Question de choix

Question de choix

run

Je cours. Jog. C’est un sport qui ne m’a pas toujours accompagné dans ma vie. En fait, c’est plutôt récent que je me considère comme une sportive. Cette activité m’aide non seulement à me détendre, à me garder en forme, elle me donne aussi des coups de génie. Je suis persuadée que le boost d’oxygène y est pour quelque chose, m’enfin, ça arrive lorsque j’atteins mon second souffle.

Le jogging me permets aussi d’établir des parallèles avec ma vie d’entrepreneure. Il me révèle des forces que je ne croyais pas posséder. Il agit comme un miroir. Je vous raconte une histoire:

Chez nous, il y a de la côte. En fait, on pourrait plutôt dire que les routes de niveaux sont inexistantes (lorsque je veux courir sur du plat, je vais sur la piste cyclable qui est l’ancien chemin de fer.). On pourrait croire que la difficulté réside dans le fait de jogguer une côte en montant. Eh bin, non.

C’est extrêmement difficile de courir une descente. Dans la garnotte. À plein poumons.

Parce qu’il y a la peur qui nous retient. Quoi? La peur? me direz-vous? Ben oui.

Et si je n’étais pas assez agile et me foulais une cheville?
Et si je roulais sur une roche et me plantais?

Et si mes genoux ne tiennent pas le coup?

Donc arrivée au sommet de cette côte, ce jour-là, je fut face à une décision: Retenir et contrôler mon élan ou m’investir à fond et me laisser aller.

J’ai décidé, pour une fois, de me faire confiance et de me laisser aller. Et ce fut une si belle expérience!

Gagnant de la vitesse, mes pas devenant espacés, je ne touchais presque plus le sol. Je volais, dans ma tête et mon corps! Je ne savais pas que je pouvais aller si vite! Pas de blessure, mon corps ne m’a pas failli, il a tenu le coup. Les joues rouges, yeux brillants, j’ai revécu un petit bout d’enfance quand rien n’est impossible, tout à gagner et à vivre.

Dans notre vie d’entrepreneur, de pigiste, d’artiste et même de maman, nous avons souvent des choix de la sorte: Me retenir, contrôler la situation parce que la peur me gèle ou lâcher prise, se faire confiance, s’investir à fond dans son élan et vivre l’expérience. Si votre égo tient le coup, vous verrez, the ride is a-ma-zing!

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *