Mon projet épique

Photo by Annie Spratt on Unsplash

Je commence un nouveau projet sans connaître le résultat final. C’est exhilarant et épeurant, un peu comme un tour de manège. En fait, c’est exactement ça, un désir d’expérimenter des choses inconnues et sans garantie de succès. Mes attentes sont basses groupe, en partie parce que ma personnalité se rebelle habituellement contre toutes attentes, extérieures ou provenant de moi-même!

Donc inspirée par The Hapiness project de Gretchen Ruben, je commence une réflexion sur ma vie et j’avoue que cette phrase me fait sourciller par son égocentrisme. Tant pis, je l’assume, et peut-être que le final sera ordinaire (probablement, on se rappelle: attentes basses pour ne pas freaker mon génie rebel)!

Donc je le vois comme un projet d’écriture et d’expériences… who knows!? On rajoutera peut-être de la vidéo… et des billets anglo. JE N’AI PAS ENCORE DE NOM, donc je l’appelle mon projet épique pour l’instant.

Je débute donc aujourd’hui, je vous en dis pas plus cependant j’espère que vous me suivrez in my madness!

Liste à faire cette semaine:

  1. Aller me chercher un passeport
  2. Trouver un nom à ce projet!

Save

Save

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *