Créativité fuyante et précieuse

Créativité fuyante et précieuse


Ma giga toile s’en vient bien… J’y met du temps, petit à petit. Je l’apprivoise et elle se dévoile, une épaule à la fois: elle se sert de ma main pour se montrer et j’ai l’impression que je suis plutôt accessoire à cette image, que cette image extraordinaire vit par elle même. C’est à la fois une émotion déculpabilisante et remplie de gratitude.

Lorsque je suis dans cet instant qui s’éternise, mon cerveau se tait, mon cœur s’emballe et je ne fais qu’une avec la toile. Elle m’habite et je l’habite. C’est un état qui ne peut être compris que par de la poésie, un état fuyant et précieux.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *