour à vous, la tribu des roses,

Je me présente, Rachel Cloutier, maman de 2 enfants, étudiante à l’université, entraîneur personnel et présidente de chez 180degrés! Quand Valérie m’a approché pour faire une chronique santé-entraînement sur le blog de Rose Flash, j’ai littéralement explosé de bonheur! WOW mais quel privilège ! C’est donc avec une immense joie et le cœur remplit de gratitude que je vous partagerai mes astuces de maman-étudiante-entrepreneure tentant comme vous toutes, de trouver un équilibre dans cette éternelle course contre la montre.

Je vous rassure tout de suite, je ne suis pas de celles qui prônent les régimes!  Je suis d’avis qu’il est possible de bien manger sans capoter et d’obtenir des résultats sans se sentir privé!

Je dois l’admettre, même si je suis dans le domaine, j’en ai plus qu’assez d’être bombardée de publicités sur mille et un nouveaux régimes à la mode! J’en ai marre de toutes ces photos de corps de femmes parfaites qu’on affiche dans les divers magazines comme si le bonheur se trouvait là…

Non, pu capable, pu capable, pu capable!! Vous l’ai-je dit que je n’étais plus capable ? 😛

Si à la place, l’emphase était mise sur le bien-être et le plaisir ? Parce que oui, s’entraîner peut  être amusant et bien manger peut être délicieux, il suffit simplement de trouver ce qui nous plaît dans tout ça!

Alors voilà, mes chères lectrices, c’est avec cette vision, celle du bien-être et du plaisir, que je ferai ces chroniques, qui, je l’espère vous plairont!

À vos marques, prêtes, et c’est partie mon kiki! 😀

Voici une petite routine d’entraînement à faire à la maison et qui se fait partout!

Pour la télécharger, cliquez ici ou sur la photo juste en dessous! 🙂

ExerciceBras

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec moi à rachel@180degres.ca

Rachel
www.180degres.ca

Artisans: mes conseils pour une exposition préparée et une table bien présentée!

list checklist exposition artisan
Saison estivale = saison des expositions!

Si vous êtes comme moi, vous passez beaucoup de temps dans votre atelier, à préparer un bel inventaire, mais est-ce que cela signifie que vous êtes vraiment prête à tous les niveaux? En tant que créatifs, on a tendance à se concentrer sur notre art et négliger le reste un tantinet.

L’artisane en moi a pensé vous partager quelques trucs et conseils afin que votre expérience soit mémorable, agréable et rentable.

En prenant part à différents événements depuis quelques années,  j’ai beaucoup appris. Je vous propose donc un premier billet d’une série de 3, portant sur différents aspects de la vie d’exposante, question de partager tout ça avec vous! Cette semaine, jasons PRÉPARATION et PRÉSENTATION!

Votre image d’entreprise (et/ou d’artisan!) et tout ce qui l’entoure
  • Je ne le dirai jamais trop (oui, je suis graphiste!): votre image, c’est la clé! Avec vos créations, c’est ce que les visiteurs garderont en tête. C’est LE moyen de vous démarquer, et c’est particulièrement important si vous oeuvrez dans un domaine où il y a beaucoup de concurrence (si vous faites des bijoux, vous savez de quoi je parle!)
  • Affichez vos couleurs à l’aide d’une bannière ou affiche. Positionnez celle-ci en vous assurant qu’elle sera visible même une fois l’endroit envahi de visiteurs. De grâce, oubliez la petite affiche épinglée au rebord de votre table!
  • Si vous optez pour une bannière sur vinyle ou bannière autoportante/déroulante, rentabilisez votre investissement en y allant avec un contenu simple et des éléments qui dureront. Par exemple, si vous proposez une nouvelle collection sur une base saisonnière ou annuelle, les photos de vos produits seront vite «moins d’actualité», ce qui fera vieillir votre bannière plus rapidement.
  • Assurez-vous d’avoir suffisamment de cartes d’affaires, et que celles-ci aient une allure pro! (JA-MAIS de cartes homemade ou encore pire… de petits bouts de papier!) Votre carte est le seul outil de communication entre vous et le client potentiel qui la ramènera à la maison. C’est probablement grâce à cette carte qu’il pourra éventuellement passer une commande, vous retrouver sur les réseaux sociaux, etc. (Et OUI, c’est tout-à-fait possible d’avoir une carte professionnelle, même avec un budget limité).
  • Disposez des cartes d’affaires sur votre table, bien en évidence et de façon à ce que ce soit facile d’en prendre une sans gêne ou sans avoir peur de tout faire tomber autour!
  • Qui dit cadeau (ou achat) dit emballage! Sans que ce soit nécessairement très élaboré, proposez au client qui fera mention que «c’est pour un cadeau», un joli petit sac ou une boîte, du papier de soie et un ruban.
Votre présentation
  • Optez pour une présentation ni trop éparpillée, ni surchargée. Ne tentez pas à tout prix de placer tout votre inventaire sur votre table. Vous aurez toujours le loisir de mentionner à un client que vous avez davantage de choix, d’autres modèles, d’autres couleurs, etc.
  • Chaque item doit être bien mis en valeur. Mon truc : Pour m’assurer que ma présentation est équilibrée, je consacre environ 10% à 15% de l’espace (donc ex.: 1 déco pour 10-12 bijoux) à des éléments décoratifs, petits objets, cadres photos, fleurs et plantes, etc. En plus d’enjoliver votre kiosque, ils ajoutent de la personnalité.
  • Pensez à vous munir d’une jolie nappe. Optez pour un très grand format, que vous pourrez adapter ou plier selon la grandeur de table (d’un événement à l’autre, les tables sont souvent différentes). Mon truc : J’ai longtemps utilisé un drap plat uni, que j’avais réussi à dénicher dans la bonne couleur! Vous pouvez également utiliser du tissu au métrage, une solution peu coûteuse et efficace.
  • Pour visualiser, rien de mieux que de tester! N’hésitez pas à transformer votre table de salle à diner en table d’exposition. Préparez votre présentation en faisant un petit croquis et faites votre mise en place, comme si vous y étiez. Vous pourrez ainsi vous projeter, ajuster si nécessaire, prendre une photo que vous apporterez en référence pour le jour J, et surtout vous dire… Yé, un stress de moins! Et ah oui! En plus, vous n’en reviendrez pas à quel point votre kiosque sera vite monté, une fois le tout pratiqué!
Sur ma liste de choses à ne pas oublier
  • Votre inventaire ET une liste détaillée de celui-ci
  • Nappes (j’en apporte toujours plus d’une, au cas où…)
  • Petite caisse, porte-monnaie sécuritaire ou ceinture de taille/tablier
  • Monnaie en quantité suffisante
  • Calculatrice
  • Terminal pour paiement par cartes. (L’été dernier, j’ai fait la découverte de l’outil et application SQUARE. C’est gé-nial! Il s’agit d’un petit dispositif vous permettant d’accepter, au moyen d’un téléphone intelligent ou d’une tablette avec connexion internet, les paiements via cartes de crédit.)
  • Miroirs + nécessaire pour les nettoyer (j’en ai toujours 2 sur ma table, et je m’assure qu’ils soient impec’ en tout temps)
  • Lotion solaire, chapeau et lunettes
  • Toile de plastique (un must pour les épisodes imprévus de pluie!)
  • Nécessaire d’éclairage et rallonge électrique

En plus des items ci-haut, j’ai toujours avec moi mon kit de survie! Parce que chaque organisation est différente et que j’aime pouvoir improviser et me débrouiller, je me suis faite une trousse pour mes installations. Je suis toujours heureuse de l’avoir sous la main. Elle contient diverses petites choses dont je pourrais avoir besoin. Par exemple, de la gommette, du ruban adhésif, de la corde, des ciseaux, des punaises, des épingles à linge (pratique pour la nappe par les jours venteux!), des épingles de sûreté, des petits cartons et des feutres (il m’arrive de bricoler de petits écriteaux à la dernière minute), etc.

La semaine prochaine, je vous dévoile mes trucs pour rendre une sortie profitable en ventes, mais également bénéfique pour votre réseau, votre marketing et vos promos!

N’hésitez pas à partager cet article, et à nous faire part de vos conseils dans les commentaires ci-dessous. Parce qu’entre créatifs, on se comprend! 😉

{Un lunch avec} Joëlle Prud’homme de La Vie sur Papier

un-lunch-avec-joelle-prudhomme

Votre nom

Joëlle Prud’homme

Votre entreprise (et site web)

La vie sur papier (www.laviesurpapier.com), je créé des outils d’organisation personnalisés pour tous les besoins! Aussi sur Facebook (https://www.facebook.com/LaVieSurPapier)

Vous habitez

Le 450 forever! Je suis présentement à Laval mais je rêve d’habiter les Laurentides. On est deux amoureux des rénovations alors on déménage aux deux ans depuis quelques années. Peut-être la prochaine sera la bonne…

À quelle heure on lunch?

Quand le shake me pogne: malheureusement, j’ai tendance à devenir zombie et complètement envoûtée par mon écran d’ordinateur.

Ce que vous mangez typiquement?

Rien d’extraordinaire, ça comprends souvent des oeufs (ici du pain doré), parce que c’est facile et vraiment trop rapide!

Votre gourmandise de ces temps-ci

Je me gâte avec un Chaï Latte et des amandes enrobées de chocolat!

Vous bossez sur quoi présentement?

Un beau gros changement! Vu que mon entreprise n’a que quelques mois d’existence, je peaufine encore mon branding. Alors, en ce moment, je m’improvise styliste et photographe en essayant de relooker mes produits et mon site web. Le dévoilement bientôt (j’espère)!

•••
Merci Joëlle! Vous avez des recettes de pain doré à nous partager? N’hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous… et soyez une perle: PARTAGEZ dans vos réseaux, le karma sur le web vous reviendra en triple 😉

Faut-il se préparer pour ses vacances lorsqu’on est en affaire?

vacances

Mathias et moi, on se la joue vacances-style 😉 Sans blague, mon mini m’a aidé à monter cette capsule web. On y jase de comment se préparer pour un départ de vacances et on vous donne des trucs avant-pendant-après. Il est sensass n’est-ce pas?

Évidemment, je vous avise que je (Valérie) serai en vacances du 20 juin au 7 juillet inclusivement. Les activités ne cesseront pas complètement, mais les tâches admin / demande de soumission / courriel seront repportées à mon retour. Si vous avez une URGENCE vous pouvez me contacter via urgence@roseflash.ca, et je jugerai si urgence il y a 😉

Qu’avez-vous prévu pour vos vacances les filles?

Lectures inspirantes pour entrepreneures en vacances (ou pas!)

lecture vacances entrepreneures rose flash
On le sait toutes: une entrepreneure en vacances n’est JA-MAIS totalement-entièrement-à 100% en vacances!

Y’a cette petite partie de nous qui aime faire le point, qui prend le temps pour une réflexion, ou encore qui profite de cette période pour dévorer un livre.

Si vous êtes comme moi, la lecture joue un rôle important dans votre vie personnelle et professionnelle. Je lis depuis toujours, sur à peu près tous les sujets, mais j’affectionne particulièrement les mots qui font réfléchir, évoluer.

Le genre de bouquin qu’on referme avec un sentiment de satiété, une grosse dose d’inspiration, une impression de «tout est possible». Je vous partage 4 suggestions lecture qui m’ont apporté tout ça (et que je relirai certainement un jour!) ainsi que LE livre qui sera dans mon sac de plage cet été!

1414854-gf
Le guide du travailleur autonome 3.0 — Jean-Benoît Nadeau

Parce que tout y est ultra-complet, pertinent et surtout, ponctué d’une belle touche d’humour!

•••

826583-gf
Libérez votre créativité — Julia Cameron

Parce que l’enfant-artiste dort toujours quelque part en nous (et NON, ce n’est pas un livre dédié uniquement aux artistes!)

•••

1490374-gf
À prendre ou à laisser: les conseils d’un dragon pour réussir en affaires — François Lambert

Pour la formule «tranche de vie» présentée sous forme de courts récits qui se dévorent (l’ai pas encore fini!) et dont les leçons à tirer sont efficaces.

•••

1197010-gf
Go! Lancez-vous! — Seth Godin

Parce qu’on ne devrait jamais laisser nos peurs diriger notre vie (merci Val de m’avoir fait découvrir cet auteur fabuleux!)

•••

1174526-gf
Les 5 grands rêves de vie — John P. Strelecky

Celui-ci sera ma lecture des vacances 2014!

Et c’est en fait une double-suggestion parce que je vous recommande chaudement un autre titre du même auteur, un must: Le Why Café. Il s’agit d’un best-seller vendu en plus de 300 000 exemplaires et traduit dans 18 langues.

•••

Vous avez lu un livre qui a influencé votre parcours, vous aussi? Partagez-nous votre plus récent coup de cœur «lecture» ici, dans les commentaires.

Audrey

 

{Un lunch avec} Tania Boucher – Hypnothérapeute

un lunch avec Tania Boucher

Votre nom

Tania Boucher

Votre entreprise (et site web)

Hypnothérapeute (www.taniaboucher.com) et sur Facebook: https://www.facebook.com/taniaboucherhypnotherapeute

Vous habitez

St-Amable, j’ai 3 bureaux: Ste-Julie, Varennes et McMasterville

À quelle heure on lunch?

12:00

Ce que vous mangez typiquement?

Salade ou sandwich. Aujourd’hui, sandwich fromage de chèvre, roquette et tomates séchées.

Votre gourmandise de ces temps-ci

framboises enrobées de chocolat noir

Vous bossez sur quoi présentement?

Présentement, je travaille à rendre l’hypnose thérapeutique plus accessible à tous, par le biais d’ateliers de groupes sur des thèmes précis( insomnie, perte de poids, fibromyalgie, etc.) Pour en savoir plus, souscrivez à mon infolettre via mon site ou à ma page Facebook.

•••
Merci Tania! Vous avez des questions pour Tania? N’hésitez pas à utiliser les commentaires ci-dessous… et soyez une perle: PARTAGEZ dans vos réseaux, le karma sur le web vous reviendra en triple 😉

Vos finances: transformez votre Bad Romance en Empowerment!

argent et finances

Je vis de l’anxiété depuis que je suis en affaire, et la cause principale est ma gestion des finances. Dans la prochaine capsule web, je vous partage mes 4 trucs qui m’ont permis de retourner mon approche et de rendre ma «bad romance» (cue musique!) avec l’argent en vie de couple harmonieuse 😉

Psst! Inscrivez-vous à la chaîne Youtube ci-dessous:

J’aimerais rajouter que de faire un plan d’action et de redresser vos finances demandent de la DISCIPLINE! C’est pas facile, et c’est pour cela que je vous conseille de vous taper une mini thérapie avec vous-même avant de procéder pour comprendre vos patterns émotifs.

Si vous êtes comme moi, votre égo va rouspéter et vous saboter: l’exercice n’est pas si loin de celui de l’entrainement pour un marathon. Au début, on ne croit pas qu’on puisse courir SI longtemps! Puis on court, et notre égo tente de nous persuader de tout lâcher. C’est à bout de persévérance, de discipline et de focus qu’on parvient à finir une course. On est là pour la long run les filles! Le final nous donne de la confiance, de l’empowerment, une paix d’esprit et surtout une indépendance.

[Tweet “Redresser ses finances équivaut à courir un marathon: même efforts, même récompenses émotives”]

Ah oui, le livre dont je vous parle dans le vidéo s’appelle Money, a love story.

À vous la parole!

Avez-vous de l’anxiété (ou tout autre sentiment négatif) vis-à-vis vos finances? Comment vous faites pour la vaincre?

5 trucs pour mieux vendre sur Etsy

ecran doodle etsy
Ici Audrey l’artisane

Mon dernier weekend en fut un d’entraide et de bons moments passés entre créatrices. Il s’est terminé avec un chouette brunch rempli d’échanges de trucs, de tapes dans l’dos (let’s go girls, on lâche pas!) et de jasette bien sûr. Une de nos nombreuses discussions portait sur Etsy. J’aime ! Non, j’ADORE Etsy! C’est un portail qui donne vitrine à tout artisan de fait-main souhaitant vendre en ligne les fruits de sa créativité. (Psst! les magasineuses! C’est aussi comme une méga-giga boutique remplie de belles et uniques trouvailles!)

Avec mes bijoux, j’y ai pignon sur rue depuis quelques années. J’ai vu Etsy évoluer, s’améliorer, mais aussi ET surtout gagner en popularité.

Il devient de plus en plus ardu de se démarquer et de s’y faire remarquer. J’ai donc pensé vous partager 5 conseils qui pourraient vous être utiles si vous êtes Etsyiennes ou si vous songez le devenir.

La précision

Pourquoi? Un acheteur potentiel cherche souvent quelque chose d’assez précis, et en plus, il est pressé! C’est en grande partie grâce à votre rigueur dans la rédaction de votre fiche-produit qu’il trouvera VOTRE création!

Comment? Rédigez des descriptions claires, précises et complètes, incluant les dimensions de l’item au besoin. Pensez à des titres éloquents, attirants et incluant des mots représentatifs de votre création. Vous avez droit à 13 mots-clés : utilisez-les TOUS! Allez plus loin que la couleur du collier! Ajoutez le nom de votre boutique, des adjectifs… vous pouvez même combiner quelques mots dans un seul mot-clé.

Oui, tout ça prend du temps. Mon truc? Créez une fiche-type pour chaque catégorie de produit. Une base que vous pourrez copier-coller ou dupliquer lorsque vous ferez des ajouts à votre boutique.

La constance

Pourquoi? Lors d’une recherche par mot clé, ce sont, par défaut, les articles les plus récents qui s’affichent en premier. Plus vous ajoutez des articles souvent, plus vous vous donnez la chance de figurer dans les premières pages des résultats d’une recherche.

Comment? N’attendez pas d’avoir une tonne d’articles pour vous lancer. Planifiez en conséquence afin que votre boutique ne soit jamais dégarnie, toujours remplie à quantité égale, et favorisez l’ajout de nouveautés sur une base régulière.

La beauté de la chose? Vous savez cette nouvelle création que vous ajoutez à votre boutique? Go, partagez-la sur les différents réseaux sociaux! Belle occasion de rester active partout à la fois! Activité = Visibilité!

L’aspect visuel

Pourquoi? Sur Etsy comme ailleurs, l’image de votre entreprise devrait refléter ses valeurs et la qualité de vos produits. Quant à vos photos, elles sont l’unique lien visuel entre le client et votre création.

Comment? L’image professionnelle se traduit par le logo, mais également par plusieurs petites choses comme l’uniformité. Si par exemple vous êtes présents sur Facebook ou autres réseaux sociaux, veillez à ce que votre image soit liée et similaire d’un endroit à l’autre. Rassurant et top-pro!

Assurez-vous que vos photos soient le meilleur reflet possible de votre création, que ce soit au niveau des couleurs, du format, etc. Favorisez une lumière naturelle pour la prise de vos photos. (P’tit secret : il m’arrive souvent de photographier mes articles dehors, sur la table de patio!) Vous pouvez aussi vous procurer une lightbox (j’aime beaucoup ce genre de modèle, compact et pas trop dispendieux), ou même en fabriquer une! (exit les photos jaunâtres ou bleutées, ou avec un arrière-plan de salle à diner!)

Finalement, mettez-vous dans la peau du client. Avant d’acheter un article, on veut le voir sous toutes ses coutures, de tous les angles! N’hésitez pas à inclure des photos qui parlent d’elles-mêmes. Oooh oui, j’allais oublier! LE must selon moi? Une photo qui permet de voir l’article sur mannequin ou en contexte… comme dans la «vraie vie»!

Le côté humain

Pourquoi? Etsy est avant tout une plateforme de vente, mais également une belle communauté! Qui dit communauté dit partage, communication et échange.

Comment? Laissez les gens faire connaissance avec vous, découvrir l’artiste derrière les œuvres. Débutez en dévoilant votre personnalité et pourquoi pas votre parcours en rédigeant votre profil. Vous pouvez même ajouter des photos de vous et de votre espace créatif!

Envie de vous impliquer un peu plus? Faites partie d’une équipe de créateurs, ou encore visitez les forums et prenez part aux discussions!

Les treasurys sont un autre excellent moyen de tisser des liens entre artisans. Il s’agit de petites galeries de suggestions créées par les membres. Les vitrines les plus harmonieuses, variées et originales sont sélectionnées pour être affichées sur la page d’accueil du site, une heure durant. Un p’tit «moment de gloire» qui peut s’avérer profitable en visibilité!

La curiosité

En terminant, je vous encourage à pratiquer la curiosité! Développez votre côté «fouine»! La section Manuel du vendeur regorge d’informations sur une panoplie de sujets pratiques et intéressants.

Vous recherchez un guide pour monter de façon efficace votre boutique Etsy? Celui de Canva est l’un des plus complets que j’ai lu!

•••

Vous êtes Etsyienne? Partagez-nous votre meilleur truc en commentant cet article 🙂

{Un lunch avec} Catherine Martel – Photographe

Un lunch avec Catherine Martel

Votre nom

Catherine Martel

Votre entreprise (et site web)

Photographe spécialisée en maternité, famille et bébé naissant (www.catherinemartel.com)

Vous habitez

Saint-Jean-Chrysostome sur la Rive-Sud de Québec

À quelle heure on lunch?

Midi tapant (mon ventre grogne depuis déjà 35 minutes)

Ce que vous mangez typiquement?

J’ADORE cuisiner. Je m’intéresse beaucoup à la nutrition et la saine alimentation. Plus je vieillis, plus ma santé me tient à coeur. Par contre, plus ma charge de travail augmente, moins j’ai le temps de cuisiner.

J’ai donc développé accidentellement un talent pour la confection de salade santé. Je suis la reine pour me débrouiller avec les restes de frigo. Ce midi c’est une salade endamanes (fèves de soya), amandes et framboises arrosé d’une vinaigrette à l’érable de Ricardo.

Votre gourmandise de ces temps-ci

L’été sans crème glacée ce n’est pas l’été. Dès que le thermomètre grimpe à 20C, j’achète un gros pot de crème glacé à la vanille. On ajoute quelques fruits et un coulis de chocolat (ou caramel). Cette gourmandise est tatouée du sceau «recommandé par les professionnels» (soit les papilles gustatives de mes enfants).

Vous bossez sur quoi présentement?

J’ai plusieurs projets en cours, au moment de ce dîner, je suis à la retouche photo d’un petit bébé naissant. Lui aussi il est «mangeable»! On a juste envie de lui croquer ses belles grosses joues!

Pour terminer, je vous sers une tisane?

•••
Ben oui, une nouvelle chronique dans laquelle on vous présente, sous le concept du lunch rapide, une entrepreneure à découvrir. Vous voulez participer? Contactez-nous à blog@roseflash.ca.

Et vous, vous cherchez #quoi?

inspiration

Chaque soir, doudou aux pieds et chien-saucisse à mes côtés, je prends un savoureux petit temps d’arrêt à parcourir le web en quête d’idées, de coups de coeur. Voici mes 5 hashtags du moment… voici ce que je CHERCHE ces jours-ci!

#inspiration quote

1, parce que j’adore les citations! Et 2, parce que j’ai une toile en création, sur laquelle j’aimerais faire d’une phrase inspirante l’élément clé. Mon œuvre est encore trop peu avancée pour vous montrer, mais en attendant voici ce qui m’a donné cette idée.

citations toile paint peinture
Image: Southern Belle Soul, Mountain Bride Heart

#DIY backyard

Des projets pour notre aménagement extérieur, c’est pas c’qui manque! Mon chéri a débuté la construction de boîtes-potager, et j’aimerais bien agrémenter cette partie de la cour avec un passage fait à partir de palettes de bois. J’ai aussi prévu un projet pour récupérer des blocs de béton qu’on aperçoit en arrière-plan. (C’est qui l’homme fort qui les as déplacés et replacés et déplacés encore pour moi, jusqu’à ce que ça donne ce que j’avais en tête? hihi!)

photo a9a6b8558f3a58f00ee679d03da36ff2
Image: Funky Junk Interiors

#black and white bathroom

Comme nous allons débuter ce gros chantier prochainement, je suis en pleine collecte d’inspiration et d’idées pour notre future salle de bain. J’adore les décors un peu rétro, en noir et blanc, avec un accent de couleur punch (je pense à du orange)!

6897ca3b78a36230de99b540d47e57c3
Image: PB Teen

#craft show setup

La saison des expositions arrive pour Filomene et moi, et je cherche constamment à améliorer ma présentation. Cette année, j’aimerais ajouter du volume, de la hauteur, et pourquoi pas une petite touche de lumière!

559782_10151602519156200_457810474_n 5bf853644e851828c11ac3462a7e8715
Image: Modern Crush

#yellow

Qui dit graphiste dit couleur! Et qui dit Audrey dit TOUTES les couleurs! Jamais réussi à en choisir une seule, je l’avoue! Je suis du type couleur du moment, et la vedette ces temps-ci, c’est le JAUNE! Peut-être parce qu’on a attendu le soleil longtemps? 😉

b70379a6ac76fadcf7b07c082261ef10 ce6a06b4e10902640f93ffe813628cbb
c7cea8103cecd9e6dc9c1b8881934365 il_570xN.315998503
Images: Tasse: Phil Wood Photo  Piano: Our Love Nest  Hiboux: Fruit Fly Pie

P.S.: Si vous souhaitez en apprendre davantage sur Pinterest et optimiser son utilisation, la formation Cours & Pixels est pour vous! Dispo jusqu’à vendredi en formation continue, et prochainement en formule à la carte.

Travailler moins = Travailler mieux

Je m’appelle Audrey, je suis designer graphique dans la plus belle équipe ROSE, et quand j’aime… J’AIME X5! Je suis une fille de coups de cœur. Alors, suivez-moi ici, où je vous partagerai à l’occasion mes tops 5 de grande passionnée!

•••

Dès le tout début de ma vie de travailleure autonome (ça fera bientôt — déjà! — 5 ans, wow!), j’ai appris que l’équilibre est essentiel. L’équilibre dans plusieurs choses, dont les heures travaillées versus les heures pour se ressourcer.

Très vite j’ai constaté que parfois, travailler moins, c’est travailler mieux. Qu’à travers une semaine bien remplie, les petits moments avec des amis ou les heures de lunch «allongées» sont nécessaires. ET bénéfiques!

Récemment, j’ai vécu une toute nouvelle expérience. Une première pour moi! Ça m’a donné envie de vous parler de mes 5 trucs préférés pour décrocher un brin!

Les espaces verts

Une petite demi-heure à entretenir son jardin ou ses fleurs, c’est la pause parfaite pour profiter du soleil et faire le plein de vitamine D.

La popote

Je cumule depuis longtemps des recettes qui me semblent intéressantes et que je ferai, un jour! À l’occasion, j’en choisis une, je troque le bureau pour le fourneau, et je popote! Mon crush du moment: les overnight oatmeals, qui se déclinent en tellement de variantes, et qui se préparent justement la veille ou quelques heures à l’avance, mettons pendant sa pause de l’aprèm! Délicieuse façon de changer d’air!

