{ M Comme Muses } Bienvenue dans mon atelier!

 

Bonjour! Enchantée! Je m’appelle M. Et c’est un réel plaisir pour moi de déménager mes pénates le temps d’un billet pour venir faire un saut chez Rose Flash!

Je suis la fondatrice de M comme Muses, coach certifiée en créativité dans la philosophie Kaizen (les petits pas, petites actions, petites questions pour rester dans l’action et avancer!).

Je suis une ex-conseillère en communications travaillant pour de grandes entreprises, maman de trois jeunes Muses, en amour avec l’homme de ma vie depuis plus de vingt ans et on me surnomme M au Pays des Merveilles car je carbure à ce qui rend la vie belle, riche et significative.

Mais je suis aussi de celles qui ont longtemps couru après le temps, qui ont rêvé secrètement de posséder plus d’une vie pour tout accomplir et qui angoissaient à la vue de la (trop) longue liste de choses à faire. Plus maintenant.

Mon camp de base est à la maison. J’y travaille depuis que nous avons eu notre premier enfant il y a neuf ans (déjà! ouf!). Et depuis trois ans, mon quotidien professionnel s’appelle M comme Muses.

Avec le temps, mon espace de travail a beaucoup changé. J’ai débuté cette aventure sur une petite table dans le coin du salon, à côté de mes jeunes enfants qui jouaient. J’ai ensuite transité vers la plus petite pièce libre de notre nouvelle maison pour ensuite m’installer dans la plus grande, après plusieurs séances de jeu de chaise musicale pour la salle de jeu, mon espace de travail et celui de mon chéri. Aujourd’hui, mon atelier possède une porte (!), de l’espace, de la lumière naturelle à profusion et, bien que mes enfants aiment beaucoup venir y gribouiller sur mon grand tableau noir ou faire de la peinture, il n’y a plus de jouets partout autour de moi lorsque je travaille. En fait, ce sont MES jouets qui remplissent l’espace!

Avant de vous ouvrir les portes de mon atelier, je vais vous faire un aveu: j’ai toujours aimé les espaces épurés parce qu’ils libèrent l’esprit. Par contre, comme vous pourrez le constater, mon atelier est tout sauf épuré! Chaque chose a sa place, tout est organisé mais…disons que je suis bien entourée! héhéhé! Le constat que j’ai fait en me passant cette réflexion est que ma créativité passe par tous ces outils, objets, images et mots qui m’entourent. Ils sont mes collègues de travail, mes coéquipiers, ceux par qui ce que je crée passe! Lorsque j’entre dans mon atelier, j’ai l’impression d’entrer dans un cocon créatif où tout est possible. Et c’est ça le plus important. Je réserve donc mon faible pour les espaces épurés pour d’autres parties de la maison. Lorsque les enfants seront plus grands. Ahum.

Je vous fais faire le tour de mon chez-moi de Muses? Soyez les bienvenues!

Lorsque j’ai aménagé mon atelier dans la grande pièce qui faisait office de salle de jeux mais où personne ne venait jouer (!), j’ai repeint les murs en blanc coton pour illuminer l’espace (qui était Butter scotch quand nous avons acheté la maison. Intense.). Et j’ai dansé de joie devant tout cet espace pour travailler! Ô joie!

J’ai déplacé tous les meubles de l’atelier à la fin de l’été pour me structurer des zones de travail afin de miser sur l’efficacité et la productivité. Auparavant, deux tables trônaient une à la suite de l’autre au milieu de la pièce. S’y côtoyaient mon laptop, mes papiers et du matériel artistique. C’était bien pratique lorsque je donnais des ateliers à la maison (j’enlevais mon ordi et mes papiers, je vous rassure!) mais pas super pour mon travail de tous les jours.

Avant

Et comme j’ai la bougeotte et j’aime la nouveauté, j’ai fait valser les meubles et tout le tralala, ajouté un peu de peinture ici, nettoyé de fond en comble et repensé mon espace.

En transition

Étant donné que cette année j’ai décidé de ne pas offrir d’atelier ici et de me concentrer sur la production d’ateliers virtuels, de ebooks et d’escapades créatives en personne (qui ont lieu dans une auberge au milieu de la nature!), j’ai réorganisé l’espace en fonction du travail que je désir accomplir cette année.

C’est pourquoi j’ai créé une zone d’écriture et de production en plaçant une des tables tout près de la grande fenêtre pour m’imprégner le plus possible de la lumière naturelle et face à un mur, pour rester con-cen-trée!

Je vous présente mes nouvelles zones de travail en chantier! Il ne reste plus que quelques trucs à ajuster et à placer mais le plus gros du travail est fait et j’adore le résultat final qui convient vraiment bien à l’année que je me prépare à vivre.

Zone d’écriture et de production

J’ai aussi investi dans mes outils de production en laissant tomber mon laptop (qui pouvait chauffer une petite pièce à lui seul!) et le côté nomade qui venait avec pour un super Mac qui n’a pas peur d’abattre du travail! Cet ordinateur fait toute la différence dans ma vie de tous les jours en me donnant accès à des outils performants! Je.suis.en.amour.

Il ne manque plus que mon doux m’aide à fixer une tablette au dessus de mon ordinateur pour que je puisse y déposer les livres dont je me sers régulièrement. Et en prime, sous celle-ci, il y a des spots de lumière, tellement pratiques quand on travaille avant que le soleil se lève ou lorsqu’il est parti se coucher! Alors, vivement ma tablette installée!

Donc dans ma zone écriture-production-montage il y a mon ordi et une imprimante et quelques trucs qui m’inspirent. Tout ça est déposé sur une table en pin Ikea sur laquelle j’ai ajouté une couche de peinture sur le dessus pour cacher toutes les traces de peinture et de crayons (pas chic du tout et qui salit les mains, je vous le dis!). Et j’utilise une chaise que j’avais dénichée pour une bouchée de pain dans une brocante à la campagne il y a plusieurs années; une super chaise de notaire vraiment confo! Ajoutons à cela la petite peau de laine de mouton sur laquelle mes enfants ont dormi lorsqu’ils étaient tout petits, pour une couche extra de douceur! 😉

 

Zone de création

J’ai placé la deuxième table au centre de la pièce, face à la porte de mon atelier pour l’énergie que cela me donne. J’ai l’impression d’être dans un espace libre de restrictions et j’adore ce feeling quand je m’assois pour créer. Sur la table, deux mini-meubles où je range mes crayons et matériel dont je me sers régulièrement. Derrière moi, mon armoire à trésors où je range tout mon matériel, y compris celui pour les ateliers et escapades. C’est mon petit magasin général!

Côté création, il m’arrive souvent de m’asseoir par terre pour accomplir une partie de projet ou de peindre à l’extérieur quand le temps le permet. Retrouver des taches de peinture ou des découpures de magazines sur le plancher ne me dérange pas vraiment alors je me permet de jouer les nomades! Et hourra pour la porte de mon atelier qui peut se fermer derrière mon fouillis quand je n’ai pas terminé un projet!

 

Zone vidéo

Vraiment heureuse d’avoir maintenant un espace dédié au time lapse! Mon grand tableau noir (une couche de gesso noir + une couche de peinture à tableau), ma caméra sur trépied et c’est tout! Hummm. Et une couche de poussière de craie par terre peut-être? Atchoum!

Et juste à côté, des tablettes remplies de livres et de paniers remplis de tissus. J’ai rangé ma machine à coudre pour l’année afin de libérer l’espace pour ce qui est plus important cette année. Alors j’ai tout placé mon matériel de couture dans cette bibliothèque. Pas trop loin. Au cas où.

Zone ici et maintenant

J’ai installé une application sur mon ordi (Time Out) qui se charge de me rappeler à toutes les 45 minutes de prendre une pause. J’en profite pour aller faire chauffer de l’eau pour me faire du thé, pour m’étirer et aussi pour me ramener dans le ici et maintenant. J’ai installé une petite table dans un coin de l’atelier avec deux coussins pour m’asseoir. J’y vais pour respirer et me recentrer. Au début, j’avais toute la misère du monde à rester assise plus de deux minutes! J’avais le cerveau qui fonctionnait à plein régime tout le temps. Mais avec le temps, ces pauses sont devenues un véritable oasis de paix dans mes journées! J’y fait le plein d’énergie, je vide mon disque dur mental et du coup, ma productivité s’en retrouve affectée positivement! C’est aussi ici que mes enfants aiment venir se calmer quand ils en ressentent le besoin. Je pense que les petites lumières de Noël blanches qui sont sur la table les attirent beaucoup! 😉

Je suis vraiment heureuse d’avoir compris à quel point le fait de m’arrêter régulièrement au lieu de courir sans cesse m’aide à accomplir plus de choses et à conserver un esprit clair! Ça peut paraître simple ou même évident mais ce n’est pas toujours facile à faire. Mais la discipline aide grandement à intégrer cela dans mon quotidien. Maintenant, j’en savoure les bienfaits! Aaaaaah!

Mon atelier, c’est plus que mon espace de travail. C’est l’endroit où tout commence. C’est là où mes projets prennent forme. Vous serez toujours les bienvenues dans mon espace par la magie du web! Au plaisir de connecter avec vous!

À tout bientôt!

M

https://www.facebook.com/mcommemusescoaching
https://twitter.com/#!/mcommemuses

‘’La créativité est faite d’attention et de respect pour les petits faits de la vie.’’
[Francesco Alberoni]

9 comments

    • Manon Lavoie says:

      Les pauses, pas toujours faciles à prendre quand on a des tonnes de projets en branle mais mon doudoux qu’elles sont essentielles! ça vaut la peine de se forger une discipline! Je t’encourage Mélanie! Et que dire du MAC? ça vaut l’investissement!!

  1. Anne Jutras says:

    Wow! Superbe partage avec tout plein de bonnes idées!

    Je retiens l’application TimeOut, le Mac (dont je rêve me procurer un jour), les aménagements bien pensés, le lieu vidée et la chaise (avec deux coussins) pour prendre une pause bien méritée!

    Merci! Merci! Merci!

Leave a Comment

Your email address will not be published.