La promenade

Des fois on ressent le besoin de bouger, de  se dégourdir. Ok GO! Une longue marche, un jogging, une visite au gym. Ou encore (un de mes trucs pour évacuer un trop-plein d’énergie si j’ai pas beaucoup de temps), un moment pour jouer dehors avec mon chien.

Le projet artistique-brico-transfo-déco

Ici vit une artiste = ici traîne toujours un projet «en cours»! Que ce soit une peinture (les miennes ne sont jamais terminées, même une fois installées), un meuble en transformation ou en pleine quête d’une deuxième vie, un projet DIY (je les collectionne, vive Pinterest!). Une heure ou deux à bricoler, créer, travailler de ses mains, c’est le bonheur!

La sortie au spa (LA nouvelle expérience dont je vous parlais!)

Hyperactive et verbomotrice assumée, quelques heures en continu dans le calme et le silence, coupée de toute technologie (dit la fille avec le iPhone greffé à la main), à ne pouvoir être productive-comme-j’aime, ça me faisait un tout-tit-peu peur! En excellente compagnie et armée de ma lecture inspirante du moment, j’ai plongé. Ok ok, je l’avoue… j’ai ADORÉ! (Merci Yolaine d’avoir insisté. Merci pour le lunch, hihi! Et surtout, merci de m’avoir fait découvrir ton coup de cœur, qui est dorénavant aussi le mien, le Noah Spa!)

Et vous, quels sont vos trucs pour garder l’équilibre, ou encore qui ceux qui vous aident à décrocher durant votre journée de travail?

Connaissez-vous LA (seule) stratégie marketing à maîtriser?

boucheoreille

Dans mes 10 ans (et plus) en affaire, il y a une stratégie marketing que j’ai testé et retestée et qui a toujours la même performance: le bouche à oreille.

Vieille comme le monde, cette tactique consiste en encourageant d’être recommandé d’un client satisfait à un future client. Mais pourquoi est-ce si efficace?

Mis simplement, votre ami-connaissance a plus de crédibilité qu’un inconnu ou qu’une pub, vous avez donc plus de chance de croire ses louanges. Pas de trucs super psychologiques, ni complexe. J’aime bien les trucs simples qui fonctionnent merveilleusement bien!

Donc dans le vidéo ci-dessous, je vous explique 4 façons d’encourager votre marketing bouche à oreille.

[Tweet “La méthode de marketing la moins chère est aussi la + efficace: le bouche à oreille”]

Qu’en pensez-vous? Si vous en avez d’autres trucs pour encourager le bouche à oreille, ça me ferait plaisir de les connaitre via les commentaires!

Connaissez-vous ce truc infaillible pour vaincre votre procrastination?

Gestion de temps

J’ai déjà parlé de la technique Pomodoro ici, je vous la réexplique dans le vidéo ci-dessous. Si vous courrez toujours après votre temps, vous sentez stressées à l’idée d’ouvrir votre agenda, avez toujours l’impression de ne jamais accomplir assez de trucs dans une journées, cette technique va devenir votre meilleure amie. 🙂

Les avantages à utiliser une technique de gestion de temps?

  1. Ça réduit votre anxiété.
  2. Ça améliore votre estimation de temps/tâche.
  3. Ça vous aide à dire non.
  4. Ça vous donne une allure plus professionnelle.

Et la procrastination dans tout ça?

[Tweet “Lorsque votre horaire est organisé, la procrastination se transforme en temps LIBRE bien mérité”]

bouton-fdt

Avez-vous de la difficulté vis-à-vis votre gestion de temps?

20 questions pour vos enfants – 5 ans

mathias-5ans

Je vais poser ces questions à Mathias à chaque année autour de sa fête 🙂

Mathias – 5 ans

1. Quelle est ta couleur favorite? rouge pis zaune aussi.. j’ai deux couleurs préférites
2. Quel est ton jouet préféré? Le jeu de pailles (je l’aime trop)
3. Quel est ton fruit préféré? bananes
4. Quel est ton émission préférée? (en ce moment) Thomas le train
5. Quel est ton met favori? Les croquettes de poulet
6. Quel est ton habit-habillement favori? En multicolore
7. Quel est ton jeu préféré? cache-cache
8. Quelle est ta collation préférée? toute les fruits au monde!
9. Quel est ton animal favori? Les chats
10. Quelle est ta chanson préférée? Le première dans mon ti-pad… mais là mon ti-pad ne peut plus marcher, yé mort….
11. Quel est ton livre/histoire favorite?Le livre sur les trains
12. Qui est ton meilleur ami? C’est William
13. Quelle est ta sorte de céréale préférée? Le gruau
14. Qu’est ce que tu aimes le plus faire dehors? Chasser les roches
15. Qu’est-ce que tu préfères boire? Du lait
16. Quelle est ta fête préférée? Celle avec les cadeaux… avec un sapin et pas de sapin.
17. Qu’est ce que tu aimes amener avec toi lorsque tu vas faire dodo? mes toutous pis mes dou-dou-dou aussi
18. Quel est ton déjeuner préféré? du gruau
19. Que veux-tu pour ton souper de fête? du gâteau et des croquettes de poulet et du gâteau
20. Que veux-tu devenir/faire lorsque tu seras grand? jeu de pailles.. (moi: hein? non qu’est-ce que tu veux faire comme métier) joueur…

questions bonus: qu’est-ce que tu aimerais me dire de plus sur toi? J’aime jouer à ta tablette et à mon p’tit cell

Il vieillit mon ti-t’homme! Bonne fête Mathias!

Changez de Focus

Si vous êtes comme moi, vous avez probablement tendance à revoir-travailler sur votre entreprise. Cons-ta-ment!

La question que je rencontre souvent, surtout pour des clientes en démarrage, c’est la sempiternelle questions des avantages concurrentiels. On appelle ça aussi la question du «pourquoi ton client achèterait chez vous plutôt que chez ton concurrent»

C’est un questionnement difficile, sur un sujet qui relève de la vente directe et d’une étude sur vos concurrents. Et puis, venter ses mérites sans passer pour un «vendeux» de char est un bon challenge.

Mon truc? Ôtez votre focus sur votre nombril de compagnie et parlez plutôt de vos clients!

Pour ce faire, j’ai un exercice pour vous aider: Listez 3 ou 4 qualités ou spécificités de votre client. Par exemple, la cliente Rose Flash est Curieuse. Donc, qu’est-ce que Rose Flash fait qui comble cette qualité et qui peut être transformé en avantage concurrentiel?

[pullquote width=”350″ float=”left”]Le Studio Rose Flash développe des formations et des capsules pour combler la curiosité de ses clientes et la transformer en notions pertinentes de gestion marketing.[/pullquote]

C’est beaucoup plus facile de rédiger des textes de vente lorsqu’on s’adresse ou on parle de nos clients. Ceux-ci se sentiront plus interpellés et vous aurez beaucoup plus de réactions ou d’engagements de leur part. N’oubliez pas, les gens se remémorent plus facilement si un sentiment est rattaché à ce souvenir… Ce qui m’amène à l’épingle du jour:

Épinglez sur Pinterest!

ÉPINGLEZ-LA SUR PINTEREST!

À votre tour! Dites-moi quelles sont les 3 qualités de vos clients et comment vous faites pour les combler!

Vous êtes quel type créatif?

type-créatif
Je vous ai fait un petit jeu-test-quizz machin 😉 Vous commencer par le milieu et répondez à 3 questions… et ça vous emmène à votre type créatif. À notez que c’est pas de la science exacte et que le but est de s’amuser 😉

Alors vous êtes quel type?

Ps: Cliquez sur les boutons ci-dessous pour partager, Pinterest, Facebook et cie 😉
PSS: allez sur Facebook sur le billet du jour et tagguez-vous sur votre type! J’aimerais bien voir le portrait des créatifs du réseau Rose Flash!

Guide cadeaux 2013 du Studio Rose Flash

La semaine passée j’ai fait un appel à toute pour découvrir des produits faits main d’ici sur la page Facebook afin d’avoir des idées de cadeaux. En voici 12 qui, je crois plairont à tous les types de personnes de votre entourage.

1- Votre mère qui trippe sur Noël ET les p’tits coussins

ginerbreadman

Big happy gingerbread man pillow de Pantouffle de Verre

2- Votre mini super-héro

headers_super-doudous1

Les Super Doudous des TrOnches

3- Votre amie la fashionista

il_570xN.421722001_lf9h

Arrows Earrings de Sandrine Devost

4- Votre sœur gourmande

1398381_492561020843043_58390132_o

Macarons sous cloche de Chez Laurette

5- Vos collègues de bureau

il_570xN.521444277_12n3

Pink flamingo set of cards de Amélie Cards & Prints

6- La prof de votre mini

1420065_10202263742652952_1410720665_n

Les tasses “Panorama de Ville” d’Alice in Montréal

7- Votre neveu qui aime les monstres, mais pas le noir.

il_570xN.448991393_do3c

Veilleuse Monstre en Verre de VeillesurToi

8- Votre homme qui aime le bling et la nature

il_570xN.223459423

Tree bark – sterling silver ring de June design

9- Votre patron qui aime le café d’exception

degustation-kopiluwak

Café Kopi Luwak – Format de dégustation

10- Votre père qui aime la pêche et cuisiner

1

Porte-couteaux – Brochet de Brut Design

11- Votre amie nouvelle maman d’un formidable bébé à coliques

il_570xN.510408553_ci4d

Boo Boo Bag, beaver de Orange & Coco

 12- L’ado de la famille qui aime Sylvia Platt et assume le rose

il_570xN.497997663_iu5k

Béret dentelle de ACCROchet

Si j’ai d’autre coup de coeur, je vais les poster sur Facebook, donc n’hésitez pas à me faire un coucou par courriel en me faisant parvenir un lien vers votre produit. Bon magazinage!

PS: vous voulez peut-être vous faire un cadeau «à moi de moi»? Une année de formation continue pour améliorer votre marketing, vos ventes  et votre présence web, ça vous dirait? Tous les détails des inscriptions des nouveaux COURS&PIXELS se retrouvent ici!

Comment je crée ma réussite

happy-day
(print OllieandBird sur Etsy)

Au cours de mes quasi 10 années en affaire, j’ai eu mon lot de réussites et downs, d’apprentissages et de «j’aurais-don-du». Il y a par contre des trucs et des leçons qui sont à mon avis des musts dans le quotidien de toute personne en affaire. Je parle pas de plans d’affaire ou de stratégies de gestion: je parle de trucs du quotidien, qui sont d’ailleurs suivi par de nombreux entrepreneurs, créatifs et personne à qui la réussite semble toujours être facile. Ze voici:

sleep

Dormez au moins 8 heures par jour

Le sommeil est nécessaire à votre fonctionnement et votre créativité. Si vous souffrez d’insomnies ou d’anxiété chroniques, une routine du dodo (ben oui comme vos minis!) va vous aider à décrocher… d’ailleurs, faites-en une habitude de délaisser le travail le soir.

run

Faites de l’exercice

Le sang au cerveau revigore vos neurones, sans compter que vous serez plus positives et performantes (ce sont les hormones sécrétées après l’effort à qui l’on doit le pep!). Intégrez 30-60 minutes par jour, vous m’en donnerez des nouvelles! Vous êtes trop occupées? Vous n’aimez pas suer? Vous avez des excuses à n’en plus finir? Abonnez-vous à mon tableau de motivation sur Pinterest.

seuss

Lisez, encore et encore

La lecture vous ouvre l’esprit. Je lis au minimum une heure par jour et je lis sur une panoplie de sujets, pas juste sur l’entrepreneuriat (la physique des particules ma fascine particulièrement, lol). La lecture vous permet aussi de rester connecté sur ce qui se passe, de rendre votre vocabulaire plus subtile. Avez-vous lu les livres du Dalaï lama? Le Seigneur des Anneaux? Les Sherlock Holmes? Les Star Wars? Quatre genres super différents qui sont bourrés de sagesses de toutes sortes. Lire est une chose, cogitez sur ce que vous venez de lire est mieux, créez-activez-vous autours de ces lectures et cogitages et vous changerez le monde 🙂

write

Écrivez

Je ne me considère pas comme une fille de lettres (encore moins une écrivaine!), cependant je suis une communicatrice et une créatrice, l’écriture me permet de faire ces choses plus rapidement qu’une peinture. Prenez l’habitude d’écrire vos pensées, si vous aimez, l’exercice pourrait devenir un catalyseur pour votre stress. L’écriture élabore votre pensée. Elle vous FAIT penser! Si vous êtes game, publiez vos meilleurs écrits.

morning

Ayez une routine matinale

Si vous êtes maman, z’en avez probablement une… mais en faites-vous vraiment partie? Lorsque vos zinfins sont disparus à l’école, développez-vous une routine avant de commencer à travailler «pour vrai». Pensez à y inclure de la lecture, yoga, entrainement, méditation…

tolkien

Pratiquez quotidiennement ce que vous voulez vivre.

Bon ok, c’est peut-être woo-woo, mais c’est vrai. Cette semaine j’ai eu le plus beau compliment: une collaboratrice (elle va se reconnaître) m’a dit qu’elle adorait travailler pour moi, que mes clientes étaient toutes gentilles, agréables, géniales… que dans le fond ça faisait du sens, parce que tu attires ce que tu dégages (awwwww!) Y’a des gens qui passent leur temps à être des «pas fins», des gens qui dominent en rabaissant, qui vivent de façon négative en se plaignant tout le temps. Le bonheur et la réussite, ce ne sont pas des états extérieurs à vous-mêmes, c’est vous qui les créez, et ça commence par une pratique et des actions concrètes. Ces actions va créer une vibe qui vous sera retournée… j’assume ma spiritualité, elle me permet – étrangement – de rester bien groundé. 🙂

Et vous? Que faites-vous quotidiennement pour cultiver votre succès?

Quelle est votre personnalité version Harry Potter

Un peu d’humour en ce vendredi 13 (cue musique de Psycho. J’ai écouté le film sur Hitchcock hier. Excellent!). Bref, quelle est votre personnalité version Harry Potter? Devinez la mienne? 😉

Harry Potter MBTI chart

Pour connaître votre profil, suivez le test ici. 

(Je suis « Médiateur » ou INFP, bon weekend!)

(Mardi Maman) Les nuits

family bed

(source image: Jason Chapman)
Mes chroniques Mardi-maman sont des faits vécus, et de ses temps-ci, c’est le sommeil notre problème! Mon mini se réveille la nuit et veut venir se coucher dans notre lit. Ou encore il se réveille tôt (comme à 4h du matin) et vient nous rejoindre dans le lit. Ou, comme la nuit passée, ce fut 12h30 ET 4h du matin. x_x

Nous sommes pas à notre meilleur pour intervenir à cette heure. J’avoue que je le laisse venir se coucher à côté de moi lorsque Chéri est levé. Mais disons que je m’inquiète des répercussions sur notre couple. J’ai pas besoin de vous faire un dessin…

Et inutile de vous montrer ma bine ce matin.

Le manque ou l’interruption de sommeil nous met tous de mauvaise humeur.

Vous avez des trucs pour moi (svp-svp-svp-svp)? Vous avez vécu la même chose? SVP partagez-moi vos expériences ici ou sur la page Facebook.

(Mardi maman) chaos quotidien

Poussée par le billet de Marianne, j’ai décidé de mettre sur internet des coins de ma maison, tels quels.

Avec Pinterest et les blogs de déco, j’ai développé une sorte de fantasme. Non-non, pas sexuel, mais de rangement. Vous savez, les comptoirs dénudés, propres, les planchers pas de graines, salon sans traineries, linge toujours rangé, évier vide? La réalité est bien différente, et j’ai envie moi aussi qu’on commence à montrer l’imparfait qui est, avouons-le, beaucoup plus vivant.

Parce que non, je n’ai ni le temps d’entretenir cette perfection ni l’envie (j’ai toujours été une fille un peu bordélique… euh, créative?), et comme Marianne et #RealMamaLife, j’ai envie de lâcher prise sur le staging de ma vie sur internet. Cadrage parfait, filtre photo, moment idéal… la vraie vie est tellement plus intéressante que ça non?

Et vous, z’êtes tannée (épuisée) de ce staging? Vous vivez dans l’imperfection ou êtes-vous du type chaque chose à sa place chaque place a sa chose (de ma mère fyi)?